Accouchement , allaitement … #PART2

Pffffiouh… par où commencer ?!

Tout d’abord, merci à toutes ces femmes, ces mamans et futures mamans qui ont pris le temps de lire mon article et de partager leur expérience et leur avis sans pour autant juger ni dénigrer, juste échanger sur un sujet (bien trop) controversé, la maternité !

Je vais, dans ce nouvel article, répondre à vos interrogations sur les différents points abordés précédemment à savoir : l’accouchement par césarienne, l’allaitement, la nurse de nuit, etc …

Sachez, et je le répète, que mon blog est un outil de partage, où JE partage MON vécu, MES expériences et je ne demande à personne de valider ces choix, mais simplement de les respecter.

Voici donc une petite FAQ des questions ou interrogations qui sont revenues plusieurs fois dans les commentaires :

  •  Comment faire pour choisir son mode d’accouchement ?

Je vais vous parler de mon cas précis, puisque encore une fois je vous livre mon expérience en totale transparence.

J’ai rencontré mon gynécologue il y a plus de 6 ans maintenant. Il m’a vu grandir, évoluer en tant que femme, m’entendre dire que je ne voudrais jamais d’enfant et puis au final tomber enceinte après avoir rencontré Hugo. La relation que j’ai créée avec mon gynécologue, la confiance que j’ai en lui, son écoute et ses conseils m’ont naturellement amenée à discuter avec lui de mon ressenti vis à vis de l’accouchement. Je lui ai parlé de mon souhait d’accoucher par césarienne, pour diverses raisons. Il m’a demandé une simple chose : prendre le temps de ma grossesse, laisser les mois s’écouler pour ressentir mon corps et mon bébé avant de faire mon choix définitif. Les mois ont passé, j’ai tenté de visualiser les choses, de voir comment je me sentais à l’approche de mon accouchement et j’ai finalement décidé d’accoucher par césarienne en connaissance de cause.

Il est important de préciser que ce genre de décision ne doit pas être prise à la légère, qu’elle doit être mûrement réfléchie et accompagnée par votre gynécologue, sage femme, équipe médicale pour que vous puissiez avoir toutes les cartes en mains avant de vous décider.

Pour en revenir à mon gynécologue, et cela vaut pour tout dans la vie (relations amoureuses, amicales, professionnelles,…), ce n’est pas lui qui est venu frapper à ma porte en me disant : « Hey ! C’est moi ton super gynéco !  » J’en ai rencontré beaucoup, des bons, des moins bons, certains pas du tout à l’écoute, d’autres un peu bizarres, … mais je n’ai jamais lâché l’affaire. Je déteste me contenter de quelque chose qui ne me convient pas. J’aurais pu m’arrêter au premier venu, faire mes frottis et examens habituels et basta. Mais j’avais besoin de plus, de quelqu’un en qui je peux avoir confiance, qui me comprend, m’analyse et m’aide ! Peu importe les besoins de chacun, même s’il ne s’agit que d’une oreille attentive, cela peut parfois jouer un rôle important dans votre vie, et cette personne m’a aidée, conseillée, soutenue dans une période de ma vie où j’en avais besoin (à l’époque il s’agissait de mes problèmes d’acné).

De là, une relation de confiance et d’échange naturel s’est créée et c’est pour cela qu’aujourd’hui, après 6 ans de « relation », sans savoir qu’un jour c’est lui qui mettrait au monde mon enfant, il m’a simplement écoutée, conseillée et aidée à prendre une décision, pas la plus simple, mais celle qui était parfaitement en accord avec moi-même.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Simplement parce qu’il est clair que si j’avais débarqué de nulle part chez ce même gynécologue en demandant une césarienne, bien sûr qu’il n’aurait jamais accepté et c’est tout à fait compréhensible. Il est donc de votre ressort de vous entourer de personnes qui vous écoutent, vous aident et vous guident dans vos choix, sans jamais vous juger. Des personnes bienveillantes qui sauront vous mettre en garde et vous dire les choses, agréables à entendre ou non, mais importantes pour vous faire votre propre avis et prendre votre propre décision.

  • Je ne reparlerai pas de l’allaitement car c’est un débat sans fin, comme tout ce qui est lié à la maternité et provoque débat et virulence à chaque fois, mais je précise à nouveau que VOUS êtes seules maitres de votre corps et vos envies. Si vous voulez allaiter, si vous préférez donner le biberon ou autre, ce choix ne regarde que vous. La seule chose à savoir pour bien le vivre, c’est d’être en totale adéquation avec vous et vous-même. Pas votre mère, ni vos copines, ni les sages femmes et j’en passe, juste VOUS… Votre ressenti et votre instinct sont vos meilleurs amis pour affronter la vie sereinement, peu importe le regard des autres. Que vaut-il mieux ? Faire plaisir aux AUTRES en étant « malheureuse » parce que vous vivez mal l’allaitement, le biberon,  le cododo … ou VOUS sentir bien dans vos baskets, sûre de vos choix et de vos convictions, et en profiter pour faire le tri dans votre entourage qui juge, alors qu’il n’ont pas leur mot à dire sur la manière dont vous appréhendez la maternité.
  • Comment et où trouver une nurse de nuit ?

Pour ma part, je ne savais pas que j’aurais affaire à une nurse de nuit lorsque je suis tombée enceinte. Je savais que je ferais appel à une nounou puisque, comme je l’ai déjà indiqué, ma maman et belle maman n’habitant pas sur place, je n’avais personne pour m’aider avec Marlon. De plus, ayant un emploi de temps assez flexible, je ne souhaitais pas mettre Marlon en crèche tout en sachant que je pouvais passer plusieurs heures avec lui tous les jours même si cela est par intermittence. Savoir qu’entre chaque rdv je peux faire un saut à la maison et le retrouver me remplit de joie et ce mode de vie me convient très bien. Mais justement, pour avoir cette liberté il me fallait tout de même quelqu’un qui puisse s’en occuper lorsque Hugo et moi devons quitter la maison quelques heures par semaine. Nous avons donc cherché une nounou, puis je suis tombée sur le profil de plusieurs nurses de nuit, moi qui ne savais même pas que ça existait. Je n’ai trouvé que très peu de renseignements sur cette profession, pourtant si courante au UK et aux US. J’ai parlé à quelques connaissances qui avaient justement eu des nurses de nuits ou sortie de maternité pour leur enfant. Cela permet au bébé de trouver ses repères rapidement, un rythme au niveau des biberons, des nuits, et cela ne les rend pas « malheureux » ou en manque de leurs « parents » comme j’ai pu l’entendre. Je leur ai posé un milliard de questions sur le développement de bébé entouré de ses parents ET d’une nurse de nuit. Leurs témoignages m’ont rassurée, et leurs enfants, que je connais pour la plupart, sont des enfants en bonne santé, heureux, joyeux et proches de leurs parents. Il n’y a pas de règle avec les enfants ou la maternité. Un bébé allaité ne sera pas moins malade qu’un bébé nourrit au biberon, un bébé né d’une césarienne ne sera pas plus traumatisé qu’un bébé né par voie basse, un bébé mis en crèche ne sera pas plus malheureux qu’avec une nounou à la maison, etc …

Je ne pensais pas avoir recourt à une nurse de nuit, mais si ma maman avait vécu à côte de chez moi, je n’aurais pas hésité une seule seconde à la faire dormir à la maison les premières semaines, non pas pour se lever à ma place, mais pour me rassurer, comme l’a fait ma nurse de nuit pendant les premiers mois de Marlon. Car la différence est là, et c’est sur ce point que beaucoup font fausse route. Une nurse de nuit est également appelée nurse « sortie de maternité  » tout simplement parce qu’elles sont là pour épauler, aider, conseiller et soutenir les parents dans leur nouvelle vie, pleine d’incompréhensions et d’inconnus.

Elle m’a aidée et rassurée sur beaucoup de points, moi qui avais peur de me retrouver seule face à l’arrivée du bébé, de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir « comment faire », aujourd’hui j’ai des acquis, qui auraient pu m’être transmis par ma maman, belle maman ou membre de la famille, mais qui m’ont été transmis par ma nurse et je lui en suis plus que reconnaissante.

Encore une fois, nous sommes toutes différentes et nous appréhendons toutes la maternité différemment. Je suis une angoissée de nature et j’avais besoin de quelqu’un qui me rassure et qui soit à l’aise avec les nourrissons. Il s’avère que c’est ma nurse de nuit qui a tenu ce rôle. Tant que vous faites – encore une fois – ce qui vous semble juste et bon pour votre bébé et pour vous, personne n’a le droit de vous juger. Donner de l’amour à son enfant, le protéger, le choyer, le nourrir, voilà ce qui compte. Et non pas la façon dont vous accouchez, allaitez et vous faites aider au quotidien.

Concernant le coût financier que cela peut impliquer, je suis consciente que cela n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais le sujet n’est pas là. Le sujet est d’accepter de se faire aider et ne pas être persuadée qu’être maman veut dire à tout prix souffrir. Souffrir ou ne pas souffrir pendant l’accouchement ne fera pas de vous une meilleure mère, allaiter ou ne pas allaiter ne fera pas de vous une meilleure mère, vous faire aider au quotidien ou partir en weekend pour partager un moment complice avec son fiancé et reprendre son souffle en confiant bébé à Mamie ou la nounou ne fera pas de vous une mauvaise mère.

Si vous avez la chance, l’envie ou même les moyens de faire appel à votre entourage ou à une personne spécialisée pour vous faire aider, n’hésitez pas ! On a toujours peur de demander, d’être jugée mais au final pourquoi ? Pour éventuellement essuyer un refus ? Des critiques ? Et alors ? Si je m’étais arrêtée à tous les refus ou critiques que j’ai reçus dans ma vie, je n’aurais pas été bien loin.

Ne lâchez rien, soyez sûre de vous, de vos convictions, tant qu’elles sont faites avec le coeur, vous ne pouvez pas vous tromper !

Je tiens également à rappeler que je me sens proche de vous, de ma communauté, de mes lectrices, même si je n’ai pas la même vie que beaucoup d’entre vous. Le fond est ce qui nous rapproche et non pas la forme.

J’ai une vie particulière, je fais un métier encore peu reconnu, je vis avec mon temps et j’assume mes choix. Je comprends que les moyens de chacun sont différents et qu’une nurse de nuit demande d’avoir un peu d’économies mais voici MA façon de penser :

  •  Je préfère économiser et dépenser mon argent dans une nurse de nuit plutôt que dans des voyages, des sacs, des vêtements, des sorties, des cigarettes… je pourrais vous lister bon nombre de choses que l’on dépense au quotidien mais qui peuvent être mis de côté lorsqu’il faut faire des choix, ce que j’ai fait. La nurse de nuit n’est utile que pendant les 2 premiers mois de vie de votre bébé, on ne parle pas d’embaucher quelqu’un à vie ! Son rôle est de vous accompagner, de vous guider et d’aider bébé à trouver son rythme et faire ses nuits. Sa mission est remplie dès que bébé a 2 mois, 2 mois et demi (ce n’est pas de la magie, juste du savoir-faire et de l’expérience). Ces dépenses sont donc limitées dans le temps, peuvent être ajoutées à votre liste de cadeaux de naissance et sont déductibles des impôts.
  •  Personne ne m’a forcée à faire un enfant. J’ai rencontré la bonne personne et j’en mourais d’envie. J’ai fait en sorte de pouvoir subvenir aux besoins de mon bébé tout en gardant en tête que ma vie de femme et d’entrepreneur devait aussi avoir leur place pour que je garde un équilibre, MON équilibre. Je n’aurais pas appréhendé la maternité de la même façon il y a 3, 6 ou 8 ans. J’ai choisi, malgré moi et suivant le cours de ma vie, d’attendre le bon moment pour mettre au monde un enfant dans les meilleures conditions possible et de me donner les moyens de l’élever comme je l’ai toujours souhaité.
  •  J’ai rencontré beaucoup de nurses de nuit avant de me décider. Confier son enfant à une « inconnue » n’est pas chose facile, surtout pour quelqu’un comme moi qui ne sait pas déléguer. J’ai suivi mon instinct, j’ai choisi LA personne la plus adaptée à Marlon. Mais il faut rester vigilant, rencontrer, écouter, ressentir avant de faire rentrer quelqu’un dans votre vie pour s’occuper de ce qu’il y a de plus cher au monde, son enfant. Pour être totalement transparente, si je n’avais pas trouvé cette nurse, je n’aurais jamais confié Marlon à quelqu’un d’autre et je ne confierai jamais Marlon à quelqu’un en qui je n’ai pas confiance, que ce soit pour un rdv, un weekend ou une nuit. J’aurais pu ne pas retourner travailler avant ses 3 mois, avec tout ce que cela implique, si je n’avais pas trouvé la bonne personne pour Marlon. Je ne fais aucun choix par dépit, tout est réfléchi, analysé (parfois même un peu trop) et ressenti. J’ai confié Marlon PARCE QUE j’ai trouvé quelqu’un de confiance à qui confier mon bébé, non pas parce que j’avais décidé de le confier coûte que coûte. La différence est subtile et pourtant elle est là. Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’aide comme il n’est pas nécessaire de ne pas dormir la nuit pour se sentir mère, mais si vous en avez l’envie, l’opportunité, les moyens alors posez-vous et demandez-vous ce qui est bon pour vous, pour votre équilibre en tant que femme, salariée, mère au foyer, peu importe, suivez votre instinct et foncez, non pas pour vous décharger mais pour vous aider. 

Je conclurai sur le fait que ces derniers jours ont été assez éprouvants pour moi. Non pas parce que certaines personnes m’ont fait douter de moi et de mes choix, loin de là, mais simplement parce que je suis quelqu’un d’hypersensible. Chaque émotion, remarque, et même chaque lieu peut avoir un impact sur mon état d’esprit. De cet article j’ai reçu de la virulence, de la négativité, j’ai même réfléchi à fermer mon blog. Eh oui, à quoi bon partager si le but de certaines personnes est de vous détruire alors que vous ne prônez rien, et n’incitez à rien. Et puis, j’ai cogité, j’ai réfléchi et j’ai surtout lu chacun de vos commentaires. J’ai réalisé que la majorité d’entre vous, si c’est n’est presque 90% de vos commentaires étaient compréhensifs, bienveillants et ne déformaient pas mes propos à leur guise. J’ai aussi réalisé que oui, je dérange, car je n’ai pas choisi de faire comme tout le monde. Mais j’ai aussi choisi d’être transparente, d’être sincère et d’être vraie. Pas pour que l’on me félicite mais simplement parce que je ne sais pas faire autrement. Et puis j’ai aussi choisi de me battre, pour toutes celles qui n’ont pas la parole, ni une audience aussi large que la mienne et qui aimeraient pourtant pouvoir crier et assumer leurs convictions haut et fort. Arrêter de partager, fermer mon blog, cela reviendrait à donner raison à toutes celles qui n’ont pas compris que leurs choix n’étaient pas mieux, ni moins bien, que les autres, mais juste différents et que leur virulence et insolence n’étaient que facilité par leur retranchement derrière un écran.

Vous dire que j’ai accouché par voie basse, dans mon salon, sans péridurale et que je donne le sein à Marlon pendant mes rdv pro car je l’emmène partout avec moi sur mon dos en écharpe, pour quoi faire ? Etre encensée par certaines, dénigrée par d’autres ? Pour faire plaisir à l’entourage ? Pour faire croire que je suis une maman parfaite ?! Jamais ! Je ne suis pas parfaite, aucune maman n’est parfaite. Nous sommes humaines et nous faisons des choix, que nous pouvons partager et sur lesquels nous pouvons échanger, mais jamais être jugées.

Ma maman, qui était gênée voire interloquée par mes choix d’accoucher par césarienne (elle qui a accouché par voie basse sans péridurale pour ses 3 enfants), de ne pas allaiter (elle qui a allaité pendant plusieurs mois ses 3 enfants), de faire appel à une nurse de nuit (elle qui nous a élevés à la campagne avec ses parents à ses côtés pour la soutenir et l’aider) a pourtant écouté, compris et accepté mes choix. Elle qui avait un parcours et une vision de la maternité à l’opposé de la mienne. Pourtant ma maman est, et restera, ma plus grande confidente, mon pilier, ma force et mon exemple. Je l’admire d’avoir réussi à nous élever et à nous rendre heureux en faisant du mieux qu’elle pouvait avec les moyens dont elle disposait à l’époque. J’ai été allaitée et pourtant je chopais toutes les maladies et allergies du coin, je devrais la blâmer sur ça ? J’ai été pratiquement élevée par mes grands-parents chez qui ma maman me déposait tous les jours pour aller travailler, je devrais la blâmer pour ça ?

Non ! Je ne blâmerai jamais ma mère d’avoir fait comme elle le pouvait et comme elle a cru être le mieux pour nous, pour elle. Je l’admire d’avoir accouché par voie basse sans péridurale, d’avoir allaité plusieurs mois, de nous avoir confiés à nos grands-parents et permis de tisser des liens privilégiés avec eux. Aujourd’hui, je suis maman et pour moi être mère c’est être tolérante et bienveillante envers les autres et envers soi-même. Nous ne sommes et ne serons jamais des mamans parfaites, nous avons toutes des chemins de vie différents. La seule chose qui nous rassemble c’est l’amour qu’il nous a fallu pour concevoir un bébé et l’amour qu’on lui donnera jusqu’à notre dernier souffle. J’admire ma mère, ses choix, et la respecte plus que quiconque. Elle a fait ce qui lui semblait être le mieux pour elle, pour moi, pour ses enfants et c’est ce que j’ai décidé de faire aujourd’hui pour Marlon : lui donner le meilleur en étant une maman aimante, protectrice et bien dans sa tête.

Peu importe mes choix, ils sont toujours dirigés par l’amour et la bienveillance et c’est tout ce qui compte.

 

438 Comments

  1. Alicia 23 octobre 2018 / 20 h 53 min

    Un article sincère, qui laisse transparaître ta sensibilité ! Et encore plus la sensibilité d’une maman. Peu importe nos choix, ce qui compte c’est ce sentiment si fort, puissant, intense quand on rencontre notre bébé. Peu importe ce qui se passe autour de nous, un seul regard, un seul sourire et tout est oublié. Merci Caroline pour ce partage :)

  2. Virginie Comi 23 octobre 2018 / 20 h 53 min

    Bonsoir Caroline,

    Mon fils a quelques jours d’écart avec Marlon. Je ne l’ai pas allaité et j’ai hesité a demander une césarienne a mon gynéco qui comme le tient est très a l’écoute. J’ai toujours laissé de côté les remarques négatives privilégiant ce qui me rendait heureuse afin d’inonder mon bébé de bonnes ondes et donc d’amour. Le bonheur est contagieux et transmissible a bébé 😊 Soyons maîtres de NOS vies 💕

    Plein de bonheur a vous

  3. Valentine 23 octobre 2018 / 20 h 55 min

    Que dire… Je travaille dans la petite enfance et je sais que si je montrais ton article à mes collègues elles te jugeraient. Mais pas moi. Je suis tellement heureuse que des femmes fassent comme bon leur semblent, tant que cela ne met pas leur santé ou bonheur en danger ni celle ou celui de leur enfant. Savoir que tu es en accord avec toi-même malgré les critiques que tu as également dû rencontrer même bien avant l’article de ce blog me soulage.
    Chacun fait ses choix, chacun a un vécu et un ressenti différent et ça me tue de voir des personnes dire que tu n’as donné la vie que parce que Hugo voulait un enfant ou encore pire que tu n’aimes pas Marlon ! Quelle horreur ! Vous êtes tous les 3 complices et je ne vois que des stories de 3 secondes de votre vie… Et ce sont ces personnes qui sont aussi maman ? Mais quelles valeurs vont-elles inculquer ? Le respect de l’autre, le débat constructif, accepter les choix des autres, comprendre même sans adhérer c’est ça plutôt que la critique facile, le jugement et les insultes qui devraient être en haut de la liste…
    Mesdames et messieurs, personne ne vous demande de faire la même chose que Caroline, tout comme personne ne vous en empêche ! Chacun ses choix, sa façon d’appréhender la maternité et d’éduquer ses enfants.
    L’amour est le seul maître mot.

  4. Midwife 23 octobre 2018 / 20 h 58 min

    Bonsoir Caroline, tu n avais aucune obligation à te justifier. Étant sage femme même si la césarienne n est pas ce qu il y a de mieux médicalement parlant et psychologiquement aussi, j ai appris avec les années d expérience a écouter les mères/les couples et surtout à tenter du mieux que je peux de les comprendre. J accompagne, je n impose rien. Tu as fait tes choix en âme et conscience et ç est tout ce qui compte. Bonne continuation.

    • nadege 23 octobre 2018 / 22 h 19 min

      Mme Receveur, vos choix d’accouchement et de nurse la nuit sont pour moi une sorte de coquetterie propres aux célébrités et gens riches. Car bien évidemment vous n’êtes pas la seule à le faire. On pourrait critiquer de nombreuses célébrités ! Merci pour votre transparence car c’est rassurant pour une majorité de femmes. Voir une célébrité toute pimpante et sans signe de fatigue après un accouchement, ce n’est pas
      la réalité d’une majorité de mamans. Et avec vos explications les femmes doivent déculpabiliser car on est pas sur le même pied d’égalité ! Donc merci de dire la vérité. Pour l’allaitement, je suis d’accord avec vous. Quand je vois une célèbre mannequin Gisèle Bun…qui a allaité et qui s’est fait ensuite refaire les seins, c’est dommage. Quelque part, elle n’a pas assumé complètement l’allaitement… Si elle ne voulait pas que son corps change elle aurait dû donner le biberon…ou bien assumer les conséquences de l’allaitement. Le baby blues est propre à chaque femme. Perso je n’en ai pas fait… En tout cas, essayez de rester présents pour votre enfant malgré le travail, de lui donner beaucoup d’amour, c’est cela le plus important.

      • Mythas 24 octobre 2018 / 7 h 28 min

        Juste en passant, ce n’est pas l’allaitement qui abîme les seins, c’est la grossesse et l’âge. Cette mannequin ce serait sûrement fait refaire la poitrine avec ou sans allaitement.

      • Adeline 24 octobre 2018 / 10 h 04 min

        Pourquoi devrait-on « assumer » l’accouchement en gardant une poitrine déformée si on ne l’aime pas ? Je ne vois pas du tout le problème de souhaiter allaiter, de vivre ça très bien et ensuite de décider de refaire faire sa poitrine si c’est comme ça qu’on se sent mieux ! Il n’y a pas que les stars qui font de la chirurgie mammaire, cela aide de nombreuses femmes à aimer à nouveau leur corps après un accouchement et/ou un allaitement. En effet le mieux est de s’aimer et s’accepter telle qu’on est, mais je trouve ça très moralisateur de décréter qu’une femme qui a allaité doit en assumer les stigmates s’il y en a.

        • Sofia 24 octobre 2018 / 11 h 48 min

          Adeline je suis bien d’accord avec toi. D’autant plus que même les femmes qui n’allaitent pas on parfois une poitrine déformée par la grossesse car les montées de lait font grossir les seins pendant la grossesse et lorsque l’on reperd tout ça peut devenir des « gants de toilette ». Ma mère a allaité ces deux enfants avec plaisir mais elle a ressenti le besoin de refaire ses seins après car elle ne se sentait plus femme. Tout comme on applique des crèmes pendant la grossesse pour ne pas avoir de vergeture on peut avoir envie de réparer se qui a été modifier par la grossesse. C’est tellement réducteur je trouve de dire « si on décide d’avoir un enfant il faut en accepter toutes les conséquences! » pourquoi? Pour qui? Arrêtons avec la culpabilité chretienne qui nous pousse à accepter un rôle d’en martyr!

          • nadege 24 octobre 2018 / 22 h 33 min

            Euh…martyr…sachez que nous sommes bien lotis en France. La péridurale c’est miraculeux ! Ça soulage !! En Angleterre la majorité des femmes accouchent sans péridurale dont Kate Middleton. La péri n’est pas trop dans leur culture. Et je peux vous assurer que c’est vrai car ma meilleure amie vit là-bas et a accouché sans péridurale contre sa volonté…

          • Sofia 24 octobre 2018 / 23 h 58 min

            Nadège oui je confirme j’ai vécu 5 ans à Londres. Et donc? Vous pensez que c’est un exemple? Je ne vois pas le rapport avec le sujet de se refaire la poitrine. Pour info le secteur de la santé est extrêmement médiocre en Angleterre et si les médecins évitent au maximum la péridurale c’est tout simplement pour réduire les coûts… si vous trouvez que c’est un exemple à suivre et bien pas moi!

          • nadege 25 octobre 2018 / 0 h 36 min

            Est ce que j’ai dit que ce qui se fait au UK était un exemple à suivre ? Pas du tout. L’accouchement avec péri n’est pas une douleur de « martyr ». Le mot est fort de café. Concernant l’allaitement chacun fait ce qu’il veut. Perso j’ai fait des tétées de bienvenue puis biberon car pas à l’aise avec l’allaitement. Caroline Receveur travaille dans le monde de la mode donc ses choix sont particuliers et ne suivent pas ce que vivent la majorité des femmes. Tous les jours sur les magazines people, TV, réseaux sociaux, cinémas,… on voit des femmes super belles au top du top. Mais elles ont des moyens financiers que nous n’avons pas.

