Accouchement, allaitement, nouvelle vie avec bébé …

De retour (enfin !) pour vous parler de mon dernier trimestre de grossesse et de l’arrivée de Marlon dans ma vie depuis le 6 juillet dernier.

On commence donc par les derniers mois précédant mon accouchement qui se sont plutôt bien passés. Aucune douleur particulière, si ce n’est de temps en temps dans le bas du dos. Le plus « chiant » fût ma vessie qui se réduisait petit à petit au point de ne plus pouvoir rester 20 minutes sans passer par la case WC. J’ai aussi eu l’occasion de me faire pipi dessus en éternuant, et ce, plus d’une fois (en peine rue c’est sympa!)

Concernant mon approche de l’accouchement et, au risque d’en « choquer » plus d’une, je n’ai pas souhaité mettre au monde Marlon par voie basse mais par césarienne. Certaines femmes ont une peur bleue de la césarienne, moi au contraire j’étais rassurée de savoir que tout serait organisé, planifié et pris en main afin d’éviter au maximum de « mauvaises » surprises le jour J. Je souhaitais aussi que mon accouchement se passe sans stress et de manière moins violente pour le bébé – et pour moi -.  J’ai choisi de vivre ce moment dans la joie, la bonne humeur en me focalisant uniquement sur l’arrivée de Marlon et non pas sur la douleur des contractions et le travail qui peut durer plusieurs longues heures. J’entends que ce processus est naturel et que l’on n’en meurt pas mais je n’ai « pas besoin de souffrir pour me sentir en vie » ni pour réaliser que je donne la vie.

Je ne demande à personne d’approuver mon choix, certaines mamans seront sûrement outrées par mes propos, et je peux les comprendre, mais au même titre que « l’allaitement » (dont nous parlerons ensuite) je pense que chaque femme doit avoir le choix d’imposer à son corps ce qu’elle pense être le plus en phase avec elle-même.

Mon accouchement s’est donc parfaitement bien déroulé. Pour celles que ça intéresse voici le déroulé du jour J :

  • Arrivée à la clinique de la Muette à 10h puis installation dans la chambre
  • Descente au bloc à midi (Hugo m’attendait dans la pièce d’à côté pendant l’installation des différentes perfusions, péridurale, … )
  • Installation au bloc, perfusions puis rachianesthésie (« La rachidienne, appelée couramment la rachi, est une anesthésie plus profonde dans la colonne vertébrale que l’épidurale et apporte un effet instantané et très recherché lorsqu’on souhaite un soulagement très rapide et efficace. La rachidienne ne se pratique jamais en continu, c’est une dose unique. Il s’agit d’une anesthésie qui insensibilisera le bas du corps comme le ferait l’épidurale, mais plus efficace dans le soulagement de la douleur »). Pour toutes celles qui appréhendent la douleur de la péridurale ou de la rachianesthésie, on ne ressent rien du tout. La perfusion faite sur la main quelques minutes auparavant a été bien plus douloureuse.
  • Tout de suite après l’injection du produit  j’ai immédiatement perdu toute sensation dans le bas du corps et me suis sentie très nauséeuse, au point d’avoir l’impression de tomber dans les pommes. Heureusement l’anesthésiste m’ayant prévenu de ces effets secondaires fréquents, celui-ci m’a directement injecté un produit permettant de faire remonter ma tension en un rien de temps, et 1 minute plus tard, j’avais retrouvé mon état normal.
  • Une fois le drap installé à la verticale au niveau du thorax (pour ne pas visualiser chaque étape de la césarienne) Hugo est venu me rejoindre et s’installer à mes côtés.
  • Je n’ai absolument rien senti pendant l’opération, mon corps bougeait énormément de droite à gauche, mais tout est allé assez vite, je dirais 5 bonnes minutes avant d’entendre le premier cri de Marlon qui venait juste de naître :)
  • A peine le temps de le regarder et de lui faire un bisou, Hugo et le pédiatre l’ont embarqué dans la pièce d’à côté pour effectuer tous les examens de contrôle. J’étais très heureuse de savoir Marlon auprès de son papa pour ses premiers instants de vie. Pour moi, le papa doit avoir sa place – autant que la maman – dans la vie de bébé. Je n’ai pas du tout eu la sensation qu’on m’arrachait mon bébé dans ses premiers moments, bien au contraire. Son papa méritait de passer ces instants privilégiés à ses côtés, lui qui n’a pas ressenti Marlon de la même manière que moi, durant les 9 mois précédents. C’était leur première rencontre et j’étais la plus heureuse de les savoir tous les deux à ce moment là.
  • De mon côté, j’attends sagement de me faire recoudre, en gardant une oreille attentive aux petits pleurs de Marlon non loin de moi, le tout pendant 30 bonnes minutes.
  • Direction ensuite la salle de réveil entourée d’Hugo et du bébé. Je ne réalise pas encore que je viens de devenir maman ! Tout est allé si vite, et les effets des médicaments et de la rachianesthésie me rendent un peu stone.
  • 2h plus tard, nous sommes de retour dans la chambre, prêts à faire du peau à peau et à réaliser que notre vie vient de changer radicalement, pour le meilleur !
  • Le soir même, je remarchais déjà et le lendemain je m’activais dans la chambre pour tout ranger, au point de faire un petit malaise tellement je me sentais en forme, en apparence donc ! ^^
  • Je suis sortie de la clinique 4 jours après la césarienne, sans ressentir aucune douleur, si ce n’est la cicatrice qui tiraille un peu et des sortes de courbatures dans le bas du ventre mais largement supportable.
  • Durant les semaines qui ont suivi et pendant près d’un mois, j’ai perdu du sang tous les jours, parfois plus ou moins abondamment, c’est ce qu’on appelle les lochies. Pas d’inquiétude donc si cela dure un peu dans le temps, il faut juste bien vérifier votre taux de fer afin de ne pas être anémiée durant cette période.

Je n’ai pas souhaité recevoir de visite à la clinique. Pour moi il était important et primordial que bébé ne soit pas stressé par des odeurs, des bruits, des bras qu’il ne connaissait pas. Mettre au monde un bébé est effectivement magique pour les proches mais la santé de mon bébé et son bien-être sont pour moi la priorité avant de faire les présentations. Ses 3 premiers jours de vie doivent se passer entouré de son papa et de sa maman uniquement, dans un environnement calme et serein. Nous avons présenté Marlon à ses grands-parents lorsqu’il avait une semaine, après être tranquillement rentrés à la maison et fait les présentations avec Island (notre Golden Retriever de 4 ans).

Je n’ai pas vraiment subi de baby blues ou ressenti de tristesse. J’ai au contraire été envahie par beaucoup d’amour quand je regardais la petite bouille si innocente de Marlon dans mes bras. Il m’arrivait donc de pleurer sans raison, simplement parce que j’étais heureuse.

Lors de notre retour à la maison, nous avons décidé de nous faire aider par une nurse « sortie de maternité »  dont le rôle est d’aider les parents à se familiariser dans leur nouvelle vie avec bébé. Ma maman habitant dans les Vosges, les parents d’Hugo en Bretagne et n’ayant pas de famille proche pouvant nous aider et nous rassurer au quotidien, j’ai donc privilégié quelqu’un dont c’était le métier et je dois dire que cela nous a vraiment beaucoup aidé physiquement et psychologiquement.

Pouvoir poser des questions, être rassurée, écoutée, soutenue, … je voulais plus que tout que mon bébé se sente en confiance et que les moments passés avec lui ne soient que du bonheur. La personne qui nous a donc accompagné durant ses premières semaines de vie, venait essentiellement la nuit pour s’occuper de Marlon et la journée lorsque nous devions nous absenter.

Pour tout ceux que je vois déjà s’insurger par la présence d’une nurse à mon domicile, sachez simplement que n’étant pas salariée, je n’ai pas bénéficié d’un « congé maternité » que ce soit avant mon accouchement (j’étais en shooting la veille) ni après la venue de Marlon. En tant que chef d’entreprise, je ne peux pas m’arrêter de travailler comme bon me semble. Heureusement la venue de Marlon s’est faite en Juillet et cela m’a permis de lever un peu le pied tout de même puisque les mois d’été sont les plus calmes dans mes différents business.

Pour en revenir à ma « nurse de nuit » ou « sortie de maternité » elle m’a été d’une grande aide, d’un grand soutien et au-delà du fait de s’occuper de Marlon la nuit, elle lui a permis de se régler au niveau des biberons et des nuits assez rapidement. Sans elle, j’aurais sûrement tout fait de travers puisque les conseils des médecins, copines et mamans divergent tous ! J’ai cru en son expérience et je l’ai laissé me guider petit à petit pour mieux comprendre Marlon, ses pleurs, ses besoins, ses envies… Ce que cette femme m’a apportée durant ces 2 mois a été bénéfique pour moi mais aussi et surtout pour Marlon.

Bien entendu cela a un coût, mais j’avais économisé durant les 9 mois précédents pour pouvoir m’offrir les services d’une nurse de nuit pendant 2 mois et je ne regrette pas une seule seconde. Certaines familles font appel aux grands-parents, d’autres aux nurses, c’est un choix pour certains, ce fût une nécessité pour moi et ce malgré le coût financier. Le bien-être et la sérénité au sein d’une famille sont essentiels à mes yeux. Entourez-vous de personnes qui vous aident, vous soutiennent et vous guident dans ce nouvel apprentissage. Cela parait si complexe lors des premières semaines de vie. Alors que ce soit avec l’aide de la famille, d’amis ou d’une nurse, l’important est que vous puissiez trouver un équilibre pour vous, votre bébé, votre famille. Vous pouvez aussi demander une « nurse de nuit » sur votre liste de naissance en guise de cadeau. Cela vous évite un coût financier, et même si celle-ci ne vient que 3 nuits par semaine pour vous épauler, vous apprécierez de pouvoir compter sur quelqu’un pour veiller sur votre bébé ou tout simplement pour vous écouter et répondre à vos questions de jeune maman. (Pour info, 50% de la prestation est déductible des impôts).

Capture d’écran 2018-10-15 à 22.00.00

Un autre sujet qui fâche, l’allaitement ! :)

Pour faire court, je n’ai pas souhaité allaiter Marlon pour 3 raisons :

  • Je n’ai pas ressenti le besoin ou eu l’impression qu’en donnant le sein, la connexion avec mon bébé serait plus forte. J’ai toujours privilégié les choses qui ont du sens et dans lesquelles je me sens à l’aise. Il est important pour moi de nourrir mon bébé avec sérénité et plaisir plutôt que de le faire dans la souffrance et sans vraiment savoir pourquoi. J’ai donc écouté mon corps et j’ai préféré nourrir Marlon au biberon.
  • Mon emploi du temps et mon métier ne me permettent pas d’allaiter de manière spontanée et à la demande.
  • Il est important pour moi que le papa fasse partie intégrante de la vie du bébé, puisse donner le biberon de façon aussi récurrente que la maman et qu’il ne soit pas dépourvu du lien qui peut se créer entre la maman et le bébé durant l’allaitement, au point de n’avoir besoin que de maman au quotidien et de délaisser le papa malgré lui.

Petite parenthèse au cas où vous penseriez que je n’étais pas au courant : Oui ! Le lait maternel est bien meilleur que le lait en poudre. Oui ! J’avais aussi le choix de tirer mon lait pour que le papa puisse lui donner … Oui ! Je suis au courant de toutes les options qui s’offraient à moi, mais j’ai fait un choix, mon choix, en accord avec ma vision des choses, inutile donc de venir me lyncher sur ces points juste parce que je ne les ai pas énoncés :)

Je pense avoir fait le tour de ce dernier chapitre concernant la fin de ma grossesse, mon accouchement, l’allaitement et la vie avec bébé.

Sachez que mon expérience est propre, que je n’incite personne à faire les mêmes choix que moi, ni même à les comprendre. Je suis quelqu’un qui a toujours eu des convictions et une vision de la vie un peu en marge de la société et je respecte ceux qui ne prennent pas part à ma façon de voir les choses. Je souhaitais simplement, suite à de nombreuses demandes, vous faire part de mon expérience personnelle de manière honnête et totalement transparente comme je le fais toujours. Peut-être même, aider certaines d’entre vous à ne pas avoir peur du regard des autres si vous n’accouchez pas comme tout le monde, si vous n’allaitez pas comme tout le monde, si vous ne faites tout simplement pas comme tout le monde. N’ayez pas peur de vos convictions, faites les choses avec le coeur, et si vous êtes en phase avec vous-même, vous appréhenderez les épreuves de la vie bien plus facilement et plus sereinement !

Je reviens prochainement avec un article un peu plus détaillé concernant mon nouveau quotidien avec Marlon, mes astuces, les bonnes adresses pour préparer l’arrivée de bébé et quelques conseils pour les futures mamans et papas :)

Xx

1 022 Comments

  1. Marion 19 octobre 2018 / 16 h 28 min

    Bonjour Caroline,

    Enfin ce récit tant attendu !
    Je suis passé par la césarienne moi aussi je sentais dès le début que j’accoucherais comme ça. Ni mon chéri, ni moi n’avins eté traumatisé bien au contraire. Tout s’est passé dans la joie et la bonne humeur !!
    L’important c’est que la maman, le papa et le bébé se sentent bien !
    Pleins de bonheur à vous 😘

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 16 h 33 min

      Tout à fait d’accord Marion, l’important c’est votre bonheur :)
      XX

      • Kate 21 octobre 2018 / 9 h 24 min

        Bonjour a toute,
        Je tombe a l’instant sur votre histoire Caroline et quel étonnement… J’ai cru lire ma vie.
        J’ai accouché d’une petite fille mi juillet moi aussi par une cesarienne que j’ai choisi pour exactement les mêmes raisons. Je ne regrette absolument pas, j’ai eu un merveilleux accouchement, mais j’ai moi aussi eu droit aux critiques et aux personnes choqués par ma décision. Également, pour les mêmes raisons je n ai pas souhaité allaiter. Bref ça fait du bien de ne pas se sentir seule! Merci..

        • Magalie 22 octobre 2018 / 14 h 39 min

          Comment faire pour choisir d’avoir une césarienne ? Alors qu’à L’hôpital on vous pousse à accoucher par vois basse…:(

          • Alexand 22 octobre 2018 / 19 h 48 min

            Vous avez le droit de choisir votre hospitalisation et votre déroulé .c’est dans la chartre des patients..et dans la loi . personne ne peut pour la refuser ,juste vous pousser à…mais après tout c’est votre corps ,votre vie.vous avez LA décision

      • DUPONT 22 octobre 2018 / 13 h 14 min

        Quel tristesse tous ces jugements de la part de mères… tu prends le parti de raconter ton histoire, de l’exposer, tu n’es pas obligée. Aujourd’hui tout le monde JUGE. Personne aime ça se faire juger mais bon à toi on a le droit de tout dire, cachées derrière son écran, BOUH LA MAUVAISE MÈRE, nous on est parfaites, nous…Arrêtez avec les préconisations de l’OMS, les discours de médecins, les études qui culpabilisent. Les gens FONT CE QU’ILS PEUVENT. Personne ne maitrise tout, tout le temps. Vous êtes RIEN pour jugez les autres, vous ne savez rien des autres, ce n’est pas parce que vous avez les yeux fermés que c’est la nuit. CHACUN FAIT CE QU’IL PEUT. Vous culpabilisez celles qui n’y arrivent pas (à allaiter), celles qui n’ont pas la force la nuit (« moi je moi je moi j’ai fait mieux »), celle qui ont choisi la césarienne parce que peur, peur de souffrir, peur d’avoir mal. On a plus le droit de rien aujourd’hui. Non ce n’est pas parce qu’elle est connue, qu’elle est un modèle, chacun fait comme il veut. Bref, soûlée des gens qui savent mieux.

        Beaucoup ont essayé d’allaiter et n’ont pas réussi, CE SONT DES MAUVAISES MÈRES?
        Beaucoup ont eu des césariennes choisies ou pas, CE SONT DES MAUVAISES MÈRES?
        Beaucoup se sont faites aider, CE SONT DES MAUVAISES MÈRES?

        BIENVEILLANCE SVP.

        • Emilie 22 octobre 2018 / 17 h 33 min

          👏 c est exactement ça :-)

        • Elodie Duval 23 octobre 2018 / 10 h 06 min

          Bonjour Caroline,
          Je trouve genial que tu raconte ,assume totalement tes choix 😉 je ne partage pas du tout les mêmes convictions que toi (3 enfants, 3×allaitements, 3×cododos, 3×maternage), mais il y a bien une chose sur laquelle je suis d’accord.
          Nos choix complètement opposé ne font ni de toi ni de moi ni de nous des mauvaises meres. Personnes n’a la bonne recette, on fait au mieux. Il faut s’ecouter. Ton temoignage est rempli de sincérité. 🤗

      • Stéphanie 26 octobre 2018 / 9 h 12 min

        Merci pour cet article !!!
        j’ai choisi le déclenchement pour mes 3 boys et je n’ai pas voulu allaiter car je n’en ressentais pas le besoin et aussi mon mari devait avoir sa place.
        J’ai vécu mes accouchements comme je l’imaginais c’est l’essentiel.
        Belle vie à vous

    • Couteaudoux 19 octobre 2018 / 17 h 35 min

      Ayant subi une césarienne en urgence pour mon 1er enfant , j’ai décider pour la deuxième ( 10 ans plus tard) de préparer sa naissance pour voix haute . Et donc je me suis rendu naturellement à ce rdv d’amour avec dans ma valise des cadres photos pour agrémenter la chambre d’hôpital 😂
      J’ai vécu cette naissance comme une naissance pour moi même car comme toi j’avais pleinement conscience de maîtriser mon corps et surtout de ne pas subir pour le coup les problèmes post accouchement. Idem pour l’allaitement.
      Personne n’est en droit de juger.
      Personnellement j’avzis Deviner la naissance de Marlon. Sa petite tête étant toute ronde😉
      Merci pour ce post qui, je pense déculpabilisera plusieurs maman.

      • griffo 22 octobre 2018 / 16 h 58 min

        Ça ne veut rien dire, les têtes de mes deux enfants étaient aussi rondes l’une que l’autre. L’un est arrivé par césarienne, la seconde par voie basse..

    • Mareva 20 octobre 2018 / 0 h 01 min

      Hello Caroline,

      Tout d’abord, merci pour cet article, il a été pour moi très instructif ! Je suis complètement en phase avec toi concernant le choix de chacune. J’espere maintenant que tu vies pleinement ta vie de maman avec Hugo et Marlon.

      Petite question ; comment as tu fait pendant et après ta grossesse pour te « ré approprier » ton corps ( je ne sais si c’est le bon terme) ? Pour accepter tous les changements de ton corps durant ta grossesse et pour retrouver la forme après l’accouchement ? As tu repris le sport rapidement ?

      Par avance merci !

      • André de l arc 22 octobre 2018 / 10 h 18 min

        Très bonnes questions j aimerais aussi qu elle nous racontent, j espère qu elle fera un joli article à ce sujet

      • Lascombes 22 octobre 2018 / 11 h 42 min

        Bonjour, je viens de lire ton article. Et j’estime que chacune doit faire ce que qu’elle souhaite quand à la manière de prendre soin de soi et de son bébé. Tout ça est un ressenti au plus profond de soi.
        Je n’ai que 24 ans je n’ai pas d’enfants mais sur certains points je suis totalement d’accord avec toi et c’est un ressenti que j’ai depuis toujours.
        Le fait que tu sois une personnalité connue fait que tu es au devant des critiques et des jugements. Pauvres gens et quelle étroitesse d’esprits …
        Être maman ce n’est pas que penser bébé c’est aussi penser à la maman et papa.
        Courage face à tout ça. Vous êtes des parents excellents à partir du moment où vous aimez votre enfant et ça personne ne pourra vous l’enlevez.
        ♥️

    • Asciutto 20 octobre 2018 / 1 h 06 min

      Bonsoir
      Je me retrouve beaucoup dans votre récit sur l’allaitement ainsi que la césarienne.
      J’ai moi-même deux petites filles de 7ans et 4 ans que j’ai u par césarienne et non allaitées et un papa qui a une vrai place comme maman aucune différence et le résultat est à l’heure d’aujourd’hui qu’elle sont épanouies, affirmées.
      Tout cela pour dire qu’il faut s’ecouter et se faire confiance la clé de la réussite à mon sens 😉🍀

    • AUDREY 20 octobre 2018 / 11 h 46 min

      Bonjour Caroline,
      J ai beaucoup aimé ton article.
      A chaque fois que je vois une story ou une photo sur insta de ta famille, je me dis que ces clichés respirent le bonheur et l amour, Marlon est très bien entouré et a de la chance d avoir deux parents aimants et bienveillants.
      Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

    • Emilie 20 octobre 2018 / 18 h 17 min

      Hello, je trouve cela très généreux de partager ces moment si spéciaux! C’est vrai après tout ça regarde surtout vos proches, amis intimes🙂 Chacune à sa façon de voir les choses et encore heureux ! Pour revenir sur l accouchement par voie basse, je trouve qu effectivement c est plus violent pour le bébé c est quand même un traumatisme de passer d une vie bien agréable au chaud dans le ventre de Maman et de sortir (sans délicatesse).. Qui plus est dans une position qui n est même pas naturelle ( hôpital) normalement c est accroupi et pas couché sur le dos! Pour la Nurse, je comprends tout à fait n’ayant aucune famille dans le coin, ils sont très éloignés. Du coup je me suis arrêté mais avec votre métier, on a besoin d un soutien en parallèle. Obligé ! Et puis l allaitement j ai fais comme vous avec les mêmes idées qui se retrouvent.
      Une jolie maman et un joli bébé ! A croquer! Bravo :-)

      • Eve 22 octobre 2018 / 9 h 08 min

        Bonjour,
        Ce que vous dites est faux : la voie basse n’est pas traumatisante pour bébé vu que c’est la nature ! Et je suis sage femme et maman de 4 enfants dont je sais de quoi je parle !
        Qu’elle n’allaite pas c’est son choix ça ne me choque pas mais une césarienne de convenance ça oui.
        Une césarienne n’est jamais anodine et ne doit être faite que si nécessaire. … Le plus choquant dans l’histoire c’est qu’un hôpital ait accepté ce « caprice »….. Je ne comprends pas cela malgré toutes ces études qui montrent l’importancede ne pas sur médicaliser la naissance. …
        Faites vos choix mais gardez ça pour vous !

        • Eva 22 octobre 2018 / 12 h 06 min

          « Faites vos choix et gardez ça pour vous »
          Il en va de même pour vous alors 🤷🏽‍♀️ Et en tant que sage-femme on a du vous apprendre à ne jamais juger une maman 🤗

          Chacun sa vie, ses envie, ses ressentis, ses choix…
          Toute grossesse est interessante car elle est unique car TOUTES les femmes sont UNIQUES. Nous ne sommes personne pour juger quiconque!

          La manière de tomber de enceinte, au bout de combien de temps après s’être mis en couple, la manière de l’annoncer, au bout de combien de temps, l’alimentation pendant la grossesse, le poids pendant la grossesse, le sport? Pas de sport? L’allaitement? L’alimentation de bb? Sans parler du choix du prénom! Je dis Stoooooooooopppppppp à toutes ces personnes qui nous fatiguent et qui mettent un stress et font de la peine quand nous sommes enceintes et après!
          Si vous n’aimez pas, que ca vous « choque », ben deshabonnez-vous!
          Il n’existe pas de mode d’emploi pour être maman, et ce qui est bon pour les une n’est pas forcément bon pour les autres!
          Je m’arrête là, j’ai les doigts en feu 😂

          PS: Bravo Caroline pour ton article si bien écrit, comme les autres. Et bravo pour ton mental car tu continues encore et encore d’écrire et de nous faire partager ta vie de maman, où beaucoup se retrouvent 👏🏼

        • Emilie 22 octobre 2018 / 15 h 24 min

          Bonjour, je m adressais à Caroline :-) je me suis mal exprimé quand je dis que par voie basse c est traumatisant, c est la position allongée sur le dos qui peut l être, je l ai vécu. Normalement c est à 4 pattes ou accroupi. Mais dans les hôpitaux c est l usine et pas le matériel nécessaire pour… Alors on est allongé sur le dos ce qui n est pas la position naturelle de départ..

          • Emilie 22 octobre 2018 / 15 h 55 min

            A oui, juste une chose vous m impressionnez pas avec votre métier… J ai encore le droit d avoir mes opinions et de les partager si bon me semble. Je n ai jamais prôné la césarienne comme idéale.. Je disais juste que son choix ( Caroline) pouvait se comprendre.. D ailleurs on devrait tous être un peu moins dans la critique et plus dans l empathie ca ferait du bien à la nature humaine. Plus d amour mois de haine. Merci :-)

        • Marie.M 22 octobre 2018 / 21 h 04 min

          « Gardez ca pour vous ». Vous réfléchissez a ce que vous dites bon sang?! C’est son blog! Si vous n’etes pas d’accord avec elle, ne venez pas dessus et allez voir allieurs ! Vous etes peut etre sage femme mais vous n’avez pas la sciences infuse et vous ne detenez pas la vérité. Personne ne la détient.

        • Apprendre a rêver 27 octobre 2018 / 12 h 41 min

          Pour une professionnelle de santé je trouve votre commentaire honteux. Que l’accouchement par voie basse ait vos faveurs je peux le comprendre mais parler de caprice je pense que la charte du patient hospitalisé, le respect des droits du patient, l’empathie et la bienveillance sont a revoir
          Je suis plus effrayée par l’idée de tomber sur une soignante comme vous si un jour je me retrouve effrayée, enceinte et en pleins doutes que pas les propos de Carolie

      • sof 22 octobre 2018 / 10 h 51 min

        Je suis d’accord sur le fait que chacune doit pouvoir accoucher comme bon lui semble selon son ressentit. Par contre dire qu’on traumatise nos bébés en accouchant par voie basse c’est complètement aberrant. C’est tout ce qu’il y a de plus naturelle. Peut etre que ce n’est pas la position la mieux adapté sur le dos mais c’est celle qui permet aux médecins d’agir rapidement en cas de complication et switchez sur une éventuelle césarienne. La nature est bien faite 😉

        • Emilie 22 octobre 2018 / 15 h 43 min

          Hello, ce sujet est sensible certe.. Mais je vais quand même redonner mon avis.. :-)quand je dis que l accouchement par voie basse est traumatisant pour l enfant…et c est mon avis perso ca vaut pour toutes les formes d accouchement. L enfant est extrait quand même de son cocon pour être à l air libre, manipulé etc… Bref j ai passé toutes les étapes précédents sa sortie, sinon trop long mais on est quand même d accord sur ce fait là ? Ce petit bout qui se retrouve dans un monde totalement différent de celui passé pendant 9mois~ en fait ! Celui qui me dit que ca ne lui fait rien au bébe mais il est insensible ma parole.. (Je m adresse à personne en particulier) Pour ma fille je n ai pu que faire les poussées en apnée, je ne pouvais pas faire en expire… Dommage car finalement j ai eu droit aux instruments.. Episio etc.. Ma fille était bleu.. On a été quasiment séparé de suite car elle est partit en néonatalogie. Je suis enceinte et je vais accoucher par voie basse également ( a pars bien-sûr si urgence) j ai lu pas mal d infos après mon 1er accouchement, des études étrangères également et je reste persuadé que la position allongé n est pas celle qui est faite pour accoucher le mieux.. C est soit accroupi soit à 4 pattes.. Merci d avoir pris la peine de lire😊

    • Violaine B 22 octobre 2018 / 16 h 02 min

      Bonjour Caroline , félicitation et merci pour ton article. Je n’ai pas encore eu la chance d’etre maman mais je suis totalement en accord avec ta vision des choses sur l’allaitement. Ton article m’a donné envie de suivre mon ressenti et d’assumer plus sereinement mes choix quand à notre futur bébé .
      Beaucoup de bonheur pour votre jolie famille.

    • Valentine lammertyn 22 octobre 2018 / 21 h 52 min

      Je découvre cet article suite à des polémiques partagées sur instagram et je me sens obligée de commenter parce que même si je n’ai pas forcément fait les mêmes choix que toi sur tous les points je m’y retrouve quelque part et c’est donc un message de soutien que je souhaite t’envoyer !
      Je salue tout d’abord ta franchise et ta transparence par rapport à TA vision de la maternité. .. tu ne cèdes pas au faux semblant qui règne sur les réseaux et tu sais pertinemment qu’en publiant ton point de vue tu t’attireras les foudres de la moitié des personnes qui te suivent (ou non).
      Je trouve qu’il manque de plus en plus de transparence sur la vie réelle des personnes que l’on suit sur les réseaux, qui nous montrent que du beau et qui au fond…finissent par nous culpabiliser parce que notre vie est loin de ce que l’on voit de celle des autres.
      Sur les réseaux les gens oublient vite que personne ne vit comme son voisin, les gens oublient le respect et le jugement est roi.
      Pour moi, mais sûrement pas pour d’autres, ce n’est pas parce qu’on n’allaite pas, parce qu’on se sent plus rassurée par une césarienne ou parce qu’on demande l’aide d’un tiers à l’arrivée d’un bébé qu’on aime pas ou moins son enfant ! C’est juste connaître ses limites en fonction de son vécu, de son quotidien et de ses besoins: propres à chacun.
      Personnellement je culpabilise énormément lorsque je lis des mamans dire « j’ai trouvé un sens à ma vie depuis que je suis maman, je suis épanouie depuis que j’ai un enfant… » parce que moi je l’étais déjà avant. Je vivais très bien, heureuse, épanouie dans mon travail ou en amour avant d’avoir un enfant. Ma vie a bien entendu été chamboulée à l’arrivée de mon fils et 3 ans et demi après elle l’est toujours autant alors si je peux me soulager par quelques moyens que ce soit je le fais. Oui je fais garder mon fils même si ce jour là je ne travaille pas et que je vais faire les boutiques et alors ? Je serai disponible à d’autres moments pour lui et nous passerons du bon temps. Non je n’ai pas allaité, par choix, et alors? Mon fils est fusionnel avec moi, n’est que très rarement malade et se porte très bien. Peut être ai-je eu de la chance mais je n’ai pas à justifier mes choix, nos choix familiaux mais la société, les réseaux, les expériences personnelles de chacun nous l’imposent. STOP.
      Vivons pour nous et nos proches, faisons ce qui nous semble bon pour nous et si ça passe par donner biberon plutôt que le sein ou faire appel à une nounou plutôt que devenir dingue par des nuits hâchées (3ans d’expérience ici tout en travaillant 50h / semaine alors je sais de quoi je parle!) Alors faisons le!!
      Ton expérience n’est pas celle de l’autre alors bravo à toi pour la partager et la défendre ! Je peux te dire que ton article, même s’il semble en agacer plus d’une, il en déculpabilisera plein d’autres et c’est tout ce qui compte 😉
      Soyez heureux et ne vous laissez pas atteindre par les jugements 😘

      • Claire 23 octobre 2018 / 14 h 19 min

        Concernant le choix de la césarienne je comprend parfaitement, moi-même médecin j avais parfaitement conscience des risques d une césarienne et pourtant j étais terrorisée par un accouchement voie basse et par les éventuels risques à Long terme ….
        Finalement j ai accouche par voie basse car ma Gyneco m a bien rassurée et je lui avais demandé de ne pas hésiter à faire une césarienne si probleme.
        L allaitement c est très personnel et c est tres tres dur donc c est pareil chacun ses choix.
        Enfin la nurse de nuit mais carrément !! J ai accès à un conges maternité mais mon activité professionnelle est très intense et j aurai pu le faire je l aurai fait. Au final je reprend épuisée et je sais qu on met de longs mois à s en remettre! La relation avec l enfant ne Ca pas être mauvaise juste parce qu une tierce personne s en est occupé la nuit pendant 2 mois!!

  2. Blin 19 octobre 2018 / 16 h 30 min

    Salut Caroline.
    J’apprécie ta franchise et comprend parfaitement ta manière de penser. Je ne trouve pas sa marginal je dirai plutôt que c’est une pensée moderne
    Je te souhaite beaucoup de bonheur en tout cas à vous 3.
    Xoxo

  3. Ladune Flora 19 octobre 2018 / 16 h 37 min

    Merci, je t’estime beaucoup et merci de toujours être là pour nous ! ❤️

  4. Valentine 19 octobre 2018 / 16 h 40 min

    Bonjour Caroline,
    J’ai beaucoup aimé ton article, très bien rédigé et aussi très instructif. Chaque femme est différente et est la mieux à même de décider de ce qui lui correspond. L’important est de vivre sa grossesse et sa vie de maman comme on le sent! Dans tous les cas, il y aura des critiques alors autant penser à soi. Tant qu’il y a de l’amour c’est le principal et ça se voit qu’il en déborde dans votre petite famille! Plein de bonheur encore ♡

  5. Aurore 19 octobre 2018 / 16 h 41 min

    Bonjour Caroline,
    Je pense que ton article peut en aider plus d’une !
    J’ai accouché d’un petit garçon peu de temps après toi (27 juillet) et je ne souhaitais vraiment pas allaiter. Les sages-femmes de la clinique m’ont tellement mis la pression pour que j’essaie que j’ai fini par céder. S’en ai suivi une semaine de stress et de douleur. Bébé perdait de plus en plus de poids et on ne pouvait donc pas rentrer à la maison, je savais que je devais reprendre très vite le travail et je ne comprenais pas pourquoi on me forçait la main à ce point, jusqu’à ce que je finisse enfin par m’imposer. On a de suite commencer à aller mieux autant bébé que moi. Je pense sincèrement qu’en tant que maman, on sait, on sent ce qui est le mieux pour son bébé. Je te remercie sincèrement de partager ton expérience avec nous et j’espère de tout cœur que ton article aidera le plus de femmes possibles à imposer leurs souhaits !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 16 h 55 min

      Bonjour Aurore, je suis désolée d’entendre cela, et que tu ai pu te sentir oppressé par le personnel hospitalier. Je ne trouve pas cela normal , et si ne pas allaiter rendait les bébés plus malades ou malheureux cela se saurait !
      Tu as bien fait de finalement t’imposer et de t’écouter!
      Merci pour von commentaire :)
      Xx

      • Marion 21 octobre 2018 / 9 h 02 min

        Et bien en fait, oui allaiter permet que les enfants soient en meilleure santé .
        Moins de gastro, d’affection Des voies respiratoires et moins d’allergies (entre autre).
        Je vous renvoie au site de l’OMS et à ses recommandations pour les études qui le prouve.

        • Emilie 21 octobre 2018 / 23 h 15 min

          L’OMS partage les chiffres d’une majorité malheureusement certains bébés sont extrêmement malades en se nourrissant du lait de leurs mamans. Faire confiance à son propre ressenti est bien plus important que les chiffres et les “on dit” que l’on peut voir un peut partout.

          • Caroline HERNANDEZ 23 octobre 2018 / 11 h 51 min

            Bonjour Emilie,

            L’allaitement est un choix, comme celui de donner du lait industriel à son enfant. Pour ma part, j’ai fait les deux, mes deux grossesses étant survenu à deux moments complètement différent de ma vie. J’ai aussi eu une césarienne, puis un accouchement par voie basse, toujours pour les mêmes raisons.

            Penser que le lait maternel peut rendre « extrêmement malade » (sic) des bébés est faux, c’est une croyance populaire. Le lait maternel est ce qu’il y a de plus adapté au nourrisson. La qualité et la quantité du lait maternel peuvent être affectées que dans les cas de malnutrition sévère. Même si une maman mange peu ou moins bien au cours d’une journée, la quantité et la qualité de son lait n’en seront aucunement affectées. Le corps privilégie la production du lait en puisant dans les réserves de la mère, au besoin, si son alimentation n’est pas adéquate.

            C’est un peu comme le mythe du manque de lait qui, dans l’immense majorité des cas, n’est pas physiologique, mais tient à une non-compréhension de la base même de la lactation.

            Bien entendu, le ressenti prime. Mais j’estime que les femmes sont assez intelligentes pour faire leur choix en toute conscience sans que l’on vienne leur apporter de fausses informations pour faire les adhérer à un certain dogme. Si les chiffres sont, c’est qu’ils correspondent à une réalité, à des études épidémiologiques qui sont réalisées. Ce ne sont donc pas de simples « on-dit ».

            C.

          • Elo33 29 octobre 2018 / 22 h 41 min

            Bonjour,

            Ayant eu mon bébéil y a 8 mois j’ai decidé de le nourrir aubiberon car je ne me sentais pas de l’allaiter..
            Je cotoie des enfant ayant le meme age que mon fils et etant nourrit au sein, je peux affirmer que mon fils est beaucoup moins malade que les enfabts nourrit au sein. Je pense que tout depend de l’enfant et je ne suis pas sur que l’allaitement sur la duree apporte une meilleur santé au bébé. Je pense plutot que l’hygiene de vie des parents et le rythme que l’on impose au bébé determine sa santé plus que la facon dont on decide de le nourrir. Je ne suis pas contre l’allaitement mais je pense qu’a partir d’un certain age la maman ne produit plus les nutriments necessaires pour le bebe. Allaitement oui mais jusqu’a 2 3 ans ou plus je trouve cela trop et pas adapté pour un enfant qui se développe rapidement.

        • Anaïs 21 octobre 2018 / 23 h 41 min

          Je me permets de rebondir sur votre commentaire : si la maman est stressée et mal dans sa peau, l’allaitement ne marchera pas car bébé ressentira le mal-être de sa maman. Respectez le choix de chacune, la prise de poids du bébé et la santé mentale de la maman étant sûrement plus importants que l’allaitement à tout prix…

        • Margaux 22 octobre 2018 / 6 h 37 min

          Marion,

          Je ne suis pas d’accord avec vous concernant l’allaitement! Mon fils (3 ans aujourd’hui) n’a pas été allaité et n’a jamais été malade!! Seule une gastro a la crèche. Par contre des amies ont allaités leur enfants jusqu’a 1 an et on tous, tous été malade (bronchiolite, gastro, asthme)!! Ne faite pas des généralités, la société est deja assez culpabilisante avec l’allaitement. Mieux vaut donner un biberon avec amour qu’un sein par contrainte!

          • CINDY 22 octobre 2018 / 14 h 51 min

            Amen…je suis tout a fait d’accord avec vous

          • Anabelle 22 octobre 2018 / 15 h 13 min

            Oui et re-oui je n’ai pas allaité mes filles elles ne sont pas plus malade qu’un enfant allaité au contraire même plus en forme !!!! et je rajouterai que même en donnant le biberon la connexion avec mes filles étaient aussi fortes que de donner le sein! Je te rejoins sur ton commentaire complètement !!😉

          • Titia 24 octobre 2018 / 15 h 01 min

            Tout à fait d’accord!!! Trois filles, non allaitées toutes les 3 par choix et très peu malades.. Autour de moi, tous les bébés qui ont été allaités, je dis bien tous et ils sont nombreux, ont soit des allergies alimentaires plus ou moins importantes, soit ont eu des problèmes de peau, soit ont été vraiment souvent malades donc… je pourrais aussi généraliser… En tous cas, je ne regrette pas un instant mon choix, j’ai toujours eu un excellent rapport avec mes 3 enfants et je déteste les lobby quels qu’ils soient! J’avais l’impression, et c’est toujours pareil, qu’on me faisait clairement comprendre que j’étais une mauvaise mère car je ne souhaitais pas allaiter (un médecin me l’a même clairement dit à l’hôpital, pour ma 1ère!). A ce que je sache, mon corps m’appartient et j’en fais ce que je veux!

        • Teri 22 octobre 2018 / 7 h 11 min

          En théorie c’est vrai.
          Je n’ai pas allaité mon fils, qui a rapidement été en contact avec d’autres enfants quotidiennement, et il n’a jamais été malade durant l’année qui a suivi sa naissance.
          L’allaitement par biberon c’est aussi bien et je confirme que maman et papa partagent tous les deux des moments uniques avec bébé.

        • Melanie 22 octobre 2018 / 7 h 18 min

          Bonjour Marion
          As-tu des enfants ?

          Je suis maman de deux enfants un garçon de 4 ans Que j’ai allaité 5 mois et une petite fille de 7 mois que j’ai allaité 6 mois

          Mon fils a été hospitalisé dès son 5eme mois pour bronchiolite, IL a fait de l’asthme du nourrisson, a eu au moins 3 fois la gastro et une fois LA grippe

          Ma fille a déjà eu 2 bronchiolites – Merci la Creche

          Alors oui l’allaitement est merveilleux et c’est – de mon point de vue – ce qu’il y a de mieux pour – certains – enfants/parents Mais non l’allaitement n’est pas une potion magique anti maladie….

          Belle journée à toutes

        • Amandine 22 octobre 2018 / 7 h 49 min

          Bonjour,Marrion pour quoi ne pas respecter les histoires et mes choix de chacun?
          Je suis auxiliaire de puericulture en service de maternité et sachet que l’allaitement est bien compliquer et que malheureusement ne fonctionne pas pour tout le monde et je respect le choix de toutes allaitement ou pas.Moi même je n’ai pas allaiter mon enfant et c’était MON choix.

          Aurore,étant dans la partie je ne force jamais une maman a allaiter si elle ne le souhaite pas et actuellement ça ne devrais pas exister encore les personne qui insiste ou force.L’allaitement est propre a chacun et si la maman n’est pas claire avec son choix l’allaitement sera difficile.

          😉

        • Olier 22 octobre 2018 / 9 h 04 min

          Je n’ai pas été allaité par ma mère, j’ai 24 ans et suis en parfaite santé. Je n’ai jamais fait aucune gastro ni allergies ni rien du tout d’ailleurs 😉

          • Alexandra 22 octobre 2018 / 12 h 44 min

            Exactement pareil
            J’ai 25 ans, ma mère ne m’a pas allaité (ni moi ni mon frère). On est tout les 2 en parfaite santé, sportifs, ingénieurs sans aucune allergie

        • anne-sophie 22 octobre 2018 / 9 h 07 min

          J’ai travaillé dans la nutrition infantile et il suffit de choisir un bon lait se rapprochant le plus du lait maternel. Perso je donne le bib à mon fils et aucun problème de santé et il n’est encore jamais tombé malade.

        • Sandra 22 octobre 2018 / 9 h 18 min

          Bonjour,

          petite histoire personnelle de ma petite vie, ma mere n’ayant pas eu de lait pour m’allaiter ( et oui toutes les mamans n’ont pas un super lait bionique)… et vivant à la campagne, j’ai étais nourri au lait de Vache ( oui oui sortant directement de Madame la vache) je n’ai jamais étais grosse, ni malade , ni hospitalisé pour maladies…
          J’ai bientôt 34 ans.

          Donc comme quoi…

          • griffo 22 octobre 2018 / 17 h 09 min

            L’absence de lait est un mythe en général, ça ne touche que 0,3% des femmes en réalité. Et ce sont des femmes avec des maladies connues en parallèle.
            Quand au lait de vache directement sorti du pis, il n’est absolument pas adapté à un nourrisson, ce genre de conseils est hyper dangereux!