          • nadege 25 octobre 2018 / 1 h 01 min

            Est ce que j’ai dit que ce qui se fait au UK était un exemple à suivre ? Pas du tout. On doit respecter la volonté de la future maman ! L’accouchement avec péri n’est pas une douleur de « martyr ». Le mot est fort de café. C’est pour cela que je reste dubitative sur les césariennes de confort…Concernant l’allaitement chacun fait ce qu’il veut. Le mieux c’est d’allaiter j’en suis convaincue mais perso j’ai fait 2 tétées de bienvenue puis biberon car pas à l’aise avec l’allaitement. Caroline Receveur travaille dans le monde de la mode donc ses choix sont particuliers et ne suivent pas ce que vivent la majorité des femmes. Tous les jours sur les magazines people, TV, réseaux sociaux, cinémas,… on voit des femmes super belles au top du top. Mais elles ont des moyens financiers que nous n’avons pas. J’ai pris l’exemple de cette mannequin pour l’allaitement car elle a allaité mais elle s’est sentie obligée de se refaire sa poitrine suite grossesse allaitement pour rentrer dans les clous des diktats de la mode et l’a ensuite regretté… On est en 2018 et la pression est toujours aussi forte sur le physique des femmes…Maintenant il y a des jeunes filles et jeunes femmes n’ayant pas encore eu d’enfant qui suivent Caroline Receveur et il ne faut pas qu’elles croient qu’une grossesse et un accouchement c’est une douleur de martyr. Je kiffe le sketch de Florence Foresti sur la grossesse. C’est drôle et ça permet de relativiser !!

      • Linda Mehenni 24 octobre 2018 / 12 h 20 min

        Pardon mais la aussi c’est son choix elle a allaitée et se fait refaire la poitrine j ai envie de dire et alors! C’est son corps aucun rapport avec le fait d’assumer ou pas son allaitement .🤷‍♀️. J ai donné le biberon est mon corps à quand même changé! Si demain je dois me refaire les seins parce que la grossesse m à changée je n’assumerais pas moi non plus m’en faut d’avoir eu un enfant qui a changé mon corps . C’est un peu découragent de lire ce genre de jugement… que chacune voient midi à sa porte dans le respect des autres au lieu de se perdre dans des débats qui n’ont pas lieu d’etre. VIVE LA VIE , VIVE LES FEMMES ET LA MATERNITÉ! Il y a tellement plus grave ds la vie 🙏🖤

      • Manon 24 octobre 2018 / 16 h 12 min

        L’allaitement n’abîme pas les seins. La grossesse oui.

        • nadege 24 octobre 2018 / 21 h 56 min

          Je n’ai fait que reprendre les propos de cette mannequin qui a écrit un livre en 2018 où elle a indiqué qu’elle avait fait cette chirurgie en 2015 pour cette raison. Elle a confirmé qu’elle avait porté une burka sur Paris, ville où elle s’est faite opérer car elle ne voulait pas que ça se sache. Enfin elle a indiqué que pendant 1 an elle a porté des vêtements amples car elle ne reconnaissait plus son corps suite à cette chirurgie… Chacun fait ce qu’il veut certes mais je la plains… Son métier est d’être belle… Mais à quel prix…

          • nadege 24 octobre 2018 / 22 h 10 min

            La maternité est propre à chacun, le tout est de bien le vivre et de donner beaucoup d’amour à ses enfants. Je ne critique pas Caroline Receveur, c’est honnête ce qu’elle dit. Et ça permet de déculpabiliser une majorité de mamans qui ne peuvent pas être pimpante et avoir une super belle mine quand il faut se lever la nuit pour donner le bib ou allaiter !!

        • Malika 26 octobre 2018 / 7 h 26 min

          Bonjour
          J’ai allaitée 18 mois v’etait Mon choix malgré les critiques d’incompréhensions
          Pour info je n’ai pas les seins qui tombent

    • Jessica 23 octobre 2018 / 22 h 32 min

      Bonsoir Caroline,
      Je te suis depuis peu sur Instagram mais je suis en admiration devant toi (ta beauté, ton caractère) et ta famille.
      Ne laisse jamais les gens te faire douter car c’est la jalousie des gens qui les vont être méchant.
      Tu es un exemple pour nous. Prendre sa vie en main et ne pas la subir et faire comme la société, voilà le chemin à suivre. Et tu l’as compris.
      Merci aussi de ton honnêteté dans ton blog.
      C’est si rare des personnes connues comme toi de ne pas faire du « mat tu vu ».
      C’est la première fois que j’écris un commentaire mais cela est important pour moi car j’ai été touché de tes articles.
      Je te souhaite tout le bonheur et l’amour de ta nouvelle famille car c’est notre carburant dans la vie (je suis aussi une nouvelle maman depuis 10 mois).
      Amicalement.
      Jessica

  5. Vanessa 23 octobre 2018 / 20 h 58 min

    Juste MERCI 🙏
    Bravo pour votre courage de vous livrer ainsi sur une partie de vie « privée ».
    Quel courage !
    Et quel force d’oser affronter les « mégères » qui vous dénigrent si honteusement.
    Longue et belle vie à tous les 3
    Douces pensées Mme Caroline 💕

  6. clementine 23 octobre 2018 / 20 h 59 min

    Bonjour Caroline, je viens d’écrire un petit commentaire sur ton premier poste sur ton accouchement et je reviens ici laisser un message pour te dire encore félicitation pour ce deuxième article à ce sujet qui est encore parfaitement bien dit et juste. Je voulais te dire que je t’admire beaucoup pour ce que tu fais et pour tous ce que tu défends au quotidien et ces belles valeurs que tu possèdes comme l’ouverture d’esprit et la tolérance. Et enfin ne doute jamais de toi et de ce en quoi tu crois. Je te souhaite le meilleur.

  7. Laetiboop 23 octobre 2018 / 20 h 59 min

    Bravo Caroline pour cet article « mise au point ». Personnellement, j’avais déjà compris tout ça avec le premier article mais peut être que ces précisions permettront à toutes les autres de mieux appréhender tes choix.

    Continue comme ça !! :)

  8. Elodie 23 octobre 2018 / 21 h 03 min

    Merci pour ce partage d’expérience !
    C’est vrai que ton premier article a fait débat ,  mais c’est surtout que les gens n’ont pour certains aucune ouverture d’esprit , et n’acceptent pas le choix des autres .. heureusement ce n’est pas la majorité !!
    Moi je te remercie vraiment ! Car moi même je suis enceinte de 3 mois et je me pose toute ces questions !! Que choisir comme méthode d’accouchement? Allaiter, ne pas allaiter ?
    Et je me retrouve beaucoup dans ta façon de penser et de voir les choses!
    Toutes ces questions que l’on peut se poser sont légitimes , et heureusement qu’il existe différentes méthodes adaptées à chacune d’entre nous !
    J’ai du faire face comme toi au jugement des autres , car il y a une différence d’âge entre mon homme et moi, car il avait déjà des enfants , parce que nous avons eu très vite envie d’avoir un enfant …. dès que nous ne respectons pas des « cases » nous avons droit au jugement … ce n’est pas toujours évident car malgré tout , on « entend » toutes ces remarques .. mais comme tu dis, c’est Le moment de faire un tri autour de soi! Et de s’affirmer dans ses choix !
    Merci d’être toi!!

    • Laetitia T 8 novembre 2018 / 23 h 23 min

      Bonsoir Caroline,
      Quand on devient maman on choisir d’être la personne que l’on veut et l’éducation que l’on veut donner à notre enfant. On ne peut pas juger ce qu’une femme ou mère décide pour elle son enfant et sa famille. Tu fais ce que tu veux et tu as bien raison c’est ton choix et tout le monde devrait le respecter et non critiquer.

  9. Lvs 23 octobre 2018 / 21 h 03 min

    Bonsoir Caroline

    J’ai lu rapidement ton article. Tu n’as pas à te justifier de tes choix… C’est le seul message que je te laisse. Prends confiance en toi.

  10. Sanchez 23 octobre 2018 / 21 h 03 min

    Salut Caroline, je commente pratiquement jamais, mais je lis beaucoup tes articles, et tu es vraiment une très belle personne. Les personnes rageuses comme ça, y’en a énormément, que tu sois « connue » ou non, il y’aura toujours des gens qui comprendront pas tes choix. Mais justement ce sont tes choix, et tu les a pris avec amour et c’est ce que Marlon ressent,de l’amour. Pas une maman qui court de partout entre chaque rdv pour l’allaiter, ce qui le stresserait en plus.. Ce sont tes choix et tu n’es pas la seule dans le monde à penser comme ça, et les enfants ce portent très bien comme tu as dit. Bref, tu t’en a rien à faire de ces personnes à ondes négatives ils n’ont rien à faire d’autres! Profitez tous les trois ma belle,sache que je commente jamais et je te supporte quand même !!

  11. Margot 23 octobre 2018 / 21 h 04 min

    Bonjour Caroline,

    C’est un très joli deuxième article qui remettra peut-être certaine personne à leur place.
    Je suis maman de 2 enfants et je ne suis pas en accord avec ton premier article. Il y a des choses que je n’approuvent pas, ne comprends pas mais jamais je n’aurai osé juger une autre maman.
    C’est un « métier » difficile, plein d’embûches, de doutes, de peurs et encore pleins d’autres émotions qui ne peuvent se décrire.
    Chaque femme a son ressenti sur la maternité et si les gens y réfléchissent bien la maternité n’est pas la même dans le monde. Chaque pays, chaque personne a son identité et sa façon de fonctionner.
    Tu as raison de continuer à faire ce que tu aimes et laisser ceux qui sont là pour détruire laisser le faire sans leur porter d’intérêt même si le cœur n’y ai pas toujours.
    Prenez soin de vous et de votre famille c’est l’essentiel de la vie 😊

  12. Alizée 23 octobre 2018 / 21 h 04 min

    Ne change pas Caro, tu es une maman et une femme formidable !
    Je ne suis pas enceinte et ne l’ai jamais été, et j’ai beaucoup aimé lire tes articles !
    Assez horrifié de voir certains commentaires.. On est en 2018 et on peut pas faire ce que l’on veut sans être juger c’est quand même dingue..
    J’aime tellement voir les stories sur Instagram avec le petit Marlon, vous êtes trop beaux tout les 4 (avec Island).
    Bon courage pour la suite xoxo !
    Alizée

  13. TOMASELLI Sonia 23 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Bonjour Caroline,
    J’avais lu votre article précédant sans commenter, mais cette fois ci je me sens obligée.
    Vous avez l’air d’être une femme honnête et qui a la tête sur les épaules. J’admire le fait que vous sachiez autant ce que vous voulez dans votre vie et que vous vous donniez les moyens d’y arriver !!! Et on sait que ce n’est pas facile dans une société où les personnes se jugent continuellement.

    Je suis à l’opposé de vous concernant mes choix: accouchement voie basse sans péridurale (voulu), allaitement encore en cours (18 mois et j’ai le droit à des réflexions moi aussi) . Et pourtant je trouve qu’il faut se soutenir entre femme et pas se lancer la pierre !!!

    Je vous souhaite une bonne continuation et continuer à prendre uniquement le positif des commentaires.

  14. Marine D 23 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Bravo pour cet article très touchant !! Aujourd’hui il n’est pas facile d’être une maman 2.0 qui travaille pour soi tout en élevant son enfant. Je respecte tes choix, j’admire ton assurance et ta confiance en toi. Ne laisse pas certaines personnes négatives et non ouvertes d’esprit gâcher ce que tu peux offrir aux autres.
    Merci d’être si sincère et de nous faire assez confiance pour te livrer ainsi.
    Belle soirée
    Marine <3

  15. Vanessa 23 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Juste MERCI 🙏
    Bravo pour votre courage de vous livrer ainsi sur une partie de vie « privée ».
    Quel courage !
    Et quel force d’oser affronter les « mégères » qui vous dénigrent si honteusement.
    Longue et belle vie à tous les 3
    Douces pensées MADAME Caroline 💕

  16. Cassandra 23 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Très belle preuve de force et de courage d’affirmer tes choix et convictions. Il y aura toujours des personnes malveillantes qui se penseront au dessus des autres. Mais ce sont juste des frustrés et jaloux derrière leur écran. Ils ne méritent pas que l’on s’attarde sur eux.
    Le principal est le bien être de nos petits bouts, et au final c’est tout ce qui compte.

  17. Heidi 23 octobre 2018 / 21 h 07 min

    Émouvant témoignage et belle réponse à ces nombreuses critiques, quelle sagesse et quel respect dans tes mots dont on ne peut que s’inspirer ! Merci pour ce bel article, il n’apporte que du bon !

  18. Elodie 23 octobre 2018 / 21 h 08 min

    BRAVO !

  19. Laura 23 octobre 2018 / 21 h 09 min

    Chère Caroline,
    Ce second article m’a donné des frissons et les larmes aux yeux. Lire chaque commentaire atroce que tu as reçu, et te voir écrire cet article juste magnifique, whaouh!
    Merci à toi, de partager et échanger avec nous. Ne t’arrete pas! Et encore moins à cause de personnes qui n’en valent pas la peine… laisse les dans leur haine. Et profite de ton bonheur avec tes amours. Tu as tout tellement bien résumé. Personnellement tu m’as appris beaucoup de choses. En tant que maman moi non plus Je n’ai pas allaité ! Et alors! Chacun est libre de ses choix! Tout comme personnellement je voulais absolument que ce soit moi qui sorte mon fils de moi… encore une fois c’etait Mon choix! Et si j’avais pu, moi aussi j’aurai voulu avoir de l’aide comme tu as eu ! Cela m’aurait sûrement évité le baby blues dont j’ai souffert.
    Merci Caroline, merci pour ta transparence et merci de casser ces dictats archaïques!

  20. Jessye 23 octobre 2018 / 21 h 10 min

    Bravo je suis tout à fait d’accord avec toi !
    Next 😘

  21. Mathilde 23 octobre 2018 / 21 h 11 min

    Merci pour cet article. J ai 2 filles l’une née par césarienne et la 2nde par voix basse et les 2 se portent bien. Je suis une vraie maman poule et j’essuie beaucoup de critique sur ma façon de les éduquer « tu les couves trop » phrase la plus récurrente. Mais je continue à faire comme je l’entend, comme je le ressent en accord avec mon mari qui a la même vision que moi. Alors merci pour cet article qui montre la tolérance et la bienveillance que chacun devrait avoir même si il ne partage pas les mêmes convictions. Je vous souhaite une bonne Continuation à tous les 3.

  22. lauriane 23 octobre 2018 / 21 h 12 min

    Merci. Merci sincèrement Caroline.
    Ce serait formidable si plus de personnes et notamment d’influenceuses faisaient preuve de la même tolérance par rapport à la maternité.
    Tout est parfaitement résumé. Chaque mère fait du mieux qu’elle peut et il n’y a pas d’idéal auquel nous devons coller.
    Pas de dogme à suivre.

    Ta réaction et ce que tu écris dans ce nouvel article prouve une fois de plus ta sincérité et ton intelligence face aux critiques.

    Continue à écrire s’il te plaît ! Je ne partage pas forcément toujours toutes tes idées mais la lecture de tes articles m’ intéresse et m’interpelle parfois, et c’est important dans la vie, d’être capable « d’entendre » des expériences qui diffèrent des siennes sans juger.

    Merci!

  23. Enora 23 octobre 2018 / 21 h 12 min

    Bonjour Caroline, je tenais à te dire que d’une part c’est un très bel article mais d’autre part tu n’aurais jamais dû faire cet article.
    Alors pourquoi ? Car pour moi tu n’as pas besoin de te justifier une deuxième fois, tu t’es déjà justifié dans le premier article concernant tes choix personnels.
    Tu es grande tu es majeur et vacciné tu fais ce que tu veux de ta vie et de tes choix, pour moi il est primordial d’accepter et d’assumer ses choix.
    Car il faut arrêter de se justifier au près de personnes qui pensent être mieux que tout le monde et qui savent mieux que tout le monde, ces rageuses.
    C’est plus facile à dire que à faire mais il faut passer outre ces personnes qui pense mieux que tout le monde.
    Tu es là pour Partager des bonnes idées tes conseils et nous décrire ton quotidien. Moi j’ai lu ton précédent article je ne suis pas en accord avec un point mais je suis tolérante et je ne vais pas empresser d’aller écrire un commentaire négatif par rapport à tes choix.
    Bref, il faut arrêter de juger trop vite, elle fait se qu’elle veut et quand on voit Marlon ça n’a pas l’air d’être un enfant malheureux . Je préfère un mère qui fait des choix qui seront bon pour elle et qui fera d’elle une bonne mère et qui sera aimé son enfant.
    En tout cas bon courage pour la suite et continue et essaie d’oublierces rageuses
    Bis à vous 3 😉

  24. Sandra 23 octobre 2018 / 21 h 13 min

    Bonsoir Caroline,
    très belle continuation à vous 3!!
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur, vous le méritez. Vous êtes une belle personne.

  25. Oliveira estelle 23 octobre 2018 / 21 h 13 min

    J’ai accouché il y a 1 mois de mon 2 eme fils. 2 eme accouchement de plus de 24 heures avec des bebes en souffrance vers la fin. 2 eme bebe reflux qui aurait ete encore pire avec l’allaitement. J’ai voulu tout gérer pour le premier et je n’ai fait que transmettre mon stress et ma fatigue a mon fils. Les premiers jours de bebe ne sont pas facile et c’est important d’être bien entouré (nurse, maman ou autre) car une maman heureuse ne peut transmettre que du bonheur a son enfant. Ton fils a l’air heureux et vous etes beau a voir tout les 4.

    • Marine 24 octobre 2018 / 13 h 33 min

      Non non le reflux n’aurait pas été pire avec l’allaitement bien au contraire. Le lait maternel a des propriétés cicatrisantes. Et c’est prouvé. C’est le mieux qu’on aurait pu vous souhaiter.

  26. Clémence COURDAVAULT 23 octobre 2018 / 21 h 13 min

    Très bel article, avec de belles paroles honnêtes et justes. J’ai été choquée par certaines critiques très virulentes… La méchanceté dépasse parfois l’entendement.

    Comme tu le dis le principal est de s’écouter et ne pas se laisser influencer. Bravo à toi d’assumer publiquement tous tes choix dans une société actuelle où la mode est au retour au « naturel » où l’on prône l’accouchement sans péri, l’allaitement et le cododo comme les « must do » qui feront de nous de bonnes mères.

    Je te suis sur les réseaux, je ne commente jamais rien mais tes articles sont toujours touchants de sincérité et ce que tu t’es pris dans la tête ces derniers jours m’à donnée envie de réagir.

    Tu donnes un bel exemple à toutes les femmes d’aujourd’hui. Belle, dynamique, courageuse, sincère, qui gère une belle carrière professionnelle et une jolie famille en devenir. Je te souhaite le meilleur pour la suite 😊

  27. Dada 23 octobre 2018 / 21 h 14 min

    Bravo Caroline, je comprends mieux votre démarche. On a pas à être d’accord ou non avec les choix de chacun mais simplement les respecter peu importe son propre avis et c’est ça qui est dommage sur les réseaux, on échange pas des idées qui peuvent être différentes mais on juge et je suis parfois choquée de la méchanceté des gens (allant jusqu’à vous souhaiter la mort ! non mais on va où là!).

    C’est courageux et déculpabilisant pour bcp de femmes et moi j’ai trouvé ça très intéressant à lire alors que ma conception de la maternité est plus proche de celle de votre maman.

    Mais il n’existe pas UNE vérité, chacun à la sienne. Le plus important c’est que vous soyez épanouie et je ne doute pas une seule seconde que vous soyez une super maman :)

  28. Caro 23 octobre 2018 / 21 h 14 min

    Un enfant n’a besoin que d’une seule chose: l’amour.

    Je partage ce que tu as dis pour l’allaitement, il vaut mieux donner un biberon avec le sourire plutôt que donner le sein à contre coeur parce que c’est « Ce qui est le mieux…. »
    Quand j’ai accouché on m’a demandé si « je la nourrissais… » j’ai eu envie de répondre « ah parce qu’il faut les nourrir aussi…!!! » bref rions rions!!!

    Être maman c’est la plus belle chose au monde, être une femme, maman, épouse, amie, soeur… oui tout est possible!!! Soyons fière de nous!!!

    • Delphine 24 octobre 2018 / 7 h 39 min

      C’est « drôle », j’ai eu le même type de remarque quand j’ai dit que je ne voulais pas allaiter !! Personne en face interloquée qui me répond : mais tu ne vas pas le nourrir ?! Genre donner un bib ce n’est pas « nourrir » son enfant !! C’est fou comme la maternité donne ce droit aux gens de systématiquement donner leur avis qu’ils jugent toujours meilleur !

  29. Gleyses 23 octobre 2018 / 21 h 15 min

    Bonsoir Caroline !
    Je ne laisse jamais de commentaire , je suis , je lis , j’ai mes avis , je lis parfois les commentaires, je m’interroge aussi sur les jugements , les critiques, les compliments… mes je ne communiques pas … pourquoi parce que je n’en trouve pas l’envie , ni le besoin et je ne souhaite surtout pas rentrer dans des discussions qui ne mènent à rien … chacun sa vie .
    Mais là je dois dire : mais quel bel article !!
    Bravo … je suis de ces femmes d’aujourd’hui, de ces mères qui veulent toujours bien faire mais n’ont hélas pas la recette et se confortent dans l’idee que l’amour que l’on donne et le souhait de bien faire est essentiel pour le bien être de ses enfants !
    Chacun sa vie , ses méthodes et ses questionnements , la bienveillance, l’amour et le fait de ne pas s’oublier dans sa vie de femme étant primordial pour l’épanouissement de sa famille . Une maman qui va et tout va !!
    Je pense que peu importe ma pensée pour vous ce soir , ça ne va pas changer le cour de votre vie mais je vous comprends , je valide vos choix ( pourtant oui j’ai accouché 2 fois par voix basses , j’ai allaité plus de 7 mois ..) et je vous soutient !
    Continuez , vivez et soyez heureuse !
    Mes meilleures pensées vous accompagnent ! ❤️

  30. Celine 23 octobre 2018 / 21 h 15 min

    Bonjour,
    Je pense que tu as entièrement raison d assumer tes choix.
    A cet âge la les bébés sont des éponges d émotions, il vaut mieux avoir une maman apaisée qui peut être n allaitera pas, qu’une maman qui ai la pression de faire toutes c’est choses qu on imposent mais qui se sentira stressé et de ce fait pas a la hauteur.. Tout ça nos petit loup le ressentent.
    Soit fière de tes choix 😄

  31. Mathilde mlc 23 octobre 2018 / 21 h 17 min

    Le premier article m’avait deja touchée (peut etre est ce du aux hormones, etant actuellement dans mon 7eme mois) mais celui la encore plus… merci de défendre tes choix ta vision de la maternité… cela fait du bien pour toutes les futures mamans et les mamans!

  32. Clothilde 23 octobre 2018 / 21 h 17 min

    Bonsoir Caroline,
    J’avais déjà laissé un commentaire sous ton article précédent ou le ton un peu froid de l’article m’avais laissée un peu déçu je l’avoue… J’avais adoré le fond beaucoup moins la forme.
    Alors merci ! Merci de prendre le temps de te confier à nous à nouveau, merci pour cet article et tes mots que je trouve cette fois beaucoup moins « robotisé », merci pour ton partage d’experience, merci de crier haut et fort qu’il n’hexiste pas un seul chemin dicté par la société pour entrer dans le club des « bonnes mères ». J’ai moi même un parcours atypique et me sens que très peu comprise…
    Alors voilà merci pour tes mots, bravo pour ton courage
    Marlon et Hugo ont de la chance de t’avoir avec eux.
    Belle continuation à vous
    Et un majeur en l’air à tous les têtes {soit disant} bien pensantes.

  33. PERRIN 23 octobre 2018 / 21 h 17 min

    Bonjour, moi je viens d’apprendre ma grossesse. Et j’ai suivie ta grossesse l’année dernière avec attention. Pareil que toi je ne souhaite pas accoucher par voie basse cela ne m’intéresse pas mais comme tu l’a dis, je vais prendre le temps d’y réfléchir aussi. Dans ton expérience tu ouvres des portes et des réflexions pour les autres ! Merci à toi. Je ne pense pas que tu as besoin de te justifier sur tes choix. Honnêtement je pense même qu’à travers ton expérience tu peux aider des futurs mères et des mères à déculpabiliser et apprendre à ne pas s’oublier en tant que femme afin de se réserver du temps aussi à soi et continuer à s’écouter ! Merci ! 😘 Un bébé heureux, c’est des parents heureux ! Vraiment je t’encourage à continuer ton blog que je lis toujours avec autant de plaisir et d’attention !

  34. Mama 23 octobre 2018 / 21 h 18 min

    Je ne suis pas maman, loin de là, mais le sujet de la maternité m’intéresse beaucoup. Je n’ai jamais laissé de commentaires sous vos photos ou articles, mais aujourd’hui j’ai décidé de le faire, car j’ai été choquée de la violence des commentaires sous votre précédent article. Bien sûr que nous avons le droit de ne pas partager vos choix, votre façon de penser, mais aucunement de vous insulter et de remettre en cause ce que vous êtes, la maman que vous êtes pour votre petit Marlon. Votre grossesse, accouchement, retour à la maison ne concernent que vous et vous seule uniquement, vous avez simplement souhaité partager votre expérience avec nous, mais sans jugement en retour. J’ai apprécié lire ces articles en tout cas,très bien écrits. Bref, j’espère que cette fois ci les commentaires seront plus positifs et plus bienveillants, et surtout, bravo pour ce que vous êtes, votre parcours, votre réussite et ce magnifique bébé qui sera élevé par de supers parents, avec une maman admirable pour ce qu’elle fait et pour sa force de toujours assumer ses choix, qui n’a pas peur du jugement d’autri. Et surtout, continuez d’être fière de vos choix, de ce que vous êtes et à l’assumer pleinement, c’est inspirant!
    Bonne soirée 😉

  35. Marie 23 octobre 2018 / 21 h 19 min

    MERCI Caroline, cet article te ressemble.
    Merci de ton honnêteté.
    Merci de ta bienveillance.
    Merci d assumer qui tu es et tes choix.
    A l heure où l on devrait pouvoir dire et assumer qui on est et ce que l on pense, j ai de plus en plus l’impression que notre société régresse et tant à revenir vers une société archaïque.
    Je suis célibataire, donc loin de penser aux bébés, allaitement etc… mais je me suis sentie concernée par ton article qui avant tout prône la tolérance et l acceptation de soi et de ses choix !
    Bonne soirée et hâte de lire tes prochains articles qui nous manquent ❤️

  36. Ella 23 octobre 2018 / 21 h 20 min

    Merci Caroline pour ton témoignage. Je te trouve très touchante dans cette article. Continue à t’ecouter . Nous t’aimons comme tu es !

  37. Oliveira estelle 23 octobre 2018 / 21 h 20 min

    J’ai accouché de mon 2 eme fils il y a un mois. 2 eme acouchement de plus de 24 heures avec des bebes en detresse. 2 eme bebe avec reflux qui aurait ete pire avec l’allaitement. J’ai voulu tout gerer avec mon 1er et je n’ai fait que transmettre mon stress a mon fils. Une maman heureuse ne transmettra que du bonheur a son fils, cest tout ce qui compte. Ton fils a l’air heureux et vous etes beau a voir tous les 4.

  38. Jennifer 23 octobre 2018 / 21 h 22 min

    Merci pour ce nouvel article rempli de sincérité.
    C’est quand même terrible de toujours devoir se justifier, du moindre fait et geste, de la moindre décision, du moindre choix…
    Ta sincérité, ton humilité et ta transparence montrent bien que tu ne cherches pas à plaire aux autres, ou bien à faire comme les autres… mais tu cherches bien à t’accomplir, à faire les meilleurs choix pour toi et ta famille, et c’est le plus important : être en accord avec soi-même. Les personnes qui ne comprennent pas cela, et bien tant pis pour elles. Je suis juste outrée par le fait que certaines d’entre elles osent critiquer et juger des choix qui sont avant tout personnels.
    Il n’y a pas une manière de bien faire, une manière d’être maman… chacune compose, s’adapte et fait de son mieux. Et c’est là, la clef du bonheur et de l’équilibre.
    Tes choix te sont propres, et à chacun de les respecter.
    La maternité est un sujet très controversé et tout le monde a l’impression d’avoir la bonne manière de faire ou la bonne manière de penser. Mais, comme tu l’as évoqué, l’importance est la bienveillance et l’amour, et d’être en accord avec soi-même et ses ressentis. Toi seule sait ce qui est bon pour toi, Marlon, et ta famille… Toi seule peut juger de ce qui est bien ou pas.
    Je comprends parfaitement ces lourds jugements qui peuvent nous faire douter sur notre rôle de maman :
    – J’ai également accouché par césarienne : j’ai été déclenché mais mon corps n’a pas été réceptif. J’ai alors demandé à ce que l’on pratique une césarienne car je ne voulais pas accueillir ma fille dans l’angoisse, la précipitation et l’urgence. J’ai donc préféré anticiper, et finalement, je ne regrette pas ce choix, car je garde un très bon souvenir de mon accouchement. Tout le monde était détendu, à mon écoute, et je me suis sentie apaisée et sereine. Ma fille est donc arrivée dans la plus grande des décontractions, et papa a pu profiter de ses premiers moments.
    – J’ai également fait le choix de ne pas allaiter : je n’en ressentais ni l’envie, ni le besoin. J’ai donc préféré lui donner le biberon dès le départ, et je préférais lui donner le biberon avec beaucoup d’amour plutôt que de l’allaiter en étant malheureuse et en me forçant. Il me tenait également à cœur que papa participe à ces jolis moments.
    Je me suis battue pour que mes choix soient compris et assumés. Aujourd’hui, je suis fière d’y être arrivée, de m’être écoutée et d’avoir fait ces choix avec mon cœur.
    Et pour moi, c’est le plus important.
    J’espère que ce petit témoignage te redonnera un peu de baume au cœur et qu’il contrebalancera les idioties d’autres personnes.
    Ne cesse jamais de t’écouter, surtout quand cela concerne Marlon. Tu es la seule juge et la seule à vraiment savoir ce qui est bon pour toi et pour lui.
    Je t’embrasse. Et no worry :), you’re a good mum !

  39. Julie 23 octobre 2018 / 21 h 22 min

    Bravo pour ton partage honnête et sincère…
    Je ne partage pas tes choix mais ils sont les tiens et ne concernent que toi et ta famille.
    Trop de gens sont là pour critiquer et sur tout:
    Tu accouches par césarienne = tu vas à l’encontre de la nature!
    Tu accouches sans péridurale = tu es une folle qui veut souffir!
    Tu fais du cododo = tu habitues mal ton enfant, il ne fera jamais ses nuits…
    Tu le mes dans sa cambre = tu arrives à dormir malgré le risque de mort subite??!!
    Tu allaites 1 ou 2 mois « c’est bien » mais 6 mois, non c’est trop, ton enfant est grand maintenant !

    Bref trop de critiques et de malveillance quand on devient maman…
    Il faut beaucoup de détermination et de force parfois pour se faire confiance et s’écouter; pour soi même et son bébé.
    Ton partage est donc important car comme tu le dis très bien, l’essentiel est d’être en accord avec nos choix et l’amour que l’on donne à son enfant.
    Donc merci pour ton message de tolérance qui va bien au delà de la maternité ♡

  40. Cécile 23 octobre 2018 / 21 h 23 min

    Chère Caroline,
    Merci pour ce post qui fait vraiment du bien!
    Je suis maman d’une petite fille de un an que j’ai eu la chance de pouvoir allaiter et pour qui j’ai eu la chance (je le répète) de POUVOIR m’arrête un an.
    Depuis sa naissance, je suis abasourdie et plus qu’agacée par les jugements incessants qui nous entourent.
    La pression mise sur les femmes est invraisemblable. Peu importe les choix que l’on fait, chacun se croit légitime à les juger et les critiquer (oncles et tantes « bien intentionnés »… jusqu’aux passants dans la rue).
    Donc, merci de rappeler que la vie d’une femme est faite d’impératifs professionnels et d’un équilibre personnel à trouver, que devenir parent est un défi à relever pour lequel, en effet, toute aide est la bienvenue!

  41. Marion 23 octobre 2018 / 21 h 23 min

    juste 👏👏 d assumer tout ca! On devrait toutes être comme ça! Au lieu de vouloir rentrer dans le moule de la maman et femme « parfaite ». Sans regarder le financier la réussite ou même la notoriété on devrait toute s assumer dans nos choix et nos convictions et la….profitez a fond de chaque moments ne serait que de la routine! Alors merci parce que grâce à ces articles on a envie de dire MERDE à tous ceux qui observent et jugent nos faits et gestes!

  42. Cécile 23 octobre 2018 / 21 h 25 min

    Chère Caroline,
    Merci pour ce post qui fait vraiment du bien!
    Je suis maman d’une petite fille de un an que j’ai eu la chance de pouvoir allaiter et pour qui j’ai eu la chance (je le répète) de POUVOIR m’arrête un an.
    Depuis sa naissance, je suis abasourdie et plus qu’agacée par les jugements incessants qui nous entourent.
    La pression mise sur les femmes est invraisemblable. Peu importe les choix que l’on fait, chacun se croit légitime à les juger et les critiquer (oncles et tantes « bien intentionnés »… jusqu’aux passants dans la rue).
    Donc, merci de rappeler que la vie d’une femme est faite d’impératifs professionnels et d’un équilibre personnel à trouver, que devenir parents est un défi à relever pour lequel, en effet, toute aide est la bienvenue!

  43. July 23 octobre 2018 / 21 h 27 min

    Bonjour
    Tres bel article mais quel dommage d’être obligé de se justifier de ces choix en 2018… surtout pour un sujet comme celui ci.
    Bon courage et bonne continuation.

  44. Laura 23 octobre 2018 / 21 h 27 min

    Coucou Caroline. Je suis maman depuis peu . C’est à dire depuis le mois d’août. J’ai énormément douter de moi avant mon accouchement. Tout le long de ma grossesse, mon entourage me remettais souvent en questions sur les choix que je faisais et encore aujourd’hui j’y ai droit. Ce n’est clairement pas facile à vivre mais tes articles m’ont permis de reprendre confiance en moi et pour ça merci.
    Par la suite je suis resté carrément choqué des réactions de certaines, la façon dont tu as été dénigré m’as clairement choqué, certe façons de juger sans connaître, je ne le comprendrais jamais. Tu es une femme superbe et une maman génial. Pour la suite je te souhaite tous pleins de bonhneur.

  45. Flavie 23 octobre 2018 / 21 h 28 min

    Un magnifique texte Caroline de gros bisous à toi et reste comme tu es. 😊

  46. Marie 23 octobre 2018 / 21 h 28 min

    Caroline,
    Pour ma part, ton blog devrait servir à partager tes expériences et non te justifier pour chacune de tes décisions…
    Nous sommes toutes différentes (et heureusement!), c’est grâce à cela que l’échange existe.
    Celles qui te suivent vraiment connaissent tes valeurs. Je te remercie pour ta transparence.
    Affectueusement.

  47. Pauline 23 octobre 2018 / 21 h 28 min

    Bonsoir Caroline,
    Merci d’être toi et de ne pas avoir peur de dire les choses.
    Je suis enceinte de 6mois et demi et je me pause mille questions sur mon futur accouchement. Je ne te parle pas de devenir maman … je me demande même si ça sera inée alors que mon bébé était voulu !
    Bref, tout ça pour te dire que l’experience des autres est toujours bonne à écouter .. mais le principal c’est de faire les choses avec amour.
    Tu es un personnage médiatique que les gens se permettent de critiquer derrière un écran … mais cela ne doit pas te toucher car la majorité des femmes pensent et agissent comme toi : avec cœur et reflexion. Bon courage pour la suite.
    Une future maman

  48. Barbara 23 octobre 2018 / 21 h 29 min

    Bonsoir,

    En vous lisant, je découvre la femme, la mère derrière l’entrepreneur et cheffe d’entreprise . Les choix que vous avez fait sont les vôtres et vous avez raisons de les défendre car personne n’a le droit de vous dire comment vous devez vivre, élever, éduquer et aimer Marlon. Soyez fière de vous,de votre conjoint et de ce que vous construisez!

  49. Sophie 23 octobre 2018 / 21 h 29 min

    Merci pour ces deux articles qui font sens pour la maternité mais aussi pour tout le reste! Arrêtons de juger sans fin! La vie est de plus en plus faite de jugement critiques, susceptibilité et j’en passe et quel dommage..c’est bien triste!
    En tout les cas merci pour ce partage et cette franchise!

  50. Marion 23 octobre 2018 / 21 h 30 min

    Très bonne réponse à tous les commentaires désobligeants mais tu n’as pas à te justifier , chacune vit sa maternité comme elle le sent et ce qui compte c’est de s’occuper de SON enfant et pas de celui de Pierre paul ou Jacques en voulant imposer ses manières de faire ! Merci pour ton partage je comprends parfaitement tes choix.

  51. Dhs Angelique 23 octobre 2018 / 21 h 31 min

    Une grossesse est différente à chaque femme. C’etait votre choix et personne n’a le droit de vous juger. J’ai préféré élever mes 5 enfants sans avoir recours à une nourrice et maintenant je travaille et si c’était à refaire, je ferai de même. Vous avez choisi un mode de garde pas commun certes mais le principal c’est que vous avez réussi à trouver cet équilibre et que tous le monde soit heureux et bien. Un enfant ça change tout. Profitez de lui à chaque instant, ça grandit trop vite ces petites choses là 😉

  52. Marlyne 23 octobre 2018 / 21 h 31 min

    Merci !!! Merci d’être aussi sensée et bienveillante !

  53. Val 23 octobre 2018 / 21 h 32 min

    Bonjour Caroline,
    J’adore ton article, j’adorais ton précédent article également. Je suis bien contente et en phase avec toi sur le fait qu’on ne devrait pas devoir ce justifier, et que l essentiel c’est detre en phase avec soi même pour être une bonne maman. Et je suis sûr que c’est ce que tu es

  54. Chloé 23 octobre 2018 / 21 h 32 min

    Wooooow! Tout est dit, les points sont sur les I et les barres sur les T! Texte écrit avec le coeur et qui remet les choses à leur place. Dommage que tu sois obligée de te justifier mais bon…. Merci pour ta sincérité. Je te souhaite le meilleur pour toi et les tiens.
    Vive la tolérance et vive la différence.!!
    🤗🤗

  55. JulieSwissGirl 23 octobre 2018 / 21 h 33 min

    Salut Caroline,
    Tu n’avais effectivement, comme l’a dit Midwife, pas d’obligations à te justifier, le faire est donc admirable.
    J’ai 21 ans et avoir un bébé ne fait pas du tout encore partie de mes projets, voir même de mes envies, mais tu m’inspires quand même énormément par rapport à ta vie de maman ; ton point de vue, tes choix ainsi que tout le reste est propre à toi et je te remercie de le partager avec nous. N’écoute pas les personnes qui t’abaissent aussi facilement que derrière un écran … ce sont des lâches qui pratiquent la méchanceté gratuite, leur répondre et prendre du temps à se justifier serait leur donner trop d’importance…
    Bref, tout ça pour dire que tu fais partie de notre quotidien et que 90% d’entre nous te soutenons par contre à 100% ! Belle continuation à toi et plein de bonheur à toi et à tes deux hommes !
    Belle soirée
    Julie

  56. Sara 23 octobre 2018 / 21 h 33 min

    Je suis tellement abasourdie en pensant à toutes ces femmes qui se sont permis de te juger. Mais dans quel monde vit-on ?
    J’ai eu 31 ans cette année, je pensais que je n’aurais jamais d’enfants, mais j’en ressens l’envie profonde depuis peu. L’idée d’accoucher par voie basse, l’allaitement, l’organisation avec bébé (je suis également indépendante) et l’inconnu me terrifient. Autant te dire que lorsque j’ai lu ton premier article, j’ai lu l’accouchement (et l’après-accouchement) dont je rêverai.
    Toutes les mamans et les futures mamans qui se permettent de critiquer avec autant de mépris et de méchanceté devraient plutôt s’inquiéter des valeurs morales qu’elles véhiculent. Accoucher par voie basse et allaiter sont des actes plus importants pour elles que celui de transmettre le respect, l’ouverture d’esprit et la bienveillance ?
    Merci d’avoir partagé ton expérience. Je t’envoie toute mon admiration.
    Prends soin de toi,

    Sara

  57. PAULINE 23 octobre 2018 / 21 h 33 min

    Bravo Caroline pour cet article ! Je ne poste jamais de commentaire d’habitude mais là je ne pouvais pas m’empêcher de te dire que tu es une superbe maman et tu peux être fière de toi ! :)

    C’est triste de voir que certains commentaires auront réussi à te faire de la peine… C’est ce qu’ils voulaient, te faire douter avec des commentaires remplis de haine et de jugement… Alors que pourtant ça ne fait aucun doute que tu aimes ton fils plus que tout et que tu ferais tout pour son bonheur !

    Tu as raison de ne pas les écouter, reste comme tu es, une personne vraie avec une immense coeur.

    Bonne soirée ! Et plein de bonheur à toi, ton fils et ton chéri.

  58. Alix 23 octobre 2018 / 21 h 35 min

    Bravo Caroline pour ces très beaux articles que tu nous proposes !
    Fais toi confiance, à toi et seulement à toi pour savoir ce qui est bon pour TON enfant .
    Je vous souhaite tout le bonheur possible et inimaginable à toi, Hugo, Marlon et Island et vivez votre vie sans vous attardez sur les critiques ( surtout celles qui ne sont pas constructives ! )
    Bonne soirée à toi et toute ta jolie famille.

  59. Audrey 23 octobre 2018 / 21 h 35 min

    Bonsoir Caroline, c’est la 1ere fois que je commente.
    Je te suis avec un réel plaisir depuis un long moment.
    Tu es si naturelle, si inspirante, si vraie et si tolérante que je ne peux qu’être touchée par tes articles. Je suis attristée que tu sois obligée de clarifier les choses alors que tu expliques à la base juste ton ressenti et prends le temps de partager ton expérience.
    Je ne suis pas encore maman mais c’est toujours très bon de prendre en compte l’expérience d’une femme active, maman comblée et amoureuse.
    Merci à toi de passer au dessus de la bêtise humaine.. et de ne pas donner à ces personnes de l’importance..tu es bien au dessus de ça 😉.
    Je te souhaite tout le bonheur du monde, je te dis merci d’être toi, on me reproche parfois d’être trop spontanée, franche, de ne pas subir des choix ou des décisions mais je ne compte pas changer 🤜
    Merci juste d’être toi 😘😘😘

  60. Perfect Ambre 23 octobre 2018 / 21 h 36 min

    Une deuxième partie touchante et riche en émotion. J’en ai les larmes aux yeux… Tout le monde est différent, tout le monde a le droit de faire ses propres choix, justement prendre des choix différents, et assumer ses convictions montre que l’on est unique. On a tous une façon de pensée différente.
    Caroline Receveur tu m’épates… Tu fais tes propres choix sans penser aux regards des gens mais en sachant que de toute manière ils seront jugés et critiqués. Tu arrives à nous expliquer à travers un billet, sur ton blog, tes choix. Quand je te lis, j’ai l’impression que tu es en face de moi ! Tu es honnête et claire dans ta façon de pensée. Tu prends le temps d’expliquer ton expérience et ton vécu alors que tu pourrais très bien ne pas le faire !
    Sur internet, il y aura toujours des personnes malveillantes, cachées derrière leurs ordinateurs qui seront la pour te rabaisser et te juger. Malheureusement, le monde est comme ça…. Tout ça pour dire que tout ce que tu as vécu hier, a fait de toi ce que tu es aujourd’hui… Une femme belle, entrepreneuse, honnête… Et surtout maman ! Marlon a de la chance d’avoir une maman qui pense à lui, et qui pense aussi à elle !

    Ambre

  61. Seys 23 octobre 2018 / 21 h 36 min

    Vous avez raison Caroline,
    J’ai 29ans, 2 enfants de 5 et 2ans. J’ai allaité mes 2enfants environ 2mois alors que j’ai pris un congés d’environ 9mois pour chacun. J’ai adoré l’allaitement mais j’ai aussi adoré l’arrêter. J’ai adoré pouponner mais j’ai aussi adoré reprendre mon travail. On me juge souvent car chaque année, je m’autorise 1 ou 2 week-end avec mon conjoint en laissant mes enfants à un proche.
    Après analyse de tous les commentaires négatifs, les petites remarques « moi je ne laisse jamais mon enfant » « les vacances c’est en famille » etc.. je pense simplement que beaucoup de gens sont en faite enfermer dans une espèce de jalousie et que la plupart d’entre eux ont besoin de donner LEURS avis ceux qu’ils pensent JUSTE. Alors qu’il n’y a pas de règles quand il s’agit de son bien-être et du bien être de sa famille.
    On m’a dit « tu arrêtes l’allaitement mais enfin tu ne travailles pas », « tu reprend le travail, tu n’es pas une femme d’interieur » ces remarques blessent, irritent. Avoir des enfants c’est un choix, il est déja assez difficile pour un couple de tout concilier alors laissons nous à chacun et chacune la liberté d’élever nos chérubins comme nous l’entendons. Biberon pas biberon, crèche, nurse, sortir avec, sans enfant qu’est-ce que ca change? Des parents heureux feront des enfants heureux c’est tout.

  62. Marine 23 octobre 2018 / 21 h 36 min

    ♡ ❣

  63. Loly 23 octobre 2018 / 21 h 36 min

    Encore une fois tu as tout dit, de manière sincère, tout en transparence et personne ne peut te reprocher cela surtout au vue de la tendance actuelle.
    Bravo à toi, à vous d’ailleurs ❤️

  64. Virna 23 octobre 2018 / 21 h 37 min

    BRAVO!

  65. Chloé de noirmoutier 23 octobre 2018 / 21 h 38 min

    Bonsoir Caroline, ton article est parfaitement écrit. Tu avais nulle besoin de te justifier mais si le besoin se faisait ressentir tu as bien fait. Merci pour tes mots.
    Chaque maman fait les meilleurs choix pour ses enfants, et les fera toujours avec amour et bienveillance.

  66. Coralie 23 octobre 2018 / 21 h 38 min

    Bonsoir Caroline,

    Je ne suis pas encore maman mais cet article et précédent m’ont beaucoup touché et inspiré. Tu n’étais pas obligé de te justifier mais je comprends que tu en aies ressenti le besoin. Tu peux être fière de toi, de tes choix. Je suis persuadée que Marlon grandira accompagné de parents qui l’aimeront à en mourir et c’est le plus important. On s’en fiche de savoir si tu as accouché par césarienne ou par voie basse si tu allaites ou non le plus important et surtout le plus incroyable c’est que tu as donné la vie ♥️

  67. Aurelia 23 octobre 2018 / 21 h 38 min

    Bonsoir Caroline,
    Pour être franche je n’ai pas apprécié cette seconde partie alors que j’ai adoré la première partie.
    Tout simplement car pour moi, tu n’as pas besoin de te justifier, tu es une maman formidable qui fait tout pour que son amour de petit garçon soit heureux c’est ce qui compte est rien d’autre! Toi seule sais se qui est bon ou non pour lui et personne a le droit de dire quoique ce soit en se qui concerne les choix que tu prends pour ton enfant!
    Je trouve ça formidable exceptionnel qu’aujourd’hui une femme a le droit de choisir comment va naître son enfant et C’est pas le cas pour tout le monde. Dans d’autres pays elles ont même pas le droit de penser c’est « accouche et ferme là »
    Je suis moi même maman de deux merveilleux enfants que j’aime par dessus tout comme toi et je te soutiens à fond car moi aussi j’ai fait les mêmes choix que toi cesa + non allaitement et le mode de garde de l’enfant car je voulais pas( au risque dans offusquer plus d’unes ) être « esclave » de son enfant car on est des mamans oui mais femmes avant tout. Et c’est très important une maman bien dans ses baskets et dans sa tête ça se voit et le bébé le ressent!
    Ne te poses plus de questions fais les choses comme bon te semble et laisse les autres dire de toute manière ils trouveront toujours quelque chose à te dire.
    Bisous Caroline.
    PS: désolé pour les fautes 😉

  68. Razika Lola 23 octobre 2018 / 21 h 38 min

    J’ai accouché par voie basse avec péridurale (et pourtant je rêvais d’une césarienne), je n’ai pas allaité ma fille (j’ai essayé une fois et j’ai pas aimé)…j’ai pris une nounou dès que ma fille a eu 2 mois. Ce sont mes choix, bons ou mauvais, ce sont mes choix. Bravo Caroline, assumer ses choix, il n’y a que ça qui compte

  69. Marine 23 octobre 2018 / 21 h 39 min

    ♡♡♡ ❣

  70. Nathalie 23 octobre 2018 / 21 h 39 min

    Bonsoir Caroline,

    Ton article est très bien écrit et rassure beaucoup… et je te remercie. J’ai des envies de maternité et je suis quelqu’un de très vite stressée et peut être trop facilement touchée par ce que les gens peuvent penser ou me dire…
    Grâce à ton article, j’ai compris que le plus important était de nous écouter et de faire en fonction de nous, de notre ressenti et de notre corps. Les avis des autres ne sont pas sensés nous influencer… et pire encore quand on ne leur demande pas leur avis (cela m’a toujours dérangé…). Je te remercie d’avoir partagé avec nous ces moments intimes et qui prouvent bien que lorsque les choses sont faites avec amour et bienveillance tout se passe pour le mieux ! Il faut toujours faire les choses en fonction de nous et pour le bien de notre famille !
    Encore une fois merci pour ton article et bonne soirée 😉

  71. Bonnefoy 23 octobre 2018 / 21 h 40 min

    Bonjour Caroline,
    Je t’admire et me retrouve dans ton commentaire. Maman de 2 petites filles, j’ai également essuyer les foudres de plusieurs personnes, car je ne voulais pas allaiter, et que je n’ai pas mis de côté ma vie de femme, de conjointe malgré les enfants. Même si certains commentaires peuvent blesser et nous faire douter, nous seul savons ce que NOS enfants ont besoin, ce sentiment de les comprendre et de savoir que ce que l’on fait pour eux est le meilleur.
    Continue ainsi, je ne doute pas de ton rôle de mère, envers ton fils, lui seul sait et saura ce que tu as fait pour lui, et t’en remerciera.
    Aimer son enfant, c’est quelques fois, dépasser les commentaires des autres, et se focaliser sur notre bonheur à deux.
    Xoxo

  72. Alison 23 octobre 2018 / 21 h 41 min

    Bravo !
    J’ai lu l’article précédant et beaucoup de commentaires insultants… Ça m’a affecté également.
    Actuellement enceinte, voir les femmes de nos jours se critiquer de cette façon… J’ai l’impression qu’on régresse !
    Il y a un temps où les femmes n’avaient pas le choix, aujourd’hui on nous donne cette possibilité, des femmes se sont énormément battus pour ses droits ! Qu’importe nos idées et nos valeurs. Respecter autrui
    Aujourd’hui j’appréhende qu’on me force à l’allaitement des la maternité alors que j’en ai aucune envie, soite c’est une très bonne chose… Mais combien de femmes par la suite n’assument pas, et font plaisir à l’effet mode…
    Il faut arrêter de faire plaisir aux autres !
    En tout cas bravo pour ce courage et cette force Caroline, je suis entièrement d’accord avec tes articles et arrêtons l’hypocrisie féminine.