        • Aude 22 octobre 2018 / 9 h 38 min

          Eh bien pensez à ne pas généraliser, ce doit être vrai que dans quelques cas. Ma soeur et moi n’avons jamais été allaitées, et nous sommes très rarement malades, en plus du fait que nous n’avons aucune allergie.

        • Marie 22 octobre 2018 / 10 h 11 min

          Hello Marion
          Les études c’est bien mais personnellement j’ai été allaitée et j’ai quand même beaucoup d’allergies (alimentaires, animaux, pollens, acariens, etc) et je suis une grande asthmatique …. alors je pense qu’il faut relativiser.
          Bye
          Marie

        • Annelise 22 octobre 2018 / 10 h 46 min

          Les enfants sont préserver de tous les virus uniquement le temps de l allaitement, une fois l allaitement terminé, il sera au même point qu’un bébé allaiter au biberon, niveau défenses immunitaires ! Arrêtez donc de culpabiliser les gens, surtout quand on ne connaît pas leur vie !!!

        • Renard 22 octobre 2018 / 11 h 01 min

          Toutes les amies que j’ai qui sont allergiques ont été allaitées… j’ai été nourrie au biberon, je n’ai aucune allergie et des anticorps défiant toute concurrence (mon frère également…)

          • Marjo 22 octobre 2018 / 14 h 15 min

            En fait lors de l’allaitement tu reçois les anticorps de la maman voilà pourquoi on dit que c’est mieux d’allaiter. Vers environ 6 mois le bébé commence à créer ses propres anticorps pour permettre d’éviter les maladies. Les maladies qui surviennent vers 2 ans n’ont rien à voir avec le choix ou non d’allaiter son enfant. De plus chacun est libre de faire ses choix, je trouve ça vraiment nul d’essayer de faire culpabiliser une jeune maman alors que son bébé paraît en pleine santé. Les bébés ont beau être allaités ils peuvent avoir pleins d’autres problèmes liés à eux mêmes et non à l’allaitement donné par leur mamans (croutes de lait, muguet,…). Chaque bébé est différent et à des besoins différents donc respectez les choix de chacune et soyez un peu tolérants. Et renseignez vous bien 😉

        • Karen 22 octobre 2018 / 11 h 22 min

          Personnellement moi et mes frères n’avons pas été allaité par notre mère et pour autant nous n’avons pas été plus malades que nos petits camarades! Et moi-même je n’ai pas allaité mes filles, car je n’en ressentais tout simplement ni l’envie, ni le besoin. Et je suis très heureuse de mon choix.
          Laissons aux femmes et aux hommes (car cela peut aussi être un choix mutuel) de choisir !!! SANS JUGEMENT ! Chaque femme est différente! Et l’OMS est obligé en quelque sorte de faire ce genre de recommandations car il y a malheureusement des pays où l’allaitement est une nécessité et non pas un choix, car le lait en poudre a un coût!
          Bref comme dit Caroline il n’y a pas de meilleure mère, chacune se comporte comme elle le ressent et c’est ça qui rendra son enfant heureux et épanoui !

        • Pecheur 22 octobre 2018 / 11 h 55 min

          C’est n’importe quoi !!! Mon fils a 9 ans et il est en parfaite santé !!! Et je n’ai pas allaité !!! Il n’y a pas de meilleure maman …juste de l’amour de l’amour de l’amour et e crois que c’est la seule chose qui peut manquer au bien être d’un enfant !!!! Merci Caroline vous êtes une super maman et super femme

        • Zahaf 22 octobre 2018 / 12 h 53 min

          Caroline n’écoute pas ce genre de commentaire je suis maman de 2 enfants accouche par voir basse et allaiter et pourtant je suis pas une meilleur maman qu’en vous qui avez fait d’autres choix ni moins bien on est juste des mamans qui font de leurs mieux avec ce qu’elles estimes être les meilleurs pour elles et leurs familles c’est le plus importants et les faut pas écouter les donneurs de leçons qui pense mieux que les autres surtout pour l’allaitement qui est verte très bon pour le bebe mais qui n’est pas le’ plus important. Un bebe s’épanouie grâce à l’amour la bienveillance et les soins de ses parents et proche. En tt cas bravo et merci à vous pour ce partage de votre intimité et de vos désirs. Bon courage et profiter bien de votre famille

        • Caroline 22 octobre 2018 / 14 h 05 min

          LOL. J’ai été nourrie au biberon. Pas une maladie grippe ni rien (mon carnet de santé pouvant l’attester). Et je ne me suis JAMAIS cassé un os aussi. Comme quoi !

        • Dubourg 22 octobre 2018 / 19 h 34 min

          Bonjour,

          l’allaitement est un sujet controversé de la maternité de nos jours ! On a bien moins emmerdé ma mère à son époque lorsqu’elle a décidé de ne pas nous allaiter mon frère et moi et elle a bien fait ! Les études c’est bien beau mais il ne faut pas en faire une généralité. Je travaille dans la recherche et le mot « généralité » est littéralement le premier mot que l’on nous apprend à proscrire de nos recherches et études.
          Prenons mon cas par exemple, je suis complètement hors des normes. Je n’ai pas été allaité et pourtant je n’ai développé qu’une seule allergie, la plus barbante de toutes en plus, les acariens. Les gastros? J’en ai eu petite effectivement mais n’allons pas nous leurrer crèches et écoles sont de vraies plaies sur ce sujet – contamination, vous connaissez? Je suis adulte et ça doit bien faire 10 ans que je n’en ai pas eu. Affections respiratoires ? Mettez plus ça sur le compte du tabac passif et la pollution environnante (et là, j’imagine que vous aurez un peu plus de mal à vous insurger contre la terre entière).
          Les études ont la belle de nos jours ! Les études changent tout le temps, elles évoluent comme les préjugés et ce que l’on prend pour acquis.

          Il faut se fier à soi et je salue Caroline pour son courage. Se faire démonter par des personnes qui ne sont ni ouvertes d’esprit, ni compréhensives, ça me dépasse !

        • Claire 23 octobre 2018 / 14 h 22 min

          Ce commentaire est juste culpabilisant pour celles qui ne peuvent pas allaiter ou ne le souhaitent pas . C est nul.
          On sait bien que dans l absolu c est mieux d allaiter. Mais ne pas allaiter n est pas mauvais ! Stop aux jugements!

        • Sonia 24 octobre 2018 / 12 h 42 min

          Je me permet de vous répondre car j’ai entendu ce genre de commentaires tout au long de ma grossesse et ça me fait bien sourire à présent.
          J’ai fait le choix de ne pas allaiter mon fils, pour presque les mêmes raisons que Caroline. Il a aujourd’hui 4 ans, n’a jamais eu une seule diahrée, aucun problème respiratoire ni rien. Il pète le feu et est rarement malade. Il est bien plus en forme que beaucoup d’enfants que je connais qui ont pourtant été allaités!

      • Sophie 22 octobre 2018 / 13 h 01 min

        Je n’ai pas allaité qui après un an à être avec moi ( entrepreneuse aussi donc elle n’est pas allée à la crèche), n’est jamais tombé malade. Un allaitement forcé n’est jamais bon. Et la mère durant le premier mois suivant l’accouchement, a malheureusement beaucoup de carences. Donc oui son lait contient plus d’enzymes permettant au bebe de favoriser s’est defenses mais il est moins complet en nutriments que le lait en poudre. En soit chaque choix fait par la mere est celui qu’il correspondra le mieux à sont enfant

    • Mélanie B 22 octobre 2018 / 14 h 47 min

      Je travaille en maternité et je ne comprends pas comment de bonnes professionnelles peuvent vous forcer à allaiter !!! On le sait très bien qu’un allaitement qui n’est pas serein, choisi, dans de bonnes conditions… ne fonctionnera pas ! C’est évident ! Faut qu’elles arrêtent les pros allaitement et laisser le choix aux mères !!!
      Ça me rend triste à chaque fois que je demande aux mamans à la naissance ce qu’elles souhaitent faire et qu’elles me répondent avec un air presque honteux « biberon ». C’est votre choix ! On est pas là pour juger mais vous accompagner au mieux !!!

      • Caroline HERNANDEZ 23 octobre 2018 / 13 h 05 min

        Lors de mon accouchement, c’était plutôt le contraire : je souhaitai allaiter, c’était inscrit dans mon projet de naissance et bien connu de tout le service. Une puéricultrice est venue complémenter ma fille dans la nuit d’un biberon de lait industriel alors qu’elle n’était pas en demande « pour ne pas me réveiller et me laisser dormir ». Dans le dos. Je l’ai su le lendemain matin en lisant son tableau de suivi. J’étais hors de moi, j’ai ressenti ça comme une trahison.

        Le corps médical (bien qu’il existe une minorité bienveillante) a tendance à ne pas accepter les choix indépendants et éclairés des femmes, des mères, allant jusqu’à leur imposer des pratiques qui n’ont aucune vertu (cf. les violences obstétriques dénoncées régulièrement). Il s’agit de notre corps, de notre choix. Le jour où l’humain aura compris cette dernière phrase notera une avancée majeure.

  6. Aurore 19 octobre 2018 / 16 h 44 min

    Bonjour Caroline
    Est-ce que ton choix d’accoucher par césarienne a été facilement entendu par l’équipe soignante ? Parce que je pense que dans certains endroits ça doit facilement t’être refusé au motif que le bébé passe et que l’équipe ne le pratique pas (et quand on vit en milieu rural comme moi on a qu’un seul hôpital à proximité).
    Je me posais cette question parce que j’ai lu récemment dans la presse que des médecins s’insurgeaient contre ce qu’ils appelaient les « césariennes de confort » en hausse.
    Au niveau de la césarienne as-tu vu des conséquences depuis?
    Je dois avouer que si j’avais le choix je préférerais une césarienne … là au moins aucune mauvaise surprise, et on réduit le risque de violences obstétricales qui est quand même bien présent quoique certains en disent.
    Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 16 h 54 min

      Bonjour Aurore, je pense tout d’abord que c’est à votre gynécologue que vous devez exposer votre point de vue et vos « envies », c’est lui qui devra ensuite programmer votre césarienne à l’hôpital ou clinique ou vous allez accoucher.
      Pour moi il devrait être normal de demander à chaque future maman comment elle souhaite accoucher. Et si justement il y a une hausse des « césariennes de confort » c’est justement parce que les femmes s’émancipent de plus en plus et affirment leur volonté bien plus qu’avant.
      Je n’ai aucunes conséquences de la césarienne si ce n’est la cicatrice qui laisse une trace mais sinon aucunes douleurs ni aucunes gênes :)
      J’espère que tu pourras accoucher comme tu le souhaites, n’hésite pas en parler à ton gynécologue.
      Xx

      • Depraeter 20 octobre 2018 / 14 h 28 min

        Bonjour,
        Je suis d’accord que chaque femme doit choisir ce qui lui correspond le mieux concernant l’allaitement.,…
        Mais pour la césarienne de confort il faut quand même savoir que naître par cesarienne est un traumatisme pour bébé. Certains bébé le vive très mal. La naissance étant programmé le bébé n’est pas forcément prêt a naître il avait peut être encore besoin dune semaine ou quelques jours… et cela nest pas négligeable.
        Je pense qu’il faut arrêter de tout programmer et ne plus laisser le temps nécessaire aux choses .
        Bonne journée.

        • Adeline 21 octobre 2018 / 10 h 09 min

          Bonjour,
          Je respecte tout à fait le choix de ne pas allaiter oui même votre choix de prendre une nurse qui ne me choque aucunement.
          Cependant je ne peux m’empêcher de communiquer sur la « césarienne de confort ». J’ai moi même eu 3 césariennes 2 en urgence et 1 autre programmée pour raisons medicales. Ni mes enfants ni moi meme ne sommes traumatisés. Je vois cependant une différence entre ma première et mà troisieme ou j’ai eu des contractions et ma seconde ou tout a été programmée de A à Z. Une cesariennce est un acte chirurgical qui pour moi devrait arriver en cas d’impossibilité d’une naissance par voix basse. Vous vous sentez bien car ce n’est que votre premiere. A ma première césarienne je marchais parfaitement en 2 jours pour ma dernière il m’à fallu 15 jours de douleurs atroces pour m’en remettre…. J’ai un « bourlet » du à l’accumulation des trois césariennes que je dois faire opérer. Toute cela pour dire qu’une césarienne n’est pas anodine. Ma deuxième fille qui a été programmée à eu du mal à respirer à la naissance contrairement aux deux autres car « elle netait pas prete a sortir » Mais nous n’avions pas le choix la voix basse était médicalement inenvisageable. Bref tout cela pour dire qu’il est bien que vous assumiez votre choix mais j’aurai aimé que vous alertiez aussi sur le fait qu’il sur agit un acte chirurgical qui comme tout acte chirurgical n’est pas sans conséquences.
          Bonne continuation

          • Caroline HERNANDEZ 23 octobre 2018 / 13 h 41 min

            Merci Adeline pour votre message, j’ai écris quelque chose d’assez similaire plus bas.

            Je pense également qu’il est important de ne pas banaliser l’acte chirurgical d’une césarienne de convenance qui outre l’aspect éthique (on peut légitimement s’interroger sur le fait d’accepter de pratiquer une opération chirurgicale lorsque celle-ci n’est pas nécessaire, sachant que l’opération est porteuse d’un certain nombre de risques) comporte plus de risques qu’une voie basse « simple ».

            Il est légitime que chaque mère souhaite avoir un enfant en bonne santé, sans que cela soit vécu par elle comme une souffrance, et sans subir de séquelles.

            Mais, la chirurgie ne devrait pas être perçue comme la seule réponse possible à ce souhait.

        • Anabelle 22 octobre 2018 / 15 h 17 min

          Je suis tout à fait d’accord avec toi

      • Noémie 21 octobre 2018 / 7 h 35 min

        Bonjour Caroline,
        J’avoue être resté consterné sur le fait de choisir la césarienne par confort ! Déjà je ne comprends pas pourquoi les médecins autorise ce « choix » si il n’y a pas lieu d’être.
        Personnellement j’ai très mal vécu mon accouchement, j’ai eu une césarienne en urgence j’en suis sorti traumatisé car je sentais tout ce que me faisait le gynéco, j’ai du être anesthésié généralement du coup et je n’ai pas eu la chance de découvrir mon bébé avant mon réveil plus d’une heure après.. le papa quand a lui n’a pas pu profiter pleinement du peau à peau et de ce moment aussi car il était très choqué et a eu très peur.
        Pour rien au monde je ne voudrais revivre ca… J’ai l’impression qu’on nous a volé ce moment si merveilleux auquel nous étions préparer.. certe ça a sauvé la vie de ma fille mais je n’oublierai jamais ce que j’ai ressenti.
        La césarienne ne devrait pas être un acte de confort c’est avant tout un acte chirurgical et il y a également beaucoup de risques pendant et après l’opération…
        Voilà mon ressenti après lecture de ton article, j’aime beaucoup te suivre sur les réseaux mais j’avoue ne pas comprendre ce sujet là. C’est mon opinion. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ton fils, ils grandissent tellement vite profite en a fond.

      • Caro 22 octobre 2018 / 13 h 40 min

        perso durant ma grossesse et lors de mon accouchement par voie basse j’ai été épaté de voir à quel point nous étions nous les femmes de vraies machines à bébé ! Tout est prévu pour … c’est fou… chaque hormones est secrètes en temps voulu, notre corps se met en place doucement ….et autre précision la diffèrence entre un accouchement par voie basse et par césarienne c’est que lors du passage par voie basse nous transmettons au bébé les bonnes bactéries de la flore vaginale. Cela permet à l’enfant d’avoir une bonne flore intestinale et d’eviter de laisser place à des agents pathogenes ( pas une généralité évidemment) . Je le vois rarement précisé.

      • Objois 22 octobre 2018 / 16 h 35 min

        Bonjour Caroline.
        J’ai accouché moi-même par césarienne programmée. mon bassin etait trop petit pour mon bébé de 4 kilos.
        pour mon 2e, j’ai demandé une césarienne aussi. même si je pourrais tenter la VB. mais je trouve que la césa c’est royal. notre intimité reste intacte. et ni le bébé ni la maman n’est traumatisé par les douleurs et le stress. la finalité est la meme. nous sommes autant maman que celles qui ont poussé et hurlé pendant des heures

      • Aurore 25 octobre 2018 / 18 h 39 min

        On est d’accord qu’une césarienne reste un acte médical. À choisir je la préférerais à un accouchement par voie basse : je suis terrifiée à l’idée d’accoucher et je dois avouer que tout ce que je lis sur les maternités ne me donne pas envie d’accoucher par voie basse… je préfère garder un minimum de « contrôle  » sur la situation et savoir ce qu’il va m’arriver. J’ai bien moins peur d’une césarienne.
        Et non une césarienne n’est pas plus « traumatisante » qu’un accouchement par voix basse : la naissance en elle-même est porteuse d’un grand chamboulement chez l’enfant, pas la manière dont on procède.
        Si je peux entendre que sur un plan éthique on puisse en effet se demander si c’est bien de faire un acte chirurgical là où il n’y en aurait pas besoin, je pense aussi qu’il faut entendre au cas par cas les demandes des femmes. Moi je n’ai aucune envie d’accoucher par voie basse.

    • Mathilde 20 octobre 2018 / 7 h 39 min

      Bonjour Elodie,

      La césarienne de confort n’est pas encouragée car elle crée une cicatrice sur l’utérus en lui même cela augmente les risques d’une pathlogie extrement grave qui est la rupture utérine lors d’une grossesse suivante, la césarienne ne protège pas de l’incontinence urinaire et du prolapsus sur le long terme, le bébé ne s’impregne pas de la flore vaginale très riche et bénéfique lors du passage en voie basse. Ce sont des choses à savoir avant de faire son choix si on en a l’occasion, le mieux reste toujours la discussion avec son gynécologue ou sage femme pour prendre la décision qui sera la meilleure pour tout le monde 😊

      • Mathilde 20 octobre 2018 / 7 h 39 min

        Pardon Aurore!

      • Aurore 25 octobre 2018 / 18 h 42 min

        Bonjour
        Merci pour ces informations mais je les connais déjà.
        En même temps il y aussi des désagréments par voie basse : quid des déchirures, des épisiotomies qui engendrent elles aussi potentiellement de l’incontinence ?

    • Midwife 21 octobre 2018 / 14 h 46 min

      Bonjour aurore, je vais vous donner le point de vu d une sage-femme. Tout d abord tout va dépendre du lieu où vous accoucher. L éternel débat du public vs privé. Dans le public nous essayons de faire le moins de césarienne possible mais seulement pour raisons médicales. Donc très peu de césariennes de confort. Pourquoi? La césarienne est une intervention chirurgicale. Vous vous retrouvez donc avec « un utérus cicatriciel » plus fragile (idem vous subissez plusieurs curetages) lors de prochaines grossesses, l apparition plus fréquente de placenta avec des localisations utérines qui peuvent être très dangereuses (acreta…). Lacesarienne ne protège pas contrairement à ce que l on pense des incontinences urinaires ou prolapsus. Il y a également le risque anesthésique comme toute intervention chirurgicale. Pour l enfant né par césarienne de confort (oui parce que l on retrouve des différences entre césarienne de confort et en urgence), il y a plus de trouble de résorption du à la dose de rachianalgésie (une hypotension est fréquente chez la mère ayant un retentissement sur le cœur fœtal) mais aussi à l absence du passage dans le bassin. L enfant n évacué pas son liquide pulmonaire comme pour une voie basse. On retrouve également plus d allergie et de troubles gastriques chez les enfants nés par césarienne. Le vagin étant un formidable microbiote pour l enfant. Donc voilà pourquoi dans le public la césarienne est évitée au Max. Il y en a plus dans le privé. Déjà un accouchement par césarienne rapporte plus financièrement à la clinique. Les médecins ne suivent pas forcément les recommandations de l HAS et peuvent prescrire des examens comme la radio de bassin inutile chez une primipare et qui ne prend pas en compte les biometries du bébé ni le modelage de la tête du bébé lors de l accouchement. Ç ést d autant plus de confort pour le praticien quand cela est programmé. Les cliniques privées de paris explosent les scores de césarienne. En France le taux moyen est de 19% déjà beaucoup trop face aux recommandations. Si cela vous intéresse vous pouvez regardez la façon dont les scandinaves accouchent. Elles accouchent le plus souvent à domicile. Les taux de morbidité et mortalité périnataux sont les plus faibles au monde alors qu en France où la naissance est surmédicalisée nos taux sont très mauvais…on peut accoucher voie basse sans stress avec des péridurales faiblement dosées où l on peut marcher pendant le travail par exemple. Voilà j espère ne pas vous avoir embêtée avec mon point de vu professionnel. Bien à vous.

      • Amandine 22 octobre 2018 / 15 h 10 min

        Merci pour tes explication MIDWIFE!

        J’avoue que même si je ne comprend pas trop, je respecte ton choix Caroline.
        Je ne comprenais pas comment un hôpital avait pu accepter, car lors de mes cours de préparation à la naissance on nous disait que la césarienne était le dernier recours car il y a des risques importants et qu’on ne pouvait pas choisir de l’avoir. Ce que je ne comprend pas non plus c’est comment le programmer? On ne sait pas quel jour bébé a décidé de sortir.. j’ai perdu les eaux 3 semaines avant la DPA. Peut etre on attend de perdre les eaux ou d’avoir les premieres contractions pour faire la cesarienne ? Si bébé n’est pas prêt à sortir on ne peut pas le sortir comme ça?
        Après j’ai accouché par voie basse et je me considère comme une femme moderne aussi! J’ai souhaité la péridurale pour ne pas souffrir et c’est moderne aussi. Je pense qu’on n’a pas besoin d’une césarienne programmée pour être une femme moderne. Il faut vivre avec son temps et respecter ses envies. Chaque femme devrait accoucher comme elle le souhaite pour être bien dans sa tête et dans son corps tout en respectant son bébé.

        Bonne continuation à toutes !

      • Aurore 25 octobre 2018 / 18 h 53 min

        Bonjour
        Non vous ne m’avez pas du tout embêtée, vous donnez au contraire des informations précises qui amènent à réfléchir ! Je souriais d’ailleurs parce que je suis moi même née par césarienne ( en urgence pour souffrance faetale ) et que j’ai justement des problèmes gastriques !!
        poir l’heure je pense que je serais plus « rassurée  » par une césarienne mais je pense que si je me retrouvais dans une maternité où je suis en confiance et où (paradoxalement) je ne sens pas une hypermedicalisation comme vous le dites je me sentirais plus rassurée. Je pense que je suis inquiète plus à l’idée de ne pas avoir la maîtrise sur ce qu’il m’arrive.
        Dans tous les cas ce sont effectivement des éléments à réfléchir avant de prendre une décision et je ne veux pas me précipiter.

    • Caroline HERNANDEZ 23 octobre 2018 / 13 h 21 min

      Aurore,

      La césarienne a un coût, qu’elle soit de confort ou d’urgence. En clinique, ce sont les parents et leur prévention santé qui supporte cette charge. Bien évidemment, l’hôpital ne peut faire supporter ce coût à la S.S. pour une simple convenance, notamment à cause des risques qui sont plus importants. N’oublions pas qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale (de mieux en mieux maitrisée), avec, comme toute intervention chirurgicale, un certain nombre de complications possibles. A contrario, l’accouchement par voie basse est un processus physiologique pour lequel le corps de la femme est a priori équipé.

      Éthiquement, un médecin peut légitimement s’interroger sur le fait d’accepter de pratiquer une opération chirurgicale lorsque celle-ci n’est pas nécessaire, sachant que l’opération est porteuse d’un certain nombre de risques. Pour l’enfant, une césarienne sur demande maternelle aura lieu le plus souvent en l’absence de tout travail, et sera programmée à l’avance. L’obstétricien peut alors s’interroger sur le fait d’imposer une date de sortie à son enfant, au lieu de le laisser terminer sa croissance à son rythme, ou de le priver des mécanismes qui le préparent à sa vie extra-utérine.

      La césarienne sur demande maternelle s’inscrit dans une logique de reprise de pouvoir de la femme sur son corps : après le combat pour le droit à la contraception, le combat pour le droit à l’avortement, la revendication du droit à ne pas allaiter, nous souhaitons pouvoir choisir notre mode d’accouchement.

      Le droit de chaque femme à disposer librement de son corps doit être respecté. Pour autant, on peut s’interroger sur la pertinence des représentations de la maternité et du corps féminin dans notre société, si ces représentations sont de nature à conduire une femme à demander une opération chirurgicale pour remplacer l’acte de l’accouchement.

  7. Eli 19 octobre 2018 / 16 h 45 min

    Coucou Caroline,
    C’est toujours très agréable de te lire. J’ai accouché par voie basse et allaité mon petit garçon mais je comprends très bien vos choix. Et j’apprécie de vivre dans une société où on est libre de vivre sa maternité comme on l’entend, même s’il y a toujours quelques rageux :)
    Plein de Bonheur à vous 3
    Eli

    • Angèle 22 octobre 2018 / 10 h 20 min

      Bonjour,

      Simplement pour vous dire qu’il est pour une fois très plaisant de lire une femme qui n’a pas fait les mêmes choix que nous (j’ai eu le même scénario de maternité que Caroline mis à part la nurse mais son choix ne me choque pas) et qui est tolérante! En effet depuis cet article les réseaux sociaux sont d’une violence extrême et j’en suis choquée! Comme vous dites, nous sommes en droit de choisir le type de maternité que nous voulons.

      C’est l’épanouissement de la mère qui fait l’épanouissement du bébé, pas la façon d’accoucher ou de nourrir son enfant.

      Bonne journée

  8. Emma 19 octobre 2018 / 16 h 46 min

    Bonjour Caroline,

    Un bonheur de pouvoir enfin lire votre article à ce sujet !
    Merci pour ce partage d’expérience de vie de femme.
    Je trouve vraiment dommage que vous soyez obligée de justifier vos choix… mais malheureusement nous sommes dans cette société où tout le monde critique trop rapidement… Alors qu’au contraire, c’est vraiment rassurant de savoir qu’au final accoucher par césarienne ou ne pas allaiter n’est pas quelque chose de grave ! Et que le mieux c’est de faire comment on le souhaite.
    Je vous souhaite le plus grand bonheur à tous les 3 ! Vous le méritez!

  9. Marine 19 octobre 2018 / 16 h 46 min

    Bonjour Caroline !

    Super article ! je trouve ça super que tu explique tes choix sans te justifier. Pour ma part je regrette ces personnes qui veulent faire culpabiliser les femmes sur ces sujets là, ton article rappelle que c’est le choix de chaque famille et chaque femme.
    Merci

  10. Laurie 19 octobre 2018 / 16 h 48 min

    Coucou Caroline!
    Enfin cet article tant attendu :) merci pour ta franchise. Chacun est en droit de faire ses propres choix.
    J’ai moi même accouché d’une césarienne en urgence il y a 3 semaines et a mon grand regret ; le papa n’a pas pu être présent.
    Je suis à même de comprendre le choix que tu as fait.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les 3
    Laurie

    • Elodie 19 octobre 2018 / 19 h 00 min

      Bonjour Caroline,

      Tout d’abord toutes mes félicitations pour la venue du petit Marlon !

      C’est un article que j’attendais avec impatience, j’étais moi même enceinte et j’ai accouché il y’a un mois ! J’ai pris plaisir à lire ton article, tu y met tellement de sincérité en restant toi même avec tes propres ressenti et convictions..

      Toutes les femmes ne sont pas égales concernant l’accouchement, l’allaitement… les opinions ont beau êtres divergentes, chacunes de nous vit ça comme une histoire qui nous appartient, peu importe les choix et décisions qu’elles prennent, il yen aura toujours qui ne seront pas d’accord ou seront choqués voire indignés..

      Le principal c’est que le bébé aille bien qu’importe la façon dont il vient.. beaucoup de femmes se focalisent sur l’accouchement par voie basse.. ok mais des fois ça ne se passe pas toujours comme on le veut..
      Personnellement accoucher par césarienne ne m’aurai pas dérangé du tout mais j’avoue que je préfèrai quand même par voie basse ayant déjà des cicatrices au niveau du ventre, je ne voulais pas en avoir davantage mais voilà…

      Pour l’instant, bébé à eu 1 mois et oui certes avoir un enfant c’est beau mais faut pas se voiler la face.. adieu les nuits longues et grasse matinées ! Bonjour les couches, les bibi tout les 3h etc ..C’est pas tous les jours tout rose mais c’est du bonheur tout le temps, j’ai fait un baby blues pendant 15 jours.. Ça n’a pas été facile.. Je pleurais pour rien et je culpabilisais après.. pareil chaques femmes est différentes.. Faut pas juger sans connaissance de causes..

      En tout cas tu es bien courageuse de dévoiler un peu de ta vie car beaucoup critiquent sans connaître et c’est pathétique.. Marlon est un beau bébé qui pour moi a des airs de ressemblance avec toi !

      Bonne continuation à toi et des bisous à marlon !

      • Celine 21 octobre 2018 / 3 h 04 min

        Bonjour, je me retrouve beaucoup dans tes choix, surtout pour l’allaitement ! Mais il y a une chose que je ne comprends pas… Pourquoi une nurse la nuit ???

  11. Coralie 19 octobre 2018 / 16 h 49 min

    ton article reflète bien la réalité des aprioris de chacun. Tu as eu raison de pouvoir demander une césarienne, j’ai accouché de mes 2 enfants par voie basse et mon 2ème à souffert de l’accouchement et moi aussi!!! Et j’ai donné le biberon aux 2 sans remords et le lien avec bébé se fait tout aussi bien!!!
    Beaucoup de bonheur avec ton bébé

  12. Mathilde 19 octobre 2018 / 16 h 51 min

    Merci pour cet article qui nous rappelle bien qu’avant d’être mère nous sommes des femmes , et quand t’en que tel nous sommes libre de disposer de notre corps et de faire nos propres choix
    Félicitations à vous trois et plein de bonheur !

  13. Charlotte - Enfance joyeuse 19 octobre 2018 / 16 h 52 min

    Et vous avez bien fait de n’écouter que vous! Il n’y a que vous deux qui avez les réponses pour le bien être de Marlon!
    Plein de bonheur à vous trois!!

  14. Tardy 19 octobre 2018 / 16 h 52 min

    Article très intéressant qui va susciter de nombreuses réactions ! On a tous notre manière de voir les choses de les appréhender de les vivres … pour ma part j’ai eu une césarienne pour mon premier enfant ( bebe en siège ds on m’a laissé le choix sachant les risques que ça impliquaient) l’après a été un peu difficile ! Pour mon deuxième enfant j’ai accouché par voie basse et j’ai largement mieux vécu ! On est tous différent et aucun accouchement qu’il soit par césarienne ou naturel se ressemblent !

  15. Lucie 19 octobre 2018 / 16 h 53 min

    Bonjour Caroline,

    Ta simplicité et ton honnêteté sont une source de fraîcheur et d’inspiration dans le monde fait de préjugés et de jugements dans lequel nous vivons.
    Merci pour ton courage. Je te souhaite (encore) pleins de choses positives pour le futur !

    Xoxo

  16. Virginie 19 octobre 2018 / 16 h 53 min

    Bonjour Caroline,

    J ai tout lu par curiosité ! Ça m a fait sourire de plaisir..
    Chaque personne fait comme elle veut et surtout comme elle peut. C est ça la liberté ! Le principal c est d être heureux !

    Mais j adore vos petits commentaires sur les éventuels remarques :)

    Allez je vais en faire une petite.. Y a une petite faute d accord mais cela vous fait un petit défaut enfin un :)
    [mon emploi du temps et mon métier ne me PERMETTENT pas]

    Soyez heureux !

    Xoxo

    • Virginie 19 octobre 2018 / 16 h 54 min

      Éventuelles remarques… Voilà une boulette aussi pour moi :)

    • Laetitia 19 octobre 2018 / 17 h 54 min

      J’avoue être choquée par le choix de la cesarienne.non pas par le simple fait d’être maman mais surtout par le fait d’être infirmière de bloc opératoire. Réserver une salle de bloc opératoire pour satisfaire la simple convenance d’une future maman sans raison médicale est un peu égoïste. Si dans le même temps une autre maman a besoin de ce bloc pour un cas d’urgence ??? Comment cela se passe t’il ? Dommage.

      • Caroline Receveur s 19 octobre 2018 / 22 h 54 min

        Bonsoir, j’ai du mal à comprendre votre commentaire…
        En gros je devrais gérer le planning de la clinique si je comprends bien ?
        Vous imaginez bien que les hôpitaux ou cliniques ont plusieurs salles d’accouchements et qu’en cas d’urgence en parallèle d’un accouchement en cours, tout est fait pour que l’urgence soit également prise en charge…
        Belle soirée

        • Lilie 20 octobre 2018 / 7 h 39 min

          Au pire, si elle a pu faire sa césarienne c’est bien qu’il y avait de place et que l’hôpital avait ce qu’il fallait. Je suis toujours ébahie de lire les commentaires des gens qui ont toujours besoin de faire leurs commentaires désagréables. Vous n’êtes pas contents arrêtez de lire ! Justement en tant qu’infirmières vous devriez comprendre que l’accouchement peut être appréhender par certaine et que chaque choix se respecte. Vous faites des commentaires comme cela a tout vos patients ? Je n’aimerai pas avoir affaire à vous ! Très agréable!
          Moi je suis complètement d’accord avec Caroline aujourd’hui on a le luxe de pouvoir choisir son accouchement et son expérience , pour celle qui ont peur ou qui ont’ un rythme de vie diffèrent des autres et ont donc besoin d’un rétablissement rapide. Si cela était’ impossible elle ne l’aurai pas fait ! Alors moi je lui souhaite plein de bonnes choses et je suis heureuse pour elle qu’elle ai eu une belle expérience d’accouchement . Plein de bonheur pour cette belle famille, ton récit est vraiment intéressant et instructif Caroline, et tu en rassureras plus d’une … bisous à toi !! 😘😘

          • Angélique C 20 octobre 2018 / 13 h 03 min

            Pour info: le corps se remet moins vite d’une césarienne que d’un accouchement par voie basse.

          • julie 21 octobre 2018 / 10 h 18 min

            une césarienne est beaucoup beaucoup plus traumatisante pour le corps de la mère, ET pour le bébé.
            Qu’on dise : « j’ai peur d’accoucher par voie basse, je ne m’en sens pas capable », mais pas « la césarienne est plus facile » parce que c’est tout simplement faux. Je suis sage femme, et il y a énormément d’ignorance sur le sujet. Si il y a de plus en plus de césariennes de confort, ça n’est pas parce que les femmes osent enfin donner leur avis, mais parce qu’elles sont de moins en moins bien accompagnées sur le sujet.

        • Clémence 21 octobre 2018 / 21 h 56 min

          Et bien non… dans les maternités il y a un nombre limité de blocs opératoires réservés aux césariennes! Lors de mon accouchement par voie basse, il y a eu des complications, j’aurais alors dû bénéficier d’une césarienne en urgence Mais tous les blocs étaient déjà occupés. L’équipe médicale à donc du s’adapter, j’ai bien accouché naturellement mais de façon traumatisante, mon bebe a failli en mourir. Heureusement apres réanimation et soins en néonat, aujourd’hui ma fille va bien mais on a évité l’horreur de peu… j’espère très sincèrement que les blocs opératoires de ma maternité n’étaient occupés QUE par de vraies urgences, sinon j’en serai écœurée. Apparement la médecine à deux vitesses existe bien. Je ne dis pas cela contre vous Caroline, vous ignoriez sans doute que les maternités ne disposaient pas de suffisamment de blocs, je suis surtout choquée de savoir que des médecins acceptent ce type de demande. C’est au corps médical de rassurer les patientes Et de les accompagner avec bienveillance.

      • Laure 20 octobre 2018 / 0 h 09 min

        Le choix d’une césarienne plutôt qu’une voie basse peut-il être motivé par un souhait de ne pas “abîmer” le périnée?
        Afin d’avoir des rapports sexuels quasi immédiats?

        • Morgane 20 octobre 2018 / 0 h 42 min

          Non mais comment c’est possible de poser des questions si tordues ?!
          Bon courage Caroline face à toutes ces réactions plus dingues les unes que les autres.
          Les structures hospitalières sont faites pour répondre aux besoins de chacun, et si une femme choisi d’accoucher par césarienne programmée ce n’est en aucun cas au détriment d’une autre ..
          Plein de bonheur à tous les trois, vous êtes des parents au top, on voit que vous ne voulez que le meilleur pour votre petit bonhomme !

        • Karine 20 octobre 2018 / 10 h 06 min

          Alors, j’ai bondi en lisant ce commentaire… Ce choix est tout à fait personnel mais en aucun cas en rapport avec la sexualité ou le périnée… les suites d’une césarienne sont bien plus compliqué qu’un accouchement par voie basse ! Temps de cicatrisation, mouvement du corps réduit, saignements souvent plus long… Sans compter l’incapacitérf de faire du sport les six premiers mois pas d’équitation avant un an et j’en passe ! Au risque d’une déchirure Interne et externe qui peut nous coûter la vie ou dans le meilleur des cas une hospitalisation de trois mois ! Donc je pense que le choix d’une césarienne est mûrement réfléchi par la maman et non pour une histoire de sexualité ou autre ! Réfléchissez avant de poster ce genre de commentaire !

        • julie 21 octobre 2018 / 10 h 28 min

          bonjour, vous n’avez jamais eu d’enfant j’imagine ? après un accouchement, la reprise des rapport est possible quand la femme se sent prête et peu importe que l’accouchement ait eu lieu par voie basse ou par césarienne, c’est exactement la même chose (sauf complication evidemment). Les saignements très abondants durent plusieurs jours, et puis honnêtement ça n’est pas la première chose à laquelle on pense…
          Enfin, il faut savoir que le périnée ne « s’abime » pas que pendant l’accouchement mais tout au long de la grossesse, il soutient l’ensemble.

      • Mathilde 22 octobre 2018 / 4 h 03 min

        Bonsoir jolie Caroline,
        Bravo pour cet article et félicitations à vous 3 !
        En général je ne suis pas du genre à commenter mais quand je vois les réactions de certaines je suis un peu obligée de le faire.
        Nous avons tellement lutté pour nos droits en tant que femme depuis tant d’années, pour notre liberté, pour le choix d’être ou de faire ce que l’on souhaite que je ne comprends pas comment aujourd’hui en 2018 on peut encore se permettre de juger…
        Quand je lis la bêtise de ces femmes qui s’improvisent médecin en un claquement de doigt qui pensent tout savoir sur la maternité, l’allaitement ou le bien-être des bébés parce qu’elles ont passé leur après-midi sur doctissimo à lire des c**** j’ai envie de leur dire de fermer leur grande g****
        Qui sommes nous pour juger Caroline ? Cette femme que nous suivons sur Instagram qui nous inspire, nous apaise, nous fait rire, nous fait rêver. Cette femme qui apporte un peu de bonheur à nos vies… Est-ce là votre façon de la remercier ?
        Quel courage Caroline d’avoir su raconter ton histoire avec tant de sincérité en sachant pertinemment que tu allais recevoir certains messages haineux qui au final ne reflètent qu’une chose : La jalousie !
        Je ne suis pas mère, je n’ai jamais connu tout cela et si un jour j’ai la chance de le devenir je serais heureuse de pouvoir faire mes choix, de pouvoir décider de la façon dont je souhaite accoucher que ce soit au pied d’un arbre ou bien dans une clinique ultra moderne !
        Peu importe l’avis d’autrui puisqu’au final tout ce qui compte c’est que tu es là mère de Marlon et Marlon ton fils et ça personne ne pourra te l’enlever !
        Continue d’être ce que tu es ! La plus top des “Mumsexytrendycoolboss “

      • Sisi 22 octobre 2018 / 9 h 45 min

        Ah non mais je suis morte de rire!
        Une cesarienne pour avoir des rapports plus rapidement… rien que pour y penser faut vraiment avoir les fils qui se touchent!!
        La cesarienne n’est « de confort » que durant la phase de l’accouchement mais je peux vous assurer qu’il y a bien une souffrance APRES.
        On peut meme dire que ce n’est pas un accouchement sans douleur, c’est simplement que la douleur n’est pas vécue au moment même de l’arrivee du bebe mais apres lors de la cicatrisation.

    • Julia 20 octobre 2018 / 17 h 09 min

      Bonjour,

      Je ne suis pas du genre à laisser des commentaires mais là l’envie était beaucoup trop forte …. je ne critiquerais pas le fait que tu ais choisis de faire tout ça ( que ce soit de choisir ton mode d’accouchement ou autre ..) car chacun est libre de ses choix dans la vie et encore heureux …
      par contre ce qui m’attriste un peu c’est le fait que tu parles de ça comme si c’était normal d’avoir Le choix, ça donne de fausse info à d’eventuelles Futurs mamans qui vont peut être croire qu’elles pourrony choisir comment accoucher. Et puis tu justifie ça en disant qu’on a pas besoin de souffrir ni les mamans ni les bebe , mais on ne choisit pas de souffrir, je pense qu’on aimerait toute ne pas souffrir en revanche sache pour le bébé c’est totalement différent puisqu’il est arraché à la mère donc c’est plus brutal qu’un accouchement par voix basse…
      Ensuite aujourd’hui beaucoup de femme se battent pour faire reconnaître l’allaitement et même si tu dis que c’est meilleur pour le bébé, tu dis aussi que ça aurait privé le papa ce qui n’est pas du tout le cas puisque le papa a beaucoup d’autre chose à faire.
      Enfin bon j’insiste sur le fait que je ne critique en rien tes choix car ils te sont propre mais juste la façon de le dire et ce que certaines peuvent interpréter.
      Bonne continuation à toi et ta famille.

      • Astrid 21 octobre 2018 / 3 h 21 min

        Tout à fait d’accord…
        Sans oublier qu’il s’agit peut être d’une césarienne de confort, mais ça n’en reste pas moins une opération chirurgicale ! Avec les risques qui vont avec…
        Et qu’on a pas toujours le choix, certains hôpitaux refusent de laisser le choix il ne faut pas l’oublier.
        J’ai eu une césarienne en urgence, et un post césarienne horrible. Quand j’entends des femmes dire qu’elles préfèrent une césarienne car c’est plus confortable et moins douloureux je saute au plafond, qu’est ce que j’aurai aimé accoucher par voie naturelle…
        Quand on ne peut pas s’occuper de son bébé parce qu’on est cloué dans son lit, tout de suite la césarienne paraît beaucoup moins confortable.
        Attention à vos choix…

        • Julia 21 octobre 2018 / 22 h 08 min

          C’est clair… c’est aussi la façon de justifier tout ces choix qui est maladroite … le fait de dire qu’elle choisit une césa car elle veut se consacrer à l’arrivé de son fils et qu’elle n’a pas besoin de souffrir 😱 !!! Toute maman veut bien sûr ce consacrer à l’arrivee De son enfant et vu ne pas souffrir !