  73. Sarah 23 octobre 2018 / 21 h 41 min

    Marlon a beaucoup de chance de t’avoir !!! Tu es et tu seras une super maman …. Merci d’être ce que tu es ! …. Une lectrice fidèle ❤️

  74. Lydia GUERNINE 23 octobre 2018 / 21 h 42 min

    Hey Caroline,

    Merci infiniment pour ton article. Tu es tellement admirable,je te souhaite très sincèrement et du fond du coeur tout le bonheur du monde avec ta sublime famille. Vous êtes rayonnants et surtout fais tes choix pour toi. Quoi que tu fasses dans la vie, il y aura toujours des gens pour critiquer… Quel dommage…
    Tu es une personne très mature, ayant la tête sur les épaules et c’est tout ce qui compte.
    Juste, j’ai une petite question à te poser, si cela n’est pas indiscret: Avant tu ne voulais pas d’enfant, et qu’est-ce qu’il t’a fais changé d’avis? Effectivement tu as rencontré Hugo après ta séparation avec Valentin, mais comme tu avais l’air catégorique sur ton non désir d’être mère.
    Je ne veux pas d’enfants aussi, j’ai que 22 ans, peut-être que je changerai d’avis comme toi, peut-être pas, mais on me juge déjà lorsqu’on me pose la question « Lydia tu ne veux pas d’enfants »? Tu vas rater ta vie, tu ne seras pas femme. J’ai besoin d’être femme pour donner la vie? Je suis et née femme.
    Merci pour ta sincérité, ton humilité, ta joie de vivre, et ta transparence. Ne lâche jamais ton blog, cela reviendrai à faire honneur aux gens qui sont malveillants.
    Je te suis à travers Instagram, Youtube et ton blog et j’adore ton parcours qui est inspirant. Je te félicite pleinement!
    Des bisous tout doux
    Lydia <3

  75. Marie-Cécile 23 octobre 2018 / 21 h 44 min

    Je voulais juste te remercier, merci pour ta transparence..

    Tu fait tes choix et personne ne doit se permettre de les juger, cela te regarde, regarde Hugo et personne d’autre…

    Je trouve cela malheureux qu’en 2018 il n’y ai pas plus de solidarité entre maman mais plutôt des jugements.
    Comme tu le dit si bien aucune maman n’est parfaite au sinon on serais déjà au courant… Continue d’être une maman qui déchire.

    Je te souhaite tout le bonheur du monde avec Marion et Hugo.

    Marie-Cécile

  76. Aurélia 23 octobre 2018 / 21 h 45 min

    Bonsoir Caroline,
    Je suis maman de 2 enfants et je te suis depuis plusieurs années. J’avoue que ton choix concernant la césarienne m’a interpellé, déjà parce que pour moi c’est quelque chose qui m’angoissait de devoir eventuellement passer par là et parce que je ne savais pas qu’il était possible de faire des césariennes de « confort ».
    En ce qui concerne l’allaitement, je n’ai souhaité allaiter aucun de mes 2 enfants. Ça ne me correspond pas.. tout simplement. Et j’ai donc eu le droit aux remarques des gens de mon entourage, qui n’ont pour certains pas d’enfant mais qui sont pro allaitement! « Il n’y a que ça de vrai! »
    Et le comble c’est que je suis infirmière en réanimation néonatale, service dans lequel on « prône » l’allaitement maternel! Inutile de préciser la réaction de certaines de mes collègues…
    Bref, la question que j’ai préféré quand même: « Tu le nourris?? »
    « Non en fait j’ai décidé de le laisser mourir de faim connasse!! »
    Les gens ont de toute façon toujours quelque chose à dire!!
    Reste comme tu es, fidèle à t’es convictions!
    Bonne soirée.
    Aurélia.

  77. Elodye 23 octobre 2018 / 21 h 46 min

    Tu es une belle personne Caroline.
    Même si tu n’as pas écrit cet article pour cela, j’espere que les certaines personnes qui t’ont jugé précédemment changeront de point de vue après avoir lu ton article.
    Soyez heureux !
    La vie est bien trop courte pour se priver de vivre comme bon nous semble !

  78. Anaïs 23 octobre 2018 / 21 h 48 min

    Super bel article.
    Toujours faire ce que l’on ressent au fond de nous. Nous avons toutes nos façons de faire, nos façons d’être, notre train de vie. Qui sommes nous pour juger les uns, les autres? Chacun eleve son enfant comme bon lui semble, tu ne devrais même pas te justifier sur ta façon de faire, je ne comprends pas ces gens qui jugent que leur FACON DE FAIRE EST LA BONNE FACON DE FAIRE. Tout est subjectif, tout s’adapte selon la vie de chacun et surtout le desir de chacun, il n’y a pas de mode d’emploi type à mon sens…
    Tant de haine, de méchanceté gratuite…
    Souvent les gens qui pensent savoir tout sur tout, ne savent en fait rien… et se montrent comme si ils avaient tout compris… peut être une façon de combler leur manque de confiance…?
    Bref! Toi seule c’est ce qu’il y a de mieux pour ta famille, pour ton bien être et celui de ton fils.

    Merci pour ces partages et ta sincérité.

    Et j’en profite auss pour savoir s’il serait possible d’avoir un petit article sur les shops des vêtements du beau petit Marion? Merci :)

  79. Cyrielle 23 octobre 2018 / 21 h 48 min

    Bonsoir Caroline,

    Je n’ai rien fait comme toi pour mon accouchement (voie basse, allaitement jusqu’aux 5 mois de mon fils), ça serait à refaire, je le referai sans hésiter. Mais je comprend parfaitement tes choix. Chaque femme est libre de faire ce qui lui semble le mieux pour mener de front sa vie professionnelle et familiale. Ce n’est pas toujours facile.

    En tout cas je t’admire pour ta franchise, ta simplicité, ta fraîcheur et ta sensibilité.

    Tu ne devrais même pas prendre la peine de répondre aux personnes médisantes, tu leur donnes du grain à moudre. Les jaloux vont maigrir 😁

    Bonne soirée à toi, à ta petite famille…

  80. Juju 23 octobre 2018 / 21 h 50 min

    Hello,
    J’ai 20 ans et je compte avoir des enfants plus tard. Ça me rassure tellement de te lire. Je grandis en me disant que je devrai souffrir pendant l’accouchement, faire des sacrifices pour prouver que je suis une « vraie femme » une « vraie mère ». Je vois partout que certaines femmes essayent de nous culpabiliser quand elles lisent des articles comme le tiens. Je suis heureuse de voir que la femme a le droit de disposer de son corps comme elle l’entend et d’avoir une carrière malgré la maternité. Ça me rassure énormément surtout pour ma génération qui souhaite réussir même en étant « femme ».
    Merci à toi! Bon courage pour la suite! En tout cas tu es sublime, ça me fait plaisir de voir que l’on peut toujours être chef d’entreprise, sexy, féminine, pro, aimante avec un bébé. Ça modernise un peu la vision archaïque de certaines.

  81. Ode 23 octobre 2018 / 21 h 51 min

    Qu’importe que le vent hurle, la montagne jamais ne ploie.
    Tu as réussi ta vie et cela crée envie et jalousie. Tu as réussi ta vie et cela donne l’exemple, espoir et force à la majorité de ceux qui te suive. Ne changes jamais Caro. On t’aime pour ce que tu es. Sincère, forte, femme et maman accomplie. Bravo. Jeune maman d’un petit Marius de 8mois ton livre, tes posts (Et wandertea) me donne chaque jour inspiration et force. Merci <3

  82. LD 23 octobre 2018 / 21 h 51 min

    Caroline, je te suis depuis des années sur IG ! Et j’ai été ravie que tu ai trouvé l’amour de ta vie et fondé une famille avec ! C’est un excellent exemple de réussite. J’ai 24 ans, une vie processionnelle bien réussie (selon moi) mais je suis toujours a la recherche de mon ‘vrai moi’, mes envies, mes projets, la vie que j’aimerais avoir ! Tous ces réseaux sociaux et ces ‘tendances’ sont distrayantes mais influencent (trop?) beaucoup de personnes et on en vient a ne plus savoir qui on est, ce qu’on devrait être par peur d’être jugée ou critiquée. Ton article même s’il parle de maternité, il résume la ‘vraie’ vie et la société dans laquelle on vit. Et ça je trouve ça génial. Nous ne sommes personne pour te juger alors pourquoi le faire ? Parce que tu t’exposes ? Que tu donnes des conseils ? Que tu as un blog ? Parce que tu as réussi ? NON au même titre que tout le monde et encore plus parce que tes abonnés ne vivent pas avec toi et ne voient pas ta vie 24/24h personne ne doit te juger ! Alors comme beaucoup de personnes, je me suis ‘posé’ des questions et demandé comment tu faisais pour gérer ton rôle de mère. C’est certes ‘dommage’ de devoir t’expliquer auprès de certaines personnes malveillantes mais néanmoins tes articles sont géniaux et permettent non seulement de prendre du recul sur les réseaux et tout ce que ça impacte mais aussi de voir que tu as réussi a faire comme ça te convenait et que grâce a tout ça tu es épanouie et ta petite famille aussi ! Et ça c’est le plus important. Même si on ne se connait pas je trouve ça extrêmement beau et touchant a voir. L’essentiel c’est que vous vous aimez, que tout le monde aille bien. Le reste ce n’est qu’éphémère, n’oublies pas que quand ton fils sera grand et que tu parleras de lui bebe, ce qui restera ce seront les souvenirs en famille, les photos, les anecdotes marrantes etc, pas les commentaires, jugements méchants ou déplacés de certaines personnes. Love ❤

  83. LD 23 octobre 2018 / 21 h 52 min

    Caroline, je te suis depuis des années sur IG ! Et j’ai été ravie que tu ai trouvé l’amour de ta vie et fondé une famille avec ! C’est un excellent exemple de réussite. J’ai 24 ans, une vie processionnelle bien réussie (selon moi) mais je suis toujours a la recherche de mon ‘vrai moi’, mes envies, mes projets, la vie que j’aimerais avoir ! Tous ces réseaux sociaux et ces ‘tendances’ sont distrayants mais influencent (trop?) beaucoup de personnes et on en vient a ne plus savoir qui on est, ce qu’on devrait être par peur d’être jugée ou critiquée. Ton article même s’il parle de maternité, il résume la ‘vraie’ vie et la société dans laquelle on vit. Et ça je trouve ça génial. Nous ne sommes personne pour te juger alors pourquoi le faire ? Parce que tu t’exposes ? Que tu donnes des conseils ? Que tu as un blog ? Parce que tu as réussi ? NON au même titre que tout le monde et encore plus parce que tes abonnés ne vivent pas avec toi et ne voient pas ta vie 24/24h personne ne doit te juger ! Alors comme beaucoup de personnes, je me suis ‘posé’ des questions et demandé comment tu faisais pour gérer ton rôle de mère. C’est certes ‘dommage’ de devoir t’expliquer auprès de certaines personnes malveillantes mais néanmoins tes articles sont géniaux et permettent non seulement de prendre du recul sur les réseaux et tout ce que ça impacte mais aussi de voir que tu as réussi a faire comme ça te convenait et que grâce a tout ça tu es épanouie et ta petite famille aussi ! Et ça c’est le plus important. Même si on ne se connait pas je trouve ça extrêmement beau et touchant a voir. L’essentiel c’est que vous vous aimez, que tout le monde aille bien. Le reste ce n’est qu’éphémère, n’oublies pas que quand ton fils sera grand et que tu parleras de lui bebe, ce qui restera ce seront les souvenirs en famille, les photos, les anecdotes marrantes etc, pas les commentaires, jugements méchants ou déplacés de certaines personnes. Love ❤

  84. Mathilde 23 octobre 2018 / 21 h 52 min

    Bravo Caroline ♡

  85. Stephanie 23 octobre 2018 / 21 h 52 min

    Effectivement tout est dit dans ton article … mais pourquoi faire tout ça ! Ne te justifie pas ma belle c’est ta vie tes choix et c’est tt ! Le reste on s’en balance il y aura toujours malheureusement des critiques des partages pr denigrer les personnes ! Ces personnes là ne méritent rien ! Reste toi même ma belle et oui tu peux être fière de toi tu es une maman ( pas parfaite comme tu dis lol) mais avec ces propres choix
    Bonne continuation ma jolie tu le mérite ! Un amour magnifique avec ton homme et ton petit marron

  86. Jessica 23 octobre 2018 / 21 h 52 min

    Bonjour,
    Je ne laisse jamais de commentaire mais tu devrais absolument lire l’article de Delphine Maarek (blog « oursoncheri.blogspot.fr).
    Elle a écrit son article à la suite de ton premier et avant que tu ne publies le deuxième et résume justement à la perfection « l’amour d’une maman »
    D’ailleurs je te conseillerais tous ces articles, d’une réalité saisissante.
    Bonne continuation et belle soirée

  87. Julia 23 octobre 2018 / 21 h 54 min

    Coucou.
    Suite a ton premier article j’avais évidemment pris ta défense car tes choix peuvent surprendre mais non pas à être juger. Si je peux me permettre concernant ta nurse de nuit tu en as les moyens et c’est aaaaaa tant mieux pour toi. Étant donné que je suis assistante sociale je connais réalité de beaucoup de familles et je peux te dire que même en faisant toutes les économies possibles ils ne pourront jamais se l’offrir. Ce n’est pas une question de volonté ni de choix, c’est avant tout une question de moyens. Car je en aide beaucoup qui travaillent dur et multiplient les sacrifices pour réussir ne serait ce qu’à offrir des vacances a leur enfant.

  88. Jul 23 octobre 2018 / 21 h 54 min

    Hello ! Juste pour être précise et complète pourrais tu nous faire part de tes raisons d’accoucher par césarienne ? J’ai peut être loupé un épisode lol, mais je pense que c’est intéressant.

    Et Marlon a t il toujours la même nurse ou as tu changé depuis ?

    En tout cas bravo d’affronter les mœurs, les préjugés sur l’allaitement, la maternité !

    Belle continuation !
    Julie

  89. Bie 23 octobre 2018 / 21 h 56 min

    Bonsoir Caroline,
    C’est triste que vous ayez reçu tant de messages haineux et que vous soyez obligé de revenir sur votre article …
    Je ne comprends pas ces personnes négatives qui pensent être dans le vrai, détenir la vérité sur tout, être mieux que les autres, jugeant sans cesse… Finalement je crois que ces personnes sont à plaindre car problablement très mal dans leur peau et très malhonnête !
    Je laisse rarement des commentaires mais j’en ai laissé un admiratif lors de votre premier article et je suis toujours autant administrative de votre courage, votre force et de votre sincérité ! Vous ne pliez pas face aux imbéciles, à cette catégorie de gens qui n’ont malheureusement pas « l’intelligence humaine » et ça c’est la marque des gens courageux !
    Comme vous je suis Maman pour la première fois depuis cette année et j’ai été et je suis parfois confrontée à certaines remarques (je n’ai pas souhaité allaiter et j’avais très envie de reprendre le travail) et comme vous face à certains jugement je répond ou pas mais je reste honnête avec moi même, j’aime ma fille plus que tout au monde, elle est absolument géniale avec des parents heureux !
    Évidemment on ne peut pas plaire à tout le monde, on a tous des opinions, des convictions, on est tous différents mais bon sang soyons tolérant et bienveillant ! Cela n’engage que moi mais je crois que l’on doit être libre pour que nos enfants le soient plus tard et qu’ils puissent trouver leur équilibre.
    Caroline, ne changez pas de cap, vous êtes géniale et super inspirante 😊
    Excellente soirée
    Sarah

  90. Clara 23 octobre 2018 / 21 h 56 min

    Bravo pour cette réponse, j avoue que votre premier article m avait laisse dubitative, le ton un peu froid de l article certainement … moi qui suis une jeune maman de 29 ans d un bébé de 6 mois , qui est accouchée par voie basse, nos familles étant loin, je me suis occupé seul de mon fils les nuits et la journée pendant 5 mois et j ai réussi à le régler en 2 mois.
    Mais vous avez raison, nous sommmes toutes différentes, avec des manières différentes d élever nos enfants, il n y a pas une manière de faire et n oublions pas qu un bébé est apaisé quand il ressent l’appaisement de ses parents et l’amour qui règne dans la maison c est bien là l essentiel.

  91. Moina 23 octobre 2018 / 21 h 56 min

    MERCI !

  92. Justine 23 octobre 2018 / 21 h 56 min

    Bonsoir Caroline, j’ai lu tes deux articles et ce que je retiens dans Ses deux articles c’est Que tu es une mère qui est bienveillante et qui est ouverte d’esprit, Marlon a beaucoup de chance. On est tellement vite jugé en tant que mère, que desfois on ose pas parlé de certaine chose.. c’est bien de voir que des gens assument et sont transparents. Merci pour ta franchise et continue comme tu le dis après tout l’avis des autres on s’en fou tant que nous sommes en accord avec nous mêmes. Encore merci.
    Bonne soirée 😊
    Une maman d’un Petit garçon de 19 mois. Et qui desfois a gardez des choses pour elle par peur d’être jugée.

  93. Laulau 23 octobre 2018 / 21 h 57 min

    Coucou Caroline,

    Je dois avouer qu’en lisant ton premier article j’étais assez confuse et je ne savais pas quoi penser. J’avais le ressenti d’une certaine distance, mais quand je lis ton deuxième article je ressens un courage immense d’avoir écouté ses envies et son bien-être pour être une maman apaisée. Faire des choix qui ne nous correspondent pas est stressant et cela bébé le ressent forcément. Alors merci pour cet article très très bien expliqué, très bien détaillé qui nous aide à voir plus clair dans tes choix et qui pour ma part m’aide à les respecter :)

  94. Laure. 23 octobre 2018 / 21 h 57 min

    J’ai été très choquée du commentaire partagé par la dame te souhaitant une descente d’organe et un cancer du sein. Sachant que certaines personnes dont je fais parti prenne un traitement à vie et ne pourront ni allaité ni accouché par voix basse, et pour ma part je partage entièrement ton opinion mais c’est tout à fait personnel. J’ai un compagnon avec qui nous avons pris la décision des la discussion sur un futur enfant de ne pas allaité pour qu’il puisse au maximum profiter de son enfant au vu de ses déplacements quotidien. C’est un enfant qui sera gardé des sa naissance car professionnellement c’est ainsi et c’est encore un choix personnel je préfère pouvoir lui offrir une vie où il ne manque de rien et m’épanouir dans ce que je fais. Et merci et c’est encore personnel moi ça me deculpabilise quand j’entend « mais ca va tu peux allaité 2 mois » « mais la cesarienne c’est horrible t’aura jamais de lien avec lui » et j’ai également comme optique de ne pas donné de mac do ou bonbons tant que je le peux et je suis choqué des commentaires de mon entourage. Alors merci d’etre honnête et de ta bienveillance. Et je ne souhaites, surtout malheur à personne, mais au maman ou non qui te juge pcq elles sont mères parfaite d’avoir allaité si par malheur elles ont un cancer du sein ou une éventration pour une X ou y raison de comprendre que le karma se sera chargé de dire le risque 0 n’existe pas et être une personne bien dans ses baskets et en coherence avec ses choix, nous protègent bien plus que de souhaiter de la souffrance car on ne partage pas ses choix.
    Je vous embrasse Hugo, Marlon et toi.

  95. Mélanie 23 octobre 2018 / 21 h 58 min

    Bonsoir Caroline,
    Je lis votre blog depuis peu et j’adore. Étant moi même maman de deux filles de moins de 2 ans avec 18 mois d’écart (c’est du sport ) je comprend tous à fait votre point de vue et je le respecte totalement. Pour un premier enfants on ne soit pas trop comment faire on a peur ce qui es normal on ne naît pas maman. Tous le monde à le droit de faire ces propres choix c’est ce qui fait de nous des personnes uniques. Merci davoir partager votre expérience

  96. AnneSophie 23 octobre 2018 / 21 h 59 min

    Bonsoir Caroline,
    Je fais partie de celles qui était déçue de votre premier article que javais trouvé froid et dénué de sentiments mais même si certaines disent que vous n’aviez pas besoin de vous justifier moi je suis bien contente de lire celui ci ….
    Vous avez su trouver les bons mots, j’ai été très touchée, et je comprends beaucoup mieux votre vision de la maternité !
    Nous sommes aussi toutes différentes sur notre façon d’interpréter un article, nous avons toutes une sensibilité différente, une vision de la maternité différente enfin c’est ce qui fait de nous des etres unique et le principale c’est d’être en phase avec nos choix qui ne seront pas toujours ceux des autres … effectivement soyons tolérantes, pour toutes les femmes qui ont la chance d’être maman et qui font de le leur mieux au quotidien pour tout gérer bravo et merci la vie !

  97. Guzzetta 23 octobre 2018 / 21 h 59 min

    Merci. J’ai voulu t’écrire un long commentaire. Mais enfaite seulement merci est sorti. Merci pour ton courage. Merci pour ton partage. Merci Caroline.

  98. Anaïs 23 octobre 2018 / 21 h 59 min

    Bonsoir Caroline,
    Je voulais juste te remercier pour ta sincérité, c’est très courageux de ta part ! Et ça fait plaisir de voir qu’aujourd’hui la maternité n’est pas forcément synonyme de souffrance… En fait, avant de lire ton article je ne savais même pas que demander une césarienne était possible ! Et je trouve ça très rassurant parce que l’accouchement me fait très peur, à tel point que j’en étais venue à me dire que je n’aimerais pas avoir d’enfant !!
    Donc merci pour ton témoignage, tu permets à de nombreuses femmes de s’identifier à toi.
    Très belle soirée 😘

  99. C972 23 octobre 2018 / 22 h 03 min

    Coucou Caroline,
    Je ne réagis jamais aux articles, de quiconque d’ailleurs…
    C’est dommage que tu aies encore à te justifier mais j’ai aimé la fin de cette mise au point car tu remets les choses en place.
    J’en parlais avec ma cousine et je lui disais que je ne pourrais pas être jugée comme tu l’as été, tu m’etonnes que ça t’ai touché, ça a beau être virtuel, je sais pas comment tu as fait… Quelle force !
    La mère parfaite n’existe pas mais si déjà elle est bien dans ses baskets et dans ses idées, je pense qu’elle peut apporter que du bon à son enfant…
    Toutes ces femmes remplis de haine m’ont choqué, j’imagine des femmes mal dans leur peau, un visage hystérique et des cheveux en pétard à s’exciter sur leur clavier, n’ont elles rien d’autres à faire ?! Des femmes jalouses et intolérantes au possible, maintenant que tu as éclaircies les choses, passes ton chemin…
    Si tu passes par la Martinique, je serais ravie de vous offrir une cérémonie laïque de rêve sur la plage pour symboliser votre petite famille 😉
    Bise de Madinina

  100. Julie 23 octobre 2018 / 22 h 03 min

    Assumer autant ses choix, ça relève de l’héroïsme. Autant de courage, ça donne du courage finalement. Je suis fière de mon accouchement sans péridurale mais j’ai pas réussi à arrêter de fumer pendant ma grossesse. Et c’est pas facile à avouer. Je me sens forte parfois, et nulle souvent. Je berce des heures le soir, mais à 6h du mat’, jme dis qu’il apprend la patience. J’ai détesté la grossesse, j’ai été hypocondriaque et égoïste, il a mangé bio, il mange des Mcdo à 2 ans, je n’ai pas allaité, et je n’oublie jamais de lui brosser les dents. Voilà, c’est moi. MERCI <3

  101. Cloe 23 octobre 2018 / 22 h 03 min

    Bonsoir, je sais bien que tu ne liras sûrement pas mon msg et ne me répondras pas mais je voulais te dire que vraiment je t admire. J ai 27ans, un enfant de 2ans et je suis enceinte du second. Mon fils ne fait toujours pas les nuits je suis épuisée et moi je n aies pas osé déléguer, le laisser pleurer car comme tu dis j avais peur d être jugée, je pensais être assez forte pour tout faire moi même ayant arrêtée de travailler pour m occuper de lui. La réalité me rattrape je suis enceinte et épuisée et je peux t assurer que pour le prochain je ne ferai pas les même erreurs ! Être maman est la plus belle chose qui puisse nous arriver, on aime comme on ne pourra jamais aimer quelque un d autre et au final ON S EN Fou de ce que les gens pensent, ne fais pas attention à la jalousie, aux méchancetés car ce sont sûrement des gens très mal dans leur peau et qui essayent d exister seulement par leur haine, ne publies pas leur msgs, ce serait leur donner de l importance. Tu es une super maman, une femme exemplaire, qui est en accord avec toi même et tes choix sont les tiens, personne n a à te juger. Être femme, maman, est parfois tellement difficile, la peur de ne pas être assez bien, de ne pas assez gâter son enfant, de le surproteger.. Aidons nous au lieu de nous critiquer sans cesse. Merci pour ces jolis articles, et pleins de bonheur à tous les trois🙏😘

  102. Marie 23 octobre 2018 / 22 h 04 min

    Bonsoir Caroline,

    Vous avez tout dit, tant que bebe est heureux, que Maman est heureuse, que la famille est épanouie et que le quotidien n’est que d’Amour le reste importe peu.
    Vous n’aviez pas à vous justifier, chacun est libre de diriger sa vie comme il l’entend
    Vous êtes une belle personne, courageuse et méritante et vous ne méritez pas du tout cet acharnement de haine…
    Surtout que vous ne faites que partager votre quotidien avec nous, quelques conseils etc… tout bienveillant…
    je vous souhaite tout le bonheur du monde, à votre jolie famille ❤️
    Je vous embrasse

  103. Marlene 23 octobre 2018 / 22 h 04 min

    Très bel article.

    Juste je me permets un petit commentaire pour dire qu’il y a une différence entre souffrance et douleur. La nuance est que la souffrance est psychique, la douleur, elle, physique (bien sur que la douleur peut entraîner une souffrance mais ce n’est pas une fatalité). Il existe aussi des accouchements par voie basse sans péri qui se font sans souffrance, sans qu’il y ait des heures et des heures de contractions et sans que notre corps soit abîmé (cela demande bien sur un gros travail en amont)… En tout cas une chose est sûre il vaut mieux accoucher sereinement par césarienne programmée que par voie basse par « culpabilité » parce que ça fait bien.

    Merci pour ta sincérité, beaucoup de bonheur à vous.

  104. Marine 23 octobre 2018 / 22 h 07 min

    J’aime beaucoup la partie sur ta maman. Oui une maman fait ce qu’elle peut. Pas toujours ce qu’elle veut…

    Oui il est parfois déchirant de laisser son enfant à 7h a une nounou, on a bien conscience qu’il est élevé le plus clair de son temps par une autre… blâme t’on Les femmes qui déposent leur enfant chez nounou ou a la creche ? Pourquoi te blâmer pour une nurse ?

    Comme tu dis il est aussi important de laisser une place aux papy et mamie… et surtout de laisser une’ place à son couple. Avant d’être parents on est amants… et de bons parents c’est avant tout un couple soudé. Alors oui ça fait parfois un bien fou de laisser son enfant une soirée, un week-end… pour passer un moment en tête à tête.
    On culpabilise deux minutes et puis on rentre heureux.

    Il y a des mères qui ont le besoin de gérer le foyer, d’autres de se lever pour aller travailler.
    Certaines ont besoin de cuisiner bio, d’autres utilisent des petits pots.
    Certaines allaitent, d’autres préfèrent le biberon.
    Certaines ne peuvent pas se détacher de leur enfant, d’autres ont besoin de se retrouver en tant que femme.

    On est toutes différentes, mais etre une bonne maman c’est d’être tolérante. Surtout de nos jours….
    Si on veut enseigner la tolérance à nos enfants apprenons à être tolérantes entre nous.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur Caroline. Tu verras que voir son enfant grandir est le plus beau des cadeaux.
    Vous n’avez pas le mode de vie metro-boulot-dodo de beaucoup de famille mais vous respirez l’amour envers votre petit Marlon. C’est le plus important.

    • sof 24 octobre 2018 / 11 h 00 min

      Bonjour,

      Juste pour vous dire que j’aime bien votre commentaire.
      bonne journée à vous :-)

  105. MLaure 23 octobre 2018 / 22 h 08 min

    Bonsoir Caroline,
    Ton premier article m’a surpris mais j’admire ta sincérité et ton courage cependant je suis navrée que tu sois presque obligée de te justifier.
    Merci de nous partager tes émotions, ton ressenti, ton expérience…. C’est extrêmement constructif et comme tu dis, tu as la chance d’avoir une parole qui puisse être plus forte que la notre. Dommage que certaines personnes ne l’entendent pas de la même façon et se permettent de critiquer ou juger. J’admire aussi ta force et ta persévérance. Quel sujet délicat qu’est la maternité 😔.. Enfin, je vous souhaite plus que tout le bonheur du monde avec les hommes de ta vie 😊 Bonne soirée

  106. Margaux 23 octobre 2018 / 22 h 08 min

    Quel plaisir de lire vos articles et en particulier celui ci. Il est si bien écrit et tellement charger de tolérance ! Je n’ai pas fait les mêmes choix que vous mais comme vous le dites si bien le plus important est qu’il soit diriger par l’amour et la bienveillance. Tout est criant de vérité dans tout ce que vous avez écrit ! MERCI !!!!

  107. Nereau 23 octobre 2018 / 22 h 09 min

    Bonsoir Caroline,

    Je dis WAHOU. Ne change surtout pas. Personne ne doit te faire douter et reste comme tu es. Une BELLE personne.

    Merci pour ce post

  108. Laura F. 23 octobre 2018 / 22 h 10 min

    Bonsoir Caroline,

    Tout d’abord merci pour vos articles, je n’ai pas commenté le premier mais je tenais à vous répondre pour celui ci.
    En vous lisant, ma première réaction a été « mais pourquoi elle se justifie comme ça!? » vous êtes maîtresse de vos choix, si cela dérange certaines et bien qu’elles aillent voir ailleurs, mais ne vous «rabaissez» pas à vous justifier!
    Je ne suis pas forcément en accord avec les nounous de nuits mais je sais très bien que cela ne fait pas de vous une mauvaise mère (bon concrètement quand j’ai eu mon 1er les nounous de ce type n’existaient pas, et après bon on apprend..! Et du coup pour ma 3ème qui a tout juste 6 mois j’en avais plus besoin.. je suis rodée..!) enfin bref, vous faite ce qu’il y a de mieux pour votre bébé et aussi pour vous et je vous admire pour cela, car moi il m’a fallu 3 grossesses pour réaliser que oui moi aussi j’ai le droit de penser à ce qui est bien pour moi.. (de ce fait je n’ai pas allaité ma 3ème.. car je l’ai fait pour les 2 premiers mais ce fut une épreuve éprouvante et douloureuse à chaque fois, j’aurais préféré m’affirmer plus tôt que ça…) donc vous avez raison vivez votre vie de maman et de working-girl comme vous le sentez..!

    Bonne continuation, au plaisir de continuer à vous lire !!

    XO

  109. Cassandre E 23 octobre 2018 / 22 h 10 min

    Merci à toi de nous faire partager ces instants de ta vie alors que rien ne t’y oblige ! Tu n’as même pas à te justifier auprès des personnes qui te jugent, chacun fait de son mieux à sa manière et on devrait davantage s’ecouter et s’ouvrir l’esprit plutôt que de rabaisser ceux qui pensent différemment de nous… Continue d’être la femme forte et indépendante que tu as l’air d’être. Tu as toujours suivi ton instinct et regarde où tu en es aujourd’hui ! Pourtant je suis sûre que beaucoup de personnes ont du te juger, te mettre des bâtons dans les roues… Si tu avais écouter ces personnes tu n’en serais pas là aujourd’hui alors ne les écoute pas! Tu verras que dans quelques années tu seras fière de ce que tu auras transmis à Marlon dont une chose essentielle : l’ouverture d’esprit qui manque à beaucoup de personnes aujourd’hui!

  110. Valene 23 octobre 2018 / 22 h 10 min

    Bonsoir Caroline je vous admire ♥️ bravo !!!

  111. Julie 23 octobre 2018 / 22 h 11 min

    Bravo pour cette article !! On voit que tu écrit avec le coeur ! Tu est une personne franche, et c’est très appréciable !!
    En tant que maman , je comprends tout ce que tu dit et le plus important dans tout ça c’est l’amour que l’on porte à son enfant.
    Bonne continuation à votre jolie famille .

  112. Nessa 23 octobre 2018 / 22 h 12 min

    Bonsoir Caroline,

    Tout d’abord, je vous félicite de la maturité de votre article.
    Vous argumentez tellement bien tous les points.

    Un enfant a besoin de l’amour, de sécurité et de la stabilité… Nous (les femmes) pouvons ne pas être d’accord entre nous mais en aucun cas juger la vie que ne nous concerne pas.
    Chaque parent souhaite et fait le meilleur pour son enfant…

    Je suis maman de deux garçons (6ans et 18 mois)(accouchement voie basse et allaitement jusqu’à 6 mois pour le premier et 1an pour le 2ème et par la suite c’était le biberon 😁)

    Je souhaite à votre petite famille que du bonheur et continuer d’être une maman et femme épanouie comme vous l’etes 😍

    We are all wonderwomen 💪🏻

  113. Uteza Justine 23 octobre 2018 / 22 h 12 min

    Merci Caroline 🙏 tu Apprends a beaucoup de femmes à avoir confiance en elles et en leurs choix.
    J’ai Hâte de te lire à nouveau
    Tendrement une maman et son fils 😘

  114. Emilie 23 octobre 2018 / 22 h 14 min

    Tu es un exemple pour toutes et sache que les gens , leurs jugements malheureusement on ne peut rien y faire tu seras jugé sur tout t’es fais et gestes … Chacun est libre de faire ce qu’il veut et ça personne peut le changer , tu as une communauté géniale ! Qui te suis depuis tes débuts , on est là pour toi , on aiment ce que tu fais et on t’aiment toi comme tu es ! Et sache que tu as une petite famille géniale ! TA famille , et continue à nous partager tes expériences et voilà , on est là pour toi courage ! Et félicitations pour ton parcours et ton accouchement et pour ce magnifique bébé ❤️

  115. Mélanie 23 octobre 2018 / 22 h 14 min

    Bonsoir Caroline,

    Que dire mise à part bravo pour cet article! Je me retrouve beaucoup dans de nombreux points que tu as évoqué et je te trouve très courageuse. Merci de partager avec nous ton expérience et ton ressenti. C’est difficile aujourd’hui parce qu’on est jugé par nos moindre faits et gestes et encore plus quand on devient parent. Chacun doit pouvoir trouver son équilibre et faire ses propres choix sans avoir à être critiqué à tout va.

    Je te souhaite une très bonne continuation à toi et ta petite famille vous êtes tellement mignon ❤️.

  116. LEA 23 octobre 2018 / 22 h 16 min

    Très bel article, tout autant que le premier. Il est évident que tu aimes ton fils plus que tout au monde. Vivant aux US je confirme qu’ici le recourt à une nurse de nuit ou même une doula pour le retour de la maternité est très frequent. Si il y a bien une chose que vivre à l’etrnager et spécialement ici m’a appris c’est la tolérance et l’ouverture d’esprit.
    Comme tu le dis si bien il y a mille façons de vivre sa maternité et j’aime avoir eu la possibilité de choisir comment je voulais accoucher ici.

    Merci à toi pour ton partage d’experience tout en transparence.

  117. Anaïs C 23 octobre 2018 / 22 h 17 min

    Caroline,
    J’ai eu une petite fille le 27/02/2018, elle a aujourd’hui bientôt 8mois, je l’ai allaité, pris un petit congé parental, accouchée sans péridurale par choix…bref nos choix de « parentalité » diffère ! Et pourtant! L’essentiel est là ! Tu rend ton enfant heureux ! Tu l’aime et tu réponds à tous ses besoins! Quoi de plus beaux! Étant moi-même maman je me rends compte que seul nous pouvons savoir ce qui est bon pour son enfant pour toi pour vous, peu importe le quand diras-t’on !! N’abandonne pas ce blog c’est donner raison à ces attardés (j’ai pas d’autres mots!)
    Prend soin de toi et de ta famille!

  118. Fisch-Farkas 23 octobre 2018 / 22 h 19 min

    Très bel article! J’ai commenté ton dernier post car j’ai eu une césarienne, et ton article pouvais laisser penser qu’une césarienne était sans conséquences et anodine.
    J’admire ta capacité à dire merde à tous ceux qui te jugent.
    Depuis que je suis maman je me rends vraiment compte à quel point la pression societale est pesante

  119. Marie 23 octobre 2018 / 22 h 20 min

    J’ai été interloqué par tes story insta sur les réactions virulentes dont tu parlais et je suis allée voir.
    Je tiens tout d’abord a dire, que c’est tout a ton honneur de dire ta façon de voir les choses et la manière dont tu as procédé suite a ton accouchement, sachant pertinemment que tu étais, es et sera jugée.
    Pour moi, le plus important est de vivre son rôle de maman et sa maternité de la manière dont on le souhaite.
    Comme tu le dis si bien, pourquoi allaiter si c’est pour mal le vivre, être stressée, « malheureuse » et ainsi transmettre toutes tes émotions qui aurait été surement négatives à Marlon.
    Aujourd’hui, il y a un dictate de la maternité, que l’on se doit de suivre sinon, nous sommes vite pris en griffe, jugé et qualifié de « mauvaise » mère par les autres (le fait d’accoucher par césarienne, ou bien de ne pas souhaiter allaiter) C’est tellement plus simple de jugé, mais pour être une bonne mère, c’est avant tout être en accord avec soi et se sentir bien.
    Tu n’avais pas a te justifier, tu sais pourquoi tu le fais et pour qui tu le fais. Si tu es en accord avec toi même, que tu te sens bien en ayant fais ce que tu as fais, alors qu’adviennent de l’avis des autres? Ils seront toujours là pour juger, parce que c’est tellement plus simple.
    Concernant la césarienne, si tel était ton choix, c’est ce qu’il y avait de mieux alors. L’accouchement ne doit pas être une torture et être mal vécu, ça doit etre un jour spécial. Il ne fallait pas en garder un mauvais souvenir qui aurait pu te « traumatiser » indirectement toute ta vie.

    Je te suis depuis peu car je ne suis pas trop du genre a suivre les personnes issuent de téléréalité. Mais ce que j’apprécie, c’est ton partage et ta proximité avec les personnes qui te suivent, car oui malgré ton métier et ton influence, tu es, et restera une personne humaine.
    Et j’ai du mal a comprendre ce jugement et ces critiques trop facile envers votre métier et votre manière de vivre votre vie. Si tu es là, c’est que tu t’es donné les moyens et toute cette jalousie est bien triste…

    Bon courage a toi, et profite de ta vie, ne laisse pas cette négativité t’envahir car malheureusement elle sera toujours présente..

  120. Alexandra 23 octobre 2018 / 22 h 20 min

    Bonsoir Caroline,
    Je voulais tout d’abord commencer par vous remercier pour cet article.
    Je n’ai pas du tout fait les mêmes choix que vous. J’ai accouché de mon petit Eden il y a un mois et demi par voie basse après 48h de travail…, j’allaite (je suis actuellement en train d’écrire d’une seule main car bébé est au sein ^^) et j’ai fait le choix de laisser ma vie professionnelle de côté en prenant un congé parental pour me consacrer uniquement à mon bébé.
    Lorsque j’ai lu votre premier article, j’étais abasourdie, j’avais l’impression que mes propres choix étaient dénigrés (je précise que je n’ai pour autant laissé aucun commentaire hostile car je respecte avant tout la liberté d’expression et les choix d’autrui). Or cet article explique tout à fait ce que chaque mère se doit de faire, être elle même ! Car nos enfants sont de vrais éponges émotionnelles, si les parents ne sont pas en phase avec leurs choix, angoissés, énervés … Nos bébés le sont aussi. Merci encore d’avoir exprimer plus en détails votre pensée pour être comprise de toutes.
    Bonne soirée à vous.

  121. Jessica 23 octobre 2018 / 22 h 21 min

    Tes derniers articles m’ont beaucoup touché et je trouve malheureux que des gens se permettent de juger tes choix. Effectivement, il n’y a pas de mode d’emploi pour l’aventure qui est de devenir maman et chacune doit faire ses choix pour elle et non pour les autres. Je t’admire beaucoup, continu ta vie comme tu l’entends, vous formez une magnifique famille 😻 et le petit Marlon est à croquer 🐢😍

  122. Pauline 23 octobre 2018 / 22 h 22 min

    Bonsoir Caroline,

    Comme pour ton premier article à ce sujet je me « devais » de commenter. En effet tu n’avais pas besoin de te justifier, tes choix t’appartiennent.
    Encore un bel article qui me conforte dans certains choix que j’aurai à faire pour mon futur bébé. Je sais que ton expérience m’aidera pour me faire la mienne et pour ça je te remercie de nous faire partager tout ça !
    Plein de bisous à toi et ta petite famille 😘

  123. Emma 23 octobre 2018 / 22 h 23 min

    Bonsoir
    Je n’ai pas pour habitude de commenter mais j ai 18 ans et je suis absolument admirative devant ton article.
    Félicitations pour ce message de tolérance, de force, de confiance que tu transmets ! Le mot qui revient le plus souvent sur toi c’est « inspirante » mais c’est tellement VRAI ! Une femme libre, qui fait des choix, ses choix et les assumes ! En effet il ne s’agit pas de convaincre mais de partager !
    La façon dont cet article est écrit est incroyable, je ne sais pas quoi dire de plus ! A part peut être merci pour toutes les autres femmes qui oseront enfin assumer leurs choix !
    Excellente soirée
    Emma

  124. Graziella 23 octobre 2018 / 22 h 24 min

    J’ai lu ce nouvel article avec beaucoup d’émotion tant il résume ma façon de penser. Devenir mère n’a pas été une évidence pour moi et j’ai souvent douté face à ces mères « parfaites » qui s’étonnaient que je n’aime pas particulièrement être enceinte, que je sois heureuse de reprendre le travail après mon congé maternité, que je ne me sois pas épanouie en allaitant l’espace de quelques jours. Puis j’ai regardé ma fille, je l’ai vu grandir, sourire, s’ouvrir peu à peu au monde. J’ai vu sa joie quand je venais la chercher chez la nounou comme quand je l’y laissais auprès de ses petits camarades. Je la vois maintenant encore à 11 mois explorer chaque recoin de la maison et toujours revenir vers moi se réfugier après avoir ouvert mille et un placards. Je vois son amour et je me dis que peu importe les critiques mes propres doutes l’essentiel est là : je l’aime, elle m’aime. Et sa confiance c’est uniquement d’elle dont j’ai besoin. Celle des autres on s’en moque. Tu verras grandir ton petit Marlon et il te montrera que oui tu es la meilleure des mamans possibles. Merci pour tes mots, pour ton courage et ton féminisme. Il est bon de voir quelqu’un d’aussi libre dans une société qui voudrait nous normaliser. Belle vie à vous 3 ! ❤️

  125. Flo 23 octobre 2018 / 22 h 25 min

    Je suis ton blog maintenant depuis quelques années et surtout n’écoutes pas les gens souvent dans le jugement, alors que chacun a le droit de faire comme bon lui semble. Étant moi même enceinte mon appréhension numéro 1 est l accouchement, j’espère pouvoir avoir recours également à une césarienne. Et concernant l allaitement nous sommes toutes différentes. En tout cas je te souhaite bonne continuation et belle famille.

  126. Audrey 23 octobre 2018 / 22 h 26 min

    Quelle élégance! Je suis désolée que tu aies eu besoin d’ajouter ce complément d’article pour justifier tes choix mais en même temps après les commentaires si ignorants sur le précédent c’était nécessaire.
    Tu as tout dit avec beaucoup de justesse! Et j’apprécie de te suivre depuis plusieurs années pour ta sincérité et ton naturel, ce n’est pas facile de partager sur des sujets aussi intimes que la grossesse, la maternité et les choix que l’on fait dans ces domaines, alors bravo et merci pour ta franchise.
    Ce qui convient à une maman ne convient pas forcément à une autre, j’ajouterai même que les désirs peuvent être très différents d’une grossesse à la suivante et ce pour une même maman! L’essentiel étant de suivre son instinct, de s’informer et prendre ses décisions pour soi!
    Je n’etais pas particulièrement tentée par l’allaitellement avec mon premier, ça n’a pas marché et j’ai vite laissé tombé car ça me stressait énormément, alors que pour ma deuxième j’avais envie d’essayer, je me suis bien préparée et ça a été tellement naturel sans qu’elle devienne un porte clef au bout de mon sein haha! Mais cette fois-ci j’etais prête, j’avais aussi plus confiance en moi, je l’ai fait parce que je le voulais vraiment et jusqu’à présent c’est une expérience cool. Mes deux accouchements étaient quasi opposés aussi mais correspondaient chacun à ce que je désirais à ces deux époques de ma vie.
    Enfin voilà, tout ça pour dire que tu as raison de suivre ton instinct, une maman heureuse et bien dans ses baskets c’est la base pour un bébé qui se sent bien… Et puis l’amour, la tendresse, le contact, toutes ces choses dont je suis sûre que ton petit Marlon ne manque pas.
    Et la nurse je trouve ça génial, quelle bonne idée, et surtout quelle preuve de votre amour : vous vouliez pouvoir être épaulés et conseillés pour vous occuper de lui au mieux sachant que vos proches seraient loin, je comprends tout à fait votre choix!
    En tout cas bravo pour ta sincérité, ta démarche, tu es touchante et authentique. Plein de tendresse pour bébé Marlon xxx

  127. Céline 23 octobre 2018 / 22 h 27 min

    Bonsoir Caroline,
    Merci de partager avec nous tes expériences et tes choix. Moi aussi je suis souvent jugée pour mon choix, celui de ne pas faire d’enfant. Alors que ce choix est le mien, et assumé mais incompris par beaucoup de gens. Le principal comme tu as dis est d’être heureuse et bien dans ses baskets. Je te souhaite beaucoup de bonheur et belle continuation

  128. ALEXANDRA 23 octobre 2018 / 22 h 27 min

    Bonsoir Caroline,
    Ce n’est pas dans mes habitudes de laisser une trace de mon passage… néanmoins BRAVOOOOOO
    Alors oui je ne suis pas maman, un jour peut être …
    mais merci pour tous ces mots plutôt encourageant.
    Il faut arrêter de s’offusquer à chaque décision qu’une maman prend et qui ne rentre pas le cadre idyllique de la maman parfaite 2018.
    Nos mères étaient parfaites ? Il ne me semble pas et ce n’est pas pour autant qu’on les aimes moins ..
    apprenons à vivre avec notre temps et déjà un grand effort sera fait ..
    En tout cas .. tu as jolie famille qui fais rêver.

  129. Violette 23 octobre 2018 / 22 h 27 min

    Bonsoir,
    Je ne commente jamais de post, mais ce soir, votre article m’a donné envie de reagir.
    Je suis encore une adolescente, mais pour moi vous etes un modèle. En effet, vous exprimez vos choix, vos craintes et vos peines à la vue de tellement de personnes !
    Vous reprensentez, au delà de votre role de maman, une nouvelle génération de femmes qui veulent se battre pour leurs choix et passer outre les critiques.
    Merci de profiter de la liberté d’expression pour vous raconter.
    Et surtout, n’oubliez jamais ce dicton populaire: «  Le chien aboit, et la caravane passe » 😉
    Bonne soirée
    Violette

  130. Margaux 23 octobre 2018 / 22 h 28 min

    Merci mais merci Caroline d’assumer pleinement tes choix ! C’est grâce à des personnes comme toi que les mentalités peuvent changer.
    Surtout continue ainsi des personnes comme toi la société en a bien besoin 😘😘 !
    Plein de bonheur à ta famille !