          • Marina 21 octobre 2018 / 23 h 35 min

            Tout a fait d’accord egalement.

            Chacun est libre de ses propres choix mais c’est difficile de dire que le bb souffre moins durant une cesarienne etant donné qu’il est brutalement sorti de sa bulle pour etre exposé a l’air libre alors Que pour une voie basse c’est le bb qui declenche l’accouchement (sauf indication medicale biensur)et progresse dans le perinée.
            Je tiens a preciser egalement qu’etant interne en medecine on effectue de plus en plus de cesarienne non pas par confort pour maman et bebe mais surtout parce que le domaine de la santé est en deficit et qu’une cesarienne est un acte chirurgical rapide rapportant bcp plus financierement qu’une voie basse.. et que les gyneco ont le bistouri « facile »

            Pour finir, j’ai maintenant un bb de bientot 10mois né par voie basse sans difficulté, allaité pdt 8 mois jour et nuit (c’est lui meme qui a decidé d’arreter, et ca a ete tres dur pour la maman^^) ca n’a pas tjs ete facile niveau fatigue surtt la nuit mais je ne regrette rien meme au contraire j’ai hate de pouvoir allaiter de nouveau au prochain.

            Chaque femme et maman est differente et il faut respecter nos opinions!
            Le principal est d’ztre la pour son enfant et de lui donner tout l’amour qu’il merite, Allaitement ou non !

          • Aurélie 22 octobre 2018 / 8 h 03 min

            Bonjour,

            Je me permets juste de prendre la parole afin de répondre au message précédent précédent précédent.. puisque si je comprends bien, si nous ne sommes pas en accord avec une pensée qui semble être générale nous devons nous taire?

            C’est une bien jolie vision de la démocratie d’idées..mais soit, n’en déplaise aux donneurs de « leçons » je vais passer outre cette démonstration d’ouverture d’esprit.

            Je reprends donc, puisque même si j’apprécie C.R, je trouve cela aberrant de colporter de tels propos relayés sur la césarienne puisqu’ils sont complètement illusoires.

            Je m’explique.
            En France, du moins, à l’heure actuelle il est utopique de croire que chaque femme a le droit de choisir son mode d’accouchement.
            J’ai eu l’impression après lecture de l’article et commentaires que beaucoup vivent hors réalité.
            Essoufflements des Hôpitaux, cliniques privées ou publiques,surcharge du personnel, des moyens réduits et déficit non toujours rien?

            Ces pratiques, désolée, mais dans « l’air du temps » sont pour le moment réservées à des sphères privées, et pour avoir moi même accouchée par deux fois dans une clinique privée et avec mon obstétricien à chaque accouchement (chanceuse que je suis pourtant) et bien non désolée mesdemoiselles pas un seul moment mon gynécologue m’a proposée ce mode d’accouchement de confort..

            Attention, non pas que je dise que les mœurs ne doivent pas évoluer ou que cette méthode n’est pas à étudier non, un moraliste devrait d’ailleurs très certainement s’y intéresser au vu des dernières études..mais non je dis et m’insurge sur le fait qu’à l’heure actuelle ce n’est en aucun cas, mais en aucun cas la réalité du terrain.
            D’ailleurs pour vous démoraliser un peu plus, la plupart des accouchements se déroulent très souvent avec une sage femme.

            Et pour finir, sachez juste qu’aujourd’hui, la césarienne est et reste une intervention chirurgicale qui comporte des risques pour la maman et le bébé, et reste utilisée par les praticiens en cas de détresse respiratoire, pathologie grave ou…toute autre urgence neotale.

            Alors essayons s’il vous plaît, d’être un peu moins autocentré, redescendons sur notre sphère « générale » et laissons pour le moment la place aux femmes qui en ont vraiment besoin..

        • Elodie 21 octobre 2018 / 23 h 02 min

          J’ai accouché par voie basse il y a 18 mois et je ne suis toujours pas remise de cet accouchement… Je n’ai pas vu mon bébé sortir tellement j’étais dans l’horreur, pourtant péridurale, mais 30 heures de travail, 1h de poussée, 15 points de suture… Je n’ai jamais pu me lever pendant mon séjour à la maternité pour m’occuper de mon bébé, puis pendant longtemps je n’ai pas pu le porter… Aujourd’hui j’ai toujours des douleurs et je ne peux pas faire de sport alors que c’est mon métier… Bref arrêtez aussi d’idéaliser l’accouchement par voie basse… Si je n’ai pas l’assurance d’avoir une césarienne je n’aurai pas de deuxième enfant, mon accouchement par voie basse reste un traumatisme, tant physique que psychique.

          • Julia 22 octobre 2018 / 20 h 58 min

            Mais arrêtez !!!! Moi aussi j’ai accouché par voie basse et 6 mois plus tard je me remets à peine du traumatisme, du stress post traumatique que j’ai eu à cause de la douleur, du fait que j’ai eu l’an peridural alors que j’étais deja dilater à 7 et que la douleur était tellement intense que j’ai cru mourir !!!! Mais je n’idealise Pas du tout l’accouchement par voie basse si j’avais un deuxième enfant j’ai moi même songé à la césa mais faut arrêter de dire qu’on décide, qu’on a le choix !!!! Un accouchement c’est naturellement par voie basse et c’est comme ça depuis la nuit des temps, donc quand on a plus de 3 millions de personnes qui nous suivent et qu’on dit à tout le monde « moi j’ai choisis la césa pour pas souffrir » ça laisse croire que c’est tout à fait normal !!!

      • Chloé 21 octobre 2018 / 23 h 35 min

        Bonsoir,

        J’ai pu discuter avec énormément de papas qui ont effectivement la vision que partage ici Caroline : celle de ne pas servir à grand chose, de ne pas avoir beaucoup d’utilité dans les premiers mois.
        En effet, quand une mère allaite son enfant, l’enfant prend la mère comme un repère très important. Quand vous avez un enfant qui, par exemple, mange beaucoup, le père n’a pas beaucoup de moments où il peut être en « connexion » avec son enfant. Sauf quand il va changer la couche.

        Pour beaucoup de pères le choix de l’allaitement est avant tout une acceptation du désir de la mère.

        De plus, vous parlez de « vous battre pour l’allaitement » mais il me semble que chaque mère fait ce qu’elle veut. Il y a des mères pour qui donner le sein est une évidence même, qui ont un lien plus fort avec leurs enfants. Mais il y’a aussi des mères qui ne sentent pas d’allaiter, qui n’en ont pas envie ou pas la possibilité.
        Chaque mère fait ce qu’elle veut, comme elle veut. Le fait d’allaiter ou de donner le biberon est un choix et beaucoup d’enfants sont nourris au biberon avec lait industriel et n’en sont pas malades.

        A bon entendeur

        • Julia 22 octobre 2018 / 20 h 54 min

          Oui effectivement je parle des femmes qui se battent pour l’allaitement, non pas pour dire que toutes les femmes devraient allaiter bien au contraire puisque j’ai moi même allaiter mon enfant seulement 1 semaine et que je n’ai pas eu la force de continuer ! Je dis juste que des femmes allaitantes se battent pour qu’on arrête au moins de sortir des excuses du genre «  le Papa ne sert à rien après » il y a tellement d’autre choses à faire avec un bébé !!

      • Julie 22 octobre 2018 / 8 h 54 min

        Je ne comprends pas vraiment vos commentaires… parce que vous avez mal vécu votre césarienne, il est impossible que d’autres femmes préfèrent la césarienne à la voix basse ? Parce que des femmes se battent pour l’allaitement il n’est pas possible d’être contre l’allaitement ?
        Alors ne vous en déplaise mais oui on a le choix des conditions de notre accouchement et des conditions dans lesquels on accueille l’enfant.

        • Julia 22 octobre 2018 / 11 h 04 min

          Justement je n’ai pas eu de césarienne figurez vous et Si vous relisez bien mon commentaire je ne critique pas ses choix, je dis juste que ça véhicule de fausse idées à d’eventuelles Futurs mamans de publier cet article !! Je ne dis pas qu’il faut être pro allaitement chacun fais ce qu’il veut encore une fois je dis juste qu’il faut arrêter de dire comme excuse que c’est parce que le papa ne sera pas impliqué !! Et Enfin NON on ne peut pas choisir comme ça son mode d’accouchement ! Pour ce qui est de la nurse, chacun sa vie !

        • Chloé 22 octobre 2018 / 11 h 17 min

          Je me permets de vous répondre, comment peut on être contre l’allaitement ? Qu’on choisisse de ne pas allaiter ok mais être contre ??? Sérieusement ???

        • Astrid 22 octobre 2018 / 19 h 14 min

          Pour ma part je ne critique pas les femmes qui veulent une césarienne, je trouve simplement qu’il est nécessaire et important de rappeler que la césarienne reste une intervention chirurgicale, et que si on choisit cette option par confort, on peut vite tomber de haut car les complications ça existe. Et laisser penser aux femmes qu’elles ont le choix, c’est un peu illusoire… Ça ne reflète pas la réalité.
          Contre l’allaitement ? Comment ça ? Ne pas vouloir allaiter c’est un choix, être contre l’allaitement c’est plutôt étrange.
          Chacun fait ce que bon lui semble, mais quand on s’adresse à un public aussi large, il faut simplement prendre des précautions

      • Elodie 22 octobre 2018 / 11 h 41 min

        D’accord avec toi Julia sur la justification pas top a propos du papa pour l’allaitement.

        • Astrid 22 octobre 2018 / 19 h 18 min

          Ah ça l’éternelle excuse du « le papa ne sert à rien quand la maman allaite » on va l’entendre à toutes les sauces
          Il n’y a pas que la couche quand même ! Le bain, l’habiller, s’en occuper pendant les périodes d’éveil…. Ne pas vouloir allaiter ça se comprend complètement, mais personne n’a à se justifier pour ça

          • Astrid 22 octobre 2018 / 19 h 19 min

            Parce qu’il ne faut pas croire, mais ce genre de phrase fait aussi culpabiliser les mamans allaitantes… Genre elles ne laisse pas la place au papa. Or ce n’est pas le but

  17. Laurine 19 octobre 2018 / 16 h 53 min

    Merci pour ce bel article, plein de franchise ! Tu n’avais même pas à justifier tes choix, ils te sont propres! Tu fais Une magnifique maman, je te souhaite que du bonheur à toi, ton cheri et Marlon ❤️

  18. Caro 19 octobre 2018 / 16 h 55 min

    Jeune maman aussi, je me retrouve dans cette liberté de choix ! Chacun vit ses moments avec sa sensibilité !
    J’ai justement un grand besoin de me faire aider (la nuit 🙏), quel est l’organisme de nurse de nuit avec qui tu es passé ?

    Vous faites une belle famille en tout cas! Pleins de bonheur !

  19. Marion 19 octobre 2018 / 16 h 56 min

    Merci pour ton article et tes arguments qui vont m’aider car je me reconnais dans certains de tes choix notamment l’allaitement ! Étant actuellement enceinte et ne souhaitant pas allaiter je me fait lyncher régulièrement par de nombreuses personnes qui ne comprennent pas pourquoi je veux pas alors que nous les femmes on est faites « pour ça» , bref l’idee de me sentir vache laitière le temps de quelques moi et la mise de côté du papa ayant fait pencher la balance en faveur du lait artificiel ! Vivement ton prochain article, en attendant je vais enfiler ton pantalon de grossesse déniché sur ton vide dressing (oui je rentre dans un pantalon de Caroline receveur, je ne suis que joie !!)

    • Pauline. A. 19 octobre 2018 / 17 h 45 min

      AhAh le « je ne suis que joie de rentrer dans CE pantalon » m’a fait sourire. Ça méritait d’etre souligné, j’adore :)

      • Marion 20 octobre 2018 / 7 h 18 min

        :-)

    • jjen 20 octobre 2018 / 22 h 42 min

      Certes chacun ses choix, mais employer le terme vache laitière est désobligeant pour les mamans qui allaitent.
      Quand on ne veut pas se faire juger on commence par ne pas juger les autres…
      Et cesser de répendre des mythes c’est bien aussi, non les papas ne sont pas laissés de côté lors d’un allaitement!!!

      • Marine 22 octobre 2018 / 5 h 35 min

        Exactement JJEN pour un allaitement réussi le papa doit jouer également son rôle ! C’est fou que 4/5 biberons dans la journée enfilés en 10 minutes représentent la place du père !

      • Marion 22 octobre 2018 / 7 h 38 min

        C’est très bien d’allaiter et meilleur pour l’enfant sur ce point tout le monde est d’accord ! Mais chacun le vit différemment donc on emploi les termes qu’on veut ! Il y a des femmes qui se sentent en extase avec ça et d’autre esclave du bébé donc chacune son ressenti je parle pour mon cas mais si ça plait à beaucoup d’autres tant mieux ….

        • Sophie 22 octobre 2018 / 9 h 09 min

          Je plussoie Jjen. Le terme de vache laitière est négatif. Vous dites qu’il ne faut pas vous juger, mais vous jugez les autres. Par contre si une maman aurait fait un commentaire desobligeant sur le biberon là on lui aurait sauté dessus.

          • Marion 22 octobre 2018 / 13 h 08 min

            Toujours la même technique de victimisation quand on est pas d’accord !! C’est fou ! J’ai jamais dis que les maman allaitantes étaient des vaches laitières, j’ai juste dit que moi je n’allaiterais pas car c’est le ressenti que j’aurai sur ma personne uniquement si je le faisais et lors que chez les autres je trouve ça beau et très naturel ! Mais c’est pas parce que ça paraît magique sur certaines mamans que forcément on va ressentir la même chose ! C’est tout alors ne prenez pas pour généralités un cas particulier je ne parle qu’en mon nom après si vous vous sentez visées ça n’est pas mon problème !

    • Suing 21 octobre 2018 / 23 h 25 min

      Alors pour toi une femme qui donne du lait HUMAIN à son bébé serait une « vache laitière »????!!! Je ne comprends pas ta logique puisque justement une vache laitière nourrit son VEAU avec du lait de VACHE non ? Les bébés humains prennent du lait humain !

      • Marion 24 octobre 2018 / 7 h 54 min

        Il n’ya pas de logique , c’est juste mon ressenti pour exprimer pourquoi moi je ne sens pas d’allaiter cela est naturel mais moi cela me gêne… chacun ses choix personnels et sa manière de ressentir les choses !

  20. Marine 19 octobre 2018 / 16 h 56 min

    Salut Caroline,

    Moi même maman d’un petit mec de 20 mois, je dirai que personne n’a à juger tes choix. La vision de la maternité est propre à chacune…
    Tout le monde m’a martelé durant ma grossesse que l’allaitement était la meilleure solution. « c’est bénéfique pour le bébé ; c’est meilleur ».
    Sauf que la première nuit j’étais totalement paniquée de le voir hurler, ne pas réussir à tété et chaque moment au sein devenait source de stress.
    Au final nous sommes passés au biberon : papa pouvait participer et moi j’etais rassurée de voir ce qu’il buvait 😊

    Bref bravo pour ton parcours et continue à te battre pour tes convictions. C’est ça qui fait ta réussite non ? 😉

  21. Hélène 19 octobre 2018 / 16 h 57 min

    Ah le coup d’accoucher pendant l’été pour une chef d’entreprise, c’est très malin ! (Même si pas forcément prévu, mais on peut toujours un peu forcer le destin). C’est une question que je me pose beaucoup, étant moi même chef d’entreprise, de me dire « mais comment je vais pouvoir gérer tout ça un jour ».

  22. Iregaray 19 octobre 2018 / 16 h 58 min

    Super ton article☆☆

  23. Eva 19 octobre 2018 / 17 h 01 min

    Bonjour Caroline,

    Merci pour ce partage, ce sont des sujets notamment la césarienne de confort dont on entend peu parler. J’ai apprécié vivre mon accouchement par voie basse cependant j’ai tellement eu de douleurs sur la dernière semaine à cause des contractions que cela a été abordé avec l’équipe soignante. La fatigue,la souffrance,fièvre et malaises, j’aurai préféré évité. Pour la nurse, cela me semble être une excellente idée pour se reposer, être aiguillé dans cette nouvelle vie.
    En tout cas bravo, une femme moderne qui assume ces choix même dans la maternité c’est agréable.

    Xx

  24. severine 19 octobre 2018 / 17 h 04 min

    super l’article, je l’attendais avec impatience… car j’ai eu mon fils en juillet également donc je suivais avec attention ta grossesse !
    Moi c’est tout l’inverse j’ai accouché par voie basse et j’ai allaité pendant 3 semaines… ta vision ne me choque pas, car on fait toute comme on peut et surtout comme on veut.
    Bon, j’avoue j’envie ton vécu avec la nurse… car les nuits sont toujours pas complètes et donc des conseils m’auraient aidés :)
    J’ai donc hâte de lire ton prochain article sur ton organisation…
    Et bravo pour ta silhouette, car pour moi 3 mois après je ne suis toujours pas au point physiquement.
    xoxoxo

  25. Marie 19 octobre 2018 / 17 h 05 min

    Merci Caroline pour ta grande franchise ! j’ai tellement souffert de mon accouchement, des visites a la clinique… des critiques du fait que je n’allaitais pas… j’aimerai que plus de monde ait ta facon de penser ! C’est ca le feminisme finalement….

  26. Lucie 19 octobre 2018 / 17 h 06 min

    Bonjour Caroline.

    C’est agréable de voir que ta fin de grossesse et ton accouchement se sont bien passés. En effet chaque femme a le choix de vivre ce moment comme elle en a envie, pareil pour l’allaitement, personnellement je pense comme toi. En tout cas vous avez l’air épanouie et je vous souhaite que le meilleur 😊

  27. Aurélie 19 octobre 2018 / 17 h 07 min

    Bonjour Caroline,

    Magnifique article, très sincère, et comme tu le dis si bien « faites les choses avec le coeur » !
    Je ressens les mêmes craintes que tu as pu ressentir concernant ton accouchement. Personne n’a le droit de juger cela, ni même la question de l’allaitement.

    Chacun fait ses propres choix !

    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta nouvelle vie de maman, tu le mérites

    Xoxo

  28. Maylis 19 octobre 2018 / 17 h 07 min

    Bonjour Caroline,
    C’est la toute première fois pour moi, de commenter l’article d’une blogueuse (et pourtant j’en lis tellement) mais alors là je le fais tout naturellement parce que mon dieu mais MERCI !!!
    Certes je n’ai pas encore d’enfants ceci dit je souhaite en avoir plus que tout aujourd’hui, mais rien que le fait d’être « obligé » d’accoucher par voie naturelle ou bien même d’être presque dévisagé, si ce n’est jugé, quand tu dis que tu ne veux absolument pas allaiter ton futur enfant parce que tu sais déjà à l’avance que tu n’en ressent pas dutout le besoin, parce que tu veux que ton chéri prenne totalement part dans la vie et donc dans les repas de ton futur enfant, et tout simplement parce que je n’ai pas envie que mon corps nourrisse mon enfant (sauf de beaucoup d’amour), je pense qu’il subit assez de traumatisme en 9 mois, pourquoi je « m’infligerai » ça en plus..
    C’est vrai que j’ai déjà beaucoup de « principes » qui changeront d’ailleurs peut être le jour où japprendrai ma grossesse mais pour le moment je suis sûre de moi, comme je l’es rarement était… Alors merci d’en parler librement et de décomplexer les idées que j’ai (déjà) sur ma future vie de maman.

  29. Alexandra 19 octobre 2018 / 17 h 08 min

    Bonjour Caroline,

    Merci de nous partager ton expérience et tes choix, moi même étant enceinte de 37 semaines j’attends ce jour avec impatience que j’ai aussi « planifié » avec un projet naissance, bien évidemment modulable avec les imprévus du jour J, mais du coup je me sent rassuré de ce que tu nous racontes de ton expérience de césarienne étant moi même un peu apeuré par celle ci.
    D’autre part je ne savais pas que cela existait les nurse de nuit, Merci pour l’info même si nous sommes entourés maintenant nous savons qu’il existe cette possibilité pour nous ou pour quelqu’un de notre entourage.
    Bref, je suis heureuse que tout ce soit bien passé pour vous 3, vous êtes super mignons sur les photos et vous respirez le bonheur.
    Ps: pLeine rue voulais tu dire peut être !? :)
    Plein de bisous à vous !

  30. Mathilde 19 octobre 2018 / 17 h 08 min

    Merci pour ton article Caroline !
    En effet chacun est libre de ses choix ! Merci de nous avoir partagé ton expérience et vivement ton prochain article !! Je vous souhaite beaucoup de bonheur.
    Gros bisous

  31. Akovic 19 octobre 2018 / 17 h 09 min

    Bonjour Caroline,

    Super article, je me sens complètement concernée puisque j ai accouché le 8 août à l étranger dans des conditions « légèrement difficiles » J ai également eu une césarienne et l allaitement m’a été imposé par les sages femmes… J ai tenu un mois et demi, et je me sens beaucoup mieux depuis que j ai commencé les bibs, et mon bébé aussi.
    Profite bien de ces moments magiques
    Charlotte

  32. Castellano 19 octobre 2018 / 17 h 09 min

    Bonjour Caroline j’ai lu votre histoire et pour moi elle est touchante car c’est vrai qu’on oublie un peu les papas quand bébé vient au monde ..le faite de pas allaiter quand on est une femme active c’est normale ..tirer son lait est fesable mais c’est pas pareille .javais opter pour le bibi pour que papa puisse participer ..on ne juge pas les mamans ou les futurs chacun a sa propre opinion et la vôtre est merveilleuse .lamour se porte sous vos yeux avec votre chéri quoi de mieux que le bonheur de ce petit marmot qui se porte à merveille ..profitez en ..dévorée chaque instant ça passe trop vite gros bisous à vous et bonne continuation ❤️

  33. Pauline 19 octobre 2018 / 17 h 15 min

    Bonjour Caroline,
    Quel soulagement pour moi, de te lire, je suis actuellement enceinte et je suis déjà paniquée à l’idée de ne pas réussir à m’occuper de mon bébé seule.
    Je suis quelqu’un de très dynamique et j’ai peur d’être totalement dépendante de mon bébé. Alors l’histoire de ta nurse de nuit me soulage je vais voir ça de très prêt, alors merci !
    Pour ce qui est de l’accouchement et de l’allaitement je te comprend totalement, je pars du principe que toute la grossesse, accouchement et éducation est propre à chacun. Je pense que tu as totalement raison. J’aime beaucoup ta façon de penser et ta philosophie de vie. Ton article me rassure.
    Merci d’être si honnête et si vraie dans ta vision de la vie. Je te souhaite beaucoup de bonheur. Malgré ta notoriété je trouve que tu gardes un lien particulier avec ta communauté sans chichi, simple et vrai. Alors MERCI ne change rien !
    😘😘

  34. Ana 19 octobre 2018 / 17 h 15 min

    Bonjour Caroline,

    Merci pour ton témoignage.
    Je suis actuellement enceinte de 3 mois et il est vrai que c’est très compliqué de faire part de ces idée. Je n’ai jamais souhaité allaité et mon entourage ne l’a jamais compris. J’avais parlé à la césarienne à ma gynécologue qui m’a dit que le cesarienne de convenance était officiellement refusé en France par les médecins accoucheurs sans indication médicale. Bref entre ce que l’on entend et la réalité il y a un monde… Mais bon je me dit qu’il me reste encore quelques mois pour me renseigner…. en tout les cas merci pour avoir partagé ton expérience.

  35. Kelly 19 octobre 2018 / 17 h 16 min

    Merci Caroline pour cet article !
    En espérant en avoir d’autres sur ton quotidien, des conseils… Parce que ça fait toujours plaisir de te lire et j’ai adoré ton livre ❤

  36. muve 19 octobre 2018 / 17 h 16 min

    bonjour caroline

    Très beau article avec beaucoup de francise,certaine femme nause pas toujours donner sont point de vu sur ce qu’elle ressente de peur d’être juger .Moi j’ai fait également le choix de ne pas allaité mes deux enfants je me souvient la sage femme m’avait regardé comme si j’était une extraterrestre, ho la mère indigne qui ne veut pas allaite ,c’était mon choix est comme plusieurs commentaires le principale est d’être en harmonie avec soit même et sont bébé l’amour que je ressentais était tellement intense est grand ,par conte je ne sais pas ce que sait d’une contraction pourtant j’ai accouché par voie basse j’ai eu certainement de la chance. On doit laisser le choix a chacun? qui sait que mieux que vous ce que vous voulez ce que vous ressentez …il n’y a que nous même,
    merci pour cet article et plein de bonheur
    muriel

  37. Anaïs 19 octobre 2018 / 17 h 19 min

    Bonjour Caroline ,

    J’ai accouché également en juillet de mon fils. Je te comprends totalement dans ton article et j’ai les mêmes points de vue que toi sur la place du papa au sein de la famille. Je n’ai pas allaité ni eu un accouchement par voie basse pour les mêmes raisons que toi et je trouve ça bien de me sentir rassurée a la lecture de ton article 😅.

  38. Marjorie 19 octobre 2018 / 17 h 20 min

    Bonjour Caroline,

    Je viens d’apprendre quelque chose, je ne savais pas que l’on pouvait programmer une césarienne, je pensais que c’était uniquement en cas de problème.

    Moi qui me refuse de fonder une famille par peur de beaucoup de choses concernant l’accouchement et autres (j’espère ne pas me faire juger non plus), tu viens de m’ouvrir les yeux sur une pratique que je ne connaissait pas…

    Comment cela se passe t’il ? Tu en as parlé dès ton début de grossesse ? Aucun médecin n’a refusé ta demande ? Qu’as-tu donner comme motif ? (la dernière question est peut-être un poil trop perso, tu n’es pas obligé d’y répondre en public…).

    Je viens d’Epinal où tu es née, penses-tu qu’il « pratique » cela ici ou c’est uniquement dans des grandes villes comme Paris ?

    J’espère vraiment avoir une réponse de ta part.

    En tout cas encore félicitations pour ce p’tit Marlon, il est magnifique comme ces parents ! :-)

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 44 min

      Bonjour Marjorie.
      Je suis suivie par le même gynécologue à Paris depuis plus de 6 ans, ce qui a , je pense, facilité nos échanges quand à mon souhait d’accoucher par césarienne.
      Il m’a dit d’attendre de voir comment se passerait ma grossesse avant de faire le choix de ne pas accoucher par voie basse.
      J’ai donc pris le temps de réfléchir, j’ai posé 1 MILLIARD de questions pour être sure à 1000% que cela était safe pour le bébé et pour moi et après réflexion j’ai opté, comme je le pensais, pour l’accouchement par césarienne.
      Je pense que ma relation privilégiée avec mon gynécologue à aider celui ci à m’accompagner dans cette démarche. Si j’avais, au contraire, débarqué de nul part en lui demandant cela, il ne l’aurai jamais accepté.
      Je pense qu’il faut que tu te rapproches d’un gynécologue qui est « ouvert » et te donnera tous les conseils mais aussi les mises en gardes pour un accouchement par césarienne. Peut être commencer à en parler tout simplement à ton gynécologue actuel s’il te suit depuis plusieurs années en lui exposant ton point de vue.

      Merci pour ton message en tout cas
      Bien à toi

      • Marjorie 20 octobre 2018 / 15 h 55 min

        Merci pour cette réponse Caroline, honoré que tu aies pris du temps pour moi :-)

        Je vais suivre tes conseils et d’abord commencer par changer de gynécologue, car nous avons une relation médecin\patient, mais pas vraiment de super entente…

        Merci encore et bonne continuation à vous trois ! Oups vous quatre, pardon Island ! :-)

  39. Séverine 19 octobre 2018 / 17 h 24 min

    Bonjour Caroline,
    Je suis chef d’entreprise également et maman de 3 enfants, et vous lire m’a fait sourire, parce que vous avez anticipé les « mauvaises » langues, et egalement que d etre chef d entreprise, femme et maman n est pas toujours facile d autant qu’ effectivement congés mater et autres, ben nous n’avons pas.mais que les gens nous jugent quand même.
    J ai allaité mes 3 enfants, et l on m’a jugé la dessus parce que se serait difficile de tout gérer, mais c était ma conviction .en contrario je ne l aurais pas fait,l on m’aurait également jugé.
    Faire se que l on sent et ressent est le mieux pour soit même.
    En vieillissant se que pensent et disent les gens passe au dessus.
    En tout cas félicitations pour Marion, mais également pour votre réussite.je suis une adepte de Wandertea , des rouges a lèvres l Oréal par Caroline Receveur, evidament j ai votre livre(que j ai adoré autant par la sincérité que par la simplicité et l émotion ), j ai quelques pièces de la collection Morgane également.
    Fan, je n aime pas ce mot surtout a 38ans, mais j aime se que vous dégagez et me retrouve (dans des points commun).bonne continuation Caroline et ne changait RIEN 😉
    Au plaisir

  40. Juli 19 octobre 2018 / 17 h 26 min

    Très beau récit. On sent la sérénité dans laquelle tu es en le rédigeant. Je pense simplement que vous avez juste privilégié votre bonheur, le bien-être de Marlon et c’est tout à votre honneur…j’ai eu plus ou moins le même parcours (sauf la nurse) et mon fils a 9 ans aujourd’hui…il est apaisé, serein, heureux, en bonne santé, équilibré… et on est bien! Tout simplement ❤️ Encore bienvenue à ta mini Turtle que je trouve trop cute et merci pour cet article!

  41. Pauline. A. 19 octobre 2018 / 17 h 32 min

    Un mot simple : M.E.R.C.I

    Merci pour ton partage d’expérience, pour ta franchise et surtout merci d’assumer tout simplement tes choix!

    Personnellement, je n’ai jamais eu de malaise avec les idées marginales (au contraire même, j’apprécie le courage ou l’originalité de ceux qui sortent du rang) et ça fait du bien de voir un personnage public comme toi, assumer haut et fort ses idées, peu importe les controverses.

    Sans te connaître, tu es une personne attachante par tes traits de caractère et ta personnalité & te voir évoluer est un bonheur et un très bel exemple.

    Donc je réitère, tout simplement, Merci Caroline :)

  42. KellyM 19 octobre 2018 / 17 h 34 min

    Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à être rassuré par le fait de vouloir prévoir une césarienne 😊 malheureusement j’ai du subir 2 césariennes en urgence pour des problèmes de santé,mais depuis le début de mes grossesses la césarienne me rassurait si elle était prévue (chose qui ne s’est pas passé comme ça au final). En tout cas ça fait du bien d’entendre des personnes assumer, car franchement c’est plutôt mal vu les gens ne comprennent pas pourquoi on ne veut pas accoucher « naturellement ». Alors que chacun est libre de faire ses choix. Le plus important pour les enfants c’est d’être aimé et avoir des parents heureux et en forme 😊

  43. Zoé 19 octobre 2018 / 17 h 35 min

    Bonsoir ma belle,
    Merci pour ce si beau résumé, ça fait toujours plaisir de savoir que tout sait très bien passé et que tu es épanouie et heureuse dans ton nouveau rôle de maman.
    Je te souhaite tout le bonheur du monde avec ta petite famille et prenez soin de vous.
    Merci de penser à nous !
    Je vous embrasse ❤️❤️❤️

      • Zoé 21 octobre 2018 / 23 h 35 min

        Mille bisous ma poupée merci d’avoir répondu ça me touche beaucoup ❤️❤️❤️

  44. Perfect Ambre 19 octobre 2018 / 17 h 36 min

    Bonjour, Caroline ! Heureuse que ton billet soit enfin en ligne :) J’ai une petite question ! Est ce que la cicatrice de la césarienne se voit beaucoup ? Encore toutes mes félicitations pour votre nouvelle vie et l’arrivée de Marlon !

    Ambre

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 47 min

      Bonjour :)
      Oui ma cicatrice se voit mais uniquement quand je suis complètement nue .
      Si vous portez une culotte, string ou autre , celle-ci est invisible .

    • Sandra 22 octobre 2018 / 10 h 24 min

      Je m’incruste juste pour une petite réponse, ma cicatrice de césarienne date de 17 ans et ne se voit quasiment plus depuis des années ! Et elle est si basse qu’elle ne dépasse pas de la culotte ou du maillot de bain 😉
      Donc une cicatrice bien recousue disparaît avec le temps 👍

    • Mélanie B 22 octobre 2018 / 15 h 02 min

      La cicatrice se situe juste au niveau de l’élastique de la culotte donc à moins de se balader nue régulièrement elle ne se voit pas 😉 et puis elles sont de plus en plus fines

  45. Charlotte 19 octobre 2018 / 17 h 37 min

    Bonjour Caroline !

    Un très bel article, comme tous les autres et à ton image.
    Merci pour ta franchise et tous ces bons conseils que tu nous donne. Nous vivons hélas dans une société où nous sommes tous jugés pour les choix que l’on fait, alors que chacun est libre de faire, de penser et de vivre comme il le souhaite ! Tu es un exemple à suivre.

    Je vous souhaite pleins de belles choses à tous les trois pour toutes les belles années à venir !

    Charlotte

  46. MmeT 19 octobre 2018 / 17 h 37 min

    Bonjour Caroline,

    Comme toujours, vous avez su trouver les mots au bon moments, et surtout transmettre une ambiance simple et légère.
    J’ai plaisir à vous découvrir et à vous suivre.
    Un très beau message aussi concernant les choix, qu’on a le droit d’assumer en fonction de nous, de notre vie et de tout ce qui nous entoure.
    Comme j’aurai voulu vous lire et m’inscrirez pour mon premièr bebe !
    De caractère fort malgré les apparences… et de part quelques expérience un peut mouvementés en tant que jeune maman, j’ai été alors … vite perdue … j’ai voulu écouter tout le monde … trop … sans trie .. vouloir tout faire en une action ! Mon mari a su mettre le holà mais j’aurai dû encore plus m’imposer et me foutre des avis et des ont dis, chose que vous, vous faite avec cette article en expliquant tous vos choix qui sont tous respectable !
    Encore une fois Bravo Caroline !

  47. Clémence Portal 19 octobre 2018 / 17 h 39 min

    Bonjour Caroline,

    Merci pour ce récit rempli de franchise. Je suis l’inverse concernant la césarienne, j’ai une peur bleue de me retrouver un jour avec une cicatrice donc l’accouchement par voie naturelle était plus que souhaité par moi, et heureusement comme toi, j’ai pu choisir en accord avec l’équipe médicale et les ressources dont mon corps disposé.

    Quel tabou brisé sur les nurses de « nuit » ! Je me souviens d’un article dans un magazine féminin où les femmes témoignaient anonymement dessus. Tu as eu bien raison de le faire, si tu pouvais et le souhaitais. J’espère qu’à la suite de ton article certaines femmes franchiront le pas sans honte d’être jugées.

    Concernant l’allaitement encore une fois il faut s’écouter, nous avons la chance de ne pas vivre dans un pays où seul le sein est la possible nourriture pour son enfant ! De toutes façons tu seras perpétuellement jugée par les autres, quoi que tu fasses ! J’ai choisi l’allaitement mixte car mon fils prenait le sein et le biberon, et bien les gens trouvaient à redire !!!

    Je te trouve très courageuse d’assumer publiquement tes choix, je te souhaite une nouvelle fois plein de bonheur en famille et en tant que femme avec des convictions !

  48. Alexia 19 octobre 2018 / 17 h 42 min

    Hello Caroline,

    Je souhaite également prendre une nurse de nuit. Puis je te demander combien coûtait la tienne ?
    Merci pour ta réponse !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 50 min

      Hello Alexia,
      cela dépend des qualifications de la nurse en question.
      Il me semble que cela varie de 100 à 180€ / nuit mais une partie est déductible des impôts à hauteur de 50%
      De plus, la nurse ne « sert » que pendant les 2 / 2,5 premiers mois de vie du bébé.
      C’est donc certes un investissement mais qui apporte énormément sur le long terme :)

  49. Delphine 19 octobre 2018 / 17 h 42 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour ton article et félicitation pour ce beau bébé.
    J’ai moi même accouché par césarienne qui s’est terminée en hémorragie malheureusement.
    Comment as tu fais pour retrouver ton ventre plat aussi rapidement.?
    Bonne continuation :)

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 52 min

      Hello Delphine,
      je n’ai rien fait de particulier.
      J’ai continué à me nourrir comme avant, et à lâcher prise :)
      Je n’ai plus le même regard sur mon corps, je ne me focalise plus sur le « mauvais » et je passe surtout plus de temps à regarder mon bébé , plutôt que mon petit nombril dans le miroir ^^
      Bien sur mon ventre est plus flasque et bien moins tonique qu’avant, mais pour le moment cela ne me gêne pas. Je pense reprendre le sport d’ici quelques mois, quand bébé aura grandit et que je prendrai un peu plus de temps pour moi :)

  50. Sharlen 19 octobre 2018 / 17 h 43 min

    Bonjour Caroline,
    Merci beaucoup pour ton retour d’expérience de ce merveilleux événement qu’est la venue d’un premier enfant.
    Étant actuellement enceinte depuis peu, j’apprécie d’autant plus ton article.
    Je ne savais pas que l’on pouvait avoir le choix entre la césarienne ou la voie basse…
    J’avoue que la première option m’emballe plus que la seconde pour les mêmes raisons que toi.
    En ce qui concerne la rencontre de l’enfant avec l’entourage, je suis totalement pour mais j’ai peur que cet entourage ne comprenne pas ce choix…à voir dans quelques mois, mon avis pourra changer comme beaucoup d’autres car je sais que j’ai pleins de principes qui pourront évoluer une fois le bébé dans les bras 😉
    Merci en tout cas pour ce superbe article, vous êtes magnifiques tous les 3 et respirez le bonheur 😊

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 55 min

      Hello Sharlen,

      il faut que tu penses à toi, à ton bien être avant le reste.
      Ton entourage n’est que spectateur de ta vie, tu es libre de te faire tes choix, et que les autres les respectent ou non.
      En attendant, ce n’est pas ton entourage qui te tiendra la main quand tu accoucheras et allaiteras :)
      Les décisions sont à prendre avec ton conjoint , et encore … parfois ils ne se rendent pas compte que le corps d’une femme lui appartient , même si le bébé à été conçu à 2 .
      Bien à toi
      <3

  51. Marion 19 octobre 2018 / 17 h 44 min

    Bonjour Caroline,

    Je te suis depuis peu et j’ai été impressionné par ton dynamisme, ta joie de vivre et cette bienveillance pour la femme que tu communique.
    Je suis enceinte et vais accoucher d’ici peu et je trouve ça formidable pour une femme, une mère de pouvoir parler de l’accouchement et de l’allaitement sans tabou et sans avoir peur d’être jugé.
    Alors merci d’être un exemple pour une maternité et une vie de jeune maman LIBRE!

    Bonne continuation dans tes nombreux projets!

  52. Emilie 19 octobre 2018 / 17 h 45 min

    Bonjour,

    Je vais malheureusement aller à l’encontre des autres commentaires en essayant d’être la plus constructive possible.

    Je respecte ton choix mais je pense que du fait de ton métier d’influenceuse il faut également nuancer ce discours.

    1. Les accouchements par césarienne (de confort ou non) sont toujours plus risqués pour la maman (hémorragie et infection) et le bébé (cf. Différentes études sur le net).
    2. Les poumons du bébé ne peuvent pas être « essorés » par la sortie par le vagin = plus de risques respiratoires.
    3. La cicatrice à l’utérus fait que pour de futurs accouchements c’est plus délicat.
    4. Le bébé ne bénéficie pas de toutes les bonnes bactéries en ne sortant pas par le vagin. Bactéries très importantes pour sa future flore intestinale.
    5. A compléter par d’autres recherches…

    Personnellement, j’ai accouché également cet été par voie basse sans péridurale en 5h avec des contractions horribles et 50min de poussée. J’ai allaité mon fils 1 mois et demi avec une montée de lait record (horrible aussi). Mais je ne regrette rien.

    Chacune doit pouvoir faire ses choix mais en ayant une connaissance approfondie de ces implications.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 23 h 51 min

      Bonsoir Emilie,
      sachez que je me suis renseignée avant de passer par l’étape césarienne , et il y a autant de risque pour le bébé et la maman d’accoucher par césarienne que par voie basse:
      – Bébé qui s’étrangle avec le cordon
      – Eclampsie
      – Emoragie
      – Episio

      • Cindy 20 octobre 2018 / 0 h 25 min

        Bonsoir, bien que l’épisiotomie soit douloureuse (pour l’avoir vécu cet été), je ne pense pas qu’il faut en parler comme un risque au même niveau qu’une éclampsie, mais plutôt comme un désagrément, comme certainement le désagrément de la cicatrice de la césarienne! Ça fait mal, mais on s’en remet très facilement et rapidement 😉!

        Sinon toutes mes félicitations pour votre petit Marlon (peut on savoir comment vous avez choisi ce prénom? J’ai l’impression que ce choix coulait de source pour vous), mon petit Lino est né 4jours après votre fils. J’ai donc plaisir à voir votre bébé au travers de vos stories et voir les similitudes dans leur évolution et leur éveil.

        • Emiliegcb 20 octobre 2018 / 10 h 09 min

          Ayant une peur panique de l’accouchement, j’ai pris sur moi de demander une césarienne dite « de convenance » ou « de confort ».
          Je fais l’histoire courte Car c’est douloureux de détailler mais je me suis prêtée au jeu en faisant un thread Twitter (https://twitter.com/emiliegcb/status/1050333084980264960?s=21)

          En bref on me l’a refusée. J’ai accouché par voie basse en continuant à demander une césarienne, jusqu’au bout, car tout ce que je redoutais arrivais (ventouse forceps épisiotomie … anesthésie qui ne fonctionne pas etc)
          J’ai été méprisée et pire, mutilée. On m’a fait le point du mari « votre mari me remerciera, je vous ai fait mieux qu’avant, une vraie jeune fille ».

          Bon du coup moi ça m’a donné le besoin irrépressible d’allaiter, j’avais l’impression de devoir au moins ça à mon fils même si je ne juge pas celles qui ne le font pas bien au contraire. Heureusement, pour lui tout va bien. Moi, je continue à souffrir, 4 mois après.

          • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 14 h 57 min

            Je suis désolée d’entendre votre récit Emilie, c’est dramatique effectivement :(
            J’espère sincèrement que tout va rentrer dans l’ordre et que votre corps sera moins douloureux dans quelques mois.
            Amicalement
            <3

      • Lulu 20 octobre 2018 / 10 h 08 min

        Bonjour Caroline,
        Par contre l’eclampsie est une maladie de la grossesse rien avoir avec un accouchement par voie basse …l’hémorragie est plus risqués en cas de césarienne et la procidence du cordon est très très rare et en général c’est vue au tout début du travail..
        Après chacun son choix chacun son corps mais il ne faut pas dire de bêtise il y a malheureusement plus de risque avec une césarienne cela reste une opération .
        Mais attention je ne juge pas je peux comprendre que l’accouchement puisse tellement faire peur que l’on choisi une césarienne de confort car on a pas envie d’une voie basse .(ce qui c’est passé pour ma belle soeur c’était son choix ).