  131. Marine 23 octobre 2018 / 22 h 29 min

    Bonsoir Caroline,
    Perso je trouve plus touchant ce 2 eme article mais dommage qu’il soit tourner vers la justification de tes choix. Je te trouve plus entière et tu expliques Mieux t’es choix (ça me choque moins entre guillemet) mais cest t’es choix et on a rien à dire ! On peut en débattre mais aucun jugement n’est acceptable ! Etre enceinte est une chose mais devenir mere en est une autre .. j’ai eu la chance detre épauler par ma maman ( je sais pas comment j’aurais fait sans elle ..) mais vu tes situations je comprend complètement la nurse …
    Je te trouve tellement rayonnante depuis Que tu as marlon… tes photos reflètent une autre personne.
    Beaucoup de bonheur à vous 3

  132. Lycia 23 octobre 2018 / 22 h 30 min

    Bonsoir Caroline,

    C’est avec bcp d’émotion que j’ai lu ton article ce soir.
    Je suis plutôt la maman allaittante qui trimbale mon fiston sur le dos et qui cododotte…. qui aurait rêvé d’accoucher dans son salon lol mais qui trouve tellement d’amour dans et de transparence dans ton témoignage que je ne peux que te remercier pour cette vision de la maternité 2.0.
    Concernant la nurse de nuit je ne connaissais pas mais alors qu est ce que j aurais pu payer pour être entourée a la naissance de mes enfants….. ça doit être si rassurant….
    Ton Marlon a bcp de chance de vous avoir. Avec Hugo vous êtes présents quasi quotidiennement et ca ca n a pas de prix.
    Bonne continuation

  133. Nurdaaaaa 23 octobre 2018 / 22 h 32 min

    Bravo. Tu n’avais pas à te justifier mais je pense que tu as bien fait de dire ce que tu as à dire et de ne surtout pas fermer ton blog ! Je ne partage pas la meem vision des choses que toi, étant moi même enceinte de 3mois et demi je souhaiterai faire les choses à MA façon certes qui n’est pas du tout comme la tienne mais ça reste la mienne et sur cela je te rejoins à 100%. Il faut que l’on soit nous meme tolérants et bienveillants si on souhaite transmettre à nos enfants le meilleur. Ton message est important pour chacune d’entre nous, que ce soit celles qui ont peur d’affirmer leurs choix, ou celles qui ont été hyper violentes à ton égard alors que ce sont les premières à faire la morale aux autres parce que quelqu’un aurait tenté de leur poser une question sur l’éducation qu’elles apportent à leurs enfants. Enfin bref cette dernière catégorie n’est vraiment pas importante et il ne faut de toute façon pas leur donner cette importance.
    Vis ta vie et soyez heureux avec ta jolie petite famille cest un bonheur de vous voir vous épanouir ensemble avec Hugo dans ce nouveau rôle qui vous va à merveille. De gros bisous à Marlon la petite turtle.

  134. Audrey 23 octobre 2018 / 22 h 35 min

    Ce deuxième article et tes explications plus en profondeur me font mieux comprendre tes choix. Je comprends mieux que derrière la force que tu montres ce cache une personne qui manque de confiance en elle et anxieuse (comme-moi) et je pense que en faisant ces choix tu as été plus sereine pour bien t occuper de Marlon alors tu as eu totalement raison. 👍

  135. Joelle 23 octobre 2018 / 22 h 35 min

    Bravo !!

  136. Ana 23 octobre 2018 / 22 h 38 min

    Je suis fan, tu as raison sur tout! Mais quel dommage d’en arriver là à cause de la jalousie et l’esprit tordu des gens!! J’adore te suivre, vous suivre avec tes hommes ! Plein de bisous 😘😘😂

  137. Maude 23 octobre 2018 / 22 h 39 min

    Te lire fais tellement du bien. Combien de mère essai de rentrer dans ces clichés qu’impose la société ?
    Un enfant n’est heureux que si sa maman l’est aussi… Avant de le comprendre, j’ai fait une dépression post partum. Si j’avais ta force et ton courage d’affirmer mes choix comme tu le fais, j’aurais pu être là maman épanouie que tu es.
    Il faut avoir confiance en son instinct maternelle, c’est lui qui nous guidera au mieux pour ce qui est bon pour nos enfants…

  138. Lou 23 octobre 2018 / 22 h 40 min

    Bonsoir Caroline,

    Comme tu as dit si bien… Pfffiou, par où commencer !
    Troublant… c’est un joli aspect que l’on connaît peu de toi.
    Quelle jolie leçon de bienveillance, de sincérité et de transparence.
    Je pense que je ne suis pas là seule à boire tes derniers écrits.
    Alors, si je pouvais me permettre un conseil, continue.
    Continue Caroline car tu as beaucoup à transmettre à la gente féminine quant à liberté de penser, de faire… car l’important n’est-il pas de le faire avec AMOUR.
    Tu as fais le choix de te mettre à nu avec tout ce que cela implique et je trouve que ça n’a fait que te mettre EN VALEUR.
    Alors bravo, car je découvre au fil des jours une très belle personne.
    Encourageons là les filles à continuer à être comme elle est, pleine de sincérité, de transparence et de générosité.
    Quelle beauté.
    Lou

  139. Julie 23 octobre 2018 / 22 h 40 min

    Très jolie article. Le 1er m’avait surprise. Césarienne par choix, nurse de nuit, je savais même pas que c’était possible. Je me suis dit qu’on vivait vraiment dans des mondes opposés. Mais avec cette réponse j’ai compris.
    Moi la maternité m’a tellement mis KO les 2 premiers mois qu’on est retourné chez mes parents pendant 1 mois et ça m’a sauvé, aidé à mieux vivre les instants avec mon bebe. Je n’ai pas fait les mêmes choix que les tiens mais je peux les comprendre. Ton 1er article me donnait l’impression d’une distance avec ton bébé mais aujourd’hui je ne vois que l’amour et la sécurité que tu as voulu lui apporter. Car une maman bien accompagnée et bien dans sa peau c’est le principal pour ton bébé.
    Je ne suis pas sûre qu’il faille apporter du crédit aux critiques negatives. Dans la haine que tu peux voir dans certains commentaires moi je vois juste des mamans épuisées, seules, sous pression (à vouloir donner l’image de la mère parfaite) ou peu ouvertes d’esprits et ça me rend triste pour elles.
    Le respect et l’entraide entre maman devrait être prioritaire. Peut importe les choix des unes et des autres si les bébés ont tout l’amour et la sécurité nécessaire à leur développement.
    Merci pour ce partage.

  140. Camille 23 octobre 2018 / 22 h 42 min

    ❤️❤️❤️

  141. Aurelie 23 octobre 2018 / 22 h 42 min

    Un grand merci pour cette article plus que touchant.
    Devenir maman est la plus belle chose qui me soit arrivé et quand je lis chacun de tes mots je les ressens au plus profond de moi. Être maman c’est le rôle de ma vie, j’en suis si fière aujourd’hui. Je te rejoins sur chacun de tes mots, faire nos propres choix et surtout en accord avec nous même, les faire comme bon nous semble sans penser que d’autres ne seront pas contents. Pour moi c’est indéniable. Et surtout le faire avec l’amour qu’on porte à son enfant, imaginer et mettre tout en place pour lui donner le meilleur selon nous. C’est ça la clé, toujours donner le meilleur pour son enfant. Je te comprends tellement et pourtant on a des vies bien différentes. Mais si seulement on osait toutes crier haut et fort qu’on assume tout, qu’on est des femmes libres et mères aimantes. Et que ce sont NOUS leur mère, pas les autres ! Ton expérience va en aider plus d’une alors merci pour elles ! Merci pour ta sincérité sans faille, merci tu es un modèle pour beaucoup ! Une mother business girl, chapeau ! Continue d’écrire, continue d’être celle que tu es, vraie et sensible ! Ça fais du bien dans ce monde de brute je t’assure, alors… Merci merci!
    Vivement le prochain article 💋

  142. Lisbaune Persie 23 octobre 2018 / 22 h 43 min

    En tant que Maman mais aussi en tant qu’Auxiliaire de Puériculture j’ai juste envie de Dire BRAVO.

  143. Sam 23 octobre 2018 / 22 h 45 min

    Bonsoir Caroline,

    J’admire ta personnalité et efficacité quand à faire passer des messages et assumer SES CHOIX, en te suivant depuis pas mal de temps et après la lecture de ton livre ( que j’ai kiffe) je me retrouve beaucoup en toi en tes valeurs ta personnalité tes convictions … Tu vis avec le temps actuel et beaucoup aimerait être comme toi ou à ta place mais vivent leurs vie par procuration à travers des personnalités comme la tienne, ces personnes ne doivent pas nous toucher bien que cela peut-être compliqué et dur par moment car souvent c’est l’entourage le plus proche, en vain poursuit ton chemin si bien entrepris, continue à être un exemple pour les femmes d’aujourd’hui au plaisir de laisser ruminer les mauvais gens.
    Je conclurais sur CAROLINE RECEVEUR WARRIOR. (Lol)

  144. Hm 23 octobre 2018 / 22 h 48 min

    Bonsoir Caroline,

    J’ai lu ton premier article, j’y ai pensé et réfléchi plusieurs jours… J’ai été profondément choquée de ton récit sur la césarienne dite de « confort » . Ce dernier laissait à penser que TOUTES les femmes pouvaient avoir le choix, qu’il fallait seulement dire à son gyneco « OK je veux accoucher comme ça, programmer le jour, l’heure de la naissance de son enfant » le choix n’en est pas vraiment un pour d’autres femmes qui n’en ont pas la possibilité ni les moyens de s’offrir une mise au monde sans « souffrance » pour reprendre tes mots. Quant à cette pratique…chacun est libre d’en penser ce qu’il veut, des conséquences positives comme négatives. Tu restes « influence use » et à l’idée de me dire que toutes les femmes qui te lisent puisse se dire… « C’est facile » m’a vraiment indigné !
    À la lecture de ta deuxième partie je suis soulagée, il le fallait se deuxième article, vraiment ! C’est clair et précis mais en tout cas on ne pourra pas dire que tu n’es pas transparente, ah ça non ! Car tu dis tout haut ce qui est usuel chez des personnes ayant les moyens d’être suivi par de bons praticiens, cliniques privées etc et pour ça on ne peut qu’être reconnaissants car c’est trop souvent tue et caché. Quant à ta position sur l’allaitement (bien que je trouve très regrettable tes affirmations sur le soit disant effacement du papa pendant l’allaitement) et les nurses, tu n’as pas a te justifier. On est en 2018 et toi même sait le mieux ce qui est bon pour ton enfant et pour toi. J’ai adoré la partie sur la maman parfaite, accouchement à domicile, allaitement, écharpe… J’adore ! Enjoy et merci pour cette suite qui fait un bien fou !

  145. Noemie 23 octobre 2018 / 22 h 49 min

    Bravo bravo bravo. Très belle réponse….

  146. Olfa 23 octobre 2018 / 22 h 49 min

    Caroline,

    Autant ton premier post m’a quelque peu déranger, peut être car je ressentais une certaine froideur dans ton récit. J’imagine que tu voyais déjà venir la ribambelle de commentaires négatifs…en revanche dans cet article on ressent toute l’émotion, on comprend mieux tes choix et surtout tu parles avec ton cœur.
    Merci à toi pour ce partage, belle continuation à toi, à vous 3

  147. Lu-Jezequel 23 octobre 2018 / 22 h 49 min

    Mon dieu, je suis choquée par autant de haine… tu as raison, cette personne n’est vraiment pas stable psychologiquement… je suis maman d’une petite fille et bientôt d’une deuxième, j’ai accouché par voie basse et ai allaité ma fille pendant 7 mois Mais ce n’est pas pour autant que je vais t’insulter Et te souhaiter tout le malheur du monde … chaque maman fait de la manière dont elle le sent un point final! Je préfère de loin les mamans qui ne se laissent pas aller, qui prennent soin d’elles sans pour autant oublier leurs enfants que celles qui s’oublient complètement Et dont la vie ne tourne qu’autour de leurs enfants… il suffit de trouver un équilibre! Nous sommes en 2018 mesdames! Nous pouvons être femme, mère et travailleuse parallèlement ! Et aussi restée belles Et désirables pour nos hommes! Bravo Caro, ne te laisses pas abattre par ce genre de messages vraiment ignobles !

  148. Scarlette 23 octobre 2018 / 22 h 50 min

    Juste … Je t’aime et merci.

  149. Cynthia 23 octobre 2018 / 22 h 50 min

    Caroline,

    Tu as si bien résumé ton article.
    « La seule chose qui nous rassemble c’est l’amour qu’il nous a fallu pour concevoir un bébé et l’amour qu’on lui donnera jusqu’à son dernier souffle. »

    ♥️♥️♥️♥️

  150. ALICE 23 octobre 2018 / 22 h 50 min

    Félicitation, tu es touchante vraiment et tellement de chose grave arrive aux mamans qui ne font pas leurs choix pour elles mais « part les autres »… un équilibre personnel pour un équilibre pour bébé.
    Merveilleux, une maman de 24 ans qui t’embrasse

  151. Emma 23 octobre 2018 / 22 h 51 min

    Je suis très touchée par ce 2ème article et je n’arrive pas à comprendre la haine et le jugement dont certaines ont fait preuve après ton premier article.
    J’ai allaité et pourtant je respecte totalement ton choix comme j’ai respecté celui de mes amies qui n’ont pas voulu le faire … idem pour la nurse de nuit et tout le reste, je ne vois pas en quoi ca pourrait me déranger! Chacun devrait pouvoir faire sa vie comme bon lui semble. C’est quand même grave d’etre toujours jugé et critiqué pour tout et n’importe quoi. C’est triste …
    Le plus important c’est que toi tu sois heureuse que tu gardes un bon ressenti sur ton expérience. Baby Marlon a l’air très heureux et ses parents aussi c’est tout ce qui compte!
    Pour les aigries de la vie qui sont apparement irréprochables et peuvent se permettre de juger les autres … réfléchissez à ce que vous écrivez derrière vos écrans! Et méditez un peu sur le « si ce que tu as à dire n’est pas gentil, tais toi! »
    Bonne continuation Caroline

  152. Clotilde 23 octobre 2018 / 22 h 52 min

    Bonsoir Caroline, ton article est si poignant et vrai, sincère et émouvant, naturel et authentique. Merci beaucoup, j’ai eu les larmes aux yeux… Et pourtant je ne suis pas encore maman :) Je ne sais pas comment expliquer à quel point cet article m’a fait du bien. Merci merci <3

  153. Martin claire 23 octobre 2018 / 22 h 53 min

    Bonjour Caroline,
    Je n’ai que 20 ans, je ne suis pas encore maman, mais j’avoue que je me suis déjà posée la question sur mon accouchement futur et sur l’allaitement… et je suis outré par cette méchanceté que tu as reçu… ne pas vouloir faire comme tout le monde, comme la « norme » d’accoucher par voie basse et d’allaiter ne devrait pas créer autant de polémiques..
    J’ai lu tes 2 articles, tu n’avais pas à te justifier, tes choix sont TES choix personnels et je sais que tu les as bien étudiés et réfléchis ! C’est toi la maman de Marlon et c’est toi qui as choisi le mieux pour vous 2. Jamais je ne jugerai tes choix, c’est s’immiscer dans ta vie et nous n’avons pas le droit de faire ça ! Enfin tout le monde devrait le savoir ..
    Je suis aussi qqun d’hypersensible et voir que des personnes peuvent être aussi méchantes me fait tellement mal au coeur même si ça ne me touche pas ..
    Sache qu’une partie de ta communauté te suit pour ce que tu es et pour la personne entière, honnête, HUMAINE que tu es ! 😘
    Je m’identifier bcp à toi sur le plan émotionnel et ça me rend triste de voir tout ces mauvais commentaires sur tes choix et sur vos choix avec Hugo.
    Reste toi même et bats toi, ne te laisse pas atteindre (même si je peux comprendre que ce soit difficile).
    Je t’embrasse,
    Claire

  154. leslie 23 octobre 2018 / 22 h 54 min

    Caroline,
    Maman de deux enfants, je t’admire d’avoir le courage et la force d’assumer tes choix.
    Quand j’ai lu ton article, le premier, j’ai dit à mon mari, mais elle a trop raison.
    Trop raison de s’écouter, et je me suis dit que tu avais de la chance.
    tu as tout compris car tu n’as pas attendu de te tromper avec un premier pour faire mieux avec le deuxième
    tu t’es écoutée tout de suite…
    tu es une femme forte, certes qui fait rêver par sa beauté et son indépendance
    tu as l’ai tellement sure de toi
    j’ai vu une story d’une fille qui réagissait à on article et ce qui transpirait c’était sa méchanceté et sa jalousie, j’ai été choquée par cette maman de deux enfants qui soi-disant les élèvent en les foutant tout le temps chez les grands parents et en les filmant sur instagram du lever au coucher chaque seconde de leur vie, de traiter de ‘connasse’
    j’ai été choquée et écoeurée de voir tant de jalousie de la part des autres
    ce deux!me article est écrit avec encore plus d’intelligence et de bienveillance que le premier et cela confirme le fait que tu es en accord avec toi même sur toute la ligne.
    Bravo à toi
    et au lieu de te critiquer, tout le monde devrait te dire merci de désacraliser l’accouchement et le début de la maternité
    la meilleure mère n’est pas celle qui souffre le plus mais celle qui est le plus épanouie pour so’ccuper au mieux de son enfant !

  155. Ar TouSh 23 octobre 2018 / 22 h 57 min

    Cet article est d’une sincérité bouleversante !

    Tu n’avais absolument pas besoin de te justifier car pour moi des parents heureux font des enfants heureux !! Donc tu as bien raison d’avoir écouté ton coeur et tes envies car si tu avais fait autrement juste pour « faire comme tout le monde » , ton bb aurait ressenti toute ta frustration et ÇA c’est mauvais pour un enfant !

    Je t’admire encore plus aujourd’hui et ton fils a vraiment beaucoup de chance d’avoir une maman comme toi 💜 !

    Je te souhaite un bonheur infini avec ta magnifique petite famille.

    Pleins de bisous 😘

    Arta AZEMI

  156. Aurel 23 octobre 2018 / 22 h 57 min

    Bravo!
    Déjà, on fait comme on peut et du mieux qu’on peut!
    Mais l’essentiel c’est l’amour ❤️

  157. Margot 23 octobre 2018 / 22 h 58 min

    Bravo pour cet article!
    Le passage du « j’aurai du dire que j’ai accouché sans peri au milieu de mon salon… allaiter et porter sur mon dos mon bebe… » m’a bien fait rire d’ailleur 😀
    T’as oublié de spécifier accoucher dans une piscine au milieu du salon ahahah
    Je rigole mais je n’ai absolument rien contre celles qui le font je les admire d’ailleurs moi qui ai accoucher avec ma precieuse péridural! Amen! D’ailleurs j’ai accouché par voix basse mais avec zero douleur grace à la peri! Une invention merveilleuse. Quoiqu’il en soit j’admire aujourd’hui ces femmes qui accouche le plus naturellement possible et pourtant à une époque je les prenais pour des folles un peu hippie voir sauvage.. mais j’ai compris durant ma grossesse pourquoi certaine avait besoin d’en passer par là.. car oui y’a pas mal d’avantage a accoucher de façon moins médicaliser.
    Bref disons que je ne suis pas une extrémiste de la maternité revendiqué par certaine mais je suis du juste milieu, car j’ai tout de meme choisi d’allaiter, et le cododo va de paire avec l’allaitement sans cela c’est impossible à tenir.
    Tu as fait des choix bien différents mais on voit bien que ton fils c’est ta vie et c’est tout ce qui compte je trouve.
    Juste un point, tu dis que tu as ete allaité et pourtant souvent malade, allergie and co mais rien ne te dis que ça n’aurait pas ete pire sans allaitement? Bien sur meme les bebe allaités ne sont pas a l’abri de tout mais possible que ce soit pire sans.. bref c’est un detail mais je me devais de soulevé ce point en tant que maman allaitante ^^
    Prend soin de toi et de ta petite famille en tout cas. :)

  158. Amelie 23 octobre 2018 / 23 h 01 min

    Bonsoir Caroline

    Au travers de ces quelques lignes et de ces mots sincères tu permets à beaucoup de femmes, dont je fais partie de déculpabiliser. Quel courage d’assumer aussi clairement tes positions, tes choix ! Nous n’avons pas à souffrir, pleurer, se forcer à être ou faire quelque chose qui nous déplait ou avec lequel nous ne sommes pas en accord… mais étrangement concernant la maternité nous sommes bien moins libres !!

    Tout le monde a son mot à dire alors que ton enfant est bercé d’amour, et fait partie des chanceux … je ne comprends pas pourquoi ce déversement de haine, de mots si violents et douloureux à lire pour une jeune maman qui aime autant son enfant !
    Merci de partager ton histoire vraie et non une vision illusoire de la grossesse, l’accouchement ou la parentalité.

    Courage à toi et préserve bien ton cocon d’amour.

    Hâte de te lire 😘

  159. STEPHANIE 23 octobre 2018 / 23 h 04 min

    Bonsoir Caroline,
    Bravo pour tes articles ❤️.
    Je dirai pareil que les coms précédents pas besoin de te justifier, chacun sa vie, sa vision des choses, de la conception de la maternité, de la façon d’aller au WC, de coucher avec ton/ta partenaire et de changer tes serviettes hygiénique… Je divague là 😅 mais c juste pour te dire que les commentaires négatifs que j’ai pu lire sous ton article d’hier sont infondés et vraiment sans intérêt. Je suis infirmière et j’ai bcp ri quand j’ai lu  » l’eventration de la cicatrice de césarienne et le cancer du sein car tu n’allaites pas ». Ma Tante est décédée à 53 ans d’un cancer au 2 seins alors qu’ elle avait allaité ses 2 enfants. Bref tout un tas de bêtises qui devraient te passer au dessus mais je te comprend tellement que tout ça puisse te faire du mal car tu es une personne vraie, pure et sensible. Alors ne lâche rien, continue ta vie comme tu l’entends, écris pour nous (celle qui sont tes vrais fans et qui te soutiennent). Celles qui aiment les expériences de chacunes avec empathie. On peut ne pas être en accord avec tes choix mais on ne doit pas se faire lyncher comme ça se fait partout. C’est un réel problème, je trouve, sur les réseaux sociaux :le lynchage sous prétexte que tu n’es pas d’accord,c’est qqch qui me dépasse mais bref faut faire avec et se lisser de ces personnes qui se sentent surpuissante et avoir la science infuse derrière leur écran. Il faut être ouvert mais apparemment ce n’est pas donné à tout le monde.
    Alors Caroline t’es une MAMAN QUI DÉCHIREEEEE 😘😘😘😘❤️❤️❤️❤️

  160. Eglantine 23 octobre 2018 / 23 h 04 min

    Très bel article. Des frissons..

  161. Eugénie 23 octobre 2018 / 23 h 04 min

    MERCI !

  162. Camille 23 octobre 2018 / 23 h 05 min

    Bonsoir Caroline,

    Votre article est si touchant… C’est quand même impressionnant de devoir en arriver à se justifier sur ces choix personnels. Mais merci pour ce retour si sincère de votre expérience, car d’une manière ou d’une autre, vous faite passer un beau message de tolérance. Et je suis persuadée que beaucoup de femmes se reconnaîtront à travers votre récit.

    Plein de bonheur pour votre petite famille et vivez pour vous !

  163. Elisa 23 octobre 2018 / 23 h 07 min

    Bonsoir Caroline,

    Abonnée discrète depuis de nombreuses années, c’est mon premier commentaire ✌🏼🤷🏻‍♀️

    Et je me lance sans doute sur l´article le plus commenté ces derniers jours.

    Je ne suis pas encore maman mais je rêve de le devenir. À vrai dire c’est un de mes plus grand rêves.

    Je suis énormément de blogueuse, influenceuses maman! Et j’adore ca! Voir le quotidien des unes et autres totalement différents! Une allaite, une autre fait du cododo, une met son enfant a la crèche chaque maman, l’autre chez une nounou … que de différences.

    Je trouve ça admirable que tu assumes TES choix, TES envies et tout ce que tu penses être bien pour TON enfant!

    Qu’importe les choix que tu as pris, tu reste une maman formidable pour Marlon, une girlBoss au top, une femme épanouie avec Hugo et j’en passe.

    Ne laisse pas les Haters, les mamans parfaites et j’en passe dénigrer tout ce que tu fais chaques jours. Personne n’est en droit de t’en juger même s’ils n’ont pas les mêmes convictions que toi!

    Reste comme tu es! En attendant, pour moi ton témoignage sans filtres est parfait! Il n’ya Rien d’autre à ajouter!

    Bonne soirée plein d’amour ❤️

  164. Aliso 23 octobre 2018 / 23 h 08 min

    Chère Caroline,

    Tes derniers articles ne me concernent pas (du moins pour l’instant étant donné que je n’ai que 20 ans) mais je me sens proche de toi et de ta façon de voir les choses. Je pense tout comme toi que chacun est libre de penser et faire à sa manière. Les réseaux sociaux ont malheureusement quelques inconvénients dont le fait d’offrir à des personnes malveillantes une possibilité supplémentaire -et facile- de critiquer les autres.

    Tu es un modèle pour moi et sans doute pour beaucoup d’autres jeunes femmes/femmes. Je vous souhaite à Marlon, Hugo et toi énormément de bonheur! J’espère que nos chemins se rencontreront un jour. J’ai créé mon blog il y a peu, n’hésite pas à aller y jeter un petit coup d’oeil et à me donner un retour si cela te dit.

    Bisous,

    Alison (étudiante en communication à l’université en Belgique)

  165. Jennifer 23 octobre 2018 / 23 h 09 min

    Je suis de celle qui prône la bienveillance, j’ai compris vos choix même si les miens sont opposés .
    Je suis de celles qui a accouché sans péridurale pas pour souffrir ou passer pour une super femme mais car j’en ressentais le besoin au plus profond de moi .
    Je suis aussi celle qui porte son enfant sur son dos malgré ses presque 3 ans , qui allaite encore et tjr ma fille qui ne sais même passion boire au biberon c’est pour dire et qui fait du cododo c’est l’équilibre de notre famille et notre vision des choses .
    Mes enfants ne sont pas garder j’ai tjr eu confiance en moi et pas besoin de souffler ou de me retrouver avec mon mari car on est heureux ensemble avec nos miniatures.
    On profitera autrement à deux un jour …
    On peut être une femme , une épouse et une mère tout en vivant sa maternité pleinement et même au foyer sans être esclave de personne .

    Je sens des préjugés dans certains de vos mots et cela peut faire de la peine aussi car ce n’est vraiment pas la réalité, moi aussi j’aurais aimer peu être avoir un bébé calé sur mes horaires , sortir sans soucis et ne pas être là source de son alimentation… mais j’aurais été malheureuse et je suis sûr que mes enfants aussi .

    On choisit toutes en fonctions de nos vies , envies et besoin, j’ai décidé de suivre les besoins de mes enfants avant les miens et croyez le ou pas , on peut être réellement heureux comme cela . Pas pour faire comme ci on était parfait mais car c’est ce chemin qui nous parle le plus .

    Je vous souhaite biensur pleins de bonheur tout les 3 .

  166. Alexy 23 octobre 2018 / 23 h 15 min

    Bonjour Caroline j’ai beaucoup apprécié tes articles, pour ma part j’aurais beaucoup aimé accouché par césarienne comme toi, il y a 7 ans j’ai du accouché de mon bébé décède in utero à 38 sa par voie basse, une expérience qui ma traumatisé, j’ai demandé une sesarienne mais ont ne ma pas écouté, je ne me sentais pas capable d’accoucher dans ses condition, mais mon choix ne pas était pris en considération par l’équipe médical, ce que je déplore, j’ai eu par la suite deux autre merveilleux enfants, et je n’ai jamais plus laisser perssone me dicté mes choix, j’espère que ton témoignage pourras aidé des femmes a prendre conscience des choix qui s’offrent à elles, et ne pas ce laissé imposer les choix des autres comme la famille,personnelle médical,etc.
    Je te souhaite tout le bonheur du monde.

  167. Daniella L 23 octobre 2018 / 23 h 15 min

    Bonsoir Caroline!
    Juste vous dire que je vous admire et comprends votre sensibilité, car je suis comme vous.
    La seule chose que je voudrais vous dire, vivez comme vous en avez envie! Soyez heureuse, vous ne devez rien à personne.
    Bien sûr que vous dérangez! Vous êtes belle, franche, vous avez du style, un compagnon, un beau petit baby Marlon bref! Votre vie telle que vous la souhaitez! Et ça,.. ça emmerde les gens! Ceux qui n’ont rien à faire de leur vie tellement elle est pathétique !!! Vous vous en fichez complètement car on appelle ça De la JALOUSIE. Vivez votre vie, car on en a qu’une! comme vous le souhaitez et surtout profitez! Continuez votre chemin et soyez heureuse.
    Je vous embrasse affectueusement.
    Ne perdez jamais votre classe et toujours la tête haute❤️

  168. Leah 23 octobre 2018 / 23 h 18 min

    Bonjour Caroline!
    Quelle force et quel courage!
    C est admirable! Continuez d etre la femme et la mere sincere que vous etes. C est ce qu on recherche quand « on suit » quelqu un . Que cette personne soit authentique sinon a quoi bon? A ce moment la on s invente la vision de vous qui nous plait et ca enleve toute la proximite et le lien qui peuvent exiter entre vous et votre communaute.
    Ne vous laissez pas atteindre par cela.
    Faites vos choix comme bons vous semble et soyez heureux tous les 3. 😘😘😘😘

  169. Sophie 23 octobre 2018 / 23 h 19 min

    Bonjour Caroline,
    Un grand merci pour tes deux articles qui permettent de décomplexer beaucoup de femmes. Dans mon entourage, j’ai vu mes sœurs, mes cousines accoucher, devenir mère, et j’ai pourtant toujours dit que l’accouchement et pire encore l’allaitement ne m’attiraient pas du tout. A chaque fois c’est la même réponse, on me rabâche que moi aussi j’en aurais envie quand le moment sera venu. MERCI de montrer qu’on peut être une excellente mère sans vouloir à tout prix souffrir en accouchant et en allaitant pendant des mois.
    Je suis très indépendante aussi et je sais que quand le moment sera venu je n’hésiterais pas à imposer mes choix et mes besoins à mon entourage peu importe les critiques.
    Continue de t’epanouir dans ta vie de maman mais aussi, et tout autant, dans ta vie professionnelle.

  170. Eva 23 octobre 2018 / 23 h 20 min

    Bonsoir Caroline

    Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires (pourtant je lis tous tes articles), mais ton post m’a touchée. Tu sais, peu importe si certains ne comprennent pas tes choix tu n’a même pas à te justifier … tu as le courage d’assumer et c’est ça qui doit faire ta fierté. Peu importe les actes, les mots TOUT est critiqué de nos jours. Moi je te suis depuis tes débuts je vois ton évolution et c’est fout la maturité que tu as pris, encore plus en devenant maman je pense. En tout cas sache que comme tu l’a dit, 90% de ta communauté te soutien c’est tout ce qui compte, les autres je ne sais même pas pourquoi ils lisent … Reste comme tu es pour les personnes qui t’admirent.

    On t’aime et on aime te voir heureuse avec ta petite famille.

    Bien à toi <3

  171. Celine 23 octobre 2018 / 23 h 20 min

    Chère Caroline,
    Savoir demander / trouver de l’aide, la base. Pour mon 1er enfant il y a 6 ans, j’etais dépassée, comme vous aucune famille à proximité pour m’aider. Ne serait-ce que pour aller chez le kiné : sympa la rééducation du périné avec bébé dans les bras. Et pourtant j’avais les moyens de m’offrir une nounou pour souffler mais je n’osais pas, le qu’en-dira-t-on certainement, la pression que la société colle aux jeunes mères. Avec le recul et les années, j’ai compris que mon fils avait surtout besoin d’une maman reposée et épanouie. Pas d’une maman épuisée disponible 24/24.
    J’attends mon 3eme enfant et je me ferai aider, jour, nuit, pour moi, mon mari, mes 3 enfants.
    Bravo pour votre honnêteté Caroline. Il y a des tabous et des clichés qui ont malheureusement encore la peau dure.
    Céline

  172. Alycia 23 octobre 2018 / 23 h 21 min

    Bonsoir Caroline,
    Juste pour vous dire que je vous admire et personne n’a à vous juger sur les choix que vous avez pris concernant votre accouchement où après votre accouchement.
    Ayant moi même accouché par césarienne je sais de quoi je parle (Bon même si dans mon cas je n’ai pas vraiment eu le choix) mais c’est votre accouchement et rien n’y personne ne doit donner son point d vue c’ Vous et vous seule.
    De voir toutes ces femmes dire toutes ces choses horribles mais qui sont-elles pour juger ?! C’est honteux de voir ça surtout que personne n’est parfait et être Maman ça s’append tous les jours.
    Restez comme vous êtes avec vos convictions le principal c’est que vous et votre famille soyez heureux et le reste ne compte pas.
    Pleins de bonheurs à vous 3😊 Bonne soirée

  173. Jijou 23 octobre 2018 / 23 h 22 min

    ❤️❤️❤️👌👌👌🙌🏼🙌🏼🙌🏼 bravo et merci pour cet article 🙏🙏🙏

  174. Johana 23 octobre 2018 / 23 h 23 min

    Bonsoir Caroline,

    Je ne pense pas que tu aies besoin de te justifier d’être la maman que tu as choisi d’être 😊😉 on est toutes des superbes mamans avec les moyens qu’on a 😊.
    Je suis à l’opposé de ce que tu as pu vivre de tes 1ers mois de maternité, j’ai vécu un accouchement par césarienne alors que j’aurai rêvé d’un accouchement par voie basse, j’ai allaité 6 mois mon bébé alors que jusqu’à l’accouchement je ne voulais pas le faire, j’ai mis ma carrière professionnelle de côté pendant 9 mois pour être proche d’elle… J’ai fait ce que je pensais être le mieux pour elle.
    Mais toi je suis sûre que tu as fait le mieux que tu l’imaginais pour Marlon, et que tu l’aimes de tout ton cœur 😍
    Entre nous, ce n’est pas parce que tu as eu une nounou de nuit que tu n’as pas donné d’amour à Marlon ou que tu l’as délaissé… Certains commentaires sur ton 1er article ont pu aller trop loin… 😥

    Juste pour info, car tu en parles dans tes 2 articles, les études médicales montrent bien l’intérêt et le bénéfice de l’allaitement maternel sur la réduction des infections chez le nourrison (paroles de docteur 😄). Je tenais à revenir sur ce point, car pour le coup ce que tu dis n’était pas réellement vrai 😅.

    Merci pour ta franchise dans tes articles.

    Bises !

  175. So 23 octobre 2018 / 23 h 28 min

    Un texte juste, touchant et magnifique plein de bienveillance et d’amour ! Juste BRAVO et merci Caroline, tu as de belles valeurs de tolérance et de respect, sois fière de toi et de tes choix.
    Un beau pied de nez à toutes ces nanas (mamans ou non) qui t’ont jugée critiquée rabaissée. Soutenons-nous entre femmes au lieu de nous taper dessus.
    ❤❤❤

  176. CEC 23 octobre 2018 / 23 h 29 min

    hello, hello !

    Bon moi aussi comme beaucoup de fille ici j’avais hâte de lire ton article sur ton accouchement etc….et j’ai vraiment été déçu (comme bcp)…l’article donné l’impression d’une fille qui n’avait pas vraiment envie d’avoir d’enfant, ni de voir son corps changé par l’allaitement, ni de devoir le sortir par voie basse et ni de vouloir se lever…bref tout se qui se rapporte à la maternité..de prendre que le meilleur, le tout beau tout rose comme sur les photos et de laisser le reste ! je me suis dit c’est vraiment égoïste d’agir de cette manière ..et je suis rester sur cette image de toi..et puis je lis cette article et je me dit que finalement le faite d’expliquer réellement les choses, dire ce qu’on a sur le coeur peut réélement changer les choses et du coup on comprend tellement mieux tes choix!! donc merci de t’être réellement confié…tu n’es pas du tout égoiste comme l’autre article pouvait laissé croire ….tu es juste une maman stressée comme nous toute !!!! bisouu

  177. Charlottehlb 23 octobre 2018 / 23 h 32 min

    Ton article est superbe Caroline ! Ta maman peut être fière de toi et tu peux être fière de toi !!
    Je suis sans jugement chacun fait comme il peut et il veut surtout. Je t’embrasse. Prend soin de ta jolie famille.

  178. Monia 23 octobre 2018 / 23 h 32 min

    Bonjour,

    J’ai accouché de mon 1er enfant 1 mois avant vous environ et j’ai voulu connaître votre expérience également. Il y a des sujets sur lesquels je n’ai pas le même avis, mais comme vous l’avez dit cest personnel et personne ne demande faire la même chose. Et puis on s’ennuirait si tout le monde faisait la même chose.
    Les gens ne sont pas tolérants, jaloux et aigris.
    Je fais en sorte de ne pas m’oublier en tant que femme. Je ne travaille pas mais je laisse mon petit bout chez la nounou plusieurs fois par semaine pour profiter tout simplement.
    Je dois avouer que je suis jalouse, magnifique après votre grossesse…j’ai fait aussi un peu d’excès ^^

    Vous avez le mérite de faire et dire ce que beaucoup font également, vous n’êtes sûrement pas la seule. BRAVO

    Votre famille est toute belle…Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

  179. Veronika 23 octobre 2018 / 23 h 34 min

    Chère Caroline,
    Merci pour ta sincérité dans ce deuxième article sur l’accouchement et la maternité. Bravo pour ton courage et ta force à affronter les critiques!
    Tous mes vœux de bonheur à ta famille!

  180. Karima 23 octobre 2018 / 23 h 35 min

    Marlon peut être fière de sa maman 👏🏻♥️

  181. Barbara 23 octobre 2018 / 23 h 37 min

    Salut Caroline,
    Merci pour ce nouvel article, pas pour sa justification mais parce qu’il éclaire bien des choses, spécialement concernant la nurse de nuit et je pense qu’il intéressera pas mal de futures mamans.
    On peut ne pas être d’accord avec tes choix ou tes cheveux, ou ton style ou toute chose mais heureusement même qu’on est pas tous d’accord. Je suis tombée sur quelques commentaires et je dois t’avouer qu’on est bien au delà d’un « je ne suis pas de ton avis » car je doute que ces personnes te diraient tout cela en face à face.
    Si les personnes négatives t’ecrivent tu pourras quand même lever la tête en affirmant que tu es quelqu’un qui interpelle et qui vaut la peine de perdre quelques minutes pour lire ses articles!

  182. Audrey 23 octobre 2018 / 23 h 38 min

    Très bel article ! C’est une lutte quotidienne que de faire comprendre que chacun à ses avis, ses envies et ses choix… La tolérance est loin d’être là ! Mais faut pas lâcher ! Bravo Caroline ! Il y a de quoi être fière, assumer ses choix tout en étant prête à les expliquer alors que finalement tu n’as pas à le faire… Je te suis depuis peu, et je suis même venue sur ton blog pour la 1ere fois aujourd’hui, suite aux échos de ton article. Je crois que je vais passer de temps en temps ! Belle écriture, bel état d’esprit ! Il y aura toujours des personnes avec des avis différents et ça c’est bien normal (et rassurant d’ailleurs) mais malheureux il y aura toujours aussi des intolérants, des radicaux parce que oui certains propos sont radicaux dans leurs genres. On doit apprendre à vivre avec et nous focaliser sur les personnes enrichissantes !
    Audrey L.

  183. Lau 23 octobre 2018 / 23 h 38 min

    1-la césarienne de convenance, contrairement à ce qui est largement sous entendu ici, est totalement illégale en France. C’est une arnaque à l’assurance, et les gynécologues qui la pratiquent peuvent perdre leur droit d’exercer. Tout simplement parce que la balance bénéfice/risque est largement en défaveur de la césarienne, sans parler du coût pour la société.
    2-l’affirmation suivante: « Un bébé allaité ne sera pas moins malade qu’un bébé nourrit au biberon, un bébé né d’une césarienne ne sera pas plus traumatisé qu’un bébé né par voie basse, un bébé mis en crèche ne sera pas plus malheureux qu’avec une nounou à la maison, etc  » est fausse. Statistiquement, et il existe des centaines dnetudes sur le sujet:
    -les enfants non allaités sont plus souvent malades,
    -les enfants qui naissent par césarienne sont plus angoissés, développent plus de troubles du comportement, et sont plus souvent malades.
    -et les enfants confiés à de tierces personnes dès la naissance sont plus anxieuses et plus à risque de développer des troubles du comportement.
    Et je n’evoque meme pas l’incidence sur le taux de cancer du sein, entre autres.
    Ce qui choque ce ne sont pas vos choix. Ce qui choque c’est que vous les justifiez avec de mauvais arguments, en laissant croire que tous les choix se valent et qu’il n’y aura aucune conséquence. Vous êtes suivie par des milliers de jeunes filles dont vous êtes le modèle: vous ne pouvez pas leur faire croire que césarienne de convenance illégale, biberonnage et nounou dès la naissance sont sans conséquence! Scientifiquement rien n’est plus faux…

  184. Sarika 23 octobre 2018 / 23 h 43 min

    Bonjour,

    Merci pour ton témoignage qui est très intéressant et qui pourra servir à de futures mamans.
    J’ai fait des choix assez différents (accouchement voie basse sans péridurale, allaitement… Etc) que je ne regrette pas et pourtant je comprends tout à fait tous tes choix, que tu expliques d’ailleurs très bien.

    Un point sur lequel je suis particulièrement d’accord c’est qu’il est important de trouver son propre équilibre pour pouvoir être une mère épanouie pour son enfant.
    Nous sommes toutes différentes et nous avons chacune notre contexte.

    Ton article est enrichissant et très bien écrit.

    Bonne continuation.

  185. Nelly 23 octobre 2018 / 23 h 44 min

    Bonjour Caroline,
    je suis sage-femme et j’approuve tout à fait ton choix! tu as le droit d’accoucher par césarienne, tu as le droit de ne pas allaiter, bref tu as le droit de faire ce que tu veux ton corps. C’est le TIEN. Y’en a marre des ces diktats d’un autre temps.
    Tu as tout à fait raison de penser qu’être une bonne mère, ça dépend surtout de la manière dont tu vas élever ton enfant.
    Ton article est une bouffée d’air frais..J’ai tellement vu de mamans culpabiliser parce qu’elles avaient du mal à allaiter,, des mamans qui se forçaient à allaiter alors qu’elles n’en avait pas vraiment envie, et le pédiatre et les vieilles sages-femmes qui y allaient de leurs remarques désobligeantes..ça m’a beaucoup peinée de voir ça! mais maintenant la nouvelles génération de sage-femme et médecins n’est plus aussi vieux jeu et tant mieux.
    Moi-même pourtant sage-femme, je pense à accoucher par césarienne (j’ai trop vu de déchirures traumatisantes dans ma -pourtant très courte- carrière)

    Donc ne regrette pas tes choix et profite de cette nouvelle vie à trois :)

  186. Manon 23 octobre 2018 / 23 h 51 min

    Bonjour Caroline,
    Bravo pour tes deux derniers articles. Assumez clairement ton choix de donner la vie par césarienne… De mon côté, j’ai eu une césarienne en urgence pour ma première fille et pour ma seconde j’ai eu le choix (j’ai également une gynécologue très à l’écoute) et après réflexion j’ai choisi (le papa m’a dit c’est ton corps je n’ai pas a t’imposer un type d’accouchement quelqu’il soit) une césarienne. J’ai aussi eu le droit à des commentaires de proches (ou non d’ailleurs) tu regretteras de ne pas avoir accouché par voie basse. Et bien, avec le recul j’ai toujours eu la sensation que l’accouchement  » naturel  » n’était pas pour moi et la césarienne m’a rassuré pour moi et surtout pour les bébés pas de souffrance… Et puis j’ai aussi aimer que les premiers instants de vie soit partagé avec le papa après 9 mois passé avec moi. J’ai également eu des remarques aussi sur le fait que les filles ont été nourri par biberons, une connaissance m’a clairement dit que je les empoisonnais 🤔. Bref je conclus par le fait que chaque parent choisi l’éducation qui est le plus en adéquation avec notre personnalité. Chacun son ressenti, son vécu tant qu’il y a de l’amour.
    Respectons les choix de autres

  187. Kerya 23 octobre 2018 / 23 h 52 min

    Bonsoir Caroline,

    Tu es une très belle personne et cela ce ressent ! En effet tu n’as pas besoin de te justifier mais je comprends que lorsque l’on se sent attaqué comme tu l’as été un droit de réponse est important pour rétablir les choses. Les gens ce sentent tellement intouchable derrière leurs écrans ! C’est insupportable ! Tu es forte, une magnifique maman et compagne, femme de tête et d’entreprise. Soit heureuse et épanouie et continue de partager ! 💛
    Douce nuit à vous 4 avec Island !

  188. Clélia 23 octobre 2018 / 23 h 53 min

    Cet article m’aura mis la petite larme aux yeux. Je suis tellement d’accord avec toi. Merci pour ces précieux conseils, pour moi qui suis une personne angoisse de nature et qui doute sans cesse de tout et de rien dans mon rôle de maman, je dirais que ton article, ton partage m’aide et me fait du bien ! On vit dans une société ou malheureusement si l’on ne fait pas comme « tous le monde » on est regardé du mauvais œil.
    Pour ma part, je n’ai pas eu ma mère près de moi ni de belle maman pour m’aider lorsque j’ai eu mes enfants (avec 6 ans d’ecart) et j’aurais adoré avoir une personne (hors mis mon chéri) pour me conseiller, me rassurer) surtout après la naissance de ma deuxième fille, j’ai eu le baby blues et le retour à la maison a été difficile, j’étais entouré de mon bébé, de ma première fllle, de mon chéri et de ma meilleure amie, mais j’aurais tellement aimer avoir une personne (a défaut d’avoir ma mère ou belle mère) pour m’epauler, me rassurer (j’avais énormément peur de ne pas pas être à la hauteur pour mes 2 filles) je culpabilisais de moins pouvoir m’occuper de ma première et pourtant j’etais en // si heureuse d’avoir mon deuxième bébé, je pense qu’a ce moment si j’avais été aider peut être que mes peurs, mes angoisses auraient été differentes. Pourtant j’ai un mari qui faisait tout son possible pour me rassurer et m’aider. Tout comme ton livre que j’ai lu et adoré, tu es vraiment une chouette personne Caroline, parfois je relis des passages de ton livre pour me souvenir que l’on peut réussir à avoir confiance en soit, parceque tu donnes de bons conseils . Pleins de bonnes choses à toi et ta petite famille
    Bonne soirée
    Clélia

  189. Audrey 23 octobre 2018 / 23 h 56 min

    Salut Caroline ! Je suis restée étonnée de lire que tu as hésité à fermer ton blog ! Quelle erreur cela aurait été !
    Arrête de penser aux gens négatifs pense plutôt à toutes les mamans (dont moi) qui en te lisant se sentent enfin « normales » car on allaite pas, car on fait garder son bébé pour prendre du temps pour soi et le retrouver avec encore plus de bonheur.. Tu fais du bien aux femmes en étant franche et en ne te laissant pas guider par les dictates de la maternité ! Chaque fois que tu liras un commentaire négatif pense que derrière tu en as des dizaines et des dizaines de mamans ou futures mamans qui te soutiennent (même si elles ne sont pas d accord avec toi tout le monde n’est pas fermé d’esprit) ne laisse pas une minorité t’influencer !
    Merci de partager avec nous ton expérience, tes interrogations, ton ressenti.
    Belle continuation à toi.

  190. Charlotte 24 octobre 2018 / 0 h 04 min

    Bonsoir,
    Je te trouve courageuse et assez honnête devoquer ton accouchement et tes choix de futures mères
    Ce qui est touchant, c’est que tu ne fais pas comme toute cette mode actuelle et que tu assumes tes choix.
    C’est affligeant cette société qui nous dicte ce qu’on doit faire et qu’il faut faire telle ou telle chose car l’enfant/ bébé sera mieux…
    Je ne partage pas tous ce que tu évoque comme le fait de faire une césarienne est un acte chirurgical donc tu aurais pu avoir plus de séquelles que par accouchement par voie basse, mais tout c’est bien passé 😉
    Encore félicitation pour la venue de ton baby
    Écoute toi seule ainsi que ton homme sur les choix de vie de ton petit Marlon.
    Et merci encore pour ta transparence!!

  191. Chouraqui 24 octobre 2018 / 0 h 04 min

    Caroline,

    Tu es bien trop bienveillante!!! Je pense que tu n’avais pas à te justifier autant.
    Ce que tu fais est ton choix, ton droit, et rien ni personne à part le papa n’a son mot à dire!!!! Vous êtes les seuls garants du bonheur de ce ptit bout de chou!!!!

    Je t’admire encore plus pour cette magnifique qualité que tu as: l’honnêteté!!!!
    Ce n’est pas donné à tout le monde et encore moins à une personne célèbre!!!
    Tu peux être fière de toi, de ta carrière et de tes choix!!!

    Tu es inspirante et tu nous insuffle une envie de se battre pour nos rêves et nos convictions!!!

    Merci de partager autant!!🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼

    Tu es fille aussi sublime à l’extérieur qu’à l’intérieur!!!
    Je suis vraiment FAN de toi!!! (C’est la première fois que je suis autant une célébrité)!!!