      • Emilie 20 octobre 2018 / 11 h 40 min

        Ah non Caroline …
        Je ne connais pas tes sources quand tu affirmes qu’un accouchement par voie basse est aussi risqué qu’une césarienne mais j’ai plutôt des informations contraires…

        Pour l’éclampsie, je peux en parler, j’en ai fait une en post partum (très rare mais ça arrive). C’est le placenta qui devient toxique pour le bébé et la maman, rien à voir avec l’accouchement.
        Les hémorragies sont bien plus fréquentes en césarienne car c’est un acte chirurgicale…
        L’épisiotomie ne représente en aucun cas un risque pour le bébé, il est (très désagréable) pour la mère.

        Extrait sur les mythes de la césarienne:
        «  »Faute de pouvoir établir une comparaison détaillée, contentons-nous de revenir sur quelques mythes à propos de la césarienne :
        « Une césarienne est plus rapide qu’un accouchement »
        Vrai si l’on s’arrête à l’acte lui-même, mais faux si l’on intègre à cela le temps passé allongée avec une perfusion et une sonde urinaire.
        « Avec une césarienne, je n’aurai pas mal »
        Certes, avec une césarienne, on ne passe pas plusieurs heures à subir des contractions. Mais à l’inverse, après une césarienne, le ventre aura été ouvert puis suturé : des difficultés pour se lever et marcher peuvent apparaître pendant quelques jours. Même si le traitement de la douleur en post-opératoire s’améliore constamment, les suites d’une césarienne peuvent être douloureuses.
        « La césarienne est sans risque pour la mère »
        La césarienne est une intervention chirurgicale, de mieux en mieux maîtrisée, mais qui comporte les mêmes risques que toute intervention. Citons par exemple le risque de phlébite (risque prévenu par des injections dans les jours suivant l’opération), le risque d’infection de la cicatrice, ou encore le risque d’infection urinaire dû à la sonde. A plus long terme, la césarienne augmente les risques sur les grossesses suivantes : le risque de rupture utérine bien entendu, mais aussi le risque de mauvaise insertion du placenta.
        « La césarienne est sans risque pour l’enfant »
        Il arrive parfois que l’enfant soit blessé lors de la césarienne, par un coup de bistouri un peu trop appuyé. Par ailleurs, même si les données manquent, on commence à penser que la voie de naissance a un effet sur la santé future de l’enfant, notamment concernant l’asthme et les allergies.
        « L’accouchement par voie basse fait souffrir l’enfant, la césarienne lui évite ce traumatisme »
        Les études récentes tendraient à prouver qu’au contraire, le mécanisme de l’accouchement « prépare » le bébé à sa vie extra-utérine. Ceci est notamment visible au travers des statistiques sur la détresse respiratoire du nouveau-né, nettement plus fréquente en cas de césarienne sans travail ou si l’on est loin du terme. Vous trouverez plus d’informations sur la page votre bébé de ce site. Notons également que certains ostéopathes pensent que l’absence de modelage des os du crâne peut être source de difficulté pour l’enfant.
        « Grâce à une césarienne, la mère n’est pas déformée »
        La césarienne permet d’éviter les déchirures graves du périnée, puisque ce dernier n’est pas sollicité par le passage du bébé. Mais en réalité, ce sont seulement 0,4% des accouchements qui auront cette conséquence – et il est probable que la vraie prévention de la déchirure du périnée consisterait à ne pas faire pousser la mère dans une position anti-physiologique.
        Par ailleurs, des séances de rééducation du périnée sont proposées aux mères afin de re-tonifier leur périnée, et, parfois, le simple fait d’avoir porté un bébé pendant 9 mois rend cette rééducation nécessaire. » »
        Source : https://www.cesarine.org/avant/programmee/convenance/

      • Lyvia 22 octobre 2018 / 12 h 56 min

        Bonjour,
        Avant tout je ne porte AUCUN jugement de valeur sur le mode d’accouchement. J’ai moi même demandé à accoucher par voie haute pour mon 2ème (bébé macrosome), cela m’a été refusé et au final mon fils a eu de graves problèmes à la naissance liés à l’accouchement par voie basse (sa tête était « trop » grosse et a été « écrabouillée » pendant l’expulsion –> hémorragie cérébrale)… Il est essentiel que le personnel soignant sache écouter et prendre en compte les souhaits/ angoisses/ traumas des futures mamans et afin de les prendre en charge efficacement et avec humanité… Perso il est désormais exclu que pour un 3eme bébé j’accouche voie basse !
        En revanche je voulais juste ajouter que l’éclampsie n’est pas liée à l’accouchement… C’est une maladie du placenta qui arrive avant l’accouchement et qui impose un déclenchement, par voie basse ou césarienne, selon le niveau d’intoxication de la maman…
        Bonne continuation à toutes et arretons de perdre notre temps à nous tirer dans les pates… C’est vraiment trop dommage…

  53. Peggy 19 octobre 2018 / 17 h 46 min

    Un plaisir de lire ton expérience avec l’arrivée de votre petit Marlon. Tu as bien raison de le preciser, chacun est libre de penser, d’agir comme il le souhaite selon ses envies, ses convictions, son quotidien. L’essentiel est d’être en accord avec soi même. Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre petit bonhomme. Vous formez une très jolie famille

  54. 19 octobre 2018 / 17 h 48 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour cet article qui me réconforte avec mes idées.
    Comme toi j’ai accouché par césarienne et n’ai pas allaité ma fille qui se porte à merveille. En plus, je crois qu’elle s’en fou d’avoir du lait maternel, elle veux juste un moment de complicité et de douceur avec papa ou maman 😉
    Je me permets de te demander si ta cicatrisation c’était bien passée ? Je suis également tellement en forme, que je m’active trop selon les sages femmes et cela pourrait jouer sur ma cicatrice d’après elles …
    Merci pour tes articles et ta franchise qui fait du bien à lire :)

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 02 min

      Bonjour :)
      Ma cicatrisation s’est bien passé oui :),
      la cicatrice s’est un peu ouverte une semaine après l’accouchement, mais rien de grave.
      Un peu comme toi j’étais hyperactive ^^
      L’important pour récupérer une « jolie » cicatrice c’est de la masser tous les jours même si cela est un peu douloureux , avec un crème type Cicalfate :)
      La mienne n’est pas la plus jolie cicatrice qui existe, j’ai même un petit bourrelet tout autour, mais je ne regrette pas du tout d’avoir choisi la césarienne pour accoucher :)
      Bien à toi
      Xx

  55. Justine 19 octobre 2018 / 17 h 53 min

    Salut Caroline,

    Très jolie article, bravo d’assumer tes choix, on devrait toutes assumer nos choix et surtout passer à côté des critiques et des jugements !

    La césarienne sur demande se prévoit comment ? Le jour de la date d’accouchement prévu ? Ou un peu avant ?

    Car si tu perds les eaux imaginons 1 semaine ou même deux semaines avant la date de la césarienne prévu, tu es obligé d’accoucher par voie basse ou ils décalent le rendez-vous et tu accouches quoi qu’il arrive par césarienne ?

    Ce sujet m’est inconnu, mais m’intéresse beaucoup !

    Des bisous à ta petite famille !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 04 min

      Hello Justine,

      lorsque la césarienne est programmée, peu importe les raisons, vous accoucherez quoi qu’il arrive par césarienne.
      Même si vous perdez les eaux ou commencez à ressentir des contractions, votre pourrez tout de même accoucher par césarienne , sauf cas exceptionnel.
      Le mieux est encore de demander à votre gynécologue de vous renseignez la dessus :)
      Bien à vous
      Xx

  56. Mélanie 19 octobre 2018 / 17 h 55 min

    Coucou Caroline !

    Merci pour ce récit tant attendu 😊 moi même maman d’un petit garçon de 2 ans et demi , j’ai accouché par voie naturelle… Avec beaucoup d’appréhension. 16h de boulot … Je souhaiterais que mon prochain bébé cela se fasse par césarienne , pourrais tu m’en dire plus sur la clinique , en as tu été contente ? Le personnel ? Etc… Merci 😃

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 09 min

      Hello Mélanie,
      il faut que tu te rapproches de ton gynécologue plutôt que de la clinique , c’est lui qui va t’accompagner dans cette décision et te donner toutes les infos relatives à ce choix :)
      Bien à toi

  57. Hay 19 octobre 2018 / 18 h 00 min

    Bonjour Caroline
    Si j avais pu lire cela il y a 4 ans, je serai peut être passée par une césarienne afin d éviter une telle souffrance de l accouchement (4kg250) et post accouchement…j aurai aimé être mieux conseillée à l époque…
    Félicitations et pleins de bonheur à vous 3

  58. Florence 19 octobre 2018 / 18 h 00 min

    Coucou,
    Déjà toute mes félicitation pour Marlon.
    Je voudrais vous dire Merci pour cette article en toute sincérité. Travaillant en maternité et accompagnent les jeunes parents je voie beaucoup de parents sous pression par rapport à leurs entourages et part les dictates des livres et autres et de ne pas assez s’écouter . Si votre article peut aider les parents a déculpabiliser t’en mieux. 😊

  59. Mathilde 19 octobre 2018 / 18 h 08 min

    Bonjour Caroline,

    Quel joli article ! Je trouve que les choix concernent la grossesse, l’accouchement, l’allaitement ne regardent que les parents. Puisque des parents heureux et sereins dans leur choix donnent un bébé qui se sent bien et tranquille !

    Merci pour ce partage en toute honnêteté, il m’aide à me positionner sur les choix que j’ai envie de faire de mon côté. Bravo pour votre très beau bébé et quelle bonne idée de s’être fait aider au début pour prendre vos marques :)

  60. Julie 19 octobre 2018 / 18 h 08 min

    Bonjour Caroline,

    Je te remercie pour ton article, je suis devenue maman au mois d Août après un déclenchement et le souhait d allaiter.
    Quand j ai su qu on allait me declancher j ai eu peur que ça se passe mal et qu on me fasse une césarienne, mais non tout s est bien passé et ça a bien été un « accouchement naturel». Quant à mon souhait d allaiter tout s est tellement bien passé à la seconde où elle a pris le sein… bref le bonheur enfin le bonheur pour moi, pour nous mais pas pour les autres qui ont jugé et jugent chacun de Nos choix …
    quoique que tu choissisent les gens jugent, ils se sentent obligés de donner un avis, leur avis qui n intéresse qu eux même bref tout ça est confus … je te remercie simplement pour ton article parce que quelque soit le choix fait il t appartient à toi et à Hugo et est très certainement le meilleur pour votre petit Marlon

  61. Maylis 19 octobre 2018 / 18 h 09 min

    Bonjour Caroline

    J’ai également fait le choix de la césarienne pour mon deuxième bébé après en avoir eu une en urgence pour mon premier. Je pense aussi que ce qui rend la maman sereine rendra la relation parents enfants meilleure, idem pour l’allaitement. Il s’agit de notre corps, seule la maman devrait pourvoir décider sans aucun jugement. Merci pour ta franchise.

  62. Sophie 19 octobre 2018 / 18 h 09 min

    Bonjour,
    Bravo pour votre récit !. Je le trouve très bien fait et expliqué. Moi je me dis que les gens peuvent dire ce Qu ils veulent, avoir 70000 avis ( pendant une grossesse on a tjrs une copine qui connaît une copine qui a fait comme ça et pas comme ci !!) … le principal c’est d être en accord avec soi même .
    Votre récit transpire l’amour pour votre petit cœur !
    Enfin une femme qui assume ses choix merci Caroline !!!

  63. Marie 19 octobre 2018 / 18 h 13 min

    Bonjour Caroline,
    J’ai eu mes trois enfants par voie basse et j’ai allaité les trois. En revanche, comme toi j’ai choisi de ne pas recevoir de visites à la maternité. En effet, je pense comme toi qu’il faut suivre ses envies afin de se sentir à l’aise dans cette grande d’aventure qu’est la parentalité. Heureusement, les femmes sont libres de disposer de leur corps.
    Plein de bonheur à tous les trois !
    Marie

  64. Laurie 19 octobre 2018 / 18 h 13 min

    Coucou Caroline,

    Merci pour cet article qui prend tout son sens pour moi ! Depuis toujours je suis « réticente » à l’idée d’avoir un enfant, mais depuis que j’ai trouvé la bonne personne, cela me travaille de plus en plus. Cependant et je l’ai toujours dit, l’accouchement par voie basse me fait extrêmement peur et je n’ai en aucun cas envie d’allaiter (Ma maman ne l’a pas fait pour mon frère et moi et nous nous portons très bien !)

    Cela me rassure donc de lire des articles comme le tien et de voir que malgré le discours des personnes autour de moi ainsi que des personnes soignantes, nous pouvons choisir notre manière d’accoucher ! Je pense que la femmes ont le droit d’avoir cette césarienne « confort » comme ils l’appellent si c’est pour se sentir mieux et être plus serein le jour de l’accouchement ! (Et en plus comme tu l’as expliqué si cela peut éviter des traumatismes au bébé autant foncer !)
    Je n’en suis pas encore là mais ton article m’aura encore plus convaincu de sauter le pas !

    Je te souhaite à toi, Hugo et au petit Marlon tout plein de bonheur et de bienveillance :)

  65. Manon 19 octobre 2018 / 18 h 17 min

    Bonjour Caroline,

    Ton article est tout simplement génial ! Étant enceinte de mon premier enfant, j’ai pris plaisir à lire tes 3 articles sur ta grossesse et cela m’a beaucoup apporté ! Je suis entièrement d’accord avec toi, chaque grossesse doit être vécu comme on le ressent. Ressembler à la société ne fait pas de nous des personnes meilleures. Écouter son corps et son coeur est essentiel. J’admire vraiment la personne que tu es ! Simple, naturelle, franche, c’est un plaisir de te suivre quotidiemment sur les réseaux. Continue d’être la femme que tu es :)

  66. alexandra bourgault 19 octobre 2018 / 18 h 17 min

    bonjour,
    je comprend complètement les choix que tu as fais même si moi a l’inverse j’ai accouché par voie basse et au moment que ma fille a décidé de pointer le bout de son nez :) j’ai également allaitée contre toute attente car je n’étais pas pour mais une fois ma fille ds les bras je ne sais pas pourquoi je l’ai fait !! tous sa pour dire que chaque femme est différente et il faut juste s’écouter
    Par contre je me souviens qu’au début des rendez vous de grossesse on ma posé les questions  » qu’elle type d’accouchement voulez vous ? accouchement programmé ou non ? et voie basse ou césarienne ? personnellement j’ai aimé « avoir la sensation de maîtriser » MON accouchement. ne plus être ds le flou et des réponses pré faite par les gens… sa viendra quand sa viendra c’est la nature et ts les autres blabla se sentir maître de son accouchement, de ne pas être juger a allaiter ou non de faire se que l’on pense être le meilleur pour nous notre bébé et aussi le papa.

    voila, merci d’avoir partagé cela ca va rassurée plusieurs futur maman… plein de bonheur a vous trois et surtout profitez bien de votre petit bout ça grandit très vite bisous

  67. Laura 19 octobre 2018 / 18 h 24 min

    Salut Caroline,

    Je te suis depuis plusieurs années sur Insta et ne suis vraiment pas du genre à laisser un commentaire ou autre mais il était important pour moi de laisser mon petit mot !

    Tout d’abord, félicitations! 🎉🎈🍾

    Je suis moi même enceinte et accouche dans quelques jours. On vit dans une société où tout le monde doit faire ce que la majorité fait, où il faut suivre les autres sans donner son avis. J’aimerai un accouchement le plus naturel possible et essayer d’allaiter mais il s’agit d’un choix personnel et pas d’un choix d’apparence ou de majorité. Beaucoup de femmes n’osent pas aujourd’hui vivre leur grossesse et leur accouchement comme elles le souhaitent de peur d’être juger ou critiquer.

    Même si je n’ai pas le même avis que toi, je trouve ça vraiment honorable que tu racontes ce que tu as vécu, comment tu l’as vécu et que quelqu’un d’influant comme toi ne soit pas obligé de se cantonner à la majorité et à ce que les autres veulent. Ce qui est important c’est que chaque personne vive sa vie comme il l’entend et cela fait tellement de bien de voir une personne profiter de sa notoriété pour faire passer ce message ! Merci pour ça ! Et merci d’etre Aussi naturelle !

    Je te souhaite tout le bonheur du monde avec tes 2 hommes 😘

  68. Victoria 19 octobre 2018 / 18 h 37 min

    Bonjour,
    Très sympa ce petit article et surtout bravo d’avoir suivi tes envies et tes besoins et non pas la société.

    Parole de fille née en césarienne, tu pourras prédire grâce à la cicatrice les changements de temps. Tu peux appeler météo France pour les aider 😉

    Xx

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 17 min

      Aahahaha , je n’étais pas au courant pour la méteo via la cicatrice ^^
      Il faut que tu m’en dises plus la dessus :)

      Merci pour ton message <3

  69. Sarah 19 octobre 2018 / 18 h 38 min

    J’ai tout lu ! Et … bon je l’avoue je suis un peu déçue ^_^

    Je ne suis pas méchante ni rien de malveillant je vous rassure, je suis moi même maman d’une petite fille de 1 an (déjà …) et pour moi la partie la plus mémorable est l’accouchement, par voie basse, par voie naturelle, j’ai du mal à comprendre ce choix que vous avez fait étant donné qu’il n’y avait visiblement aucun risque pour Marlon ni pour vous ? J’essaye simplement de comprendre :) mon accouchement voie basse s’est TRÈS bien passé pour un premier, j’ai poussé 20min, j’ai pris ma fille sous les bras et je l’ai sortie moi même et mise sur mon ventre moi même, j’ai eu son premier regard, mon odeur dès sa sortie, aucune douleurs grâce à la péri, un premier accouchement que je souhaite à toutes les premières fois, donc personnellement j’ai du mal à comprendre comment peut on dire non à un moment pareil et dire non à quelque chose de tout à fait naturel …

    Sinon pour l’allaitement, c’est un sujet malheureusement très critiqué encore … j’ai allaité mais je comprend aussi qu’on ne veuille pas …

    Voilà voilà, à ne pas prendre mal surtout, juste de incompréhension de ma part :) dans tous les cas, votre bonheur est le plus important :)

    • Alexandra 20 octobre 2018 / 9 h 16 min

      Je me permets juste parce que cela m’interpelle un peu. Pourquoi faudrait il toujours essayer de trouver la « raison valable » dans les décisions prises par d’autres ? On pourrait juste accepter qu’on ne fait pas les mêmes choix, et ne pas questionner ou juger… (car oui, être déçu, c’est déjà un peu juger)… Surtout que la, ça n’a aucune répercutions sur personne d’autre … Je dis ça parce qu’en tant que femme (enceinte ou non) on doit sans arrêt expliquer nos choix, que la plupart du temps l’autre contrera par « oui mais regarde moi j’ai fait ça et c’était bien »… Tant mieux, mais le vecu de l’une n’est pas le vécu de l’autre.

      • Sarah 21 octobre 2018 / 23 h 54 min

        Bonjour Alexandra,

        Oui le mot «déçue» n’était peut être pas adéquat, ou alors tout simplement que personnellement une césarienne me foutait juste la trouille et oui mon accouchement s’est très bien passé donc déçue n’est pas le mot peut être mais «dommage» (?) que chaque femme ne puisse pas avoir un tel accouchement …

        Je suis aide soignante donc essayer de comprendre le choix des autres afin de mieux en prendre soin fait parti de moi, donc en tant que femme j’aime aussi comprendre pourquoi certaines font tel ou tel choix, ce n’est pas un jugement (ce n’était pas mon intention tout du moins …)

        Voilà voilà :)

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 19 min

      Merci Sarah pour ton message, mais comme le souligne Alexandra , et comme je l’ai bien indiqué dans mon article, je ne demande à personne de comprendre ni d’approuver mes choix , j’ai fais les choses comme je le sentais et je suis toujours en parfaite adéquation avec cela.
      Je respecte les choix que font les autres mamans, et en aucun cas je ne cherche à comprendre, cela les regarde .
      Je respecte car je ne suis personne pour juger et encore moins de la façon dont on souhaite gérer son corps et la venue de son bébé :)
      Bien à toi

  70. Jessica 19 octobre 2018 / 18 h 42 min

    Bonjour Caroline, bravo pour cet article , j’ai accouché le 5 juillet dernier de mon deuxième petit garçon par cesarienne extra péritonéale programmée comme toi et c’etait Mon choix ! Pas d’allaitement non plus… j’ai vécu cette expérience bien mieux que la première ( césarienne d’urgence ) et allaitement « forcé » !! Chaque femme doit pouvoir décider d’accoucher comme elle le souhaite et ceci ne doit pas être jugé ! Bien au contraire … le principale est le bien être de la maman afin que le bébé soit au mieux … et je peux dire que mon deuxième est un bébé bien plus « cool » que le premier… bonne continuation et plein de bonheur à vous 3 !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 21 min

      En effet il n’y a pas de « règles » quand à l’accouchement, l’allaitement, la nurse … chaque bébé est différent et évoluera à son rythme, tant que nous leur donnons beaucoup d’amour et ce que l’on pense être le meilleur pour eux :)

      Bien à toi

  71. Rault Marine 19 octobre 2018 / 18 h 44 min

    Bonjour Caroline, tout d’abord félicitation pour votre petit Marlon et bienvenue dans la vie de parents.

    Je souhaitais réagir sur la partie « césarienne » car j’ai moi même accouchée de cette manière.
    Pour ma première fille j’ai fini en césarienne d’urgence, que j’ai assez mal vécue, suite à une stagnation du col après plus de 72h de travail.
    Pour ma 2eme grossesse j’étais très engoissée à l’idée de revivre la même chose… j’ai donc essayer d’en parler avec les différents corps médicaux autour de moi (Gynécologue, sage femme) mais j’avais l’impression de passer pour celle qui choisissait « une césarienne de confort » comme beaucoup l’appelle…
    Malheureusement comme je m’y attendais j’ai encore accouchée par césarienne après 3 jours de travail suite à un déclenchement qui n’a pas fonctionné. Je l’ai encore plus mal vécu que la première fois… (anesthésie qui n’a pas fonctionnée, crise d’angoisse au bloc et j’en passe)

    J’avais besoin de raconter ce passage de ma vie car tu as eu beaucoup de chance de tomber sur une équipe et un corp médical qui t’a permis de choisir ta façon d’accoucher car c’etait ce que je demandais pour ma 2eme grossesse et je n’ai pas été écoutée…
    Je pense que les femmes ne sont pas assez prises au sérieux quand à leurs angoisses sur l’accouchement. Heureusement pour moi tout s’est très bien fini autant pour moi que pour mon bébé mais je ne garderais jamais un bon souvenir de mes 2 accouchements.

    Merci en tout cas à toi de nous partager ces moments si importants.
    Bonne continuation à toi et ta petite famille, et vive la Bretagne 😉

    Marine, maman de Léana et Emilia

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 15 h 22 min

      Merci Marine, je vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre petite famille <3

  72. Vanessa 19 octobre 2018 / 18 h 44 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour cet article très intéressant. Tu as bien raison de ne pas écouter les mauvaises langues et de faire tes propres choix.
    Tu crois que tu pourrais donner quelques astuces que tu as reçu de ta nurse pour aider bébé à faire ses nuits? Je pense qu’il y aurait beaucoup de femme intéressées par ce genre de conseil :)
    Merci et encore félicitations à toi

  73. Melissa 19 octobre 2018 / 18 h 46 min

    Bonjour Caroline !
    Tres interessant ton article et surtout ton point de vue. Je fais partie des mamans/futures mamans qui savent ce qu’elles veulent des le debut de leur grossesse.
    Je souhaitais accoucher par voie basse (dans la mesure du possible bien sur) et tenir le plus longtemps possible avant de demander la peridurale parce que je voulais sentir mon bebe sortir. Et j’ai eu l’accouchement parfait ! Comme je le voulais. Peridurale posee a quasi 6cm (pas la douleur qui me l’a fait demander mais l’envie de dormir) et comme je n’ai pas touché a la petite manette pour me reinjecter le produit j’ai senti les contractions et ma fille sortir ! Quel bonheur ! Je savais pourquoi je poussais :)
    Concernant l’allaitement je n’ai pas voulu non plus je ne me le sentais pas. Comme toi j’estime ne pas avoir besoin de ca pour creer un lien avec mon enfant. Je voulais que papa soit autant present aussi (apres tout une fois né, un bebe a une maman et un papa). D’ailleurs j’etais tellement ferme dans ma decision de ne pas allaiter que je n’ai jamais eu de montée de lait que ce soit enceinte ou apres 😉
    Je ne connaissais pas ce principe de nurse de nuit ! Je respecte ton choix et le comprends 😉 mais sur ce point la je ne suis pas d’accord. Je pense que c’est a nous de gerer les nuits pour justement avoir encore des moments a nous, puis ca fait partie de l’apprentissage de la parentalité. Ce n’est evidemment que mon avis 😉 par contre bebe ira chez la nounou en janvier (reprise du boulot obligée)
    J’ai bien rit pour tes accidents urinaires, je n’en ai jamais eu hihi et mon dernier trimestre s’est tres bien deroulé (comme les 2 precedents hormis les vomissements du 1er)
    Desolée pour ce roman mais j’aime echanger sur le sujet :)
    Hate de lire la suite !

    Melissa, jeune maman comblée et heureuse d’une petite Iris qui aura 1 mois dans 2 jours :)

  74. Jeanne 19 octobre 2018 / 18 h 48 min

    Merci Caroline !
    Tu as bien fait de faire comme Tu le souhaitais, et les moralisatrices, passez votre chemin !!
    Ps : j’ai accouché par voie basse et allaité et pour moi le plus important c’est de faire ce qu’on veut SOI

  75. Océane 19 octobre 2018 / 18 h 53 min

    Merci beaucoup Caroline pour cet article ! Ça fait beaucoup de bien de lire qu’on peut faire les choses différemment de tout le monde sans pour autant être une mauvaise mère. J’ai toujours le droit au regard mais veillant et aux réflexions quand je dis que j’ai Choisi la césarienne plutôt que l´accouchement naturel. Je suis d’accord avec toi à 100% sur le fait qu’on est pas obliger de souffrir pour donner la vie.

    Encore merci :)

  76. Costel 19 octobre 2018 / 18 h 56 min

    Salut. Je suis entierement en phase avec vous. J’ai accoucher en césarienne souhaiter il y a bientot 11 mois. Et je nai pas voulu également allaiter pour que le papa en profite. Votre article est tellement sincère. Le principal c’est le bonheur de marlon et du votre. Nous avons le choix et c’est pas pour rien. Je me reconnais tout a fait dans votre article. Tout pareils. Moi par contre le retour de couche a durer 7 mois. Et j’ai la chute des hormones 1 mois et demi. Le temps que tout se remettre en place. C’est super. 😊 le mot d’ordre maintenant est plein d’amour et surtout profiter de ce bonheur et ne jamais hésiter à être sois même. Petit bisous à votre fils et vous.

  77. Fanny 19 octobre 2018 / 18 h 57 min

    Bonjour Caroline,

    Merci beaucoup pour cet article. Je suis actuellement enceinte de mon premier bout de chou et j’ai qu’une hate c’est que mon bébé arrive.
    Ton article fait du bien. J’ai décidé moi aussi de ne pas allaiter et je me sent juger par certaines personnes alors que, oui il faut penser au bien de son enfant mais il faut aussi penser à soit, à son corps et à ces besoins.
    Pourrais tu nous donner des astuces, conseils sur quoi que ce soit que t’aurai donner la nurse?? Pour les nuits ou autres.. sa pourrai ètre super interessant de savoir ce que t’as conseillé une professionnelle.
    Ton petit bout est vraiment bcp trop beau. Un joli mélange de toi et ton chéri.
    Bonne continuation à toi :)

  78. Aurore 19 octobre 2018 / 19 h 01 min

    Bonjour jolie Caroline,

    Un petit mot car j’ai lu cet article qui oui peu faire hérisser les poils de plus d’une Femme et même d’un Gynécologue. Je suis pro allaitement, pro portage, oui mais voilà je suis aussi tolérante et ampathique. Je sais ce qu’est être chef d’entreprise. C’est dur, parfois violent moralement et je reconnais bien cet attrait de chez mon mari : le besoin de maîtriser sous peine d’avoir l’impression de perdre pied, de perdre le contrôle et de paniquer. Alors j’espere Que les médecins t’ont expliqué ce que peu engendrer sur le court et long terme une césarienne. Pour les Nurses, je comprends pour ma part totalement. Si j’etais A la place de mon mari, j’aurais fais appel également à ce genre de service. Tu écoutes tes besoins et tu as bien raison de ne pas écouter celui des autres car c’est ton expérience, ta vie, ton histoire. Alors non nourrir son enfant n’est pas douloureux mais si tu n’es pas en adéquation avec cela : ne jamais le faire. J’ai été forcée pour mon premier enfant à allaiter et cela a été un enfer, une angoisse et une source de stresse et de fatigue. Aujourd’hui j’ai une vie différente (je caresse l’espoir d’effleurer du bout des doigts ta profession et mon dieu c’est physique …!!!) alors oui je comprends totalement que tu n’ai pas ce temps précieux ni ce besoin. Tu dois sans aucun doute tisser ce lien avec ton enfant comme toute maman. Parce que tu ne dois jamais douter de cela : peu importe la méthode que tu utilise. Tant que tu aimes ton enfant, que tu l’eleves Et le protèges tu es une bonne maman. Il n’y a pas de mode d’emploi. J’ai beaucoup apprécié que tu dises que tu n’es pas un exemple. Que tu partage juste et simplement ton histoire car beaucoup de jeunes s’identifient à leurs idoles et pensent qu’il faut faire de même pour vivre dans la société. Prends soins de toi, de vous et tous mes vœux de bonheur. Aurore

  79. GalaM 19 octobre 2018 / 19 h 05 min

    Bonjour,

    Je me reconnais bien dans ton récit vis à vis de l’accouchement. J’ai eu une fracture au niveau du bassin suite à une chute de cheval et dès cet accident je savais qu’il y avait des chances que je ne puisse pas accoucher par voie basse. Et en effet, je suis tombée enceinte quelques années après, selon la gynéco, bébé pouvait arriver par voie basse jusqu’au terme (en vue de son poids et du périmètre crânien) mais monsieur n’a pas pointer le bout de son nez à temps donc césarienne programmée le jour du terme. Je n’avais jamais idéalisé l’accouchement donc comme toi je n’ai pas mal vécu ma césarienne. Et le fait que tout soit prévu et contrôlé me rassurait aussi..
    Pour l’accouchement, pas de douleur pour la rachi et même petite chute de tension ! Par contre j’étais seule en salle de réveil pendant 2h mais j’ai eu le même ressenti, j’étais heureuse que mes 2 hommes fassent connaissance et passe un moment rien qu’à deux.. et par contre j’ai eu plus de mal physiquement avec l’après césarienne donc papa a fait le 1èr bain tout seul etc, il a géré !!
    2 ans après je garde une cicatrice moyennement jolie mais qui reste bien cachée! Et que du bonheur avec mon petit monstre (malgré les caprices!!) .
    Ça fait du bien de lire un discours différent de ce qu’on peut lire ailleurs et j’ai hâte de voir comment vous évoluer ensemble :)

  80. Justine 19 octobre 2018 / 19 h 06 min

    Bonjour Caroline ,

    MERCI ! MERCI BEAUCOUP ! Ça fait du bien de ne pas se sentir seule quant a ces visions de l’accouchement et de l’allaitement ! Plein de bonheur pour toi et ta petite famille !

    Justine.

  81. Gerout audrey 19 octobre 2018 / 19 h 07 min

    Bonjour à vous 3.
    C’est avec grand plaisir que je lis cette article et découvre une personne qui pense comme moi sur certains points. Je suis entièrement d’accord. Nous devons être libre de nos choix concernant l’allaite Sans entendre des phrases qui peuvent être désagréable ou nous faire culpabiliser. Je ne savais pas qu on pouvait faire ce choix pour l’accouche Et de faire une césarienne. Je suis pour également et là connections avec notre enfant n’en reste pas changer par le choix de sa venu au monde. La place du père est aussi importante que la mère il faut lui laisser une place et des tâches afin qu qu’il Puisse créer leur lien d’amour. Avant d’avoir mon fils j’ai aider plusieurs familles avec des conseils pour les nuits, les jours avec bébés étant auxiliaire de puériculture de métier ça aide mais quand on est maman on a besoin d’être conseiller et pas forcément par la famille. L’es nurse sont là pour ça au même titre que les femmes de ménages alors pourquoi pas. Je te félicite pour ce doux partage, pour les photos de ce petit Marlon qui est juste trop chou, un vrai petit ange, merci à Hugo pur ces petite soirée vidéos de lui. Merveilleuse petite famille. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et surtout la santé.
    Bonne soirée à vous et bon week-end.

  82. Lejeune emmie 19 octobre 2018 / 19 h 10 min

    J ai tellement attendu ton accouchement, comme si ca faisait parti de ma vie aussi !! Je suis tellement admiratrice de ce que tu fais, de ce que tu vis que tu es ma source d inspiration… merci pour ce partage 💚 et je vous souhaite a tout les 3 tout le bonheur du monde

  83. Lauriane 19 octobre 2018 / 19 h 13 min

    Merci pour ce partage d’expérience !

    Tu ne peux pas savoir à quel point cet article me fait du bien, 9 mois apres la naissance de mon premier enfant.

    que ce soit sur l’accouchement, l’allaitement, la façon de faire et d’être avec son bébé : les remarques des personnes exterieures ne manquent pas.. et c’est un moment où l’on aurait juste besoin de bienveillance et de compréhension.

    J’ai allaité mon bébé pendant trois mois et c’était vraiment difficile pour moi pour plein de raisons mais je ressentais une telle pression à allaiter que je vivais la simple idée d’arrêter comme un drame.

    Et puis un jour je me suis posée et je me suis dit « vaut il mieux s’acharner à vouloir coller à tout prix a un idéal quitte à être malheureuse et à ne pas profiter, ou tout simplement faire ce que l’on peut, du mieux qu’on peut et profiter vraiment des ces premiers mois avec mon bebe ? »

    Le passage au biberon a été un vrai soulagement.

    La clé c’est sans doute de suivre son instinct et de fermer ses oreilles quand certains portent des jugements faciles :)

    Quant à la nurse de nuit tu as bien raison. Si javais les moyens, j’en prendrais une sans hésiter ! (Mon fils ne fait pas encore ses nuits’ ;))

    Encore merci pour cet article et bonne continuation à ta petite famille :)

  84. Caroline 19 octobre 2018 / 19 h 14 min

    Bonjour Caroline,

    Merci beaucoup pour cet article, j’attends mon 1er enfant et je ne me rendais pas compte à quel point la société mets la pression aux femmes (pour ma part cela porte surtout l’allaitement). A croire que si nous n’allaitons pas nous sommes des mauvaises mères et que nous ne souhaitons pas le meilleur pour notre bébé… la vie à 3 n’a pas encore commencée que nous sommes déjà jugé 😫
    Je n’imagine même pas la pression que vous, personnage public devait encaisser.
    Ce type d’article me met personnellement du baume et coeur et je voulais vous en remercier!

    Après tout l’important c’est que vous soyez heureux!!

    Bonne soirée

  85. Leandra 19 octobre 2018 / 19 h 17 min

    C’est un très bel article, très bien rédigé. J’ai eu deux accouchements par voie basse, sans péridurale, quasiment dans leau. J’ai allaité ma fille pdt 15 mois et mon fils de 14 mois est tjs allaité. Je me prends régulièrement des reflexions a ce sujet. De même qu’on m’a taxée de maso pour avoir souhaité des accouchements naturels (pour le 2eme je souhaitais accoucher à la maison-moi aussi je suis un peu en marge de la société mais dans le sens inverse haha-mais je nai malheureusement pas trouvé de sage femme pour le faire). C’est pour dire que quoi que l’on fasse, on se prend toujours des remarques. Je pense qu’il faut faire les choses en accord avec soi même. Etre en harmonie avec soi meme, c’est ça, la véritable clef du bonheur. Allaitement ou biberon, le tout est que le bébé soit nourri sereinement. Si l’allaitement devient une contrainte, un supplice, alors ca n’est pas la peine, ni pour la maman, ni pour le bebe. J’ai suivi ce que j’apelle ton ascension depuis quelques années. Tu es un exemple de reussite et une véritable business woman. Je vous souhaite énormement de bonheur à tous les 3!

  86. Cloé 19 octobre 2018 / 19 h 26 min

    Coucou jolie Caroline, j’adore la façon que tu as de décrire ton expérience de maman et comment tu affirmes tes choix pour ton accouchement… ! Enfin une femme qui s’assume 😉

    Bisousss :) Cloé

  87. Laura 19 octobre 2018 / 19 h 27 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour ce bel article très bien rédigé et sincère. Ça me rassure pour le jour où je serais prête à être maman car je me retrouve dans beaucoup de tes « envies » concernant l’accouchement, l’allaitement.
    Vous êtes très beau tous les 3 et je vous souhaite beaucoup de bonheur.

  88. Laura 19 octobre 2018 / 19 h 29 min

    J’ai oublié de te demander. Il y a t’il des « complications » suite à la césarienne ? As tu suivi une rééducation ?
    Merci beaucoup

  89. Charlotte 19 octobre 2018 / 19 h 33 min

    Je trouve ton article très juste. J’ai moi aussi dû subir une césarienne pas part choix je l’ai très mal vécut au début et au final je me dis que pour moi et bébé c’était ce qu’il y avais de mieux. J’ai choisit l’allaitement au début pour faire plaisir à mon papa et au final après être sortie de la maternité jetait déboussoler je voulais arrêter mais je ne savais pas comment faire en plus à la maternité je n’ai pas etait écouter dans ce sens alors que je leur avais dis que je souhaiter arrêter on m’a fait culpabilisé. J’ai finalement arrêter et bébé ce porte très bien. Sa ne veut rien dire l’allaitement c’est juste un choix. Merci pour ton témoignage surtout au niveau de la césarienne sa remonte le moral il ne faut pas culpabilisé.

  90. Camille vidaud 19 octobre 2018 / 19 h 36 min

    Coucou ! Merci de ton récit !
    Personnellement je ne suis absolument pas choquée de tes choix concernant l’accouchement ou allaitement. Chacun fait bien comme il veut et comme il peut 😊 Je ne connaissais absolument pas les aides des nurse de nuit en étant moi même infirmière 🤷🏼‍♀️ Cela m’interrese, même si pour l’instant je ne prévois pas d’avoir d’enfant, pour 2 mois cela revient à combien environ ( même si je me doute bien que ça se chiffre en milliers d’euros) ?
    Félicitations en tout cas, tu es une source d’inspiration et un modèle de réussite.

    Camille

  91. Soizic 19 octobre 2018 / 19 h 37 min

    Bonjour Caroline
    Tout d abord félicitations à vous 2.Je dois dire que je me retrouve parfaitement dans ce que tu décris durant la grossesse ainsi que sur le fait de ne pas allaiter. Enceinte de 8 mois je préfère privilégier un moment de plaisir et de partage en donnant le biberon plutôt que de donner le sein a contre coeur. Et beaucoup de personnes ne le comprennent pas du tout et imposent leurs idées et leur
    soit disant conseils qui au lieu de nous soutenir est pleins d ondes négatifs. Du coup et je te rejoins encore il faut savoir bien s entourer s écouter soi même (et son compagnon) et se faire confiance ! Chaque grossesse et chaque enfant est unique…. Bonne continuation à toi et à ta famille !

  92. MELII 19 octobre 2018 / 19 h 39 min

    Ravie que tu partages ton expérience , je suis rassurée car moi aussi le jour au j’aurai un bébé j’envisage une césarienne et je ne souhaite pas allaiter non plus pour des raisons diverses et variées. Mais à entendre certains, je serai donc une mauvaise mère par ces choix. Nul. Merci de me confirmer que nous ne sommes pas des monstres ^^

  93. Elodie 19 octobre 2018 / 19 h 43 min

    Chère Caroline,

    Je te remercie vivement pour ton témoignage à la fois honnête et sincère. Je ne suis pas encore maman mais j’ai des idées bien précises sur ce que je ne veux pas faire et ton vécu est similaire à ce que j’aimerais instaurer avec mon enfant plus tard… cependant, mon avis a déjà été vivement critiqué et ton témoignage se révèle très encourageant et rassurant. Merci d’aller au delà des diktas !

  94. Lucie 19 octobre 2018 / 19 h 43 min

    Bonjour Caroline,

    Je ne commente pas souvent et je suis pas prête d’être maman pour le moment… mais je suis contente d’avoir lu ton ressenti sur ton expérience.
    Personne n’a le droit de juger, ni de blâmer. Cet événement est personnel et le plus important c’est le bébé, toi et Hugo.
    Votre famille est très belle =)
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur.
    Lucie.

  95. Aurore 19 octobre 2018 / 19 h 45 min

    Juste de dire bravo tu as fais ce que tu sentais le mieux pour toi et ton bébé (qui est sublime en pensant) c’est le principal que bébé soit entouré d’une famille heureuse et aimante et peut importe la manière qu’on choisit, le principal c’est beaucoup d’amour.. je t’embrasse

  96. Tiphaine 19 octobre 2018 / 19 h 53 min

    Bonjour caroline,

    Merci pour cet article, depuis peu maman d’un petit garçon😊.. je suis plusieurs mamans sur les réseaux sociaux et tu est là seule à ne pas me faire culpabiliser de ne pas allaiter, et de laisser bébé à son papa, car pour moi la relation avec le papa doit être la même que celle avec la maman ! J’avais l’impression de penser différemment des autres mamans quand je me disait que je ne voulais pas allaiter – et que je ne voulait pas que mon bébé ne veuille que mes bras quand il as besoin de réconfort de câlins ou de s’endormir mais aussi ceux de son papa.
    Merci pour m’avoir donné encore plus confiance en moi dans mon rôle de maman ! 💪🏼

  97. Elodie 19 octobre 2018 / 19 h 54 min

    Coucou Caroline !
    Tout d’abord toutes mes félicitations ! Je n ai rien mis sur insta car nos messages sont un peu perdus dans le flot des commentaires.
    Je suis enfin contente de trouver une personne qui ose dire que L allaitement n est pas une obligation pour être une bonne mère. Pendant toute ma grossesse, une amie de la famille me rabachait le bien fait et tout le tralalala de l’allaitement alors que pour moi je n’en ressentais pas le besoin. Dans mon esprit mes seins m’appartenait et j’avais beaucoup de mal à me dire que mon fils allait se nourrir par là. Mais toutes ses remarques me faidait culpabiliser de ne pas donner « le meilleur mon enfant. Et je me suis rappeler que maman ne nous as pas allaiter mon frère et moi et qu’à l’heure d ‘aujourd’hui nous sommes deux beaux bebes en pleine forme.
    Et même pour la césarienne. Par contre je ne savais pas que l’on pouvait demander une césarienne directement. Peut être car clinique ? J’ai eu une césarienne d’urgence et j’ai eu des questions comme  » tu ne regrettes pas de ne pas avoir senti ? » Ect …. Brn non en fait 3h après j’étais debout, je m’occupais déjà de mon fils et puis pas de souci de points au mauvais endroit plus douloureux au vu des témoignages de l’entourage !
    J’aimerais presque que pour mon second enfant j’ai une césarienne : à négocier !
    J’ai hâte de lire le post sur vos début avec bébé car ça aussi c’est un grand changement !

  98. Laurie 19 octobre 2018 / 20 h 04 min

    Hello Caroline!

    A l’ inverse de toi :j ai CHOISI allaité, j ai DECIDE d’accouché « naturellement » , j ai VOULU avoir de la visite dès la naissance, je n ai pas SOUHAITÉ nurses de nuit..nos choix n ont pas à être acceptés par les autres mais respectés , ils doivent nous correspondrent afin de vivre au mieux notre grossesse, notre accouchement, notre vie de maman qui sont des étapes suffisamment bouleversantes.
    En partageant tes choix, tu décomplexes certaines femmes .
    Merci pour ton témoignage.
    LAURIE

  99. Celine 19 octobre 2018 / 20 h 05 min

    Bonjour Caroline , ton article est tellement beau de sincérité ! Le principal est que tu suives tes convictions ! Ayant deux enfants (2 garçons ,2 et 4 ans) je suis amplement d’accord avec toi , en tout et pour tout (sauf que j’ai accouché par voies basses : peur de la césarienne… comme quoi ) mais je n’ai pas allaité et le papa en été aussi très ravi , et j’adorais le voir passer ses moments privilégiés avec ses petits gars qui sont très proches de lui aussi aujourd’hui ! C’est tellement beau de créer sa petite famille , ce cocon de douceur ( et de tracas aussi car on oublie de le dire mais en devenant parents les petits tracas pour nos enfants arrivent en même temps , tellement soucieux de leur bien être ). Je crois qu’il faut être en accord avec ce qu’on ressent c’est le plus important pour le bien être de toute la famille ! Profites de ses moments qui passent si vite , ils grandissent si vite ! Tu l emmèneras à l’école que tu n’auras pas vu le temps passé!!! C’est fou !!! Mais tout âge à ces plaisirs et c’est troooooop beau !!! Pour ce qui est de la nurse , oui tu as peut être les moyens mais tu n’as volé cette argent à personne , tu as travaillé pour l’avoir et ne doit t’en excuser en effet à personne !!! Et comme tu dis toi tu n’as pas eu de congé mater ni avant ni après et ça ce n’est pas facile à gérer ! Bref j’arrête mon roman et je vous souhaite beaucoup de bonheur , mais votre bonheur se ressent et votre bébé le ressent aussi c’est certain ! 😘

  100. Justine 19 octobre 2018 / 20 h 07 min

    Bjr Caroline, tous d’abord toutes mes félicitations à vous et merci pour cet article. L’accouchement par césarienne est quelque chose que je souhaiterais pour moi pour les mêmes raisons que toi et effectivement c’est un choix personnel bien souvent mal vu malheureusement. Je me pose une question le médecin a t il accepte de te faire une césarienne sans rechigner car c’est une crainte que j’ai que l’on me refuse ce choix ? Merci d’avance pour ta réponse

  101. Margaux H 19 octobre 2018 / 20 h 10 min

    Merci Merci et encore merci ! Merci de démocratiser ces choix « marginaux » pour un moment aussi important de la vie 😁.
    La société fait, encore aujourd’hui, complexer les femmes qui ne souhaitent pas accoucher « naturellement » ou nourrir « naturellement » son bébé. Cela donne l’impression de ne pas être là « Bonne maman », que nous n’aimons pas assez notre enfant à venir, bref… Alors que comme tu l’as si bien dit… ça ne regarde personne d’autre que toi !

    Ça fait du bien de lire qu’on a beau devenir maman, qu’on aime ce petit bout plus que tout au monde MAIS que notre vie ne doit pas pour autant être mis au placard.

    Bref je te le redis encore une fois mais merci pour ce nouvel article que j’ai eu plaisir à lire 😁. Bon courage pour la suite, vous êtes les plus beaux tous les 3!

    Xx

  102. Stephanie 19 octobre 2018 / 20 h 19 min

    Bonjour Caroline

    Pas l’habitude de commenter ce que je lis sur internet mais honnetement bravo pour cet article qui est très honnête et pour avoir pu vivre ton accouchement comme tu le désirais car bcp de futures mamans (et je m’inclus dedans) ne peuvent pas faire comme elle le souhaite car trop de jugements, trop de critiques…on a peur de passer pour une mauvaise mère…bref on est trop souvent jugée alors que c’est personnel!!!!

    C’est intime un accouchement, c’est intime la façon dont on veut accueillir son enfant, ça concerne un papa et une maman et peut importe comment on souhaite le vivre ce qui est primordial c’est qu’un bébé est heureux s’il sent que ses parents sont heureux!!

    Bonne continuation et bcp de bonheur.

    Stephanie

  103. Thomas 19 octobre 2018 / 20 h 23 min

    La nurse de nuit ca doit être trop bien même pour un deuxième !!!

  104. Marion 19 octobre 2018 / 20 h 24 min

    Bonsoir caroline ! Juste j’adore ce que tu fais mais là tu fais quand même une bêtise en publiant un article pareil ! Des milliers de jeunes femmes prennent exemple sur toi et ce n’est pas la réalité de la maternité !!!! Tu le sais toi même !!!!! Quand on fait un enfant toute sa vie change !!! Eh oui se lever la nuit fait partie du concept !!! Et peu de gens peuvent se payer une nurse de nuit comme toi . Je suis également chef d’entreprise je travaille énormément et élèvent mais enfants normalement en essayant d’être présente le plus possible . Voilà la réalité ! Je respecte ton point de vue mais il faut éviter de mettre sa sur des réseaux sociaux car cela va forcément influencer les demoiselles ! Sur ce bonne soirée !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 22 h 49 min

      Bonsoir :)
      Je fais part de mon expèrience sans inciter qui que ce soit à faire les mêmes choix que moi.
      Une nurse de nuit devrait pour moi, être pris en charge ne serais ce qu’ une semaine lors de l’entrée de bébé dans la vie des parents pour les aider, les soutenir, les guider .
      Bien entendu cela à un coût , mais comme tout le monde je fais des choix, je me prive de certaines choses pour pourvoir me payer une nurse de nuit. Certains achètent des cigarettes, des vêtements de marque, vont au resto ou en clubs tous les weekends, partent en weekends, bref dépensent leur argent autrement.
      Moi j’ai choisi de l’investir dans une nurse de nuit et de trouver mon équilibre comme ça.
      Je suis présente tous les jours avec mon bébé, bien + que les 3/4 des mamans qui sont dans l’obligation de mettre leur enfant en crèche dès 3 mois , et la présence d’une nurse de nuit n’a jamais altéré le rôle des parents ni l’amour porté à son enfant.
      Belle soirée :)

      • Sophia 20 octobre 2018 / 9 h 06 min

        Bonjour Caroline,
        Tt d’abord Félicitations!

        Précision importante :sachez que même les travailleurs indépendants ont droit un congé maternité
        Il est bcp plus court mais il existe.

        Je respecte vos choix mais votre récit ce n est pas la réalité « Du terrain » et pas possible pour la majorité des filles qui vous lisent.
        En effet, vous n incitez personne mais bcp de personnes prennent exemple sur vous!
        D’où le nom : influenceuse …

        La césarienne de confort ne sera possible qu en clinique privé… jamais dans un hôpital ou maternité vous trouverez un gynéco qui acceptera …

        Je reviens juste sur l exemple de la crèche à 3 mois …
        Un bébé âgé de 4jours n a pas les mêmes besoins qu un bébé de 3 mois.
        Ce N’est pas comparable et pour le coup, c’est un peu une critique pour celles qui le font!

        Pour finir, Votre petit Marlon est à croquer!

        • Anabelle 22 octobre 2018 / 16 h 00 min

          👍🏼👍🏼👍🏼👍🏼

    • Laura 22 octobre 2018 / 3 h 31 min

      Tellement d’accord avec toi Marion!!!!

  105. HORELLOU 19 octobre 2018 / 20 h 27 min

    Bonjour Caroline,

    Quel courage de nous parler de ton accouchement et des suites en cette période de régression totale pro allaitement et anti péridurale 😳. Même si je ne suis pas fan de la césarienne, mais plus pour des raisons post opératoire. Je suis contente de voir un post assez réaliste sur la maternité.
    J’ai deux beaux garçons, j’ai été déclenchée les deux fois car j’etais terrorisée a l’idee de perdre les eaux et d’avoir mal. Bah oui pourquoi vouloir avoir mal? On est plus mère en ayant souffert ? Pour le premier ça été très difficile et je pense qu’une césarienne aurait été plus adaptée et aurait évité les forceps et autres souffrances pour le bébé et moi! En ce qui concerne l’allaitement, oui pour les deux pour les 3 premiers mois. Mais ça n’a pas empêché l’hospitalisation de mon deuxième pour une bronchiolite. Et une réduction mammaire pour moi 😜. Alors le mieux est de faire comme on le sent et surtout de profiter de chaque instant.
    PS : c’est trop bien les ptits mecs😍😍😍

  106. Pauline 19 octobre 2018 / 20 h 34 min

    Merci pour ce bel article !! Je ne suis pas encore maman, mais souhaite le devenir très vite. J’ai une petite nièce et j’ai vu ma sœur s’en occuper, certe d’une façon différente de la tienne, un peu « à la tout le monde », mais elles, comme le papa sont très épanouis aussi. Je pense, comme tu le dis, qu’il faut être en accord avec soi-même. Je ne sais pas encore comment je ferai tout ça au moment venu mais ton article m’aide beaucoup, d’avoir un autre point de vue, d’autres façons de faire et pour autant un amour inconditionnel.
    Beaucoup de bonheur à vous trois et encore félicitations ❤️

  107. Aurelia 19 octobre 2018 / 20 h 39 min

    J’ai adore lire ce dernier chapitre merci de nous faire partager un peu ta vie privé.
    Comme toi pour cette seconde grossesse je me suis écoutée et ai préféré faire une césarienne programmée et je regrette surtout pas c’etait Magique et tout c’est Bien passé mieux que le premier à qui j’ai préféré écouter les recommandations de mon entourage et je l’ai très mal vécu.
    Alors je te soutiens à fond et tu as bien fait d’ecouter Toi et rien que toi! Car au finale c’est nous les mamans de nos bouts de choux et personne d’autres n’a le droit de te juger, Marlon sait que tu fais au mieux pour lui et c’est l’essentiel.

  108. Sandra 19 octobre 2018 / 20 h 41 min

    Merci à toi de nous faire partager ton expérience sur l’accouchement.
    J’ai également eu un petit garçon ce 7 Janvier, par césarienne, pas par choix certes, mais je suis tout à fait ravie de mon accouchement.
    Je me retrouve énormément dans ton article, la place du papa à la naissance, l’allaitement (j’ai essayé et j’ai été d’une certaine façon déçue, je ne me sentais pas en phase avec bébé), les visites, le plus important et vraiment le repos de bébé et de soi-même.

    Bonne continuation à vous trois, profitez de chaques moments de bonheur.

  109. Céline 19 octobre 2018 / 20 h 43 min

    Bonjour Caroline,
    Je suis pas encore maman et pour le moment je me sens pas prête à l’être. J ai très peur d avoir mal au moment de l’accouchement et mal gérer l’allaitement que ton article m’a fait un bien fou. Le fait que tu assumes complètement que tu as eu une nounou de nuit, que tu as pas voulu accoucher par voie basse et que tu ne voulais pas allaiter, m’a fait comprendre beaucoup de chose que je ne connaissais pas. Donc voilà un GRAND MERCI pour ta franchise.
    Je te souhaite que du bonheur a toi et ta petite famille.

  110. Margaux 19 octobre 2018 / 20 h 47 min

    Bonsoir Caroline,
    Tout comme toi je suis devenue maman cette année d’une petite Romy. J’adore ta franchise autour de la maternité. Comme toi je n’ai pas souhaité allaiter pour déjà laisser la place au papa. Je trouve que dans notre société le papa est bien trop mit à l´ecart de tout. On les fait à deux nos bébés 😁. Super article en tout cas. Bonne continuation à vous

  111. Elodie 19 octobre 2018 / 20 h 48 min

    Je plussoie… Ayant accouché en juillet 2017 de la même façon que toi et ayant les mêmes idées concernant l’accouchement et l’allaitement j’ai toujours l’impression de passer pour un extraterrestre lorsque j’en parle.. . Cela fait plaisir de lire quelqu’un qui a des idées similaires et qui plus est, les assume !!
    Bonne continuation à vous,

  112. Laura 19 octobre 2018 / 20 h 57 min

    Bonsoir Caroline,

    J’ai personnellement accouché deux fois par césarienne, alors que je rêvais de le faire par voie basse.
    Le fait que l' »on » sorte ainsi mes bébés, de manière si médicalisée, et sans qu’ils soient partie prenante, c’etait vraiment difficile à vivre. Un accouchement est selon moi un travail à deux, pas à à 5 ou 6.
    Le regret est fort de ne pas avoir eu la nature de mon côté par deux fois, et entendre parler de césarienne de « confort » est un peu difficile à comprendre…
    Mais l’essentiel est effectivement d’être suffisamment apaisée pour accueillir au mieux son bébé.

    Profitez bien des jours heureux !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 05 min

      Bonjour Laura, effectivement il est difficile d’accepter une césarienne lorsqu’on ne l’a pas choisi et je le comprends totalement.
      Bien à vous

  113. Marine 19 octobre 2018 / 20 h 58 min

    Caroline,
    Ton témoignage m’a littéralement captivé, alors que je ne suis même pas encore dans cette phase de ma vie (phase actuelle: trouver un mec bien) ! C’est preuve que ce que tu dit fait sens.
    Tu te justifie à certains moment, on le sent, pour anticiper les réponses des mauvaises langues… Mais n’est ce pas leur accorder un peu trop d’importance et de lignes ?! 😉
    Continue de faire les choses avec ce gros cœur. Ton article m’a ouvert les yeux sur bien des aspects, que je souhaite ou non faire les même choix plus tard. MERCI pour ce moment de partage.

  114. Anne 19 octobre 2018 / 20 h 59 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai lu avec attention ton article.

    Je ne suis pas en accord avec tout et notamment la césarienne de confort (2 accouchements par voie basse dont un sans péridurale, choisi) et l’allaitement (allaitement très longue durée pour moi : 23 mois pour ma fille et j’ai co allaité mes 2 enfants pendant 2 mois). Mais en tout cas ce qui est important c’est effectivement de faire ses choix et d’etre en accord avec soi même (forcer une personne, Qd je lis certains commentaires, c’est juste pire et ce pour tout le monde)

    En revanche, le choix d’une nurse pour t’aider est juste génial ! Cela devrait être recommandé ou si on s’entend bien avec sa maman, l’avoir avec soi. Il est si déroutant de devenir maman, le stress de ne pas comprendre son bébé et de vouloir bien faire mais de ne pas savoir si on le fait bien ! Être entourée aide à ne pas faire de baby blues. Profiter pleinement des bons moments et que bébé sente sa maman sereine, c’est top !

    Merci pour ce partage d’expérience.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 07 min

      Merci Anne pour ton message :)
      En effet pouvoir compter sur sa maman ou une nurse qui a l’habitude est d’un grand soutien moral et physique ne serais-ce que pour répondre à toutes les interrogations que nous avons en sortant de la maternité.
      Bien à vous

  115. Tanquerel Kelly 19 octobre 2018 / 21 h 02 min

    C’est juste un article superbe ! J’ai moi aussi choisi une césarienne programmée pour ma seconde fille pour les mêmes raisons que toi, j’ai voulue que tout soit organisé, le plus sereinement possible. Bien sûr on est jugée et regarder de travers quand on choisi ce genre de procédure mais on fait le mieux pour nous et le bébé. Comme toi j’ai très vite été debout et marche, presque aucune douleur. La preuve qu’en choisissant ce mode d’accouchement est tout aussi bénéfique que la voie basse ! Je te suit aussi pour l’allaitement, je n’ai pas vue allaiter ni pour ma première, ni pour ma seconde et je peux t’assure que les deux se portent très bien !
    En tout cas bravo pour cette article et pour la maman que tu est !

  116. Clélia 19 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Bonsoir Caroline, ton article est comme toujours pleins de sincérité, c’est ce que j’adore chez toi. Comme je te comprend.. Pour ma part j’ai pendant un certains temps culpabilisé de ne jamais avoir allaité mes filles, mais pour moi ça n’était possible et ni naturel (je peux aussi choquer en disant ça mais je me comprend lol). Les gens hélas jugent très vite et étant une personne en manque de confiance j’ai souvent douté, je doute encore on entend tellement de manières de faire, dans certains livre aussi sur l’éducation, la nourriture, comme tu le dis et je suis bien d’accord , faire comme on le souhaite et selon nos convictions être en accord avec sois même…. Enceinte je ne faisais pas partie de celles qui s’extasie devant leur ventre, j’etais très heureuse d’etre enceinte mais bizarrement j’etais pas en mode « gaga du bidon» sentiment étrange et parfois la aussi incompris…. belle continuation jolie Caroline et ne change jamais tu es superbe ! 🖤

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 08 min

      Bonjour Célia, je te comprends tout à fait :)
      Merci pour ton message
      Xx

  117. Maurey 19 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Coucou caroline ,
    Tout d’abord , merci pour ton honnêteté et ta franchise :)
    J’ai eu une petite fille il y a bientôt 6 mois déjà , et je me retrouve dans certains points de ton récit ,

    Je n’ai pas souhaité non plus avoir de la visite à la maternité de façon à ne pas brusquer mon bébé et de pouvoir profiter de ses premiers jours de vie simplement tout les 3 dans notre bulle :)

    Et je le referais sans hésité !

    Je n’ai pas non plus souhaité allaiter et c’est sans regret , le lien est pour moi tout aussi fort même si je comprends l’envie pour certaines de le faire.

    Le plus important c’est surtout d’être en phase avec ses envies, ses convictions, le reste importe peu.

    Au plaisir de lire la suite 😉

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 10 min

      Merci pour ton message :)
      Il est vrai qu’il faut respecter chaque mamans dans leur choix, même si certaines préfèrent juger …
      Bien à toi
      Xx

  118. Copertino Mélyne 19 octobre 2018 / 21 h 06 min

    Coucou Caro 🤗
    Tu m’apaise dans mes pensées autour de la grossesse que j’appréhende fortement! Je pense même à ne pas avoir d’enfant principalement pour la grossesse et l’accouchement à cause des douleurs et des déformations physique que je n’envisage pas du tout!
    Merci pour ton témoignage sincère et rassurant 👐
    Mélyne C.

  119. Elodie 19 octobre 2018 / 21 h 07 min

    Bonjour Caroline. J’ai accouché 3 semaines après toi, de mon expérience la césarienne n’aurait été acceptée qu’en cas de soucis médicaux, bassin trop étroit , bébé en siège, santé de maman ou bébé en danger, précédent accouchement qui s’est mal passé, etc. Sinon ils n’acceptent pas. Quand j’étais enceinte je me disais physiquement je préférerai la césarienne mais finalement mon accouchement pour voie basse c’est très bien passé, donc ça va 😅 du coup c’est toi qui a choisi le jour de ton accouchement ?

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 11 min

      Hello Elodie :)
      Oui j’ai plus ou moins choisi ma date d’accouchement mais la seule préoccupation avant cela c’est de savoir à partir de quand bébé peut sortir en toute sécurité et à terme sans que cela ne puisse lui nuire :)

      Bien à toi

  120. Arianne 19 octobre 2018 / 21 h 08 min

    Coucou merci pour cet article j’ai bcp aimé le lire
    Je trouve sa tellement dommage de devoir se justifier sur tout
    Chacun fait ce qu’il veut avec sa vie tte façon quoi qu’on face on sera tjr critiquer par les uns ou les autre
    Bref
    On ressent bcp d’amour dans votre famille et c’est trop choux soyez épanoui et merci pour la sincérité

    ( jai 27 ans maman d’une petite Emma bientôt 3 ans et de mon julian tout juste 4 ans)
    Belle continuation

  121. Vicaline 19 octobre 2018 / 21 h 20 min

    Bonjour, je ne suis pas tout à fait sur la même longueur d’ondes que toi sur plein de sujets mais j’estime que chaque maman fait ses choix et qu’on doit leur foutre la paix 😉 par contre je tiens juste à préciser que si on allaite on ne prive pas le bb de lien avec son papa…il peut faire des câlins, donner le bain,changer la couche, des petites caresses pendant la têtée…

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 13 min

      Bonjour :)
      Je suis d’accord sur le fait que papa peut toujours avoir un lien avec bébé , mais certains ( j’en connais) peuvent se sentir en marge car il ne partage pas la même chose que la maman qui allaite avec le bébé .

      Bien à toi

  122. Sarah 19 octobre 2018 / 21 h 21 min

    Merci pour ce bel article Caroline, cela fais du bien de lire ton récit sincère et assumé. Pour qu’un enfant s’epanouisse il me parait indispensable que ses parents soient heureux et bien dans leur peau, tu as eu amplement raison d’agir au plus près de ta conscience.

    Mais dis moi… la césarienne ne laisse pas de trop grosse cicatrice ? Et au niveau de la poitrine, tu en avais pris beaucoup à priori, du fait de ne pas allaiter tu as reperdu beaucoup? Ce sont un peu mes craintes quand je pense à une future grossesse.

    Merci et belle soirée !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 15 min

      Hello Sarah, en effet la chose primordiale avant de parler du choix de l’accouchement, de l’allaitement et autre est sans conteste l’amour des parents , et uniquement ça :)
      Pour la césarienne, j’ai effectivement une cicatrice qui se voit lorsque je suis entièrement nue mais pas en sous vêtements .
      Pour le seins j’ai effectivement beaucoup pris, et tout reperdu ;( Ils ne sont pas en super état, mais c’est la vie :)

      Bien à toi
      Xx

  123. Justone 19 octobre 2018 / 21 h 22 min

    Ah merci! Merci de parler des choix de chacune. L’important c’est le bien être de notre enfant et d’être en accord avec nous même.
    Un récit bien écrit et honnête encore une fois. Profites bien de ta petite famille 😘

  124. Coralie 19 octobre 2018 / 21 h 28 min

    Bonsoir Caroline,
    D’abord Toutes mes félicitations pour ce petit marlon et votre jolie famille !
    Que ça fait du bien de lire votre article !!! Merci pour votre sincérité ! Et je trouve dommage que vous soyez obligée de vous justifier, vous faites en sorte d’etre Heureuse et de faire grandir votre fils dans un environnement sain et c’est tout à votre honneur !
    J’ai eu mon 3 eme petit garçon fin novembre il a 10 mois. J’ai accouché par césarienne pour les 3, pas par choix mais au moins tout le monde et en bonne santé ! Les suites ont été relativement faciles pour bébé 1 et 2 mais là j’ai beaucoup plus de’ mal à m’en remettre. Je n’ai pas allaité mes enfants (sauf le 1er : 15 jours mais je n’ai Pas été à l’aise Avec l’allaitement) ils sont tous les 3 en bonne santé et je pars du principe qu’il vaut mieux donner un biberon dans de bonnes conditions et avec amour plutôt que par obligation !
    Pour la nurse vous n’avez pas non plus à vous justifier, si vous en avez les moyens et en éprouvez le besoin foncez ! Elles sont là pour ça ! Pour ma part je n’avais pas les moyens et j’ai eu de la chance, mon 1er à fait ses nuits le jour de sa naissance, mon 2eme a 1 mois à peine et le dernier a même pas 3 semaines 😉
    Désolée pour mon commentaire un peu long mais bravo ! Vivez votre vie comme vous le voulez et soyez heureuse !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 16 min

      Bonjour Coralie, au contraire , merci pour ce long commentaire et merci de nous faire partager votre expérience et de soutenir le choix des autres mamans comme moi :)b
      Bien à vous
      Xx

  125. Mélanie 19 octobre 2018 / 21 h 31 min

    J’adore cet article, ta facon d’écrire avec sincérité et transparence. Et la facon dont tu exprimes les choses nous permet vraiment de comprendre ton point de vue, et quand on voit comment vous êtes épnouis on se dit qu’effectivement vous avez su prendre les bonnes décisions, celles qui vous permettent d’être pleinement heureux ! Encore toutes mes félicitations, je vous envoie du Love ! <3

  126. Eugenie 19 octobre 2018 / 21 h 36 min

    Bonjour caroline
    Alors je vais sûrement être là seul ici à qui tes dires me font bondir ^^
    Cesarienne de convenance,mais comment est ce possible de faire ça ? Nous sommes faitent pour accoucher ,la césarienne n’a rien de naturel,elle ne te laisse peut-être pas de sequelle à toi mais à ton bébé si, pourquoi vouloir chambouler le cycle naturel de la vie? Par convenance? Desoler mais je trouve ça vraiment égoïste
    Et puis le fait de dire qu’allaiter ca fait mal,c’est vraiment manquer de bonnes info c’est tellement dommage
    Et la nurse n’en parlons pas, j’suis choquer
    Maman de 4 enfants dont la derniere née par césarienne d’urgence et allaiter depuis 5 mois maintenant

    C’est ça être une maman moderne?une maman égoïste ?
    C’est tellement triste pour les générations future

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 22 h 39 min

      Bonsoir.
      Je viens de lire ton commentaire et j’aimerai savoir en quoi une césarienne peut chambouler le cycle de la vie d’un bébé ?
      J’ai 30 ans, toutes mes dents, et surtout assez de recul et d’informations pour savoir ce qui est bon pour mon bébé et pour moi, surtout lorsqu’il s’agit d’accouchement, puisque pour rappel, il s’agit de MON corps et de MON bébé.
      Et donc, avoir une nurse de nuit veut dire être égoïste ?
      Que devrions nous dire des 90% des mamans qui mettent leur bébés à la crèche dès leur 3 mois pour aller travailler ?
      Que ce sont de mauvaises mères ? je ne crois pas !
      Je passe toute mes journées avec mon bébé grâce à un emploi du temps flexible contrairement à beaucoup d’autres mamans, et si ça peut te rassurer il est le plus heureux du monde et moi aussi :)
      Belle soirée

      • Eugénie 20 octobre 2018 / 0 h 43 min

        Je t’invite à regarder une emission qui est passer sur arte parlant des césariennes,ce n’est vraiment pas un geste anodin pour bébé,si nous devons accoucher par voix basse c’est qu’il y a une raison, la césarienne doit être fait en cas de force majeur, pour la nurse oui je suis choqué,on decide d’avoir un enfant on se leve la nuit c’est la moindre des choses! Pour ce qui est des mamans qui laissent leur bébé à la creche c’est tout autre chose,elles travaillent pour subvenir à leurs besoin et ceux de leur famille, mais quand on ne travail pas la nuit ,se lever pour s’occuper de son bébé je ne sais pas mais je trouve ça normal
        Tout ce que je te souhaite c’est d’être heureuse avec ton fils et ton homme, je ne suis personne pour juger tes façons à dire,mais ton article fait réagir des mamans comme moi qui se donne corps et âme à leur enfants et forcément celà peut choquer
        Belle nuit à toi

        • Élodie 20 octobre 2018 / 5 h 37 min

          Les nuits on les vit, on les subit puis après on les oublie 😅 vie de maman 😆

          • Eugenie 20 octobre 2018 / 17 h 25 min

            Exactement ! 😉

        • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 18 min

          Eugénie, je me donne corps et âme à mon bébé sois en sure.
          Peut être pas comme toutes les autres mamans, mais à ma façon , il est le plus heureux et c »est tout ce qui compte à mes yeux :)
          Bien à toi

          • Eugenie 20 octobre 2018 / 17 h 27 min

            Très bonne continuation à toi et ta petite famille 🙂

        • Camille 20 octobre 2018 / 20 h 08 min

          Holala je suis si choquée Eugénie !
          Donc por vous quand on décide d’avoir un enfant alors on doit tout assumer et subir les nuits sans sommeil, la fatigue, le stress ? Genre tu l’as voulu tu l’as eu ? C’est clairement un discours archaïque sur la place de la femme dans la maternité. On est là pour en baver et surtout ne pas se plaindre c’est ça ?
          J’ai accouché il y a un mois et punaise je suis si JALOUSE de la nurse de nuit de Caroline ! Moi aussi j’aimerais pouvoir DORMiR et arrêter de pleurer chaque jour à cause de la fatigue nerveuse, physique et émotionnelle.
          Non c’est pas pasque’ on est maman que on doit subir tous les désagréments de la maternité. Un enfant ce n’est pas une coupe de vin que l’on doit boire jusqu’à la lie.
          Toute aide est souhaitable. Depuis quand on est pas moins maman pasque on ne subie pas tous les désagréments ?
          Tellement triste de lire ce commentaire qui prouve que certaines femmes sont encore à notre époque le bourreau des autres femmes dans le jugement.

          • Azylis 22 octobre 2018 / 10 h 43 min

            A quel moment quelqu’un a dit que seule la maman devait se lever ?
            Pardon mais un enfant se fait à deux. Quand on décide de devenir parents, on le fait à deux, en étant conscients des contraintes que cela engendre.

            Quand le bébé est allaité je conçois à la rigueur, mais quand il est biberon le père peut et doit se lever aussi. C’est autant son enfant à lui.
            Et quand le bébé est allaité, le père peut faire beaucoup de choses pour prendre le relais à d’autres moments et laisser la maman se reposer.

            Un enfant passe 9 mois dans le ventre de sa mère. Il a BESOIN de sa mère ses premières semaines, c’est sa principale source de sécurité. C’est hormonal. On ne fait pas un bébé pour le laisser avec une inconnue la nuit.
            Quand on a les moyens de se payer une nurse, et qu’on le souhaite, très bien chacun fait ce qu’il veut. Mais arrêtons de répendre l’idée que c’est normal. En fait, je ne comprends même pas comment on peut dormir sereinement alors que votre bébé est dans la pièce d’à côté en train de pleurer.

            Chacun fait ses choix mais quand on influence autant de gens (et qu’on ne me dise pas « je n’encourage personne », je pense que Caroline a tout à fait conscience de son statut et de son influence) on fait attention à ce qu’on dit et aux arguments employés.

  127. Marine 19 octobre 2018 / 21 h 39 min

    Coucou Caroline 😊
    Tout d’abord félicitations à vous deux et bienvenue à Marlon 😘.
    Je souhaite te laisser un commentaire parce que je trouve que tu as eu du courage, et que tu as bien fait de dire les choses avec honnêteté.
    Ne laisse personne te dire que ce que tu fais, ou ce que tu as fais est mal pour ton fils ou pour toi.
    Vous avez fait les choses comme vous le souhaitiez et je suis totalement d’accord avec ta façon de voir les choses.
    Je pars également du principe qu’il faut faire ses propres choix et ne pas écouter tout ceux qui disent qu’il faut obligatoirement allaiter ou accoucher naturellement !
    Chaque maman fait ce qu’elle veut et sait ce qui est bon pour elle et son enfant. Alors bravo à toi !
    Merci d’avoir partager ce beau moment avec nous.
    Et encore félicitations et beaucoup de bonheur à vous trois ❤️

  128. GORLIER 19 octobre 2018 / 21 h 41 min

    Faire un enfant pour laisser quelqu’un d’autre l’éduquer est je pense une énorme preuve d’égoïsme. Tu n’es pas la seule à être un «  chef d’entreprise » qui doit mettre sa vie entre parenthèses quelques temps pour éduquer son enfant. Je ne sais pas quelle mère tu es pour laisser les premières nuits de ton enfant à quelqu’un d’autre que toi…
    En espérant que cela ne t’empêchera pas de dormir sur tes 2 oreilles …

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 22 h 36 min

      Je dors sur mes 2 oreilles merci de t’en inquiéter ! :)
      Quelle mère je suis ? une maman qui passe toutes ses journées avec son bébé et qui ne le met pas à la crèche comme 90% des mamans à partir de 3 mois. Cela fait il de ces mamans de mauvaises mères ?! je ne crois pas.
      Chacun son rythme de vie, chacun ses obligations…
      Et toi qui es tu pour me juger ?!
      Bonne soirée

      • Élodie 20 octobre 2018 / 5 h 43 min

        Bonjour Caroline. Sans vouloir t’offenser je pense que faire le parallèle entre journée en crèche et nurse de nuit c’est quand même pas la même chose. La crèche on le fait par obligation car on doit aller travailler, la nurse de nuit c’est plus un luxe que tu t’es offert pour ne pas se lever (très souvent les premières semaines) à moins que j’ai mal compris et que tu te levais et qu’elle était là en appui. Bonne journée à toi

        • Heloise 20 octobre 2018 / 9 h 43 min

          Bonjour,
          Je n’avais pas l’intention de commenter mais ce que les gens peuvent être jaloux, c’est dingue ! Sans déconner, je ne connais pas une seule mère qui ne rêve pas à 3h du mat d’avoir quelqu’un qui gère les pleurs ! Il faut arrêter de se mentir, ça ne fait pas de nous des mauvaises mères mais des mères plus disponibles dans la journée pour nos enfants ! J’ai eu le même genre de commentaire quand nous avons osé laisser notre fille de 4 mois un we chez les grands parents, juste pour passer UNE nuit complète et se retrouver à 2 autour d’un resto et d’un ciné …. ce n’est pas parce qu’on devient parent qu’on doit s’oublier !

          • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 20 min

            Tout à fait d’accord Héloise, merci <3

          • Elodie 22 octobre 2018 / 12 h 54 min

            Totalement d’accord mais une nuit de temps en temps et toutes les nuits c’est quand même deux choses différentes. Bonne journée 🙂

      • Vio 20 octobre 2018 / 9 h 21 min

        Je pense que si tu as eu la chance de pouvoir prendre une nurse de nuit tu as bien fait Caroline, si j avais pu je l aurais fait aussi, cela m aurait permis d être moins fatiguée la journée et de mieux profiter de mon bébé car pour ma part je trouve que lorsque Nous sommes fatiguées nous ne profitons pas pleinement de la maternité et de son enfant.

  129. Christèle 19 octobre 2018 / 21 h 44 min

    Merci pour ce post.
    Tres personnel on a pas à juger, ca serait vraiment mal venu.
    Ta nurse me fait rever lol j allaite et cododo
    Impossible pour elle de s endormir seule
    Elle est encore toute petite 2 mois 1/2 mais je galère, si t as des conseils j suis preneuse

    Tu restes à paris du coup?

    Felicitations pour ta famille, je te souhaite qu elle se porte bien

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 22 min

      Bonjour Christèle,
      tu sais que certaines nurse de nuit peuvent donner des conseils aux mamans par téléphone ou ne venir que quelques nuits pour tenter d’aider votre bébé à faire ses nuits et vous aider vous aussi à prendre un rythme sans pour autant délaisser votre bébé , cela vaut le coup d’essayer parfois , ne serais ce que pour avoir quelques conseils :)
      Pour l’instant je suis à Paris oui :)
      Merco pour ton message <3

  130. Nala_Bio 19 octobre 2018 / 21 h 54 min

    Bonjour Caroline,

    Je suis profondément choquée par ton article ! Et en même temps je trouve ça tellement triste. Une césarienne n’est pas un confort, c’est réalisé en cas d’urgence vitale ou suite à des traumatismes et vu comment tu expliques ton choix ça ne correspond pas aux critères de base. Je suis également choquée par ton sens de la maternité, je comprends tout à fait que certaines femmes ne veulent pas allaiter mais alors le coup de la nurse, en gros tu n’accouches pas, tu n’allaites pas, alors que bébé a passé 9 mois dans ton ventre il ne te retrouve que deux heures plus tard, et pour finir tu prends une nurse, comment créer un lien entre Maman, papa et bébé ? Tu parles de business mais il y a énormément de femmes entrepreneuses qui ne parlent pas de leur enfant comme d’un rendez-vous à caser dans une journée. C’est ton enfant qui s’est adapté à ton EDT alors que la normalité c’est plutôt l’inverse. Bref je pense que ce commentaire ne sera pas publié car tu filtres énormément. Ce n’est pas la modernité mais de la régression J’espère que ton petit bonhomme se portera bien.

    Bonne continuation.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 22 h 33 min

      Bonjour, mon enfant se porte merveilleusement bien merci , JE passe toutes mes journées à ses côtés et JE fais son éducation ainsi que son papa. Une nurse de nuit ne remplace pas le rôle des parents et je passe bien plus de temps avec mon enfants que la plupart des mamans qui mettent leur enfants à la crèche de 8h à 19H tous les jours dès la fin du congé maternité :)

      • Virna 22 octobre 2018 / 8 h 19 min

        Coucou Caroline
        Je fais malheureusement partie de ses mamans qui ont laissé leur bébé à 3 mois et 3 semaines pour retourner travailler. Je n’ai pas eu le choix et j’en souffre encore aujourd’hui (J’ai repris il y a 2 mois). Mon bébé me manque beaucoup la journée.
        Chacun fait comme il veut et peut et personne ne peut juger tes choix. J’ai accouché par voix basse et allaité pendant 6 semaines et j’apprécie ton récit et ton honnêtement.
        De plus ton fils a l’air en parfaite santé et heureux. Je pense sur tu peux être fière.
        Xx

        • Virna 22 octobre 2018 / 17 h 16 min

          Coucou Caroline
          Je fais malheureusement partie de ses mamans qui ont laissé leur bébé à 3 mois et 3 semaines pour retourner travailler. Je n’ai pas eu le choix et j’en souffre encore aujourd’hui (J’ai repris il y a 2 mois). Mon bébé me manque beaucoup la journée.
          Chacun fait comme il veut et peut et personne ne peut juger tes choix. J’ai accouché par voix basse et allaité pendant 6 semaines et j’apprécie ton récit et ton honnêteté.
          De plus ton fils a l’air en parfaite santé et heureux. Je pense que tu peux être fière.
          Xx

  131. Alex 19 octobre 2018 / 21 h 58 min

    Bonjour Caroline,
    Il est super votre article et je reconnais dans vos choix toutes les questions que chacune de nous a pu se poser au moins une fois dans sa vie de future maman.
    Je voulais réagir au sujet de l’allaitement.
    Je vous comprends très bien. Pour moi l’allaitement ça n’est pas apparu naturel les 1eres fois où bébé posé sa bouche et tete. Et pourtant c’est la nature. C’est perturbant, j’ai eu cette impression d’être un animal… et surtout d’être dépossédée de mon corps.

    Il y a peut-être le club du lait qui ne juge que par l’allaitement.
    Mais il y a aussi le club du lait synthétique apparemment. Je vous explique : j’ai décidé d’allaiter car je pense que mon enfant sera + fort et résistant et qu’il aura moins d’allergies (j’ai pas mal de petits soucis dans ce genre, je souhaite donner à mon enfant la chance ´peut-être’…de ne pas hériter de cela 😉

    Je me souviens de la rééducation du périnée alors que Bébé pleurait, la sage femme pour faire son travail sereinement me demandait de mettre bébé au sein… je me suis vu absolument dépossédée de mon corps : bébé aspirait le sein pendant que la sage femme faisait ma rééducation. A-bo-minable !!

    Aujourd’hui mon enfant à 4 mois, j’ai repris le travail, je tire mon lait au travail… je me cache des collègues, j’ai l’impression d’être une vache quand je traverse le couloir avec mon biberon de lait au fond de mon sac…
    Malgré tout, mon employeur veut que j’exécute mes tâches quotidiennes comme si je ne prenais pas le temps de tirer mon lait. Des réunions, des appels, etc… je n’ai pas le temps si bien que j’en viens à tirer le lait à la pause dej… fin de matinée, j’ai les seins douloureux ….!!

    A mes collègues qui me demandent comment ça va, je n’ose plus leur répondre que je suis fatiguée par les courtes nuits (bébé se réveille toutes les 3h pour téter…) après avoir entendu plusieurs fois « arrête d’allaiter ».

    Quant à ma famille, je n’ai pas le soutien attendu : ma mère, ma tante, ma sœur… « bébé a 4 mois tu peux arrêter d’allaiter maintenant ».

    Et enfin pour finir, mon chéri, le malheureux papa qui se sent loin de son bébé et surtout encore + fatigué (je vous ai précisé que est moi qui donne le sein chez nous ? 😉 , je ne comprends pas sa fatigue, il ne se réveille pas la nuit… il n’entend pas bébé pleurer… mais pourquoi se plaind-t-il ? Bref, il est super chou à me dire qu’allaiter ou pas, c’est à moi que revient ce choix personnel… mais il tient a le faire savoir qu’il n’aime pas du tout l’allaitement, il a même l’impression que bébé lui vole sa femme, que les courtes nuits sont courtes pour moi, bébé dépendant et souvent dans les bras, pas de planning, tétés à la demande…. à côté de ça, lorsque l’on va quelque part, il trouve l’allaitement bien pratique ! Et s’il est déjà fatigué, je n’ose pas imaginer s’il devait se lever la nuit pour préparer des biberons ! ^^
    Bref, je m’attendais à + de soutien autour de moi, et je me sens vraiment seule…

    J’ai l’impression de devoir me battre pour continuer d’allaiter.

    À côté de ça, ma nounou dit avoir allaité son fils jusqu’à ses 3 ans ! Je trouve ça surprenant, pas vous ? j’imagine son petit gars courir vers elle, soulever son t-shirt alors qu’elle discute avec la voisine et lui gober le mamelon sans pudeur… ça a quelque chose de gênant pour moi.. je me retrouve encore confrontée à ce que j’écrivais au début : l’allaitement est naturel mais à mes yeux ce n’est pas l’évidence pour moi, mammifère civilisée…

    Ici ou ailleurs, il y a toujours du monde pour vouloir changer la personne que l’on est.

    Votre article côtoie 2 gros débats : le principal sur la maternité, le second sur la liberté d’assumer qui l’on est.

    Merci :-)

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 24 min

      Merci Alex pour votre commentaire.
      Encore une fois , peu importe ce que vous faites, les gens vous jugent.
      Voilà pourquoi il faut s’écouter soi et se moquer de ce que peuvent bien penser les autres. Ils ne vivent pas avec vous, n’élèvent pas votre enfant … vous seul savez ce qui est bon pour vous et pour lui <3
      Bien à vous

  132. Véronique 19 octobre 2018 / 21 h 59 min

    Coucou Caroline,

    Félicitations pour le bébé !

    Tu as bien raison de faire ce qui TE semble juste car personne ne sera jamais mieux placé que toi pour faire ce qui te semble bon pour toi et ton fils! J’allaite mon petit qui a l’age De Marlon et je ne suis pas épargnée pour autant donc aux mamans de faire ce qu’elles veulent.

    Je serais intéressée par le service de nurse de nuit et je voulais avoir une idée de comment tu as trouvé la tienne? (Bouche à oreille? Agence?). Notre petit de 3 mois a 2/3 mauvaises habitudes (purement à cause de nous) et je me disais qu’un pro pourrait nous aider à arranger tout ca :)

    Également, sont-elles diplômées? Combien faut il compter approximativement ?

    Encore merci et continue à faire les choix qui te conviennent et convienne à ta famille.

    xx

    Veronique

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 26 min

      Bonjour véronique :)
      Il y a différents type de nurse de nuit, plus ou moins qualifiées, plus ou moins chères .
      Il faut compter entre 100 et 180€ la nuit, remboursé à 50% via déduction d’impôts.
      J’ai trouvé la mienne en tapant « nurse de nuit Paris  » sur google , elle avait de super recommandations et je n’ai pas été déçue :)
      Bien à toi

      • Veronique 22 octobre 2018 / 15 h 21 min

        Bonjour Caroline,

        Merci pour la réponse ! Je lis les commentaires des gens sur insta et ici et Mon Dieu les gens sont jaloux !!! Si elles pouvaient s’offrir le même luxe que certaines personnes elles seront plus que ravies et du coup cette frustration se transforme en critique et haine gratuite!!! J’ai fais tous les choix contraire aux tiens et pourtant en lisant ton article je ne pouvais que comprendre, respecter et soutenir tes choix !!! Le jour où les femmes se soutiendront on pourra peut être avoir une vraie égalité homme/femme pour laquelle on se bat mais tant que les femmes continueront à se jalouser, ses femmes en question continueront à nous freiner ! Continue à assumer tes choix et j’espère que ces gens haineux ne te donneront jamais le sentiment de devoir te justifier car AUCUNE maman n’a à se justifier devant quiconque des choix qu’elle fait pour sa famille et pour elle même !
        Bonne continuation et profite à fond de ton bébé, de ta famille et soyez heureux !

        Veronique

  133. Anna 19 octobre 2018 / 22 h 02 min

    Bonsoir Caroline,
    Article très sincère qui forcément touche. Pour ma part 3 grossesses 3 césariennes pas de confort mais quel soulagement !!! J’avais une peur bleue de l’accouchement et des conséquences physiques…. pas d’allaitement non plus malgré la pression de l’equoe médicale. Par contre la nurse pas les moyens pour ça mais si je les avais eu je n’aurais pas hésité! Bon vivre quelques nuits sans dormir c’est une expérience le souci c’est de tenir la durée. Bref bravo à vous, vous déculpabilisez certaines mamans et on comprend mieux pourquoi certaines mamans dotées de moyens financiers plus importants ont l’air moins épuisées que d’autres. Bonne soirée à vous Anna

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 27 min

      Bonjour Anna,
      merci pour votre commentaire.
      En effet, il faut prévoir un budget pour qu’une nurse puisse vous aider la nuit mais cela ne dure qu’un temps et cela vous sert sur le très long terme :)
      Bien à vous

  134. Emilie 19 octobre 2018 / 22 h 09 min

    Bonsoir Caroline,

    J’ai donné naissance à ma petite Lilli le 2 juillet dernier et en lisant ton article, je m’aperçois que nos histoires sont ultra différentes… malgré ça, je m’étonne de voir à quel point tu donnes de l’espace à ces gens qui nous jugent dans ton article… je comprends cela dit. Je ne saurais pas vivre en étant en permanence à découvert comme tu l’es. La naissance de ma fille m’a transformée et je ne me suis pas reconnue… avec un papa où travaille énormément, j’etais livrée à moi même et je ne voulais aucun conseil de personne et dieu sait à quel point je suis passée par des périodes d’epuisement et de doutes…

    Bravo pour ton honnêteté et ta transparence, c’est très enrichissant de connaître l’experience des autres surtout lorsqu’on vit plus ou moins la même chose :-)

    Je vous souhaite plein de bonnes choses à toi et à ton chéri, je sais maintenant à quel point un bébé apporte du bonheur !
    Continue tes posts et articles, tu es géniale et tellement belle ! BRAVO 👏🏻

    Gros bisous
    Emilie

  135. Anaïs 19 octobre 2018 / 22 h 12 min

    Bonsoir Caroline,
    Super article qu’on attendait avec impatience !
    Je ne suis pas encore maman mais comme tu le dis nous faisons chacun nos propres choix, décisions etc…
    L’accouchement et l’allaitement sont des choses très intimes et chaque femme doit pouvoir décider seule ce qu’elle souhaite ou non.
    Je vous souhaite plein de belles choses à Marlon, Hugo et toi !
    Hâte de lire ton prochain article !
    Anaïs 💋

  136. Emilie 19 octobre 2018 / 22 h 16 min

    Bonjours Caroline,
    Ton article est très honnête et j’aime beaucoup, mais je pense sans te juger que tes choix ne sont pas compatibles avec la plus part des personnes qui te suivent… la césarienne programmée en hôpital est pratiquement jamais accepter sans raison Medical, en clinique beaucoup plus mais il y a des dépassements ( malheureusement beaucoup d’entre nous ne peuvent pas se le permettre ). Ensuite au niveau de l’allaitement tu as totalement raison chacune d’entre nous et différente et ressent les choses différemment. Et pour la nurse… heu je n’imagine même pas le prix au mois.. une grande partie de tes abonnés son sûrement comme moi au smic et se payer une nounou de nuit impossible… mon avis qui n’est pas forcément le tient et celui des autres toujours sans te juger, je trouve que c’est notre rôle de parents de se lever la nuit pour s’occuper de son enfant la majorité des mamans on de l’aide là journée par les grands parents mais la nuit je ne pense vraiment pas… j’espère que tu auras compris le sens de mon message qui n’est pas du tout une critique mais une réalité de maman de province..
    j’adore vous suivre Hugo toi et Marlon et vous souhaite beaucoup de bonheur avec votre petit ange.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 31 min

      Bonjour Emilie, je comprends votre point de vue.
      J’ai fait le choix de la nurse de nuit pour pouvoir entre autres m’occuper pleinement de mon bébé la journée :)
      50% des dépenses liés à la nurse sont déductibles des impôts ce qui n’est pas négligeable. De plus , cela s’apparente à un investissement puisqu’en quelques semaines à peine la nurse peut vous donner les conseils pour aider votre bébé à faire ses nuits et à se régler rapidement , pour son bien-être et le votre :)
      Bien à vous

  137. Leslie 19 octobre 2018 / 22 h 22 min

    Bonjour Caroline,

    Merci énormément pour cet article, actuellement enceinte de 3 mois et demi, j’ai d’ailleurs suivi tes symptômes du premier trimestre qui sont identiques pour moi 😅.
    Un grand merci pour déculpabiliser les femmes qui ne pensent pas comme tout le monde.
    Moi-même si je pouvais, je demanderai une césarienne mais dans les hôpitaux publique il me semble qu’ils évitent.
    Et surtout, je ne ressens pas le besoin d’allaiter justement pour laisser la place au papa… Je veux qu’il partage et qu’il crée un lien avec notre enfant.
    Continue comme ça, toutes tes démarches sont sincères et honnêtes et ça fait du bien.
    « Merci » 😁

  138. Elodie 19 octobre 2018 / 22 h 23 min

    Très bel article. Personnellement je ne veux pas d´enfants et on me prend pour une tarée à chaque fois que je le dis mais si un jour la vie fait que je tombe enceinte, je ne compte pas alléter et j’espère pouvoir aussi choisir la césarienne pour exactement les mêmes raisons que toi.

  139. Sophie b 19 octobre 2018 / 22 h 23 min

    Bonjour Caroline

    C’est toujours avec plaisir que je lis tes articles et j’apprécie la conviction avec laquelle tu défends tes choix.
    Je suis aussi maman d’une petite fille de 10 mois.
    Et je serais intéressée de te lire prochainement sur l’arrivée de Marlon, comment as tu géré les coliques de bébé ? Ainsi que toutes les merveilleuses découvertes et aventures que nous réserve la maternité.
    Nous sommes parfois démunies pour le premier enfant.

    PS: Bienvenue à Marlon et félicitation aux parents

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 32 min

      Bonjour Sophie, je vais préparer un article la dessus asap :)

      Bien à toi

  140. Mona 19 octobre 2018 / 22 h 27 min

    Bonjour Caroline,

    Personnellement je suis choquée par ton récit, choquée qu’on puisse accepter à notre époque des césariennes de confort remboursée par la sécu sans raison médicale.
    Que tu n’allaites pas, que ta famille ne vienne pas à la mater ça ne regarde que toi et j’irais pas juger ça, chacun ses convictions, mais faire un enfant ce n’est pas une facilité, c’est pas une opération que l’on programme comme ça comme si on allait se faire retirer un grain de beauté.
    Je ne vois pas en quoi faire naître un enfant par voie basse est violent la nature est bien faite et il n’y a rien de traumatique pour lui au contraire la maman est là pour l’accompagner lors de sa sortie chose que tu n’as pas faite, qu’est ce qui est le plus violent ?!
    De plus moi même étant auto entrepreneur et dans mon dernier mois de grossesse, je ne me retrouve pas du tout dans tes propos quand
    on veut le meilleur pour son enfant on est capable de trouver du temps pour s’arrêter et s’en occuper. le confier à une nurse nuit et jour c’est quand même exagérer. Ce qu’a besoin un bébé c’est de ses parents. Tu fais ce qui est le meilleur pour toi mais pas pour ton fils!
    Le pire dans tous ça c’est que tu es influenseuse et je trouve que ça ne donne pas un très bon exemple pour les plus jeunes.
    Bon de toute manière tu ne gardes que les commentaires positif sur ton blog ce qui est bien dommage.
    Bonne continuation

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 19 octobre 2018 / 22 h 44 min

      Bonsoir :)
      tout d’abord, une « césarienne de confort » n’est pas remboursé par la sécurité sociale pour info :)
      Concernant la garde de mon bébé, je suis avec lui tous les jours, comparé à d’autres mamans qui mettent leur enfant à le crèche dès leur 3 mois.
      Je ne vois pas en quoi la présence du nurse DE NUIT et même de jour, empêche les parents de s’occuper de leur enfant ?
      Les mettre à la crèche devrait être punit par la loi à ce niveau la !
      Et non, je ne garde pas QUE les commentaire positif, la preuve :)
      Belle soirée

      • Mona 19 octobre 2018 / 23 h 51 min

        Au temps pour moi, Ma belle mère travaille à la sécurité sociale et m’a pourtant dit que c’était remboursé. Peut être pas dans tous les établissements. mais tant mieux alors!
        Je ne savais même pas que c’était possible de faire ça… en même temps ça ne me viendrait même pas à l’idée.
        Que ce soit une nurse de jour ,nounou crèche c’est là même ok, mais là nuit pourquoi faire?? vous pouvez pas vous lever comme tout le monde c’est ça que j’ai du mal à comprendre …
        Il est vrai par contre que je suis partagée car effectivement c’est ta vie et tu n’as certainement pas à te justifier et je n’ai certainement pas à te juger mais ce n’est tellement pas ma conception de la vie et je me dis mais dans quel monde vit-on quand je lis ça jai beau être très tolérante je comprends pas

        • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 0 h 00 min

          Cela s’appelle la tolérance, et si vous n’arrivez pas à accepter les choix de chacun , vous n’êtes dans ce cas pas tolérante.
          De mon côté cela ne me viendrai jamais à l’idée de juger, encore moins ouvertement, vos choix de vie ni ceux des autres.
          On peut être en désaccord mais sans jugements ni critiques.
          Chacun à ses raisons , ses principes , ses idées , je ne suis personne pour juger , vous n’êtes personne pour juger :)
          Belle soirée

          • Amélie 20 octobre 2018 / 0 h 49 min

            Cela fait 2 ans et demi que je dors 5 h par nuit par intermittence . Je suis infirmière libérale et travaille beaucoup , si j’avais ou j’aurai pris une nurse de nuit ! C’est honteux de critiquer cela car je peux vous assurer que quand on ne dort pas on est plus qu’au bout du bout … Caroline a eu tout à fait raison de prendre une nurse de nuit le petit marlon a le visage très apaisé et semble très heureux !

          • CHARLIE 20 octobre 2018 / 1 h 34 min

            Bonjour
            Je me permets d’intervenir concernant une nurse de nuit qui est une ecxellente idée!!!!
            Car des parents reposés sont des parents ZEN
            Des parents crevés sont moins patients qui vont transmettre du stress à l’enfant!
            Allez cracher votre venin ailleurs!
            Bonne soirée

          • Mona 20 octobre 2018 / 8 h 53 min

            Je pense alors que ça dépasse mon seuil de la tolérance…tu es un personnage publique et malheureusement ce récit va influencer des milliers de personnes dans une france actuellement où on vise à diminuer le taux de césarienne toi tu en prône le bénéfice sans raison médicale, juste pour ton confort.
            Personnellement concevoir un enfant n’a rien de programmable tu as eu beaucoup de chance pendant ta grossesse mais cela n’arrive pas tous le monde, moi j’ai été alité une partie de la mienne, c’était dure mais C’est comme ça c’est la vie !!!rien n’est prévisible faite un enfant n’a rien d’en simple.
            Je suis infirmière à mon Compte et je n’ai jamais entendu parler de nurse de nuit tu dois parler d’une nounou j’imagine, enfin son rôle n’est pas bien clair dans ton récit. Pour info le prado aide les futurs mamans au retour à domicile mais de là à être 24/24 chez les gens on est pas dans un monde d’assisté!
            Sur ce Bonne journée

          • Mona 20 octobre 2018 / 11 h 21 min

            Pour répondre à Amélie et Charlie puis bon après j’arrête car ça n’a aucun intérêt:

            Une « nurse » de nuit pour aider de temps en temps ok ça existe y’a pleins de prestataires qui le font et oui c’est une bonne idée pour soulager les parents épuisés alors je suis vraiment pas contre surtout quand la famille est éloigné bref Mais là on parle d’une nurse de nuit 24/24 pendant 2 mois mais dans quel but ?! C’est triste de faire des enfants et de ne pas se lever la nuit pour s’en occuper, les rassurer dans leur terreurs nocturnes….mais si Caroline receveur travaillerait de nuit ainsi que son conjoint en horaires décalés je comprendrais mais là j’en trouve ça aberrant et non justifié bref c’était mon avis. Bye

  141. Milla 19 octobre 2018 / 22 h 29 min

    Caroline,

    Merci pour cet article au top !

    Comme vous j’ai eu une césarienne mais je ne l’ai pas choisi. C’était un cas de force majeur.

    Cette césarienne de confort dont vous avez bénéficié, j’ignore comment elle s’acquiert, mais je peux vous dire que partout ailleurs et pour toutes mes amies maman, le discours est le même : le personnel médical ne nous accorde pas le choix et privilégie la voie basse.

    Je suis d’accord avec vous et avec certaines lectrices qui ont commenté : on devrait avoir le choix !
    Pourquoi ne l’avons-nous pas ?

    Il y a là un nouveau combat à faire pour nous les femmes !

    Merci.

    • Agathe 20 octobre 2018 / 8 h 46 min

      Je comprends totalement que vous vouliez avoir le choix mais si les médecins refusent c’est pour de bonne raison. Je suis interne en gynécologie obstétrique. La césarienne comporte beaucoup beaucoup plus de risque pour la mère et enfant à naître que l’accouchement par voie basse.
      Je pense donc qu’il est normal que ce soit des professionnels qui prennent cette décision difficile qui peut être lourde de conséquence. Après je pense que beaucoup de médecins n’expliquent pas bien aux patientes ces risques et la raison de leurs choix ce qui vous donnent un sentiment d’injustice et incompréhension.

      Par contre au niveau de l’allaitement je suis tout à fait d’accord. Chaque femme doit pouvoir décider de ce qu’elle pense être le mieux pour son enfant et pour elle même en fonction de sa vie et de ses expériences passes.
      Les études montrent que le lait maternel est meilleur pour enfant et diminue la fréquence de certaines maladies chez les enfants allaités mais cela ne signifie pas que les enfants non allaités seront plus malades.
      Chaque femme a droit au respect vis à vis de ses choix

  142. Laury Solanas 19 octobre 2018 / 22 h 32 min

    Bonsoir Caroline,
    j’ai accouché le 4 juillet d’une petite Camila, j’ai donc vécu cette grossesse en même temps et je trouve très courageux de ta part d’assumer tout ces choix si controversés. De toute façon, connu ou pas connu, ça ne va jamais si on allaite à la demande, on s’épuise ce serait tellement plus simple au biberon et quand on allaite pas nous sommes des mauvaises mères.J’ai allaité Camila 2 mois et demi et ce fut souvent pas facile…je pense aussi qu’en 2018 le Papa a choisi aussi de faire un enfant et que les choses doivent être équilibrés, même si sans nounou le couple avec la fatigue est mis à rude épreuve, mais j’ai la chance d’avoir un homme merveilleux qui assume avec bonheur sa paternité. Je pense aussi que j’aurais dû ne pas avoir de visite les 10 premiers jours et qu’ on reste à 3, c’est mon seul regret car l’accouchement (après la pose de la péridurale, hein, évidemment )fut parfait !
    Bref, on a accouché la même semaine mais c’est vrai qu’on est loin d’avoir la même vie, on a du mal à 7s’identifier mais j’adore te lire, bel article. Bonne Continuation à vous 3.

  143. Touzel 19 octobre 2018 / 22 h 35 min

    Je suis assez déçu en effet de ce déroulement et de c est article. Si je comprend bien ton début d accouchement, tu n as pas attendu que ton enfant vienne naturellement au monde??? Ta césarienne était donc programmé? Marlon avait peut être besoin de rester dans ton corps quelques temps … Ce n est pour moi PAS un accouchement naturel. Je suis peut être la seule à te poster un commentaire négatif, mais je suis assez choquée par ta décision et également le fait D avoir une nurse pendant deux mois. Quand on veut etre maman et qu’on le devient et sais ce qu’il nous attend! Je sais que mon commentaire ne va pas plaire à tout le monde. Mais en gros tu as les moyens et des la naissance de ton enfant tu le file déjà a quelqun D autre.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 0 h 03 min

      A quel moment, faire appel à l’aide d’une nurse de nuit et accoucher par césarienne A TERME, et non pas2 semaines, 1 mois ou 2 mois avant signifie : « filer son enfant à quelqu’un » ? …
      A quel moment cela veut dire que je m’occupe mal de mon enfant ?

      • Marine 20 octobre 2018 / 8 h 33 min

        Je n ai pas dit que tu t en occupais mail, mais etre mama C est s’occuper de son enfant la nuit de lever 20,30,40 fois s adapter à sa vie. Oui j ai mis mes enfants chez une Nounou la joirnee car je travaille je nai PAS le choix et pourtant la nuit je me lève. Ta nurse c est un luxe.

        • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 36 min

          Ma nurse est un choix tout simplement , au même titre que de prendre ou non un congé maternité, d’allaiter ou non.. chacun fait ce qu’il lui semble être le plus adapté à sa vie et à celle de son enfant.
          Je ne regrette pas une seule seconde mon choix, Marlon se porte parfaitement bien et nous lui apportons tout l’amour que nous avons à lui offrir , c’est tout ce qui compte, bien avant tout le reste :)

          • Laurine 20 octobre 2018 / 18 h 16 min

            Je ne partage absolument pas votre vision de la maternité, mais chacun mène sa vie comme il le veut. Par contre on peut faire des erreurs, et vous ne voyez sans doute pas aujourd’hui les effets de vos choix sur votre enfant… Ne pas accoucher, ne pas allaiter, ne pas se lever la nuit : oui être mère c’est dur mais c’est aussi plus sain de l’accepter et de prendre sa place auprès de son enfant. Sa place naturelle (un bébé a besoin du contact de sa mère, nos seins produisent sa nourriture, nous sommes ainsi, pourquoi tant de rejet ? ).
            Je donne mon avis mais je ne veux en aucun cas juger ou blesser et je vous souhaite tout le bonheur du monde avec votre petite famille. Et être une personnalité ne donne le droit à personne de vous juger, même si je pense que vous n’avez pas à vous justifier et à raconter votre vie personnelle et celle de votre enfant.

  144. Bie 19 octobre 2018 / 22 h 46 min

    Bonjour Caroline,
    Je vous félicite et vous souhaite énormément de bonheur avec votre petite famille.
    Je suis moi aussi devenue maman cette année et c’est vraiment génial de pouvoir lire ses mots, sans filtre ! Avec votre influence et votre rayonnement je trouve génial que vous parliez si librement !
    Je sais que vous ne demandez pas l’avis des autres mais je suis d’accord avec vous, je crois que nous seul, parents, nous savons ce qui est bon pour notre enfant et pour nous, c’est une des clés du bonheur.
    Il faut se respecter et se faire confiance.
    Excellent weekend !
    Sarah

  145. Héloïse 19 octobre 2018 / 22 h 50 min

    Bonjour Caroline,
    Déjà un grand merci pour la transparence et l honnêteté de ton article. Contrairement aux différents commentaires négatifs que tu as pu recevoir, je pense que nous sommes nombreuses à penser de la même manière sur l accouchement et à privilégier lorsque cela est possible la césarienne, pourquoi souffrir des heures lorsqu’il est possible de rendre ce moment moins douleureux pour le bébé et la maman.
    Pour le reste, je comprends parfaitement ton choix concernant la nurse.
    Un grand merci à toi pour ta franchise dans tes articles meme si cela semble heurter certaines personnes.
    Bonne soirée à vous 3.

  146. Estelle 19 octobre 2018 / 22 h 54 min

    Ta transparence et ta sincérité est tout à ton honneur, merci de partager tout ca avec nous. Quand je te lis je suis admirée par ta façon se savoir clairement et précisément ce que tu veux.
    J’ai accouché le 31 mai de mon fils, et j’aurais aimé avoir une vision aussi clair des choses a ce moment là que celle que tu transmets a travers ton article.
    En tout cas encore félicitations pour ce beau petit Marlon, et merci de partager toute ces choses.

  147. Miss voyage 19 octobre 2018 / 23 h 04 min

    N ayant pas d’enfants et « toujours pas d’enfants » selon les autres, ce sont des sujets que je n’aborde pas, histoire de me protéger. Quoiqu’il en soit, je suis bien d’accord avec toi sur tous les points, j’ai absolument la même vision que toi, et donc à l’opposé de mes amies… L’essentiel, c’est d’être en accord avec soi même !! Well, well, well, it s our life my dear 😉

  148. Fanny Leclerc 19 octobre 2018 / 23 h 16 min

    Tu as bien raison d’écouter ton instinct et d’avoir fait et vécu un des moments les plus importants de ta vie comme tu l’entendais et en phase avec toi même. Moi j’ai 2 enfants âgés de 6 ans et 9 mois et 2 accouchements qui se sont mal passes au point où j’ai bien failli perdre mon 2e enfant. Et cela a cause d’un système qui privilégie la baisse des coûts a la santé des patients avec des équipes médicales débordées et, de ce fait, ne maîtrisent pas toujours les risques. Bref tout cela pour te dire que d’être maman est le plus beau rôle que la nature puisse nous donner alors tu as eu entièrement raison de te fier a ton instinct et ton bon sens. Profites bien de ton petit bébé, Vous formez une très jolie famille tous les 3!

  149. pawline.ly 19 octobre 2018 / 23 h 20 min

    Bonjour Caroline
    Ton article est très intéressant et très enrichissant et me conforte dans mes futures choix. Et comme tu le dit dans ton article il faut aussi laisser la place au papa. Merci d’être Toi d’être transparente et honnête dans tes choix.
    Car oui si on ne va pas dans le même sens que tous le monde j’ai l’impression qu’on nous considère comme des extraterrestre mais heureusement que l’on est tous différents et que l’on ne pense pas pareil mais il y a tellement de préjugés et de méchancetés. Quoi que l’on fasse il y aura toujours des personnes pour juger. Mais nos choix on les fais selon notre personnalité, notre ressentie et surtout pour notre bonheur et pour essayer de ce sentir mieux dans notre vie de tous les jours.
    Félicitation à toi, à Hugo et bienvenue à Marlon et gros bisous à Island aussi.
    Vous êtes une belle famille quoi qu’il arrive, vous faites vos choix selon vos envie et surtout pour le bonheur de votre famille. Continuer ainsi et tant pis pour les gens à qui ça ne plait pas de toute manière c’est votre vie pas la leur.
    Merci d’être toi et d’être là.

  150. Carima 19 octobre 2018 / 23 h 42 min

    Alors là merci de partagé ton expérience !!!! Et oui mesdames si tous le monde étais honnête et parlerai plus sincèrement !! Nous serions à L’aise de partager notre expérience ca avoir de jugement négatif …mes enfant on 10 ans et 6 ans on étais en noirrice à 2 mois et nourrit au biberon… et tous va bien pour nous 😍😍😍
    Bébé Marlon et très chanceux d’avoir des parents comme vous deux ( le faire passe avant tous en restant des parents bien dans nos nôtres )

  151. Sonia 19 octobre 2018 / 23 h 47 min

    Merci pour ta franchise Caroline. Une fois de plus tu suis tes envies et besoins sans t’attarder du regard des autres et tu as entièrement raison ! Continue d’avancer comme tu le fais si bien ! Vous êtes magnifiques et tu restes un très bel exemple à mes yeux ❤️

  152. Nana 19 octobre 2018 / 23 h 47 min

    J’adore, merci pour cet article qui tombe à pic ! Pour la césarienne ça me fait peur tu n’as ressentie aucune douleur ?
    Et stop aux rageuses…
    Une Future maman pour le 9 novembre… trop hâte !

    • Laura 20 octobre 2018 / 0 h 13 min

      Pour moi le 8 novembre! J’ai peur et hâte 😍

      • Adeline 20 octobre 2018 / 1 h 06 min

        Pardon mais ok la césarienne, ok l’allaitement … Mais l’info principale c’est quand même que malgré le fait que, tu sois une bombe, une chef d’entreprise, une influenceuse. Toi aussi tu as été inquiète à chaques éternuements parce que ton périnée t’as lâché comme un malpropre et que toi aussi tu as connu les pipis surprises 😅😅! Moi ça me rassure de savoir que tu es madame tout le monde et que t’ose nous le dire !! Après je pense que dès que l’on devient maman, les critiques fusent comme ci il n’y avait qu’une manière d’etre Maman … Ce qu’il faut savoir c’est que l’on sera toujours le meilleur parent pour notre enfant et l’amour que vous portez à Marlon ne s’arrete ni à une césarienne ni à un biberon..

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 17 h 47 min

      Héhé, un petit scorpion :)) Je suis. née le 10, c’est les meilleurs ahahah ^^

  153. Elodie 19 octobre 2018 / 23 h 56 min

    Bonsoir Caroline
    Je travaille en pharmacie et beaucoup de mamans contrairement au idée reçues accouchent par césarienne par grande peur, stresse ou autre. Le sujet est très peu abordé mais sa arrive souvent !
    Bonne continuation.

  154. Aurélie 19 octobre 2018 / 23 h 56 min

    On m’as touhours dit d’être franche avec les gens alors je vais l’être
    Je suis comment dire … choquer de ce que Je peut lire ..
    1 – L’accouchement naturel est un moment magique à vivre malgres les contractions c’est tout à fait normale j’ai attendu 34h entre ma perte des eaux et l’an naiss’ave de mon fils il y a 2mois et j’en ne regrette rien en aucun cas jetait justement heureuse d’avoir ressenti toute les sensations d’un accouchement
    Alors vouloir faire une césarienne juste pour avoir un aspect plus esthétique et plus rapidement je ne comprend pas .. si tu aurais dû accoucher plus tôt tu aurais dus peut être accoucher naturellement on peut jamais rien prévoir !
    2 – L’allaitement… ça c’est un choix propre à sois c’est sur mais oui tu as plus de lien avec ton enfant et le papa à tout autant de chance de pouvoir s’occuper de son enfant quand même fin bon sa apres c’est propre à sois je le conçoit
    3 – Prendre une dame pour s’occuper du petit là nuits juste pour que tu dors … sa franchement c’est la cerise sur le gâteau perso…

    J’ai plus l’impression que tu es dans la catégorie de personne qui veut un enfant sans les contraintes sans les réveils nocturne
    Il y a une différence entre vouloir un enfant et vouloir être parents ..
    Tu vas sans doute supprimer mon message mais je ne pouvais pas laisser ce post sans dire mon avis !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 0 h 13 min

      Pour répondre à tes questions :

      1 – L’accouchement naturel est un moment magique à vivre malgres les contractions c’est tout à fait normale j’ai attendu 34h entre ma perte des eaux et l’an naiss’ave de mon fils il y a 2mois et j’en ne regrette rien en aucun cas jetait justement heureuse d’avoir ressenti toute les sensations d’un accouchement
      Alors vouloir faire une césarienne juste pour avoir un aspect plus esthétique et plus rapidement je ne comprend pas .. si tu aurais dû accoucher plus tôt tu aurais dus peut être accoucher naturellement on peut jamais rien prévoir !

      Rien à voir avec l’esthétique, j’ai une cicatrice très moche au dessus du pubis, avec un jolie bourrelet par dessus qui se voit essentiellement quand je suis nue, mais ça je m’en fou, sinon j’aurai accouché par voie basse.
      J’ai choisi la césarienne simplement car j’avais peur d’accoucher par voie basse.

      2 – L’allaitement… ça c’est un choix propre à sois c’est sur mais oui tu as plus de lien avec ton enfant et le papa à tout autant de chance de pouvoir s’occuper de son enfant quand même fin bon sa apres c’est propre à sois je le conçoit
      3 – Prendre une dame pour s’occuper du petit là nuits juste pour que tu dors … sa franchement c’est la cerise sur le gâteau perso…
      J’ai plus l’impression que tu es dans la catégorie de personne qui veut un enfant sans les contraintes sans les réveils nocturne

      Pourquoi devrais-je me priver de prendre une nurse de nuit ? pour faire plaisir aux autres? Si cette profession existe c’est bien pour répondre à la demande de parents qui luttent lorsque leur bébé ne font pas leur nuits ? Encore une fois il faudrait ne pas se faire aider par peur du regard des autres ?
      Oui j’ai une nurse de nuit, oui je dors la nuit grâce à elle et oui je profite pleinement de mon bébé la journée, et ?

      Il y a une différence entre vouloir un enfant et vouloir être parents ..
      Etre parents ne veux pas dire SUBIR. Etre parents c’est aimer son enfant, le chérir et faire de son mieux pour le rendre le plus heureux, entouré de parents heureux.

      • Lou 21 octobre 2018 / 11 h 31 min

        Ce que vous semblez ne pas comprendre ni percevoir Caroline c’est qu’un bébé qui pleure la nuit et ne dort pas ce n’est pas juste dans le but de vous pourrir la vie!!
        Il a un besoin de contact… la nuit c’est effrayant pour beaucoup et encore plus pour les tout petits… les pleurs sont un appel à l’aide, un besoin d’etre rassuré… donc oui en général ce besoin est comblé par ce que bébé connaît le mieux: ses parents!!!

        On parle pas du regard des autres ou de la petite personne des adultes! On parle du besoin primaire d’un tout petit être humain!
        Être parent c’est répondre aux besoins de son enfant 24/24! Vous, vous le faites sûrement très bien mais 12/24… ce n’est pas parce que vous ne voulez pas être fatiguée et que ce métier existe que ça change quoi que ce soit sur le fond!
        Vous ne cessez de nous parler de vous et votre ressenti, VOTRE besoin d’etre bien mais un adulte peut prendre sur lui et peut apprendre à faire passer ses besoins après celui de son enfant

        • Marine 30 octobre 2018 / 1 h 32 min

          ❤️❤️❤️

  155. Barbara 19 octobre 2018 / 23 h 58 min

    Bonjour Caroline,

    Juste un petit message pour vous dire bravo de crier haut et fort vos convictions ! Personne n’est en mesure de juger personne et chacun sait ce qui est le meilleur pour lui et ses enfants. Dans notre monde, quoi que l’on fasse on est critiqué… j’ai accouché d’une petite Juliette le 22 mai 18, pas longtemps avant vous, j’ai donc suivi avec intérêt votre grossesse et attendais impatiemment cet article pour lire le bonheur que vous aussi aviez pu ressentir à l’arrivée de votre petit bout ! Bref tout ça pour dire que de mon côté j’allaite encore ma fille et j’en entends de tous les côtés entre les uns qui disent qu’elle est trop grande et que je n’ai plus assez de lait et les autres qui prônent l’allaitement jusqu’à 18ans … j’en arrive à culpabiliser de continuer mais également à culpabiliser de commencer le sevrage … de vous lire me fait surtout prendre conscience qu’il faut faire comme notre cœur nous guide !
    Merci et encore félicitations pour votre merveille !

    • Manon 22 octobre 2018 / 7 h 46 min

      Euh.. personne ne prône l’allaitement jusqu’à 18 ans 😂😂 peut être jusqu’au sevrage naturel entre 2 et 7 ans mais pas plus ! Et encore les personnes qui prônent le sevrage naturel sont plutôt rares !

  156. Sonia 19 octobre 2018 / 23 h 58 min

    Caroline, dans quelle clinique as-tu accouché ?

  157. Noriane 19 octobre 2018 / 23 h 58 min

    Hello ! Quelque chose m’intrigue… A ton aujourd’hui le chic entre césarienne ou accouchement par voie basse ? Ou bien c’était pour toi une obligation d’être opérer ? Merci ❤️

    • Karine 20 octobre 2018 / 10 h 13 min

      Bonjour,
      Pour répondre à votre commentaire en clinique privée c’est négociable avec certains praticiens, mais vous devez tout de même signer une décharge et souvent il cherche un petit quelque chose en plus pour mettre dans votre dossier pour justifier le choix. Ils sont obligés de se couvrir un maximum en cas de problème. En hôpital public c’est refusé ta négociation possible !

  158. Alexandra 20 octobre 2018 / 0 h 01 min

    Coucou Caroline c’est encore moi,

    J’ai vu que tu avais ajouté un paragraphe dans ton article, sincèrement je salue ton courage à supporter tous ces commentaires et de prendre même le temps d’y répondre. Tu m’as l’air d’être une femme forte et j’admire cela. Tu le sais certainement déjà, mais je te le dis les autres c’est pas grave et ce qui compte c’est toi et ton bien être. Les gens sont jamais contents.

    Merci pour toutes celles qui n’avons pas ce don de supporter tout ça !

    Énormes bisous

  159. Brunaud 20 octobre 2018 / 0 h 01 min

    Bonsoir Caroline .

    Je ne suis pas maman malgré tout j’ai trouvé ton article très intéressant, émouvant et honnête .
    Tu as eu raison de faire comme tu le sentais et avec ton cœur après tout c’est le plus important .

    Si ton bébé Hugo et toi êtes heureux c’est le principal :)
    Jolie vie à vous 3

  160. Marine 20 octobre 2018 / 0 h 03 min

    Bonsoir Caroline,
    Deja merci de t’ouvrir à nous et pour ta franchise. Je pense que chaque grossesse doit être vécu Comme on le ressent. Nous n’avons pas tous le meme vécu deja et ni La meme façon de voir les choses encore moins La meme Vision de ce nouveau rôle de maman encore inconnu. Tout cela ce fait petit à petit.
    Perso javais dépasse le terme, on me La déclenche avec la pose dun tampon … ce fut horrible ! Dans ces conditions j’aurais préfère largement la césarienne ! J’ai cru mourir de douleur .. concernant ton choix de césarienne cela t’ai propre mais je trouve dommage de ne pas connaître la sensation de l’accouchement voix basse. Cest magique !
    Concernant l’allaitement je n’ai jamais aimé cette image de la femme sortant son sein.. j’ai quand meme voulu faire la tete de bienvenue mais c’est la sage femme qui m’a fait pris de cours Avec Sa moral  » Cest Comme si vous donnez un bonbon à un enfant et apres toute sa vie il n’a plus le droit  » bref sous le coup de La fatigue, nuit blanche etc je n’ai pas rétorqué mais avec le recule je regrette de ne pas l’avoir fait ! J’aurais dû lui clouer le bec et Faire ce que j’avais envie !
    On ne née pas mere mais on le devient .. on grandit, on découvre cet amour qui nous dépasse ! La plus belle chose au monde

  161. Audrey 20 octobre 2018 / 0 h 06 min

    Bonjour Caroline
    En ces temps où les mères parfaites sont forcément allaitantes, ton article est une bouffée d’oxygène ! Merci pour ta franchise !

  162. Adeline 20 octobre 2018 / 0 h 09 min

    Coucou :).
    J’ai fait des choix totalement opposées aux tiens mais je trouve ça tellement géniale et enrichissant de te lire.
    La société stigmatise et juge tellement les mères qu’elles n’osent plus s’ecouter et font des choses par obligation.
    Un bébé ressent et se construit avec le ressenti de ses parents. Je suis persuadé que des choix si bien assumé et en accord avec vous même ne peuvent que faire un enfant heureux.
    Merci de votre témoignage si pleinement assumé et bienveillant.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

  163. Rachel 20 octobre 2018 / 0 h 09 min

    Bonsoir Caroline,
    Je n’ai vraiment pas l’habitude de commenter mais j’ai trouvé ton article très intéressant et ton honnêteté est très agréable, même si en effet tu ne dois absolument rien à personne et sûrement pas à des inconnus !
    Je n’ai pas encore d’enfants mais j’espère en avoir un jour et a priori je souhaite accoucher par voie basse et allaiter, mais c’est très intéressant de lire un autre avis et une expérience différente.
    Je lirai avec grand intérêt ton prochain article sur tes conseils pour jeune maman.
    Je vous souhaite bcp de bonheur à tous les 4 (n’oublions pas Island), vous êtes une très jolie famille !
    Rachel

  164. Julie 20 octobre 2018 / 0 h 11 min

    Quand j’ai lu ton article, première chose que j’ai dit à mon mari : « elle va s’en prendre plein la tête la pauvre! ».
    J’ai accouché une semaine avant toi d’un petit garçon également, par voix basse. Et Dieu sait a quel point j’ai souffert… Alors en lisant ton récit, je peux comprendre ton choix d’accouchement par césarienne ! J’aurai préféré être en meilleure forme et plus sereine, comme toi, pour l’arrivée de mon petit loup.
    Je suis une maman allaitante, et pourtant je subis souvent des critiques également. « Tu te prends la tête pour rien », « Vous êtes trop fusionnels », « Il est pendu à ton sein » et je t’en passe.
    Quoi que l’on fasse, nous serons toujours jugés. La médisance me dépasse parfois.
    Le plus important, c’est que ton fils soit heureux et qu’il ressente tout l’amour que vous lui transmettez au quotidien, peu importe son mode de garde ou d’alimentation…Vos choix de vie, d’education, n’appartiennent qu’à vous après tout!
    Bravo en tout cas pour afficher avec autant d’aplomb tes convictions… tu me confortes dans mes impressions : une femme moderne, sûre d’elle et sincère ! Marlon peut être très fier de sa wandermaman.

  165. Laura 20 octobre 2018 / 0 h 12 min

    Bonjour Caroline,

    Quel bel article! Tu as bien fait d’exposer tes choix si tu voyais les choses comme tel. Mon bébé est en siège à bientôt 2 semaines du terme et j’avoue que je serais plus sereine si j’avais une césarienne de prévue. Mais le gynécologue de la clinique privée ou je dois accoucher ne veut pas en entendre parler. Ça me frustre car cette belle aventure est en train de tourner en cauchemar tellement je stress depuis cette annonce. Ton gynécologue a accepter l’idée de l’accouchement en césarienne « plaisir » de suite? Je ne sais pas comment exposer mes choix 😞

    Quelle jolie famille en tout cas et continue d’ecouter tes convictions ☺️

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 19 h 16 min

      Merci Laura pour ton commentaire :)
      Concernant mon Gyneco, il n’était pas emballé quand je lui en ai parlé , mais je le connais depuis plus de 6ans maintenant , j’ai pris le temps de lui expliquer mon choix.
      Il m’a demandé d’attendre les 3/4 de la grossesse avant de me décider pour de bon, ce que j’ai fait, en prenant connaissance de tout ce que cela implique pour le bébé et pour moi et je sui restée sur mes positions , j’ai accouché par césarienne :)
      Si j’avais débarqué chez un gynécologue inconnu en lui exposant mon point de vue, il n’aurai surement jamais accepté de m’accompagner dans ce sens, ce que je comprends amplement :)

      Bien à toi
      Xx

      • Laura 22 octobre 2018 / 10 h 03 min

        Ce que je ne comprend pas c’est que certains gyneco font une césarienne systématiquement si bébé est en siège, et que le miens me rit au nez quand je lui en parle… il n’y a tellement pas de raison pour lui de programmer une césarienne 😞 enfin bref on verra le jour J, s’il y a le moindre problème ou la moindre difficulté nous partons en césarienne.

        Bonne continuation à toi

  166. Hélène 20 octobre 2018 / 0 h 13 min

    Bonsoir Caroline,
    J’ai lu avec intérêt ton article et il a un enorme merite, la sincérité. Je trouve très courageux de t’exposer ainsi aux critiques sur un sujet aussi sensible et personnel que la grossesse et l’accouchement. J’ai, je pense, eu une grossesse en tous les cas un accouchement (à la maison !) un allaitement et des premiers mois qui ne doivent pas avoir grand chose en commun avec les tiens si ce n’est la chose la plus importante, l’amour que l’on porte à son enfant.
    Bonne continuation et, s’il te plait, protège-toi des mauvaises langues. Bisous, Hélène

  167. GSIK 20 octobre 2018 / 0 h 13 min

    Cela n’est en rien contre vous mais je trouve qu’il est injuste que l’on vous ait accordé un accouchement par césarienne alors qu’il n’y avait pas de raisons médicales. Je connais des mamans pour qui cela a été refusé alors qu’il y avait une véritable raison.
    Je suis néanmoins contente pour vous si vous avez pu trouver des professionnels à votre écoute mais je ne peux que constater une différence de prise en charge de la volonté des futures mamans en fonction de qui elle est. (Enfin c’est mon ressenti).
    Pour le reste, ce sont vos choix et si vous êtes en accord avec, cela ne peut qu’être bénéfique à votre famille. La vie de jeunes parents est déjà tellement compliqué sans avoir en plus à se prendre la tête avec de multiples réflexions *jeune maman également ^^*.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 19 h 18 min

      Bonsoir merci pour votre commentaire :)
      La prise en charge est faite en fonction du gynécologue, de la relation que vous avez avec et bien entendu de l’endroit ou vous comptez accoucher, mais pas de « qui est la maman » je vous assure.
      Bien à vous

  168. Marine 20 octobre 2018 / 0 h 14 min

    Bonsoir Caroline,

    J’ai beaucoup aimé votre article me reconnaissant.
    J’ai accouché il y a 2 ans et demi via une césarienne programmée car ma fille se présentait en siège et je ne souhaitais tenter la voie basse.
    C’était mon choix de ne pas vouloir souffrir et j’ai essayé d’allaiter mais ça été un échec et je voyais ça plus contraignant que du bonheur donc je suis vite passée aux biberons et ça été une délivrance !
    Je ne connaissais pas les nurses de nuits et c’est une super opportunite vu vos emplois du temps.
    S’il devait y avoir un 2eme ce serait également une césarienne programmée.
    Malheureusement quoique vous fassiez de bons ou de « mauvais » vous serez toujours critiquée ! La critique est trop facile mais c’est votre choix, votre vie. Votre fils est en parfaite santé aimé et épanouie que demander de plus !

  169. FANNY 20 octobre 2018 / 0 h 17 min

    Merci de partager ton expérience !!!
    Je reviens d’un « cours » avec ma sage femme qui vient de me parler de « forceps » et de « ventouse » … moyens qui je trouve sont aussi peu naturels qu’une césarienne … limite barbares … et qui font mal à bébé!
    Donc je te comprends tout à fait..
    Quand à la nurse de nuit, je pense que si on avait toutes les moyens, beaucoup de mamans y feraient appel 😉
    Coucou la Jalousie 😉

  170. Garandel johanna 20 octobre 2018 / 0 h 18 min

    Bonsoir Caroline,

    Merci pour l’episode « Pipi » je me sent tellement moins seul ! Je me suis fait Pipi dessus sur le parking d’un supermarché en retournant à ma voiture (RIP mon périnée et le manteau sur lequel je me suis assis pour rentrer chez moi) ! Ah les joies de la grossesse ✌🏻😂 😘

  171. Elodie.S 20 octobre 2018 / 0 h 22 min

    Tout d’abord, comme les gens normaux et bien éduqués… FÉLICITATIONS !
    Je suis enceinte de mon premier. Et ton article m’a fait déculpabiliser. Les gens ont tendances à juger très (trop) facilement.
    Chef d’entreprise également, on se pose pleins de questions quand on attends un enfant. Nous si on ne bosse pas, il n’y pas d’argent qui rentre dans les caisses pour subvenir aux besoins de la famille. Les gens ont tendances à oublier cela, malheureusement.
    Et quand on a mis des années à créer ce que l’on a , on a pas envie que tout s’écroule. Alors On trouve des solutions qui correspondent à nos vies. Que quelqu’un nous aide le jour, la nuit en soit on s’en fiche. L’essentiel c’est que l’enfant soit heureux et les parents aussi et surtout sereins :)
    Chacun doit faire comme bon lui semble. Il n’y a pas de solution unique effectivement. Chacun doit vivre les choses à sa manière.
    Alors Merci d’avoir ecrit ce jolie article si sincère. Cela fait «bondir» certaines , laissons-les bondir dans leur coin.
    Douce nuit

    • Marion 22 octobre 2018 / 14 h 01 min

      Bien dit ! Tout le monde n’a pas la possibilité de prendre un congé maternité surtout quand notre image est notre gagne pain donc si Caroline avait disparu 4 mois des réseaux sociaux, son business en aurait peut-être pris un coup ! Hélas dans le monde dans lequel on vit les gens oublient vite et passent rapidement à autre chose ! Je pense que comme tout le monde elle aurait préféré s’arreter profiter de son bébé tout en sachant que son boulot l’attendait bien au chaud comme nous salariées ! Donc je comprends à 1000% le choix de la nurse de nuit ou de jour !

  172. Petite Fred 20 octobre 2018 / 0 h 32 min

    Bonsoir caroline,
    Quel plaisir de lire des posts comme ça! J’ai accouché il y a 2 Ans et demi d’une petite fille et si j’avais su la douleur que c’etait j’aurai demande aussi une césarienne direct alors tu as bien fait :)
    Quand a l’allaitement j’ai exactement pense comme toi Et ma petite a été nourrie au lait artificiel par moi et son papa Et tout notre entourage du coup :) J’ai eu le droit à beaucoup d’étonnement de la part de personnes qui ne comprenaient pas pourquoi je ne nourrissais pas Mon enfant au sein ! Mais c’est ma vie!!!!!
    Bref tout ça pour dire que franchement’ c’est Super ce que tu as fait . Si j’avais pu j’aurai pris une nurse comme toi c’est fatigant Quand meme au début lol
    Bref Super article merci pour ce partage
    Xoxo
    PetiteFred

  173. Laetitia 20 octobre 2018 / 0 h 37 min

    Hello Caroline!
    Merci pour ce partage!
    Je rejoins ta philosophie sur plein de points! Pour bébé 1 je voulais comme toi une césarienne. Mais ma gynécologue (pro voix basse) a tout tenté pour me faire accoucher par VB, heureusement bébé mal engagé et j’ai donc eu une césa (3 maintenant)! J’ai douillé, oui le après pour moi était assez dur mais au final j’ai toujours été sereine et détendue lors de mes accouchements par césa. J’ai profiter du moment venu, alors je ne peux que te comprendre! Pour l’allaitement idem j’ai allaité mon ainé très longtemps comparé aux autres, et bien c’est le plus sensible des autres: virus, allergie, maladie et j’en passe! Donc tu as bien raison de dénoncer cette idée parfois reçue « les bébés allaitées sont plus fort contre les maladies »
    Pour finir, Ça gêne, mais tu es une femme qui vit dans son temps: business woman, maman, entrepreneuse. Il est donc normal et non indécent qu’une aide viennent s’occuper de ton fils à la maison, je préfère même cette idée à la crèche comme tu l’as si bien expliqué! 😉
    Laetitia de laetitia happy family sur insta
    Gros bisous à Marlon!

  174. Amélie 20 octobre 2018 / 0 h 40 min

    Bravo Caroline tu es un exemple pour nous toutes ! J’ai accouché par voie basse il y a presque 3 sans péridurale car c’etait Mon souhait et j’ai allaité ma fille pendant 14 mois et c’etait Le bonheur total. Tu n’as pas à te justifier ! Je suis infirmière libérale et mon ami a un hôtel restaurant bar tabac et si j’avais eu les moyens j’aurai pris une nurse et je n’aurai pas eu honte !!! Ma fille fait à peine ses nuits et nous sommes très fatigués . On nous reproche souvent de beaucoup travailler et de laisser notre fille à sa nounou trop souvent mais c’est une petite fille pleine de vie et qui est très heureuse . Nous travaillons beaucoup mais ma maison ne n’est pas super clan et parfois ma fille a encore un biberon le soir car je suis trop fatiguée pour faire à manger. Les mères « parfaites «  donnent des leçons à tout le monde moi j’arrete De les écouter et je me concentre sur ma famille. Ton petit Marlon est magnifique et à l’air très heureux alors profitez à fond et laissez les jaloux critiquer !
    Prends soin de toi et continue à nous donner tous ces merveilleux conseils beauté mode , hygiène de vie etc …

  175. Camille 20 octobre 2018 / 0 h 46 min

    Bonjour Caroline,

    Ce post me touche beaucoup et me rappelle les mots suivants de Meryl Streep:

    « I no longer have patience for certain things, not because I’ve become arrogant, but simply because I reached a point in my life where I do not want to waste more time with what displeases me or hurts me. I have no patience for cynicism, excessive criticism and demands of any nature. I lost the will to please those who do not like me, to love those who do not love me and to smile at those who do not want to smile at me. I no longer spend a single minute on those who lie or want to manipulate. I decided not to coexist anymore with pretense, hypocrisy, dishonesty and cheap praise. I do not tolerate selective erudition nor academic arrogance. I do not adjust either to popular gossiping. I hate conflict and comparisons. I believe in a world of opposites and that’s why I avoid people with rigid and inflexible personalities. In friendship I dislike the lack of loyalty and betrayal. I do not get along with those who do not know how to give a compliment or a word of encouragement. Exaggerations bore me and I have difficulty accepting those who do not like animals. And on top of everything I have no patience for anyone who does not deserve my patience. »

    La liberté des uns s’arrete là où commence celle des autres! Un post sur l’accouchement bien écrit et honnête, et on ressent beaucoup de sincérité. Merci :) Continuez à être fière et heureuse dans ce que vous faites et entreprenez, c’est important pour vous, et votre petit!

  176. Virginia 20 octobre 2018 / 0 h 51 min

    Bonsoir
    Alors moi ce qui m agace profondément c est que j ai acheté le blender sans fil que tu avais cet été et au bout de 2 mois il ne marche plus. Et forcément le service après vente n en à rien à faire ! Je voulais savoir il a duré plus de 2 mois le tien ou on est d accord c est de la merde? :))
    (Bon ok j ai pas encore d enfant et je suis hors sujet , mais je suis pour la césarienne , pas d allaitement et alors la nurse de nuit mais j adore. Ca devrait être remboursé par la sécu! En tant que future maman solo et auto entrepreneuse j entend déjà les hurlements de certains gens mais on s en fiche finalement non ?
    (ma vrai interrogation reste cette histoire de blender tout de même…)

  177. Julie 20 octobre 2018 / 0 h 52 min

    Bonjour Caroline

    Cet article est très beau et fort ont ressent à quel point tu te connais et tu es sur de toi et de tes choix et c’est juste extra.
    Étant moi même chef d’entreprise j’ai dû reprendre le travail seulement 7 jours après avoir donné naissance à mon fils et je peux te dire que j’aurais rêver avoir une aide de nuit même que 2 nuits par semaines , donc je trouve cette option juste génial sa permet à tout le monde d’être apaisé et heureux .

    Merci 🙏🏽

  178. Charlotte 20 octobre 2018 / 0 h 54 min

    Tu es courageuse tu as raison de ne pas avoir à te justifiée et malheureusement bcp de personne ne balai pas devant leut porte mais sons au taquet pour critiquer….J’ai accoucher il ya 9 mois d’une petite fille prema par voix basse et je peux te dire que je n’ai jamais autant souffert de mà vie. Mais je pourrais accoucher tous les jours. Je pense que le principal c’est de donner la vie peu importe la méthode. L’allaitement il ya beaucoup de femmes qui le vive très mal le plus important c’est que ton bébé ressente ton amour. En tout cas tu es une femme accompli tu dois avoir tes moments de doutes etc mais tu peux être fière de toi.
    Ps : Marlon est ton portait cracher tu as de la chance avec toute ma souffrance elle ne me ressemble pas du tout
    Bonne continuation à toi.

  179. Justine 20 octobre 2018 / 0 h 55 min

    je t’ai suivi tout le long de ta grossesse. J’étais enceinte en même temps que toi (bébé est arrivé le 26.06). C’est bien qu’une personne public explique son récit cela montre que chaque personne est différente et que heureusement qu’en France on a la chance d’avoir le choix de mener notre accouchement et la suite comme on le souhaite. Je pense que certaines personnes négatives oublient la chance que l’ont a d’avoir ce droit en France. Car dans d’autres pays ce n’est pas le cas et c’est regrettable pour ces femmes. En tout cas je pense que ton histoire va permettre à certaines femmes d’exprimer plus librement leur choix sans peur des préjugés enfin je l’espère. Et les personnes négatives n’évolue pas avec leurs temps et c’est bien dommage. Moi personnellement ma fille est en nourrice et si j’avais la chance d’avoir quelqu’un à la maison qui pouvait prendre soin de ma fille je le ferai volontier. Merci pour ce texte. Vive la liberté des droits de la femme et de la maman. Allaitement ou non césarienne ou voix basse nourrice ou nurse le principale c’est l’amour apporté à son enfant et de donner le meilleur de sois même pour le voir évoluer.

  180. Dautresire heloise 20 octobre 2018 / 1 h 03 min

    Coucou Caroline c’est quand même dommage d’en arriver a se justifier chaque futur maman ou maman fais se qu’elle souhaite et en aucun cas juger les autres … j’ai 6 enfants et je n’ai écouter que mon cœur ainsi que le papa et nos enfants sont très heureux aujourd’hui .
    Je vous souhaite plein de bonheurs des bisous ❤️

  181. Lara 20 octobre 2018 / 1 h 11 min

    Salut Caroline !
    Je te suis depuis un bon moment en pleine discrétion et ta maternité m’a particulièrement intéressé. En effet, je ne suis pas encore maman mais tu as osé beaucoup de choses que souvent on n’ose même pas en parler avec nos amis par peur de réaction. C’est vrai que la césarienne j’y ai déjà pensé. En effet comme toi j’ai bien que cela soit structuré et franchement je pense que le moment est juste magique dans n’importe quelle circonstance !
    Bref un immense merci pour ces bons avis et de partager ceci avec nous ! Je te lis actuellement en visite au Canada !

    Bonne soirée

  182. Marie C. 20 octobre 2018 / 1 h 15 min

    Bonsoir Caroline,

    Bravo pour l’arrivée de ce petit Marlon, il est adorable !
    Je trouve cela très bien que tu assumes tes choix, comme tu le dis, il ne regarde que toi et peu importe ce que les autres pensent. Il faut savoir être bien dans son corps pour bien s’occuper de son enfant.

    Si je peux me permettre une petite remarque, je pense que la grande majorité des mamans (toutes les mamans ?) qui laissent leur enfant à la crèche de 8h à 19h le font vraiment à contre cœur. Tout comme ton choix d’avoir recours à une nurse de nuit n’est pas égoïste, la décision (souvent une obligation plutôt qu’un choix) de laisser son enfant à la crèche n’est pas égoïste. J’ai eu une petite fille quelques jours après l’arrivée de Marlon. J’ai du reprendre le travail il y a 3 semaines et laisser ma fille pour retourner au travail. J’aurais adoré pouvoir passer plus de temps avec elle, avoir un statut d’indépendant qui me permettrait de m’organiser comme je le souhaite, mais ma situation financière ne m’a permis de rester plus longtemps auprès d’elle. Le retour au travail a été très dur et ca l’est encore, c’est difficile de laisser son petit bébé de 3 mois à des inconnus mais je n’avais simplement pas le choix.

    Tu as de la chance de pouvoir passer une grande partie de tes journées avec ton fils, je t’envie ! Profites en bien :)

    Bonne continuation

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 16 min

      Hello Marie , je comprend tout à fait le déchirement que tu peut ressentir en laissant ton bébé à la crèche tous les jours pour aller travailler.
      J’ai effectivement beaucoup de chance de pouvoir, grâce à mon métier, rester auprès de lui tous les jours sans devoir le mettre à la crèche.
      Ce que je voulais simplement dire, c’est que laisser en enfant à des « inconnus » la journée, peu importe la raison, est sensiblement la même chose que de le laisser à une « inconnue » la nuit :)
      De jour comme de nuit, si nous ressentons le besoin de se faire aider, alors je ne vois pas le problème :)
      Bien à toi

  183. CHARLIE 20 octobre 2018 / 1 h 28 min

    Hello Caroline.

    Merci pour ton article!
    Je suis à 1000% d’accord avec toi concernant l’allaitement. Je n’ai pas allaité et mes enfants s’en portent très bien.
    Qu’en est-il de ta poitrine? As-tu récupéré ta poitrine d’avant? Perso j’ai perdu une taille et ils tombent maintenant! Déprimant. Lol

    Super idée la nurse! J’aurai eu les moyens j’aurai fait la même…

    Pour le césarienne, why not…au moins t’as pas la « chatte defoncée » (dsl pour le langage mais c’est clairement ça), et à cause de l’episio je suis bcp plus sensible lors des rapports donc un peu embêtant!

    Je te souhaite bcp de bonheur dans ta vie à 3.
    Bises

  184. Tiffany . S 20 octobre 2018 / 1 h 51 min

    Simplement merci 🙏🏽

  185. Amélie 20 octobre 2018 / 2 h 01 min

    Bonjour Caroline,
    Je me suis reconnue dans ton récit moi aussi j’ai choisis d’accoucher par césarienne tout le long de ma grossesse je savais que je n’accoucherai pas par voie basse. Cependant par peur du jugement je n’ai pas osé en parler à ma gynécologue sauf que le jour où j’ai perdu les eaux je n’avais pas le choix on me parlait d’accouchement « «naturel » mais on devait me me déclencher avec un risque au final de passer par la césarienne.. Beaucoup de personne ne comprenne pas mon choix et même auprès du corps médical lorsque je me suis exprimée (après une crise d’angoisse) j’ai senti le comportement de certaines infirmières changés j’ai eu le droit à « la prochaine fois vous essayerez » Bref je ne regrette rien, mon mari a pu profité de notre fils en premier et c’est un souvenir inoubliable pour lui. Moi j’ai allaité mon fils de part la pression qui m’entourait cela n’a pas toujours été facile, contrôle de son poids et autre petits tracas et finalement, il a eu la bronchiolite à trois mois et a eu des bronchites à répétition les deux premières années de sa vie..
    Nous essayons d’avoir un deuxième enfant mais je sais déjà que j’accoucherai par césarienne et que je me mettrai moins la pression pour réussir l’allaitement. Chaque femme devrait pouvoir prendre la décision qui lui correspond le mieux sans que personne puisse la juger mais malheureusement au vu de la nature humaine on en n’est pas encore là!
    Merci à toi de partager ton histoire nous sommes certainement beaucoup à se retrouver dans de ton expérience.
    Je vous souhaite tout le bonheur pour ta jolie famille, vous êtes magnifiques!

  186. Caroline 20 octobre 2018 / 2 h 52 min

    Bonsoir Caroline

    J’ai eu 3 enfants, trois accouchements par voie basse.
    C’est vrai que me concernant j’ai refusé la césarienne. La peur, l’angoisse de ne pas vivre l’instant de la même façon. Des raisons comme tu le dis si bien qui viennent du plus profond de nous.
    J’ai aimé mes accouchements meme si tous différents.
    Mais comme toi la décision d’allaiter ou pas a été une grosse étape dans mon parcours.
    Pour mon 1er hors de question, pour moi les seins étaient juste sexuels et non maternels et comme toi je voulais que mon conjoint ait sa place. Pour le deuxième, j’ai voulou essayer, pour voir, pour ne pas avoir de regrets. Compliqué au début mais j’ai tenu et ça a été une révélation incroyable ! Et pour le troisième pas de question j’ai foncé direct.
    Alors tu vois même un seul parcours de maman peut être fait de décisions totalement différentes selon l’age de notre vie, notre expérience d’avant, nos espoirs, nos craintes.
    C’est ça la vie d’une Maman et encore aujourd’hui qu’ils ont grandi, je m’apercois que rien n’est écrit et que l’on fait selon son cœur et son instinct de maman.
    Alors oui tu as eu raison dans toutes tes décisions, car ce sont les tiennes et c’est ce qui compte.
    Pleins de belles pensées pour Marion, toi et Hugo
    Caroline

  187. Gwenn 20 octobre 2018 / 2 h 58 min

    Coucou Caroline ! Bravo pour ta franchise dans ce bel article. Moi qui suis nounou je comprends tout à fait ce besoin d’être rassurée, tu as eu raison de te tourner vers une personne compétante et qui a pu t’aider. Bébé Marlon a l’air d’être en pleine forme sans avoir été allaité ahah, sujet épineux sur lequel je te suis à 100%. Vous faites une belle famille. Je vous embrasse tendrement tous les 3.

  188. Marie 20 octobre 2018 / 3 h 07 min

    Hello Caroline,

    Apres avoir lu ton article, j’ai pris le temps de lire les commentaires et tes réponses. Les métiers « d’influence » semblent être un beau nid à galères, rien que pour ça je salue ta patience.
    Ceci étant, parler de ton expérience est une très belle chose et cela a le mérite de diffuser un message d’espoir à celles qui ne sont pas dans le dogme actuel de la maternité.

    Pour ce qui est de la nurse de nuit, faut être honnête on est plus sur une question de moyens financiers. Si toutes celles qui t’ont critiqué pour ça avaient les moyens de s’en payer une, alors on mettrait tout le monde d’accord.

    Et pour info, d’un point de vue développemental, le fait de recourir à un tiers de confiance et aimant pour le soin d’un enfant ne le met en aucun cas en danger (cf les théories de l’attachement pour celles qui se prennent pour des psy).

    Bon courage pour la suite,

    Marie (une psy justement ahah)

  189. Julie T. 20 octobre 2018 / 3 h 08 min

    Bonsoir Caroline,

    Merci de partager ton expérience et d’aider certaines femmes à se sentir en accord avec leur décision.
    J’ai accouché 1 semaine après toi. J’avais fait le choix d’allaiter mais ça ne s’est pas très bien passé, bébé avait très faim, j’ai donc pris la décision d’arrêter et de passer au biberon. J’étais claire dans ma tête là dessus avant l’accouchement, j’essaie, ça marche tant mieux, ça ne marche pas tant pis. Qu’il a été difficile de me faire comprendre auprès de certaines des sages femmes! Donc je partage ton avis pour l’allaitement.
    Par contre j’ai accouché par voie basse d’un bébé de plus de 4kg. Malgré une hospitalisation de 10 jours pour des complications, il n’était absolument pas question de césarienne… ils ont préféré me faire un déclenchement avec 19 heures de travail à la clé!! Bref tout ça pour dire qu’on ne peut malheureusement pas toutes choisir sa façon d’accoucher. J’aurais préféré une césarienne plutôt que ces 19 heures de douleur!
    Et étant salariée j’ai bénéficié du congé maternité, et même pathologique encore au vu de l’accouchement un peu compliqué ( ventouses pour bébé et hémorragie pour moi!)… mais je peux t’assurer que tu ne te reposes absolument pas. J’aurais aimé avoir une nurse de nuit aussi. Mais la chose n’est pas forcément abordable financièrement pour toutes, même en économisant des mois avant.
    Je voulais juste dire que tu as été chanceuse de pouvoir faire ces choix. On n’a cependant pas toutes la possibilité de les faire.
    Merci en tout cas pour le partage, bravo d’assumer fièrement tes choix et je vous souhaite beaucoup de bonheur à toi et tes 2 hommes.

    Julie

  190. Fourets 20 octobre 2018 / 3 h 25 min

    Bonjour Caroline, merci pour cet article e vous suis depuis peu de temps je suis maman de deux enfants un de 22 mois et une poupée de 1 mois je n’écoute plus les soit disant « conseils  » des gens car pour mon premier ca a été très nocif pour moi et pour mon bb aussi d’écouter tout le monde. Vous avez raison de dire qu’il faut faire ses propres choix et de n’écouter personne tant que bb est heureux peu importe la façon dont il est nè ou allaité ou gardé… merci pour cet article ca fait du bien ! Bonne continuation à vous et plein de bonheur pour votre petite famille !

  191. Loly 20 octobre 2018 / 3 h 39 min

    Bonjour Caroline, je ne commente jamais rien et à vrai dire je vous suis uniquement sur Instagram… j’ai découvert par le biais d’autres instagrameuses votre article… il m a étonné, déconcerté mais pas outré ou transporté … vous racontez votre vécu. Après j’ai donc relu les captures d’écran de celles qui m’ont poussé à lire votre article… En faites, je crois que les femmes gagneraient vraiment à se soutenir dans leur différences plutôt qu’à se critiquer … en tant qu’influenceuse svp ne tombez pas dans ces travers en vous justifiant … en devenant Maman il y a 5 ans (et re maman il y a deux ans) j’ai pris en pleine face tout ce que la société imposait à une femme, dans quelle perfection chacune devait être pour recevoir les compliments de leurs pairs… en réalité nous ne sommes pas parfaites et il y aura toujours une autre femme malheureusement pour nous le dire… on ferait vraiment évoluer les choses si on se serrait les coudes plutôt que de se comparer..Si on admettait tout simplement que de toutes les facons un jour notre enfant nous reprochera les choix que l’on a fait pour lui pour plus tard ouvrir les yeux et se rendre compte que leur maman a fait ce qu’elle a pu… on fait toutes de notre mieux alors respectons nous… allaitement biberon crèche travail femme au foyer portage co dodo … soyons juste moins critiques les unes envers les autres. les hommes sont ils aussi critiques les uns envers les autres sur leur façon d être père? Bizarrement on les entend beaucoup moins se juger… toutefois je l’ignore peut être et dans ce cas si il y a un débat entre eux j’aimerai bien le lire!! .. 🤦🏻‍♀️ Bonne soirée

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 27 min

      Merci Loly pour ces paroles si justes … les femmes , en particulier les « mamans » passent leur temps à se juger, se toiser, se comparer et surtout critiquer toutes celles qui ne pensent pas de la même façon qu’elles … c’est tellement dommage.
      Bien à toi

  192. Lana 20 octobre 2018 / 3 h 41 min

    Hello !

    Ne pas allaiter peut être mal perçu.
    Allaiter peut être mal perçu.

    On s’en fout, on est mère et responsable d’un petit bout de chou, c’est à nous seule que revient la décision.

    On devrait toutes avoir le choix : césarienne ou voie basse ! C’est vrai ça ! Pourquoi dans les hôpitaux on nous le refuse ?

    Une nurse, j’en rêve ! En province, je me demande si ça peut se trouver facilement…

    Félicitations à ta famille, que du bonheur.

    Lana

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 29 min

      Hello Lana, de plus en plus de site sont spécialisés dans les nurses de nuit. Certaines peuvent même se déplacer en Province également :)
      Bien à toi

  193. Catherine L 20 octobre 2018 / 3 h 44 min

    Coucou Caroline,

    Je peux comprendre certains de tes choix, césarienne, l’allaitement, mais par contre la nurse de nuit, la je suis un peu choquée :(
    Peux tu expliquer ce choix de ne pas t’occuper de ton petit la nuit ?
    Malheureusement pour moi tu n’as pas la vie que mène les mamans… (se lèver toutes les heures pour les biberons, les pleurs, l’inquiétude de la mort du nouveau né, les cododos, etc…)

    Je te respecte énormément mais dans ce cas c’est vrai qu’une petite explication ne serait pas de trop pour que moi et sûrement d’autres puissent comprendre ton choix :)

    Merci de ta réponse et sincérité.

    Je vous souhaites à tout les 3 une très belle vie de famille.

    Amicalement,

    Catherine

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 31 min

      Bonjour Catherine,
      je ferai un article prochainement à ce sujet :)
      Bien à vous

  194. Chloé 20 octobre 2018 / 3 h 45 min

    Tout d’abord Merci pour ce récit de votre vie intime !

    Je suis absolument et 100% d’accord avec vous et trouve cela aberrant que vous deviez vous justifiez de tout 🙄..

    J’ai pour ma part une terrible angoisse des accouchements et surtout de l’arrivée d’un petit nourrisson qui chamboule tout dans le couple … j’ignorais complètement que l’on pouvait s’offrir une nurse à domicile !!! Cela me rassure complètement et me donne peut être plus l’envie d’avoir un enfant …

    Pareil pour l’accouchement j’ai de nombreuse peur bien entendu j’avais entendu parlé de la césarienne mais j’avais beaucoup de doute et surtout au niveau de la douleur abdominale apparement pour vous cela été très supportable… étant moi même une « tapette » de la perfusion je vois qu’elle a ete plus douloureuse pour vous que le reste 😂👍👍..

    En Bref merci de donné l’envie d’avoir des enfants à des femmes qui n’ont pas forcement envie de tous ce qui endommagera la vie après bébé … car oui pour moi le couple est plus important à la base et 60% des couples sont brisés si on ne sait plus faire face à tous ces imprévus.

    Longue vie à votre famille ❤️

  195. Léa 20 octobre 2018 / 4 h 02 min

    J’aimerais laisser un commentaire pour les mamans qui ne cessent de juger le choix des autres : vous êtes polluantes.
    Vous avez vous même porté votre enfant pendant 9 mois, vous avez vécu une grossesse, vous savez ce que c’est que de se lancer dans cette aventure pour la première fois, c’est excitant, c’est angoissant, c’est palpitant, c’est beaucoup de sentiments à la fois que nous apprenons à gérer et à comprendre.
    Je suis enceinte de 8 mois, j’attends une petite fille et j’en ai plus que marre d’entendre les mères venir m’imposer leurs façons de faire. Votre façon d’IMPOSER votre point de vue alors que vous pouvez tout simplement CONSEILLER ce qui vous semble être le mieux pour vous sans pour autant sous entendre que si on ne suit pas le même chemin que vous ce n’est pas bon.
    On m’a dit en début de grossesse de ne pas écouter les gens et je ne comprenais pas pourquoi on insistait autant là dessus.
    J’ai vite compris la pression que peuvent mettre certaines mères. On est venu me dire que si je faisait une péridurale mon bébé allait naître « shooté » et qu’il aurait du mal à s´en remettre.
    On m’a dit que si je n’allaitais pas je n’allais pas créer de lien avec mon bébé et que je le privais des anticorps qui se trouvent dans le lait maternel.
    On m’a dit que si j’habituais à donner un doudou à ma fille je n’allais pas m’en sortir.
    On a aussi dévié sur le fait que je devrais me marier maintenant que j’allais avoir un enfant.
    On m’a même dit mot pour mot à mon 6eme mois de grossesse, je cite « si tu n’es pas immunisé contre la toxo fais attention le bébé d’une amie à moi est mort à cause de ça »
    Je ne comprend pas, être maman est là plus belle chose qui puisse nous arriver, tout le monde fait comme il le souhaite et surtout je pense que chaques maman fait de son mieux!
    Plutôt que de venir critiquer la façon de faire, soyez bienveillante, soyez rassurante, encouragez les mères à vivre ce que vous aussi vous avez vécu! Peu importe les façons de faire.
    Un accouchement par césarienne vous choque ? Une péridurale aussi? Une mère qui n’allaite pas?
    Moi ma mère a accoucher par voix basse sans péridurale et m’a allaité et pourtant je peux vous dire que c’est loin d’etre une bonne mère et je n’ai aucune affinité avec elle, je vis depuis très très longtemps comme si je n’avais pas de maman, donc à quel moment ce genre de chose fait de vous une meilleure mère?
    Foutez la paix à celle qui donne la vie et qui aime leurs enfants, car ce qui compte le plus c’est bel et bien l’amour qu’on leur transmet chaques jours, la tendresse… Allez plutôt dépenser votre énergie en critiquant des femmes qui font des horreurs chaques jours à leurs enfants, tout ces faits divers atroces que l’ont peut voir aux infos.
    On parle du plus beau jour de notre vie, je ne comprend même pas que ça évoque à certaines autant d’animosité.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 36 min

      Merci Léa pour ces belles paroles et ce beau message . Votre paragraphe sur l’amour d’une mère est tellement vrai. L’Amour est bien la seule chose dont on doit se soucier en donnant la vie et non pas s’arrêter sur l’allaitement, l’accouchement ou autre …
      Merci <3

  196. Laurie 20 octobre 2018 / 4 h 22 min

    Bonjour Caroline,

    Je te remercie pour cette article, en effet chaque choix est propre à chacun le tout étant d’être en accord avec sois même.
    Pour le coup j’ai exactement la même vision que toi, je suis ds mon 7eme mois de grossesse le jour J tant attendu approche et je suis chaque jour un peu plus paniquée à l’idée d’accoucher par voie basse… Je pensais qu’en France nous n’étions pas en mesure de décider à
    demander une césarienne si la future maman ne présente rien « d’anormal » (position du bébé, largeur du bassin…)
    Du coup de lire que tu as fais le choix d’accoucher par césarienne me réconforte… Moi non plus je n’ai pas envie de me sentir torturée par la douleurs pdt des heures de stresser et prendre le risque de ressortir traumatiser par cet accouchement.
    Juste concernant la cicatrice de la césarienne… J’ai cru comprendre qu’elle ne t’a pas empêché de profiter des premiers jours ac ton bébé malgré le fait que ça doit tirer ? Concernant la taille de la cicatrice de celle-ci, est-ce qu’elle est grande ? Est-elle cachée par les sous vêtements ?
    Je te souhaite bcp de bonheur dans ta vie. Merci pour ton retour

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 38 min

      Bonsoir Laurie, je tiens à préciser que c’est avec ton Gyneco qu’il faut que tu parles de tout cela.
      Le mien me suis depuis plus de 6ans, il m’a écouté , conseillé et j’ai fais mon choix, mais tous les Gyneco ne sont pas d’accord avec cette façon de faire malheureusement …
      Concernant la cicatrice, elle doit faire environ 10cm , elle ne se voit que quand je suis totalement nue, en sous vêtements elle est invisible :-)
      Bien à toi

  197. Sarah 20 octobre 2018 / 4 h 22 min

    Bonjour Caroline,

    Tout d’abord toutes mes félicitations a vous deux pour l’arrivée de Marlon. Il est tellement mignon.
    C’est un plaisir de lire ton récit, brut sans filtre et qui donne aux futurs mamans une aide quand à l’aprehension de l’a couché ment par ton vécut. Chaque grossesse est différente et les choix sont personnels. J’ai acouché par voix basse pour ma première et par césarienne pour la deuxieme les deux accouchements ont été les plus beaux jours de ma vie! J’ai mieux vécue la césarienne bizzarement ,et en lisant ton récit je me suis dit que finalement c’était sans doute parce-que tout était programmè et en douceur.
    Je me permets de te laissé ce message simplement pour te souhaiter une vie épanouie avec ta famille et surtout beaucoup de bonheur ! Au plaisir de lire des prochains articles.

  198. Caroline 20 octobre 2018 / 4 h 39 min

    Merci Caroline pour ton témoignage !
    Tu rassures beaucoup de potentielles futures mamans ! L’accouchement par voie basse est une réelle crainte pour beaucoup, je pense, et c’est un soulagement que tu témoignes de la césarienne avec autant de simplicité.
    Merci encore pour tout ce que tu partages.
    Caroline

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 39 min

      Merci Caroline <3
      Attention quand même à bien en discuter avec son gynécologue pour connaitre tous les risques que cela peu impliquer puisque chaque maman est différente :)
      Bien à toi

  199. caroline 20 octobre 2018 / 5 h 24 min

    Enfin une maman qui ose dire tout haut ce que beaucoup pense tout bas! J’ai exactement les mêmes pensées, mêmes convictions, la même philosophie de vie. Pourquoi avoir un enfant serait synonyme de souffrances, pourquoi subir… Comme si la vie ne s’en chargeait pas assez. Les mentalités commencent à s’ouvrir peu à peu sur le refus des mères pour l’allaitement mais on en est encore très loin sur le choix de l’accouchement. Et pourtant…
    Alors merci pour ton article 🙏
    Je souhaiterais te poser une question pour m’aider personnellement. J’espère que tu auras le temps d’y répondre.
    À quel moment as-tu parlé de ton choix d’accoucher par césarienne et est ce qu’on l’a immédiatement accepté?
    De mon côté, je suis suivie pour une FUTURE grossesse à risques pour cause de problèmes de santé. J’ai demandé un accouchement par césarienne par peur que ces problèmes de santé deviennent plus importants (inutile de détailler). Ma gynéco m’a répondu que nous le serions au moment de l’accouchement ou peut-être juste avant. Ce n’est pas par rapport à ma situation ou autre, car justement une césarienne serait un meilleur choix dans mon cas. Au contraire, j’ai bien compris qu’elle ne me laisserait pas faire mon propre choix, prévoir mon accouchement. Pour faire simple, ce sera une surprise! Et c’est angoissant…
    À vous trois beaucoup de bonheur! ♡♡♡
    PS: La vie serait tellement plus douce sans se juger continuellement les uns les autres. Parfois, le monde dans lequel nous vivons m’échappe complètement!

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 41 min

      Bonsoir Caroline,
      Concernant mon Gyneco, il n’était pas emballé quand je lui en ai parlé , mais je le connais depuis plus de 6ans maintenant , j’ai pris le temps de lui expliquer mon choix.
      Il m’a demandé d’attendre les 3/4 de la grossesse avant de me décider pour de bon, ce que j’ai fait, en prenant connaissance de tout ce que cela implique pour le bébé et pour moi et je sui restée sur mes positions , j’ai accouché par césarienne :)
      Si j’avais débarqué chez un gynécologue inconnu en lui exposant mon point de vue, il n’aurai surement jamais accepté de m’accompagner dans ce sens, ce que je comprends amplement :)

      Bien à toi <3

  200. Fortin 20 octobre 2018 / 6 h 33 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour cet article très personnel.
    Tous ces choix n’appartiennent effectivement qu’aux parents et n’ont pas à être jugés!
    Pour ma part je suis enceinte de bébé 2 et j’ai en effet « peur » de la césarienne (ne pas Avoir bébé de suite, la récupération…) alors merci d’avoir dédramatisé je vais plus sereins vers le terme! 😊

  201. Clothilde 20 octobre 2018 / 6 h 48 min

    Bonjour Caroline,
    A la première lecture de ton article, que j’avais hâte de lire d’ailleur, je l’avoue j’ai eu un sentiment « douche froide »… Pas par tes choix non (d’ailleurs personne ne devrait se prononcer sur les choix d’une MÈRE et d’un PÈRE, si vous les avez fait en harmonie de qui vous êtes alors ils sont bons, en tout cas pour vous.) Mais par ce manque de sentiment dans ton texte, ce manque de toi en tant qu’etre humain, femme, jeune mère ! Ton texte a ce ton dès le départ de justification et donc froideur d’avance…Ton texte a anticipé la critique, il se veut narratoire et sur ses gardes. Tellement dommage… Le dernier rajouté en gras, justifié par ta colère semble tellement plus…authentique et vivant ! Le reste aurait pu l’etre Aussi mais il a un petit côté « robot » qui a mon avis est très loin de la réalité.
    Voilà je n’ai aucune intention d’etre Blessante attention, juste constructive pour changer un peu de ces rageux jaloux qui me fatigue… Je te souhaite beaucoup de bonheur en famille, je te souhaite de hurler haut et fort tes choix de bonheur avec la même intensité que lorsque tu es mécontente 😉 !

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 44 min

      Bonsoir Clothilde,
      j’ai effectivement écris un article sans y inclure de partie sentimentale tout simplement car je souhaitais aller à l’essentiel, à savoir partager mon expérience ni plus ni moins.
      Mes émotions je les garde pour moi, elles se vivent , se ressentent mais ne se racontent pas sur un blog :)
      Je suis extrêmement expressive avec mes proches , beaucoup moins avec des inconnus par écrit …
      Bien à toi <3

  202. Audrey 20 octobre 2018 / 6 h 50 min

    Bonjour Caroline,

    Merci pour cet article et pour ta franchise. Il est certain que ça va éveillé les critiques! Tu as choisi de vivre un maternité sans contraintes et tellement simplifiée. Après tu as raison tu as la possibilité et l’argent pourquoi pas et tu l’assumes! Il vaut mieux ça qu’ être seule, à bout, fatiguée voir déprimé! Oui la les bébés sont pas forcement bien. Marlon n’a pas dû souffrir de tout ça. Le seul risque c’est que j’espere que tu n’en regretteras pas plus tard… Bonne continuation à toi jeune maman et pleins de bonheur.

  203. Cassandra 20 octobre 2018 / 6 h 52 min

    Bonjour Caroline,

    Je suis pour ma part maman allaitante de ma fille qui vient d’avoir 13 mois. Je suis très épanouie, tout se passe à merveille.
    Mais comme je dis toujours il vaut mieux un allaitement au biberon qui se passe bien, qu’un allaitement maternel ou l’on éprouve ni plaisir ni satisfaction.
    Tu as raison d’affirmer ton choix, c’est un choix personnel qui ne regarde que toi, et qui ne devrait susciter aucune critique.
    Il y aura toujours des personnes pour critiquer chaque décision prise. Et même quand on allaite, on passe aussi par la case critique: « Tu l’allaites toujours?!! », « Tu penses arrêter quand? », etc..
    Bref tout ça pour dire que l’on vit dans une société où tout le monde se permet d’avoir un avis sur tout.

    Chaque maman et future maman doit agir en son âme et conscience. Le principal est que bébé soit heureux et je ne crois vraiment pas qu’un bébé nourri au biberon soit plus malheureux qu’un bébé allaité.

    Merci pour ton témoignage, beaucoup de bonheur à ta petite famille.

    • Nanoo 21 octobre 2018 / 17 h 18 min

      Un allaitement c’est forcément au sein….😓
      Définition d’aillaiter : Nourrir de son lait un nouveau-né, un petit. Allaiter un enfant, un nourrisson :

      Quand on ne veut pas allaiter on utilise pas le terme allaiter pour s’en deculpabiliser! C’est votre choix de donner des poudres bourrées de salmonelles à vos bébés….

  204. Alex 20 octobre 2018 / 7 h 03 min

    Bonjour Caroline,

    Merci pour ton article. La vérité nue.
    Je me suis toujours demandé comment c’était d’être célèbre et d’avoir un enfant. Ça fait rêver !

    On sort des urgences car bébé est malade, bronchiolite 🙃 4h aux urgebces avec un tout petit bébé c’est pas facile du tout… on n’a trouvé aucun pédiatre qui accepte les nouveaux patients dans la région. Le désert médical !

    Non la césarienne de confort n’est pas accessible aux 99,99% des françaises. Et tant mieux si tu as pu mettre le prix pour en savoir une, j’aurai fait pareil si j’avais eu l’argent… d’ailleurs, ça coûte combien ?

    Allaiter son lait ou pas, ça reste un choix très personnel.

    Félicitations aux parents, j’espère que votre fils sera heureux 💋

  205. Sarah 20 octobre 2018 / 7 h 06 min

    Que dhypocrisie… si vous aviez les moyens de vous faire aider par une nurse vous le feriez mesdames ne soyez pas si mauvaises ! Quand on lit les commentaires on dirait que pour être une mère une vraie il faut souffrir avoir mal ,
    Allaiter dans la douleur et à la demande et ne plus dormir les premiers mois , et si tu souffres pas assez bah t’es pas une vraie mère … et vous parlez de régression ?! Et celles qui n’ont pas la chance d’être enceinte et qui adoptent ne
    Sont donc pas de vraies mères vu qu’elles n’ont pas passé toutes ces étapes ?!
    J’ai moi même accouché il y a un an et j’ai souffert au point de ne plus vouloir d’autre enfant , et si j’avais pu m’eviter Toutes ces souffrances je l’aurais fait, lorsqu’on a mal , qu’on ne dors plus on est pas du tout dans le meilleur état d’esprit pour accueillir son enfant , mes premiers mois en tant que mères ont été laborieux tant j’avais du mal à me remettre de ma propre souffrance je n’arrivais pas à me concentrer sur le
    Bonheur de bébé … alors si tu peux te permettre de ne pas avoir mal , de ne pas connaître le stress et la panique des premières nuits d’être soutenue et accompagnée par une pro mais tu as tellement raison de le faire !!! Arrêtez donc de juger et comprenez que être mère ne se résume pas à l’intensité de la souffrance … bisettes Caroline

  206. Marion 20 octobre 2018 / 7 h 08 min

    Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires, mais je voulais le faire car Marlon et ma fille ont une semaine d’ecart. Étant maman moi aussi je comprend ce que tu écris et il n’y a aucun jugements ou critiques négatives à avoir concernant tes choix ! On va dire que j’ai fais tout l’inverse de toi (lol) c’est à dire… accoucher par voie basse, sans péri, allaiter ma fille à la demande (le plus longtemps possible je l’espère), ne pas demander d’aide pour la nuit (je n’en ressentais pas le besoin) bref… mais de toute façon et ce pourquoi je t’écris, c’est que PEU IMPORTE nos choix, nous serons TOUJOURS critiquer. Je sais très bien que passer les 6 mois d’allaitement avec ma fille (jusque la les gens considèrent ça comme “normal” et trouve ça bien et courageux) je vais être inondée (harcelée) de paroles négatives, méchantes et débiles : “cest malsain, faut couper le cordon, tu es esclave, ta fille va avoir les dents de travers (?!)” ce que j’ai entendu jusque là….
    On vit vraiment dans un monde où ce qui importe c’est de savoir si l’herbe chez le voisin est plus verte ! Alors que finalement, on s’en fout ! L’important, c’est d’être heureux et en phase avec soi, de faire ses propres choix et de les assumer ! Point barre. Marre d’être juger d’un côté comme de l’autre.
    Continues d’être la personne que tu es !
    Tendresse & bienveillance
    Marion

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 47 min

      Les gens devraient effectivement se mêler beaucoup + de leur fesses plutôt que celles des autres mais bon … :)
      Bien à toi <3

  207. Berangere 20 octobre 2018 / 7 h 10 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai pris plaisir à lire votre article. Vous défendez vos convictions personnelles et vos choix cela est plus que normal mais je trouve dommage que certaines personnes se permettent de vous juger et que vous soyez justement obliger de vous défendre. Finalement dans votre article ce qui m’a interpellé c’est votre choix césarienne…enfin plutôt qu’on puisse choisir d’avoir recours à cette technique. Je pensais qu’elle n’était utilisée qu’en cas de nécessité ou d’urgence, pas par choix. Quant a la partie allaitement, je l’ai fait, je ne le regrette pas mais effectivelent cela ne sert a rien de s’y lancer dedans si on ne le ressent pas!! Bonne continuation à vous

  208. Camille 20 octobre 2018 / 7 h 19 min

    Caroline , je ne vois même pas pourquoi tu te justifie tu as fais le’ bon choix pour toi et pour toi poir ton bb et c’est le plus important on vit pour sois par pour les autres reste tel que tu es et essayes de ne pas préter attention aux mauvaises personnes meme si je sais qu c’est c’est ce qui touche et on apporte de l´importance a quelqu’un qui ń’en vaut pas la peine . Je te fais de gros bisous votre famille est magnifique ne change pas ❤️❤️❤️

  209. Alex starr 20 octobre 2018 / 7 h 21 min

    Bonjour Caroline,

    Ne perds pas ton temps à répondre aux commentaires désagréables ou insultants. Tu as déjà amplement justifié et expliqué tes choix dans ton article.

    En plein mouvement “Me Too” et prise de pouvoir des femmes, je ne comprends pas que les femmes puissent encore constamment se juger entre elles et se critiquer avec violence, surtout sur les sujets liés à la maternité qui demandent déjà tant aux femmes!

    Laissons les moralisatrices, revendicatrices, les mères parfaites de côté et avançons avec toutes celles qui sont solidaires et soutenantes (et heureusement elles sont nombreuses!).

  210. Clélia 20 octobre 2018 / 7 h 36 min

    Bien que j’ai déjà publié un commentaire précédemment, pour avoir lu d’autres commentaires je reste un peu choqué.
    Comment on peut dire que tu es « égoïste » juste parceque tu as fait des choix différents d’autres personnes ?! Ah oui c’est vrai on vit hélas dans une société où il y a une manière précise de mettre au monde son enfant, de le nourrire, de l’ediquer et si on fait différemment on est forcément pas de bons parents ?! Moi j’admire ta sincérité et ta trensparence, et je suis certaine que bébé Marlon est le plus heureux ☺️! Être présente la journée est déjà tellement chouette pour un petit bébé !!! Perso, j’ai la chance de pouvoir passer mes journées avec mes enfants et c’est chouette, j’aime mes filles plus que tout au monde et si l’on m’avait proposé une nurse quand j’ai accouché j’aurais dit oui et je ne vois vraiment pas où est le mal. J’ai vécu 2 accouchement, mon premier bébé par césarienne en urgence et mon 2ème bébé par voix basse. Bien les deux sont très différents mais bizarrement j’ai préféré la césarienne, j ai mis 40 H pour mettre au monde mon deuxième bébé et en plus mon bébé a eu droit à la ventouse (j’ai culpabilisé de ne pas avoir réussi à pousser suffisamment 😏) sans parler de la pueridural qui m’a fait super mal et effet secondaire de démangeaisons ! La rachie qu’on te fait en cas de cesarienne comme toi je ne l’ai pas sentie ! Y a du pour et du contre pour les deux cas je pense mais en aucun cas ça ne définit l’amour que l’on porte à son enfant, personne je pense ne peut remette cela en question ! Bonne continuation à toi et ta jolie petite famille 🖤

  211. Laure 20 octobre 2018 / 7 h 38 min

    Bonjour Caroline,

    Félicitations pour la venue du petit Marlon. J’ai lu attentivement ton article et j’avoue avoir été un peu bousculé par tes choix, mais bravo à toi d’avoir eu le courage de les exposer.

    J’ai accouché de ma fille en octobre 2016, après une grossesse qui s’est passée sans soucis, j’ai accouché par voie basse. Tu dis que tu n’as pas voulu t’infliger À toi et ton bébé la souffrance des douleurs des contractions. Mais comme tu le sais chaque accouchement est différent. Évidemment certaines femmes sont « traumatisées » par un accouchement qui s’est mal déroulé et qui pour le prochain enfant préfèreront sans doute une césarienne. Pour ma part 9h de travail et un accouchement en 15 min et pourtant ma fille faisait 4kg à la naissance. Je trouve ça dommage de ne pas avoir au moins essayer cette expérience qui fait partie de la naissance d’un enfant, et c’est là aussi que le papa prend tout sa place, à s’occuper de toi à t’encourager. J’ai même sorti ma fille de mon ventre qu’elle moment intense!

    Pour ce qui est justement la place Du papa. Tu dis que tu voulais qu’il est sa place. Mais si une femme allaite cela ne veut pas dire que le papa n’a pas sa place, il y a les couche à changer, le bain et les soins des premiers mois à faire. Les câlins du quotidien… attention je respecte les femmes allaitantes ou non allaitantes. Sur ce sujet chacun fait comme il le ressent, c’est juste pour te donner des exemples de la place du papa.

    Ensuite pour la nurse, je pense que c’est ce qui m’a le plus chamboulé.. tu dis que tu n’as pas le droit à un congé parental ok. Mais cet argent mit de côté aurait peut-être pu te permettre justement d’être auprès de ton petit les premiers mois. Pour moi c’est ça devenir parents. C’est apprendre, avoir des doutes, ne pas dormir la nuit, pour moi c’est un choix de facilité. . Quand ma fille est née même si je suis entourée de la famille je n’ai jamais eu personne qui est venue s’occuper de ma fille la nuit. Et pour rentrer un peu dans ma vie perso.. le papa malgré tout mon investissement pour qu’il trouve sa place est parti alors qu’elle avait 3 Mois. J’ai repris le travail 15 jours avant la séparation. J’ai la chance que ma fille soit garder par la famille pour une question d’économie mais la faire garder par une nounou de m’aurait pas déranger. Être parents est un métier, j’ai l’impression que tu as été à la facilité. C’est mon ressenti désolé si mon message te blesse c’est pas le but recherché vraiment! Je t’invite à suivre le compte de Clara.Rocchia sur Instagram. Une jeune maman de jumeaux de 3 Mois. Qui comme toi n’a pas eu le droit au congé.

    En tout cas bravo à toi d’avoir pu écrire cet article. Encore une fois pas de haine dans ce que j’écris. Juste un ressenti d’une maman 😘

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 53 min

      Merci Laure.
      J’ai effectivement choisi de me faire aider, d’être rassurée, d’ apprendre et de comprendre en douceur mon bébé .
      J ‘admire et je respecte les mamans qui n’ont pas besoin de tout cela, mais j’avais le choix , la chance de pouvoir être encadrée, je n’ai pas refusé :)
      Bien à toi

  212. Lilas 20 octobre 2018 / 7 h 39 min

    Bonjour Caroline,
    Tu as bien de la chance d’avoir pu choisir ton mode d’accouchement. J’ai fais des pieds et des mains au près de mes 2 gygy pour mes 2 accouchements pour obtenir une césarienne de confort mais sans résultat favorable… Il est vraiment dommage que nous soyons traités différemment dans le système public ou privé. Encore une autre bataille à livrer pour nous les femmes….profite bien de tes hommes. Lilas

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 22 h 54 min

      Mon Gyneco n’était pas emballé quand je lui en ai parlé , mais je le connais depuis plus de 6ans maintenant , j’ai pris le temps de lui expliquer mon choix.
      Il m’a demandé d’attendre les 3/4 de la grossesse avant de me décider pour de bon, ce que j’ai fait, en prenant connaissance de tout ce que cela implique pour le bébé et pour moi et je sui restée sur mes positions , j’ai accouché par césarienne :)
      Si j’avais débarqué chez un gynécologue inconnu en lui exposant mon point de vue, il n’aurai surement jamais accepté de m’accompagner dans ce sens, ce que je comprends amplement :)

      Bien à toi <3

  213. Sandra 20 octobre 2018 / 7 h 42 min

    Felicitations et bravo pour cet article!j ai moi meme decide de ne pas allaiter ma fille et c est vrai que beaucoup de personnes ne comprennent pas ce choix et font des droles de tête quand je dis que je lui donne le biberon et que je prefere que mon mari participe aussi (c est egoiste mais je suis bien contente qu il se leve aussi la nuit 😁).Chacun est libre de faire ce qu il veut et ce qu il pense etre le mieux pour son enfant.
    Quant a la nurse de nuit,si j avais les moyens je pense que j aurai fais la meme chose!
    Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ton petit marlon!

  214. Juliette 20 octobre 2018 / 7 h 43 min

    Chère Caroline,

    Quel grand plaisir de lire ces lignes sincères, et sans filtre. Il y a huit mois, notre petite fille est née, et j’ai eu beaucoup de mal à affronter les premières semaines. Je ne me sentais pas prête, j’étais complètement perdue, épuisée, au bout du rouleau. Et j’ai énormément culpabilisé. J’ai cessé l’allaitement en accord avec mon compagnon, qui comme Hugo, m’a toujours soutenue dans mes choix, dans nos choix, malgré les réticences de gens autour de nous.
    Un jour, je suis tombée sur #nofiltermum sur Instagram, et je me suis sentie comprise, je me suis reconnue comme je me reconnais dans tes propos. Si tu en as l’occasion, jette-y un œil…
    Aujourd’hui, mon amour pour elle n’a plus aucune limite. Mais il a fallu du temps.
    Bravo pour ta franchise, ton courage. Cela fait tellement de bien.
    Merci.

  215. AM 20 octobre 2018 / 7 h 46 min

    Hello Caroline,
    J’ai lu avec beaucoup d’attention tes différents articles sur ta grossesse et ce fut fort instructif. Je ne suis pas maman ni sur le point de le devenir. Mais de temps en temps mon horloge biologique se met en route et je me pose des questions sur mon envie d’avoir ou non un enfant plus tard. Je ne sais toujours pas si je me lancerai dans cette aventure même si l’idee d’avoir un mini nous ne me rebute plus. En tout cas merci pour ce témoignage si précis et plein de sincérité qui m’a permis de démystifier cette image peu reluisante de l’accouchement, de savoir que des « solutions » existent et que l’angoissée que je suis est un peu plus sereine quant à ce grand moment de la vie.
    Je vous souhaite bonne continuation et plein de bonheur à tous les 3.

  216. Mathilde 20 octobre 2018 / 7 h 49 min

    Bonjour Caroline !

    Merci pour ce retour d’expérience ! Ça fait du bien de lire ton article, par contre toutes les mamans qui allaitent ne sont pa forcément des pro allaitement a fond à dénigrer les femmes qui donnent le biberon 😉 j’allaite mon bébé depuis 2 mois mais je comprend parfaitement le choix du biberon, j’ai la chance d’etre en congé et d’avoir le temps ! Cela doit être dur de devoir partir à droite et à gauche sans arrêt ! Bon courage vous formez une jolie famille :)

  217. Olivia 20 octobre 2018 / 7 h 51 min

    Bonjour et félicitations pour Marlon. Je n’ai pas l’habitude de commenter mais la c’est plus fort que moi. J’apprecie ta franchise, chacun a le droit d’avoir ses choix et ses convictions sans être juger. Tes choix ne remettront jamais en cause l’amour que tu portes à ton enfant et je te souhaite d’être heureuse avec ta petite famille.
    Mais c’est vrai que certaines choses me dérange (mais ne le prend pas mal car je ne suis pas là dans le but de juger mais de comprendre)… accoucher par voie basse c’est la nature et le cycle de la vie (certes effrayant pour un premier car c’est l’inconnu) donc c’est vrai que même si je respecte complètement j’ai du mal à comprendre pourquoi bousculé un bébé et le forcer à sortir plutôt que de lui laisser décider de son moment ? Car une césarienne n’est pas anodin pour un bébé c’est pour cela que normalement c’est Pratiqué lorsqu’on n’a pas le choix. Choisir une nurse de nuit c’est un choix également mais pourquoi comparer le faite d’avoir une nurse de nuit par choix les deux premiers mois de vie de l’enfant avec l’obligation de laisser son enfant en crèche la journée à partir de 3 mois ? Pour moi ça n’a absolument rien à voir ! Surtout que les premières semaines l’enfant n’a plus de repères et c’est vital pour lui d’avoir un contact avec sa maman de nuit comme de jour (c’est vrai que répondre aux besoins de son bébé la nuit fait pour moi entièrement partie du rôle de maman mais certes je n’ai pas ton emploi du temps). Et surtout c’est un choix de prendre une nurse alors qu’une maman dépose son enfant à la crèche car elle n’a pas le choix. L’allaitement c’est aussi un sujet sensible mais je n’ai jamais compris en quoi ça peut déranger de ne pas allaiter. J’ai allaiter et j’ai pourtant été jugée… donc finalement biberon ou allaitement on fera forcément le mauvaise choix ! Mais cependant je trouve que dire que si on allaite le papa n’est pas investi je ne suis pas d’accord et non plus avec le fait que cela est douloureux… c’est juste une question d’etre en accord avec soi même :). Certainement qu’allaiter est douloureux et stressant si on nous l’impose ^^. Je sais que mon commentaire va se fondre dans la masse… je te souhaite une bonne continuation, tu es une superbe maman et tu as complètement raison d’assumer tes choix malgré les critiques que cela peut engendrer :).

  218. PERRYNE 20 octobre 2018 / 7 h 52 min

    Bonjour Caroline !

    Super article que j’ai lu avant d’aller au travail, c’est super de pouvoir avoir une vision globale et approfondie de toute la grossesse ! Merci beaucoup pour tout ce que tu donnes et ce que tu fais, et encore félicitation à toi et Hugo pour la petite « turtle » ☺️

  219. Eulalie 20 octobre 2018 / 7 h 52 min

    Je suis étonnée de lire qu’on peut demander si facilement à accoucher par césarienne… Pour moi c’était un acte chirurgical pratiqué en dernier recours uniquement si la voie basse n’était pas possible ou dangereuse.. Je suppose que c’est dû au fait d’accoucher en clinique et pas à l’hôpital…?
    Je ne suis pas tellement d’accord avec l’idée qu’une césarienne est plus douce ou moins traumatisante pour bébé… Les contractions de travail et sa descente progressive dans le bassin le préparent à sa venue au monde. En pratiquant une césarienne on ouvre l’utérus pour venir chercher bb qui une seconde plus tôt était encore peinard au chaud sans être aucunement préparé à une sortie aussi brutale… La lumière et le froid du bloc…
    Je suis un peu dérangée par l’idée que donne ton témoignage que choisir une césarienne, même quand toute les conditions sont favorables pour une voie basse, c’est une bonne idée… Genre si vous ne voulez pas souffrir inutilement, faites comme moi, demandez une césarienne… Tu es très suivie et influente et je pense qu’il faut aussi que tes lectrices sachent que physiologiquement, une voie basse est toujours préférable à un acte chirurgical qui comporte plus de risques au final. Même pour le post-op…toi tu t’en sors très bien mais d’autres souffrent vraiment à cause de leur cicatrice.
    Bref je ne commente pas par méchanceté mais je trouve étonnante cette distance avec le naturel de l’accouchement. Je suis venue lire ton récit car les histoires de venue au monde me passionnent, c’est tellement fort… Mais ton récit a toi me paraît vraiment différent et presque négatif, dénué d’émotion et d’instinct naturel. Il donne un peu l’impression que tu ne voulais pas faire l’effort d’accoucher, de s’occuper toi même de ton bébé… Je comprends un peu le point de vue de ceux qui te reproche une forme d’égoïsme, même si je ne suis évidemment pas d’accord avec eux.
    Après bien sûr chacun fait ce qui lui semble être le meilleur. Et au final, ton bébé est magnifique et en pleine santé.
    Bises

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 01 min

      Comme indiqué dans mon article je ne force personne à comprendre mes choix que j’ai exprimé effectivement de façon plutôt sobre. Je suis quelqu’un de pudique qui garde ses émotions pour ma vie privée :)
      Bien à toi

  220. Camille 20 octobre 2018 / 7 h 55 min

    Bonjour Caroline,
    Vous dites que vous n’avez pas souffert de la césarienne après l’opération et que vous étiez de retour sur vos pieds très rapidement. De mon côté j’ai été pliée en deux de douleurs au moins pendant 2-3 semaines juste après…
    Aviez-vous une pratique particulière pour vous rétablir plus vite ??
    Concernant votre cicatrice, quel soin lui accordez-vous ?

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 04 min

      Hello Camille, je pense que chaque femme est différente et réagit différemment à la douleur.
      Je n’ai rien fait de particulier, j’ai tout de même préféré rester active et ne pas rester cloitrer au lit juste parce que je ressentais une douleur quelconque , même si ça tirait un peu les 2 semaines qui ont suivies l’accouchement.
      Ma cicatrice je l’a masse un peu tous les jours avec Cicalfate :)

      Bien à toi

  221. Cindy 20 octobre 2018 / 7 h 58 min

    Bonjour Caroline,

    Super article! En donnant ton expérience ainsi, tu m’as fait découvrir une autre manière de vivre les premiers mois . Je ne savais pas qu’une nurse pouvait ainsi aider les parents et effectivement cela doit être d’une gde aide. Je partage tes choix sur l’allaitement et la césarienne et je sais comme cela peut être dure à faire accepter aux yeux de la société et je dirais mm à justifier aupres de nos proches.Vous semblez être très serein et vous rayonnez! Félicitation à vous!

  222. Anais.V 20 octobre 2018 / 8 h 00 min

    Bonjour Caroline, le plus important est de se sentir à l’aise avec la fin de cette grossesse et le début d’une Nouvelle vie. Nous sommes dans une société où l’on doit être critiqués de nos faits et gestes à longueur de journée, et plus encore quand tu es avec personne avec de la notoriété.
    Rien ne me choc, choix de vie à respecter. Et puis tout le monde est heureux et trouve sérénité, à quoi bon ce compliquer la vie !
    Reste comme tu es, Marlon bébé heureux ♥️.

  223. Sarah 20 octobre 2018 / 8 h 00 min

    Bonjour Caroline

    Merci pour ce post si sincère ! Par intuition je savais des le debut de ma grossesse que j’accoucherai par cesarienne et effectivement ma Romie était en siege 😊
    Idem pour l’allaitement et c’est papa qui a donné le 1er biberon
    Etre maman c’est du feeling au quotidien, bien heureusement nous vivons dans un pays libre et chaque parent et libre de s’occu De son enfant comme il l’entend.
    Marlon est un superbe bebe, plein de bonheur à vous trois

  224. Marion 20 octobre 2018 / 8 h 11 min

    J’avoue qu’au départ, j’ai été un peu et freiné par ton article et puis en fait, on s’en moque. Une grossesse c’est tellement personnel et différent pour chacune… Moi les médecins m’ont dit qu’on avait pas le choix quand à la césarienne. J’étais assez angoissée d’accoucher naturellement mais comme ma puce est arrivée 5 semaines avant et bien je n’ai plus eu le temps de réfléchir ! Et tout s’est très bien passé pour elle et pour moi :-) Tous tes choix sont personnels et personne n’a le droit de les critiquer ! Aux commentaires négatifs, vous savez ce que je fais quand je suis trop fatiguée et que je n’en peux plus ? Direction Mamie et Papy et repos pour moi 😝 ! Les avantages de ne pas allaiter car je ne l’ai simplement pas senti. Des le début de la grossesse ! Et même que mon bébé se porte a merveille !

  225. Anaïs Lenal 20 octobre 2018 / 8 h 13 min

    Coucou

    Tout d’abord félicitations à toi ! Bienvenue à Marlon dans notre monde aussi même si je suis un peu en retard 😅

    Personnellement je ne partage aucune de tes façons d’appréhender la maternité (voie basse sans péri voulu, allaitement long et sevrage naturel, et je reste à la maison avec bébé malgré mon entreprise) mais comme tu le dis si bien chacun fait ce qu’il veut comme il le ressent. Le tout étant d’être réellement en phase avec ses choix.

    Ce que je voudrais relever c’est plusieurs choses qui paraissent anodines, mais qui pour les allaitantes LONGUES sont des coups de poignard au coeur sincèrement…

    Tu dis que la majorité allaite oui jusqu’à 3 mois. Au delà c’est moitié moins et au delà de 6 mois c’est encore l’hécatombe. Je relève ce point parce qu’il faut préciser les choses, je me doute que ce n’est pas ton combat, mais le fait de faire penser qu’on est une majorité d’allaitantes minimise notre message concernant l’allaitement long et c’est dommage car c’est vrai que tu impactés beaucoup de gens.

    Ensuite concernant les préjugés sur la douleur de l’allaitement et la place du père… C’est dommage de transmettre ce message de mon point de vue car ce sont des idées reçues… La. Place du papa (et je suis sûre que tu en conviendras) ne se fait pas uniquement par les repas…. Le papa est essentiel dans l’allaitement, c’est une pièce maîtresse même, de soutien c’est en fait familial un allaitement on a besoin du soutien de chaque à sa manière pour allaiter sereinement…

    Et concernant la douleur…. A part les montées de lait qui peuvent être douloureuses pour certaines, l’allaitement ne doit pas être douloureux, s’il l’est c’est qu’il y a un problème sous jacent (frein de langue gênant, mauvaise position), encore une fois pour ne pas continuer à transmettre de fausses informations sur l’allaitement ça aurait été top de préciser ca… Même si bien encore une fois ce n’est pas ton combat, mais si tu savais comme c’est dur de vivre dans une société qui te traite d’egoiste, de mère incestueuse, de créatrice d’enfant roi, ou de lesbienne… Alors de lire ces mots, ces informations erronées sur l’allaitement et savoir qu’un grand nombre de personnes vont le lire et que ça va participer forcément à des non choix d’allaitement c’est décourageant, parce que ce sont des non raisons en réalité, basées sur les mythes transmis par les industries laitières et le gouvernement…

    Normaliser l’allaitement long serait bénéfique à toutes et tous en fait simplement ne serait ce que pour faire un choix éclairé et sans peur des jugements des autres.

    Si l’allaitement long pouvait été connu et normalisé l’équilibre serait atteint entre bib et allaitement long, ce qui permettrait à chaque nouvelle mère de faire un choix propre sans préjugés, sans peur du jugement… Et d’être en pleine conscience de ce qu’elle choisit, et en phase totale avec son choix.

    Ah oui par contre, en dehors du fait que nutritivement c’est le plus adapté à bébé on est d’accord, la tétée est aussi rassurante pour un bébé qui découvre un monde qui lui apparaît hostile, ça lui permet d’ouvrir sa zone de confiance tout en étant complétement sécurisé par la tétée !

    Dernier point que je voulais soulever, parce que j’étais enthousiasmée de lire que tu avais voulu attendre de présenter bébé à la famille, pour qu’il ne soit pas directement en contact avec des inconnus… Mais en engageant une nurse pour les nuits, tu n’as pas considéré qu’à une semaine de vie c’était tôt et qu’elle était une inconnue pour Marlon ?

    En tout cas merci si tu prends le temps de me repondre,
    Belle vie à vous trois !! 🙏❤️

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 08 min

      Hello Anais, je n’ai pas souhaité recevoir de visite pour le côté  » bordélique » que cela implique : du bruit, des odeurs, des bras c’est perturbant et « violent » pour un bébé qui vient de naitre.
      Une nurse de nuit est douce, attentionnée, à l’écoute et rassurante pour le bébé, rien à voir avec la visite des proches dans une clinique :)

      Bien à toi

  226. EL MERJANI Nacera 20 octobre 2018 / 8 h 21 min

    Bonjour!
    C’est la première que je lis un de vos articles! Mais pas la dernière…je trouve tres agreable la fluidité naturelle de votre écriture, pas de détail utile…
    Pour le contenant je pense être d accord sur tous les points, même si je n’ai rien fait comme vous pour mon petit Lenny :-) mais après coup et expérience faite, y’a tellement de choses que j’aurai peut être améliorées…Donc oui faire selon soi c’est la base pour trouver l équilibre! Et pour la Nurse c est juste génial comme soutien avec un conseil expérimenté.
    Je vous souhaite plein de bons moments et de continuer dans votre équilibre…je me rejouis de vous relire!

  227. Laurie 20 octobre 2018 / 8 h 25 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai lu avec grande attention ton article et il m’a appris bien des choses!

    Je suis maman d’un petit garçon de 2 ans et demi et de jumeaux d’un an.

    J’ai accouché par voie basse pour les 3 (sans péridurale pour le 1er et avec une péri à’peine posée pour les jujus).
    Je suis ravie d’avoir accouché par voie basse car l’idée d’une césarienne me terrifiait vraiment (l’idée d’être consciente et sentir ce que les médecins font dans mon corps outch eurk encore un truc à me faire faire un malaise!). Alors oui je comprends qu’une femme, future maman puisse penser totalement le contraire de moi et vouloir une césarienne, ne pas ressentir les contractions etc, par contre je ne savais pas que cela était possible de choisir son mode d’accouchement!

    J’ai allaité mon 1er car j en ai ressenti le besoin du fait d avoir perdu sa jumelle, néanmoins je ne l’ai pas fait pour mes jumeaux et je me sens parfaitement en phase avec moi-même d’avoir pris ces décisions!

    Concernant la nurse de nuit je ne connaissais absolument pas et j en aurai bien eu besoin.

    Enfin, je trouve ton récit juste, affirmé, sincère et je suis persuadée que Marlon est plus qu heureux avec des parents comme Hugo et toi.

    Je vous souhaite une belle vie, du bonheur et énormément d’amour!

    Bisous
    Laurie

  228. Estelle 20 octobre 2018 / 8 h 27 min

    Je vous rejoins sur la césa (j’en ai eu deux par nécessité) et l’allaitement (chacun fait ce qu’il veut, vraiment). Là où je suis moins d’accord c’est pour la nurse de nuit. Se faire aider, oui bien sûr évidemment, sans réserve !! Mais là cela fait un peu «  alors avoir un enfant ok, mais sans souffrir, sans allaitement mais SURTOUT sans se lever la nuit, merde, je veux me reposer quoi ! » Et pour ça j’ai du mal. On fait un enfant, on se lève la nuit, point. Personne ne doit le faire pour toi. C’est ta responsabilité. Et non on ne peut pas comparer, ma fille de 2 mois et demi ira chez la nounou dans 1 mois car je reprends le travail, c’est une obligation. Se lever la nuit pour son enfant, le changer, le nourrir, c’est un devoir de parent envers lui. A mes yeux. Mais je respecte malgré tout toutes vos décisions car évidement je sais que votre fils est heureux et vous aussi. Seulement je ne vous rejoins pas sur cette gestion sous traitée de la nuit. C’est une vision trop facile et égoïste à mes yeux de sous traiter les parties difficiles.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 11 min

      C’est aussi une façon d’être encadrée et rassurée lorsque vous n’avez pas votre famille à vos côtés.
      Chacun sa façon de gérer ses craintes et ses angoisses même s’il s’agit d’avoir quelqu’un pour veiller sur votre bébé la nuit à vos côtés.
      Bien à vous

  229. Zina 20 octobre 2018 / 8 h 30 min

    Quel joli article il est pleins de sincérité et oui je valide chacun fait comme il le veut et les personnes qui critiquent il y en aura toujours c’est désolant…mais tant qu’on est en phase avec ses choix pas de compte à rendre. Très beau bébé et très belle famille belle continuation

  230. Ingrid 20 octobre 2018 / 8 h 32 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai lu ton article et me suis beaucoup reconnue. J’ai accouché par césarienne programmée le 3 juillet car mon bébé était en siège. Certes je n’ai pas eu le choix mais après avoir vécu ce magnifique accouchement je suis bien contente d’avoir eu une césarienne. Et en tout honnêteté j’espère accoucher de la même manière pour mes prochains. Je remarchais également le soir même, à ma sortie de l’hopital, c’est comme si je n’avais pas accouché tellement j’étais en forme :-) comme toi je n’ai à aucun moment eu peur ou vu qu’il y avait plus de risques. Tous ces commentaires négatifs viennent de personnes qui ne savent pas ce que c’est et qui jugent sans essayer de comprendre. Mon bébé est également en parfaite santé pourtant au lait en poudre car j’ai vécu l’allaitement comme un stress plutôt qu’un moment de plaisir. J’ai vite décidé d’arreter. Depuis bientôt 4 mois, mon bébé est heureux, rigole tous le temps, n’est pas tombé malade et fais ses nuits depuis ses deux mois! Alors stop aux préjugés il faut Stopper ces mauvaises mentalités et ces mères qui croient tout savoir ! Chaque bébé est différent mais surtout chaque pareng ressent ce qui est le mieux pour son bébé!

    Bonne continuation pour ta jolie famille!

  231. caroline 20 octobre 2018 / 8 h 37 min

    J’ai aussi fais le choix de la césarienne et de ne pas allaiter et pour les même raisons que toi. Tout c’est très bien passé mon bébé est heureux et en bonne santé c’ést les meilleurs décisions que j’ai pu prendre_ N’ecoute pas les mamans frustré visiblement elle ne l’ont pas vécu aussi bien que toi et moi 😉 La césarienne pour moi c’était la meilleur option et on a toutes des envie différente des peurs différentes … Et concernant la nurse alléluia si on avait toutes de l’argent pour on va pas mentir on l’aurait fait.

  232. De Almeida 20 octobre 2018 / 8 h 38 min

    Bonjour Caroline
    Merci pour ce récit touchant et tellement sincère.
    Tu as mis en forme ce que je ressens concernant l’accouchement et l’allaitement … et c’est rassurant de lire et de voir que mes pensées sont partagées.
    Je ne savais pas que l’on pouvait demander une césarienne lorsque c’est ce qu’on souhaite et je suis ravie d’apprendre que c’est possible car pour ma part je pense aussi que c’est une manière plus sûre plus rassurante et moins « douloureuse » pour maman et bébé!
    En tout cas vos choix sont loin d’être égoïstes chacun et chacune fait comme il le ressent et au vue des sourires et images de votre famille … ça a l’air de fonctionner!
    Il y aura toujours ceux et celles qui jugent et pensent tout savoir … on s’en fou 😉 chacun gère sa vie au mieux pour être heureux.
    Merci en tout cas de partager tout ça pour toutes les futures mamans pleine de questions!

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 13 min

      Concernant l’accouchement par césarienne, sachez que mon Gyneco n’était pas emballé quand je lui en ai parlé , mais je le connais depuis plus de 6ans maintenant , j’ai pris le temps de lui expliquer mon choix.
      Il m’a demandé d’attendre les 3/4 de la grossesse avant de me décider pour de bon, ce que j’ai fait, en prenant connaissance de tout ce que cela implique pour le bébé et pour moi et je sui restée sur mes positions , j’ai accouché par césarienne :)
      Si j’avais débarqué chez un gynécologue inconnu en lui exposant mon point de vue, il n’aurai surement jamais accepté de m’accompagner dans ce sens, ce que je comprends amplement :)

      Merci pour votre commentaire <3

  233. Mathilde 20 octobre 2018 / 8 h 38 min

    Bonjour Caroline,

    Félicitations pour ce joli bébé!

    Je suis maman d’une petite fille de 2 ans. Malheureusement, peu importe les choix que l’on fait il y a toujours quelqu’un pour juger.

    J’ai voulu allaiter car le lait maternel est soi-disant meilleur…Résultat ? Catastrophique, ma fille ne voulait pas têter, j’en pleurais ! Je suis vite revenue vers le biberon, elle est en pleine santé et respire la joie de vivre.

    Le principal est d’etre en accord avec toi même. Je te trouve très courageuse de partager cela avec nous et de supporter ces commentaires négatifs.

    Chaque maman, chaque papa, chaque enfant est différent et on est libre de construire sa famille comme on l’entend ! Il n’y a pas de bons ou mauvais choix.

    Je vous souhaite plein de bonheur !

  234. Angélique 20 octobre 2018 / 8 h 40 min

    Très bien écrit et dit …. il faut le faire avec le cœur nous ne parlons pas d’un produit de consommation mais de notre moitié et ce petit être qu’il soit allaité ou pas , accouché par voie basse ou pas ons’en Contre fiche l’important c’est l’amour et de ressentir ce qu l’on peut donner et ce que notre cœur nous dicte …. je travail dans lmon milieu de l’enfance et croyez moi l’importance c’est l’amour des parents y’a pas de « bon » ou mauvais choix quand c’est fait avec le cœur c’est le principal ….

  235. Vanessa 20 octobre 2018 / 8 h 41 min

    Merci pour ta sincérité , sans filtres , c’est pour cela
    Aussi que l’on te suit chaque jour !
    Plein de bonheur à vous 3.
    Vanessa ❤️

  236. Ana 20 octobre 2018 / 8 h 43 min

    Coucou Caro,
    Punaise tu m’as fait pleurer 😢
    C’est votre bébé, c’est ton accouchement personne n’a le droit de juger si s’est bien ou si s’est mal. Tu es la seule (avec Hugo bien entendu) à savoir ce qui est bon pour toi et pour ton bébé. Je respecte a 1000% les choix que tu as fait. Pour la cesa et la nurse. Chacun est libre de choisir son projet de naissance.
    Si j’avais su le traumatisme du mien (3 jours de travail, déclenchement, 1h après césarienne d’urgences car en faite le petit était coincé et ps dans le bon sens… les 3 jours de contraction toutes les 8 min j’ai adoré 😂😂 … ) sans blâmer le personnel médical qui nous a quand épaulé pdt ses 3 jours. Si on avait su Nous aurions fait comme toi, prévoir une césarienne direct pour être tous les deux présents. Si un jour il y a un second, on fera des radios …. et ça sera sûrement césarienne programmée pour apprécier le moment et pas le vivre en panique du ca passe ou ça casse.
    Merci pour ce beau post! Pressée de lire la suite.

    Team bébé 2018 !! Et little turtle aussi 😘

  237. Manon 20 octobre 2018 / 8 h 43 min

    Bonjour,
    Merci de nous faire part de votre expérience.
    Nous avons toutes des vies différentes et expériences différentes. J’attends mon petit bout d’ici 10 jours. Je suis terrifiée mais j’ai tellement hâte également. Je rêverais pouvoir m’occuper de lui jour et nuit au delà de ses 3 mois mais comme beaucoup mes finances ne me le permettent pas mais je vais tout faire pour qu’il me voit le plus possible. Je vais me battre pour qu’il soit le plus heureux possible et en se rendant compte que nous sommes là pour lui même si une 3eme personne intervient dans son « éducation ». L’amour que l’on donne ne se discute pas.
    Je subit une petite pression concernant l’allaitement et je commence à me poser beaucoup de question :vais je le faire par envie ? Par effet de société ? Vais je le subir juste pour faire plaisir à ceux qui estime que c’est mal de ne pas se forcer pour le « bien » de son enfant? Vais je le faire pour un aspect financier (limiter au plus les dépenses de nourriture car oui on me fait ce genre de commentaire)?
    Fort heureusement mon conjoint ne me donne aucune directive et veut juste que je le fasse à ma manière sans subir quelconque pression.
    J’ai vécu ma grossesse difficilement ces derniers mois (grosse prise de poids) de voir mon corps changer à ce point. Les remarques des gens ont également fusés pendant des semaines et c’est très dur psychologiquement surtout quand on est dans le rejet de son corps au préalable.
    Il faut vraiment que les mœurs changent et que les gens comprennent que la grossesse est propre à chacune et que tous les commentaires ou conseils plus ou moins insistant peuvent faire mal (très mal) et provoquer un stress dont les futures mères n’ont pas besoin car 9 mois à porter la vie provoque déjà un stress en soit.
    Merci de faire partager tout cela grâce à votre notoriété.
    J’aimerais vraiment dire à toutes les futures maman ou celles craignants de faire des enfants pour ce genre de problèmes de société de ne pas avoir de doute sur leur capacité à tenir tête aux autres.
    Bon courage pour la suite de votre parcours.

    • Caroline Receveur Caroline Receveur 20 octobre 2018 / 23 h 15 min

      Merci Manon et pleins de bonnes choses pour l’arrivée de votre baby <3

  238. LILOU 20 octobre 2018 / 8 h 45 min

    Bonjour Caroline,
    Tu n’as pas à justifier tes choix de maman, ils sont faits avec cœur et pour le bien de ton petit homme… Le choix d’une nurse de nuit, je trouve ça génial quand on peut se l’offrir, car le manque de sommeil les premières semaines a parfois des conséquences sur la qualité des journées avec bébé !
    Vous avez l’air heureux tous les 4 (je n’oublie pas Islande) et c’est la plus belle des réussites.
    Que les jalouses passent du temps avec leurs enfants plutôt que sur Insta à critiquer, ce sera positif pour tout le monde !
    Belle vie à vous !
    Lilou

  239. Alexandra 20 octobre 2018 / 8 h 47 min

    Aaahhh ouf pas une énième leçon sur le thème du « l’allaitement c’est ce qu’il y a de plus beau » et « un accouchement avec péridurale c’est pas un vrai accouchement »! J’ai un garçon et j’attends en ce moment mon 2eme enfant, je n’allaiterai pas parce que ça ne me met pas à l’aise et pour toutes les raisons que tu as très bien citées, et cette fois, je serai plus sûre de moi devant la pression extérieure, qui existe ! Ras le bol des « bah c’ est tellement mieux pour bébé ». Mon premier n’a pas été allaite, il a 6 ans et va très bien !!! Et en ce qui concerne l’accouchement, effectivement, pas de gloire dans la souffrance, ça ne fait pas de nous de meilleures mamans et de toutes façons, il n’y pas encore de concours je crois :) bises à toi et ta famille ! (la nurse de nuit, quel rêve !)

  240. MARIE 20 octobre 2018 / 8 h 50 min

    Bonjour Caroline,

    J’avais hâte de lire cet article, et je t’avoue être surprise. Tu m’as appris quelque chose, je ne savais pas qu’il était possible d’accoucher par césarienne par choix et non uniquement pour des contraintes médicales. Je suis assez etonnée que cette pratique se fasse, car de mon point de vu, je trouve ça contre nature de vouloir désirez une intervention chirurgicale pour mettre son enfant au monde. Cependant, si certaines femmes le réclament et sont en harmonie avec cet acte, je trouve ça positif que tu en parle. C’est une bonne chose de pouvoir faire partager ton expérience pour toutes les autres futurs mamans. Il est préférable de vivre son accouchement avec épanouissement, peu importe de qu’elle manière ! Ce qui me permet d’être un peu plus ouverte sur le sujet, non pour moi, mais pour toutes les femmes ayant la même conception de la chose que toi.

    Concernant la nurse de nuit, je suis ni pour, ni contre. C’est un luxe que certaines femmes peuvent s’offrir pour dormir pleinement, avoir bonne mine, c’est être mère sans vivrent avec toutes les contraintes. C’est prendre que le meilleur et franchement c’est le pied !
    Personnellement, le plus difficile pour moi serait de faire rentrer une femme dans notre vie familliale, dans notre maison, dans notre intimité pendant la nuit. Et c’est moment de nuit reste tout de même merveilleux, égoïstement je préfère garder mon enfant. Mon choix est d’être une maman fatiguée plutôt que de faire appelle à une nurse. Par contre je pense que mon corps dirait un grand OUI pour une nurse lol.
    Pour ce qui est de la garde la journée en crèche, ce n’est pas un choix je pense, mais une obligation pour beaucoup de femme. Être blogueuse et de pouvoir garder son enfant la journée, c’est un luxe. Je t’envie pour ça. Malheureusement c’est un métier des temps modernes, et la majorité des femmes en France garde un métier classique qui ne permet pas d’être présente toute la journée. Ce n’est pas comparable avec la garde de nuit car il n’y a pas de choix qui s’offre à nous.

    Pour le point de l’allaitement, je partage absolument le même avis que toi. Devoir sortir son sein sans arrêt, surtout en étant une femme active, c’est frustrant je trouve. Surtout en étant pudique, c’est difficile de trouver un endroit calme pour pouvoir allaiter dans des bonnes conditions. Et pour retrouver son intimité dans son couple, c’est beaucoup plus simple quand bébé n’est pas pendu à notre mamelon.
    Et tu as raison, le papa à le bonheur de pouvoir se mettre à la tâche. C’est plus une bulle à 3, que à 2 !
    Je termine en disant qu’il faut mieux donner le biberon avec amour que le sein avec dédain.

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre nouvelle aventure, et la santé.

  241. Marie 20 octobre 2018 / 8 h 53 min

    Merci beaucoup pour cette article plein de sincérité malgré les commentaires négatifs que cela peut engendrer. Peu importe les decisions que l’on prend poir nos enfants, le plus important c’est l’amour et la tolérance 😊

  242. Stéphanie 20 octobre 2018 / 8 h 53 min

    Bonjour Caroline,
    Tout d abord felicitation pour ce beau bébé, en aucun cas je ne jugerai tes choix après cet article laisse aussi la parole ouverte er c est intéressant malgré que je ne partage pas du tout ton avis sur la maternité et pourtant du même âge chef d entreprise également et maman de deux petites en fait je trouve juste dommage que malgré sûrement ton carnet d adresse assez vaste personne n est pu te rassurer au mieux sur l accouchement ou sur les craintes que tu a l air d avoir sur ce jour j et je pense que tes craintes sont sûrement justifiées car elles font peur à moi aussi j ai eu peur mais j ai ou trouver autour des moi des personnes professionnel pour me rassurer et non pour me programmer tout la vie est faite de rebondissements et un jour tes plans peuvent êtres perturbés et sans être prête ça fait encore plus peur!
    En tout cas je te souhaite une bonne continuation et j adore suivre tes idées de look et wandertea.
    Merci belle journée