    Ne change rien et ne prends que le positif!!!
    Tu es merveilleuse ❤️❤️❤️❤️

  192. Charlotte 24 octobre 2018 / 0 h 08 min

    Bonsoir Caroline,

    J’avoue je ne vous « connais » pas (si l’on entend par « connaitre » le terme « se suivre » sur les RS) mais toute cette polémique affligeante m’a menée à vous et vos articles. Je n’ai pas lu les commentaires désobligeants. Au fond, on s’en contrefout. J’ai envie de vous crier haut et fort que vous êtes une bien meilleure personne que celles qui prennent la peine d’être haineuse sur le net. Dans quel but ? Simplement se prouver qu’elles sont mieux que vous, mieux que moi, mieux que les autres. Elles ont tort. Si tout le monde se permettait un peu moins d’ouvrir grand sa bouche (surtout pour dire des inepties ?) la terre se porterait mieux. Ces mères « parfaites » qui prônent la bienveillance ne le sont même pas entre elles alors comment peuvent-elles l’être avec leur progéniture ? La bienveillance et la tolérance vont de paire. Et comme vous le dites si bien, ce n’est pas parce que l’on donne bio à son enfant qu’on est meilleur parent. Ce n’est pas parce que son enfant sait reconnaitre les lettres de son prénom à 2 ans qu’il est plus débrouillard. Ce n’est pas parce qu’on allaite son enfant durant la 1ère année de sa vie que l’on mérite une médaille. Ce n’est pas parce que l’on passe des heures sur le net à se renseigner sur les vaccins qu’on est au dessus des médecins. Ce n’est pas parce que son enfant fait ses 1ers pas à 1 an que ça signifie que ses parents l’ont mieux accompagné. Vous ne devriez même pas bous justifier sur votre rôle de mère. Il n’appartient qu’à vous. Vous devriez justement forcer l’admiration. L’admiration de ces femmes et mères qui assurent leur carrière. Et c’est justement là où je voudrais vous féliciter.
    On se bat assez tous les jours, en tant que femme, dans notre société, dans nos entreprises, avec nos entourages pour prouver que l’on peut réussir professionnellement et personnellement. Ce qui compte au fond, c’est que chacun trouve sa place dans cette parentalité parfois trop excessive. Arrêtons d’accuser ces parents qui aiment leur enfants plus que tout. Nous avons tous une manière différente de le faire, c’est tout. Bravo Jeune Maman et que la vie continue à vous sourire.

  193. CA 24 octobre 2018 / 0 h 09 min

    Merci ! C est la première fois que j ecris sur un article de blogueuse car je trouve cet univers parfois bizarre et cruelle comme on dit quand ça nous plaît pas autant passer son chemin plutôt que critiquer… Mais pourtant ce soir je remercie ton écrit juste et honnête ! Mère de deux enfants je me dits que plutôt que de se critiquer sur nos façons de faire et de ne pas toujours être comme l entend la société ou les normes actuelle et bien on ferait mieux d apprendre à s écouter soi même en tant que personne femme mère et que finalement d être en accord avec nous même apportera plus à nos enfants que de répondre aux diktat des uns et des autres. Même si mes choix différent des tiens ils ne sont en aucun cas mieux ou plus aimant vis à vis de mes enfants ! Une seule chose compte l amour et l intérêt pour ton fils alors continue…

  194. Melinda 24 octobre 2018 / 0 h 20 min

    Je suis entièrement d’accord avec toi sur le faite de suivre son instinct, ses envies et surtout de faire comme on le souhaite en ce qui concerne son enfant, sa carrière de etc…ne jamais se laisser mettre le moral à zéro parce que tu ne fait pas comme la société actuelle le souhaite ….
    Reste comme tu es et continues à vivre ta vie comme tu le veux avec ton chéri, ton petit bout de chousans oublier ton compagnon à 4 pattes 😉
    Ps : maman solo de 41 ans en pleine reconstruction de sa vie avec une adolescente et travaillant comme artisan donc je connais les impératifs d’une vie professionnelle non conventionnelle 😁

  195. Laurie 24 octobre 2018 / 0 h 22 min

    Merci Caroline de nous partager ton vécu, ton expérience, et merci pour ta transparence. Je suis encore loin d’être maman et je n’ai donc pas encore de réel avis sur le sujet mais chacune a en effet son avis sur la question, le principal c’est qu’on s’y retrouve dans nos choix.

  196. Lili 24 octobre 2018 / 0 h 29 min

    Cet article est juste pure, magnifique et sincère. Je n’ai rien d’autre à dire vraiment. Reste comme tu es Caroline, humble et humaine.

  197. Pauline L 24 octobre 2018 / 0 h 37 min

    Je suis bien contente que tu n’es pas fermé ton blog, étant enceinte actuellement ton blog me rassure. Tu as l’air d’être une personne calme, posée, bienveillante et qui sait ce qu’elle fait. Je t’admire beaucoup, et tu restes très vraies malgré ta popularité. Personne n’a rien à dire sur tes choix je suis entièrement d’accord. Moi même on me met déjà la pression avec l’allaitement mes copines déjà mamans, même ma famille. Puis d’un côté on me dit le biberon c’est mieux moins contraignant blabla.. Mais je veux juste pas qu’on ne m »impose rien c’est à moi, à nous de décider ce qui sera le mieux pour notre enfant. Alors merci, merci d’exprimer tout haut ce que certaines femmes pensent tout bas. Prend soin de toi, ne laisse jamais les autres qui ne sont pas en accord avec tes choix te rabaisser ou te faire douter. Il y aura tjs des gens mauvais quoi que tu fasses malheureusement on ne peut pas plaire à tout le monde. Reste toi même c’est comme ça que nous t’aimons, que ta communauté t’aime. Bref, je m’emballe c’est que ton article me touche et ça se sent que tu es une bonne personne.
    Je te souhaite tout le bonheur du monde sincèrement.

  198. cecile 24 octobre 2018 / 0 h 38 min

    Bonjour Caroline,
    Il n’est pas dans mes habitudes de commenter des articles de blog, mais celui ci est si particulier !
    Je ne partage pas necessairement ta vision de la maternité (quoique je ne suis pas encore maman, donc difficile d’avoir une vision) mais j’admire ta force de caractere et ta capacité a vivre comme tu l’entend.
    Assumer ses choix ainsi, essuyer des commentaires audieux et malgré tout continuer de partager avec nous tes moments les plus intimes force le respect.
    je suis heureuse de savoir qu’en 2018 il est possible d’etre la femme que l’on souhaite et de vivre sa maternité comme on l’entend, et tu as bien raison, quelque soit la maniere, ce qui compte c’est le bonheur et l’equilibre a l’arrivée qui compte❤️
    Je vous souhaite le meilleur a tous les 3, et encore une fois, bravo pour ton courage !

  199. Sandra G 24 octobre 2018 / 0 h 41 min

    Je suis contente que tu es publié un article de mise au point.
    Je t’avoue que j’ai été choqué par ton premier article, il m’a paru froid et trop direct alors que c’est sujet qui est plutôt émouvant normalement…
    Je suis comme ta maman à l’opposé de ta façon de voir la maternité ( accouchement par voie basse sans péri, allaitement, portage … )
    Mais là avec cette article on ressent bien l’amour d’une mère pour son enfant, il est vraiment très bien écrit et avec le cœur <3

    Certaines personnes sont allés trop loin dans les commentaires, arrêtons de nous juger entre mères et aidons-nous !

    Continue d’etre une source de motivation pour les femmes !

  200. Sophie 24 octobre 2018 / 0 h 41 min

    Caroline,
    Moi qui ne commente jamais tes articles… mais qui te suis depuis plusieurs années à travers les différents réseaux … merci pour ton partage d’expérience et la mise au point de certaines choses qui étaient déjà bien détaillées dans article précédent.
    Les personnes qui jugent sans connaître, pour faire du mal sont là et se permettront toujours de douter de toi.
    Ta transparence m’a émue dans donc arcticle et ta souffrance de ne pas avoir été comprise en tant que femme, en tant que maman s’est faite ressentir.
    C’est fatiguant d’avoir à se justifier en permanence.
    Dans tous les cas, ne doutes pas de toi. Tu es une femme forte, qui sait s’entourer des meilleures personnes dans ton entourage et c’est l’essentiel ! Avoir des personnes aimantes, respectueuses et à l’écoute de tes opinions.
    Si il y a un an, on m’aurait dit que tu serais maman je n’y aurai pas cru. Celles qui te suivent depuis un moment peuvent comprendre aujourd’hui ton point de vue.
    Malheureusement nous sommes dans un monde où les gens aiment se cacher derrière un téléphone, un pseudo pour faire du mal à d’autre. Mais pour leur apporter quoi au final ? De la perte de temps, d’énergie ? Tu es plus forte que ça.
    Aujourd’hui, tu es une femme épanouie dans sa vie professionnelle et personnelle. L’équilibre entre les deux n’est pas évident à trouver et il faut souvent du temps. Être mère est à apprendre aussi et tous les jours on en apprend davantage. Mais aies confiance en toi ! Tu es une belle personne, avec beaucoup de qualités, et tu feras tout pour que ta famille se sente bien alors ne doutes pas de toi.
    N’oublies pas que les personnes qui te jugent sur tes articles, et post Instagram ou tes stories ne vivent pas avec toi et ne voient que ce que tu veux bien montrer! Ils auront droit de te juger quand ils seront dans la même pièce que toi !
    Courage ❤️💪🏼
    Pleins de bisous à vous 4 😙

  201. Marie 24 octobre 2018 / 0 h 49 min

    Hello Caroline,

    Maman de 3 enfants je n’ai pas forcément fais les mêmes choix que toi et pourtant je te rejoint totalement sur ta façon de penser. On conçoit toutes le rôle de mère d’une manière différente et je trouve ça absolument injuste qu’on ai à se justifier sur des décisions qui ne concernent que nous et notre bébé. Il est désolant que tu ressente le besoin de te justifier à cause de certaines mères faussement parfaites et donneuses de leçons. Cependant j’avoue apprécier davantage cet article au précédent car j’ai l’impression qu’il te ressemble plus.
    Beaucoup de bonheur avec Marlon.
    😘

  202. Adèle V. 24 octobre 2018 / 0 h 49 min

    Bonsoir Caroline,
    J’ai été extrêmement touchée par la sincérité dont tu as fait preuve tout particulièrement pour cet article… Ma maman, à l’image de la tienne, est une maman parfaite, non pas parce qu’elle a été parfaite aux yeux de la société, mais parce qu’elle m’a apporté l’essentiel de ce qu’en toute maman doit apporter à ses enfants : de l’amour, pur, inconditionnel, sans bornes ! Et en ceci elle est, à MES yeux, une maman parfaite !
    Peut être parfaitement imparfaite aux regards des autres, mais elle a toujours été présente et attentive à mes besoins, sans forcément appliquer les « aberations techniques » d’une mère parfaite !
    Et aujourd’hui je suis moi-même devenue maman, et je vois grandir mon petit bonhomme chaque jour, en espérant être aussi imparfaite que ma maman a pu l’être, parce que cela voudra dire que mon fils m’aimera d’un amour tout aussi inconditionnel que l’est le mien pour elle !
    Ton article sur tes choix en matière d’accouchement, d’allaitement et de départ dans ta nouvelle vie de jeune maman était parfaitement clair et transparent, il n’incitait en rien et ne prônait rien, il était sincerement touchant d’une réalité qui est la tienne. Ce second article souligne le premier… Ce que je retiens de chacun de ces deux textes, ce n’est certainement pas tes choix en matiere de maternité puisque ce sont TES choix, ils sont en parfait accord avec toi, ta vie et vos besoins, et en rien personne ne devrait s’autoriser le droit de juger, critiquer ou dénigrer ceci. Ce que je retiens ET souligne, c’est la seule et unique raison qui a motivé tout ces choix : l’amour maternel.
    Et par ce point de départ, toute les décisions qui en ont découlé ne pouvaient qu’être bonnes pour ton fils et toi-même.
    Je ne comprends pas qu’on puisse encore douter de cet instinct maternel, de l’amour qui en découle, qu’un débat sur ce qu’est réellement une mère parfaite existe encore vraiment ! Il n’y a jamais eu, il n’y a pas, et il n’y aura jamais de définition précise et exacte de ce que doit être une mère parfaite ! Puisque personne ne l´est, personne ne le sera !
    « On ne naît pas mère, on le devient… » on apprend, on grandit, on se forge une opinion, on se trompe, on recommence et puis finalement, on se rend compte que quoi qu’on fasse, on ne peut pas plaire à tout le monde et c’est tant mieux !
    Alors bravo Caroline, bravo d’assumer tes choix, bravo de ne pas avoir céder à la facilité de se plier aux moulages de cette image sociétale de la mère soi-disant parfaite, bravo d’avoir su entendre tes envies et tes besoins, d’avoir su préservé ton équilibre, bravo !

    Être maman n’est pas le plus facile des jobs, mais il est de loin le plus beau…
    Prends bien soin de ta famille, de ton petit bonhomme et de toi, parce que le plus important c’est bien cela !

  203. Charlene 24 octobre 2018 / 0 h 52 min

    Je viens de lire tes articles.. Dans ton premier article tu parles de ton ressentis, ton vécu etc .. Je trouve que c’est très bien écris et que tu incites personnes. Je ne suis pas une futur maman, ni une maman mais une femme qui deviendra maman un jour mais qui permet de se poser quelques questions (allaitement, accouchement, nurse..) et ton article est juste top .
    Dans ton deuxième article, j’ai pu ressentir une grande sensibilitée qui m’a beaucoup touchée (même mit les larmes aux yeux). Malheureusement nous vivons dans un monde où certaines personnes ne savent que juger, critiquer.. mais comme on dit: balaye devant ta porte avant de balayer devant la porte des autres .
    Je te suis depuis un petit moment maintenant et il m’a permit de me remettre en questions sur certaines choses. Ne change pas et continue à nous faire partager tes expériences, ton quotidien en temps que maman mais aussi dans ton travaille. Fermer ton blog rendrait heureux les haineux/haineuses mais nous les personnes qui te suivent ont veut que tu continues, ne leurs donnes pas cette satisfaction.
    Bisous au plaisir de relire de nouveaux articles ! 😊😊

  204. Vermeulen 24 octobre 2018 / 1 h 00 min

    Caroline…

    … pour être honnête quand j’ai lu le précédent article…. j’ai eu une boule au ventre… je ne savais pas quoi penser, j’étais surprise étonnée .. et je me suis dis « ok elle balance ça comme ça ». J’ai pensé a mes 3 césariennes dont les 2 premieres etaient en urgence et que j ai mal vecu et a la 3eme qui elle etait programmée de par le fait qu’apres 2 cesa la voie basse n’est plus possible.. bref et je me suis dis « alors moi qui ai toujours voulu accoucher par voie basse et n’ai pas pu, d’autres demandent une cesa et hop » ca m a saoulé !! Je trouvais que la facon dont tu expliquais tout ca etait « detachée » « froid » Je ne sais pas comment t expliquer mon resenti mais l article me mettais mal a l aise. Quand j ai vu les commentaires negatifs j etais choquée mais toujours mal a l aise de cet article. J ai meme voulu en parler avec des copines en disant « eh t as lu l article de Caroline Receveur??!  » Mais je me suis dis que j allais surement avoir des commentaires negatifs de leurs parts les connaissant et j avais pas envie de debattre. Je voulais juste m’enlever ce malaise. Et la en lisant celui ci.. soulagement… j ai compris ton choix (je parle surtout de l accouchement).. je me retrouve dans les sentiments que tu exprimes, pour ma 3eme cesarienne programmée.. avec laquelle j etais sereine. Si on m avait posé la question de vouloir accoucher par voie basse j aurai dis non pour le bien etre de mon fils et pour le mien parce c est ce qui compte au final que tout le monde soit bien. Et la tout de suite je me dis.. purée heureusement qu elle a ecrit un autre article (c est dommage de penser ca car tu n etais pas obligé au final) car je serai restée avec mon vieux ressenti et n’aurai pas osé t’envoyer un « message » pour exprimer ca.
    Merci de ta sincerité et de bousculer les codes. Merci d’etre toi.

  205. Maë 24 octobre 2018 / 1 h 10 min

    Je ferais très court cas tu as déjà beaucoup de lecture mais tu restes une personne publique et tu dois en effet te sentir « obligée » de te justifier, sauf que NON ! Tu es libre de tes choix et avec Hugo vous savez mieux que quiconque quel peut-être la place de chacun au sein de votre famille ! Oui, oui, la VOTRE ! Personne n’a un seul jugement à effectuer. On te reprochera toujours des choses… soit de ne pas être transparente si tu ne partages pas ton expérience personnelle soit de trop influencer et d’inciter les autres faire de « mauvaises choses » en parlant de tes choix qui sont personnels et regardent que TOI ! Enfin bref, c’est bien beau de lui dire mais on est derrière toi ! Merci pour tous ce que tu nous apportes au quotidien (sourire, bonne humeur, conseils, expérience perso et tout le reste). Reste comme tu es et écoutes toi et seulement TOI ! Gros bisous à toute la petite famille !

  206. Mary 24 octobre 2018 / 1 h 25 min

    Bonsoir,
    J’avoue que le premier article sur ces choix m’a laissé un peu perplexe, j’avoue avoir jugé sur ces choix peu courant, parfois mal interprétés pour ma part, pensant à tout un engagement de faciliter pour ne pas subir « le pire » d’une vie de jeune maman et se décharger un max du « mauvais côté «  de la maternité . (Oui, non, parce qu’il faut arrêter d’etre Chez les bisousours c’est franchement pas tjs aussi simple que ça la grossesse, l’accouchement et l’arrivee Du bébé lol)
    Et puis, après réflexion, et après la lecture de cet article, je me dis que finalement vous avez raison, pourquoi aborder un accouchement et un après accouchement stéréotypé, d’etre obligé de le vivre d’une telle façon parce que la plupart des femmes le vivent de cette façon, des futures mamans qui parfois subissent un accouchement stressant, une arrivée bouleversante d’un petit être qui change une vie en un éclair sans retour en arrière, bref un changement tellement radical que pourquoi ne pas choisir la façon la plus à l’aise et la plus sereine pour la maman et être dans les meilleures conditions pour ce changement brutal.
    Je trouve ça finalement courageux d’avoir écrit cet article avec autant de franchise et de transparence, c’est peut être pas forcément bien compris mais c’est sans tabou.
    Et je finirais avec le fait qu’il ne faut pas se laisser perturber par les critiques virulentes, c’etait obligatoire d’avoir autant de négativité.
    Bonne continuation en tout cas.

  207. Laurie 24 octobre 2018 / 2 h 03 min

    Coucou Caroline
    Bravo pour ton honnêteté et ta transparence ! Jeune Maman depuis 1 mois, ton article m’a touché et émue.
    Merci de nous faire partager ton expérience avec autant de sincérité.

  208. Ophélie 24 octobre 2018 / 3 h 17 min

    Chères Caroline,

    Je ne retiens que deux mots dans tout ça amour et bienveillance 💓💓💓.

    Profitez à fond de Marlon le temps passe vite.

  209. Marine 24 octobre 2018 / 3 h 39 min

    Bonjour Caroline, bravo pour cet article qui prône l’amour, l’ecoute, la compréhension…
    si tout le monde pouvait travailler sur soi le monde irait tellement mieux .. j’ai également un petit bout de chou de 2 mois, pendant toute ma grossesse j’ai hésité à prévoir une césarienne mais j’etais tiraillé entre mon ressenti et l’impression (DEJA) qu’on me jugerai mauvaise mère , « d’avoir choisi la facilité  » ect
    lorsqu’on m’a dit, le jour de mon accouchement, que j’allais être déclenchée j’ai demandé une césarienne, Et la sage femme’ presente ce jour là m’a répondu d’un air abasourdi « non mais on ne fait pas une césarienne comme ça ! » Je ne me suis’ pas senti maître de mon accouchement tout a été décidé pour moi, j étais dans l’inconnu j’avais peur et je me suis laissée guider à contre’ coeur. Résultat ? J’ai eu un accouchement horrible et mon enfant en a souffert et en souffre encore probablement.
    Alors à toutes celles qui te juge parce qu’elles ont’ l´esprit aussi petit que leur trou du *** ! Certaines feraient mieux de se concentrer justement sur l’exemple d’ouverture d’esprit qu’elles renvoient à leur progéniture. Belle continuation !

  210. Ines 24 octobre 2018 / 3 h 52 min

    BRAVO ✨

    La sincérité et l’amour crève les yeux dans cet article. Soyez heureux c’est tous ce qui compte. On vis à une époque où tous est criticable a n’importe quel prix quitte à blesser les gens en face.. et peu importe si la personne finit par faire une dépression, s’isole, ou parfois même le pire…)
    Merci de montrer que tous n’es pas tout rose, que dans la vie il faut faire des choix, il existe autant de façon de faire que d’êtres Humain. Le secret c’est la confiance en soit.. et peu importe la notoriété, le statut, la richesse, la beauté et j’en passe aimez vous, soyez bon, aimez les autres vous aurez confiance en vous et ça changera tous vous n’aurez plus besoin d’être méchant et négatif pour vous sentir bien.

    Chère Caroline je vous souhaites le bonheur du monde.

  211. Julie 24 octobre 2018 / 4 h 22 min

    Merci Caroline,
    Je me retrouve en toi.
    J’ai 27 ans, bientôt 28 et avant je ne voulais pas d’enfant.
    Avec mon compagnon, nous allons nous marier, et nous commençons à parler d’enfant. Ce ne sera pas encore pour le moment, mais ton témoignage me conforte. J’ai envie de faire mes choix et je pensais à cette césarienne, au fait de ne pas allaiter… Et je me disais que si je ne faisais pas comme la majorité, on allait me juger… Mais tes articles me donnent la force d’assumer mes choix. J’espère un jour, construire une jolie famille comme tu es en train de le faire.
    Merci
    Et surtout ne ferme pas ce blog 😊😘
    Julie

  212. Aurelie 24 octobre 2018 / 5 h 46 min

    Coucou Caroline,

    Wahooooo !!! Bravo !!! Enfin une femme qui s’assume, enfin qui va jusqu’au bout de ses convictions et pas toujours dans le « il faut » « c’est mieux »! Nous sommes en 2018 et moi même maman d’un petit garçon de bientôt 3 ans j’ai eu des remarques sur pas mal de choses et en effet le meilleur a faire et c’est ce que tu as fait c’est s’ecouter Et écouter son cœur et ses envies car plus maman sera heureuse et bien dans sa peau et ses choix plus bébé sera épanoui! Bravo Caroline pour tes choix assumes merci de véhiculer un message, ce message. Il
    Est important à l’heure actuellement que les gens comprennent que la femme a évolué, qu’elle travaille et qu’elle s’assume mais que pour autant elle reste une jolie maman et donne tout dans son foyer! Un grand merci pour celle que tu es, ce que tu véhicule et tes choix que tu assumes. Beaucoup de personnes devraient te prendre comme exemple.
    Xoxo
    Aurélie

  213. Lili 24 octobre 2018 / 6 h 03 min

    Bravo pour ce nouveau post. Il faut laisser parler les personnes qui sont nées toutes imprimées. Quand j’ai eu ma fille, je n’ai pas voulu l’allaiter Choix personnel, ma fille a eu son premier rhume à 13 mois, des amies qui ont allaité, leurs bébés ont eu un rhume dès leur deuxième mois. Il faut arrêter de dire aux mamans ce qu’il faut faire. Certaines en ont besoin mais d’autrres ont cet instinct et savent ce qu’elles ont à faire car elles sont en connexion avec leur enfant. Et cet connexion est la plus importante. Ce bébé, on l’a sentit grandir en nous, on sait, nous en tant que maman ce qui est le mieux pour lui, alors laissez nous tranquille avec votre allaitement, les 3/4 des mamans en souffrent (fatiguent, douleurs,…). Un bébé élevait au biberon n’est pas un bébé malheureux, il le sera autant que si nous l’avions allaité car il aura une maman aimante et un papa heureux de l’avoir auprès d’eux. Il faut arrêter de juger les mamans car certaines les jugent par jalousie d’avoir fait la bêtise d’avoir écouter un entourage qui leur disaient qu’il fallait faire ci ou ça. Il faut s’écouter et écouter son enfant. Les bébés sont des éponges, ils seront heureux si leurs parents sont bien dans leurs peaux, continuez faire ce que vous pensez être le mieux pour votre fils vous êtes la seule à le savoir, laissez parler les idiots et les jaloux, c’est juste des personnes malheureuses dans leur vie qui pensent être heureuse dans leur choix et qui ont en fait été influencé par les autres.
    Plein de bonheur à vous 3

  214. Babou 24 octobre 2018 / 6 h 07 min

    Coucou Caroline! Ne laisse jamais les mauvais commentaires te toucher car la Personne qui perds du temps à te critiquer et la personne qui t’envie au fond d’elle mais qui n’arrive pas à se l’avouer. Même si tu partages beaucoup de choses de ta vie je suis certaine que tu ne nous livre pas tout et c’est bien normal mais malgré ça tu as une énorme dose de courage en toi pour le faire. Reste ainsi et continue à inspirer les gens. Une grosse bise à ton petit bout de chou.

  215. Vanessa 24 octobre 2018 / 6 h 29 min

    Bien bien bien cet article
    Je suis maman d une fille de 8 ans j ai accouché par voie basse mais j aurais aimé par césarienne parce que j ai souffert oui oui et ma fille aussi soyons honnêtes
    28heures d accouchement non mais …. C est pas marrant tout ça si j avais pu j aurais opté pour la césa et en plus j aurais pas eu mon bassin qui se serait élargi…. Oui oui oui j ose le dire
    Pas d allaitement non plus, ça va pas non personne ne touche à mes seins !!!Et le lait maternel il contient quoi au juste ? Il est assez nourrissant j en sais rien et ma fille est en très bonne santé, sans regret vive le bibi au lait en poudre pratique et au moins tout le monde participe. Je montre pas mes seins à tout le monde je suis pudique ( et je me répète personne ne touche à ma poitrine) sujet clos !!! Ne soyez pas outrée celles qui ne sont pas d accord j assume haut et fort ce que j écris
    Je ne suis pas venue sur ce blog pour critiquer Caroline et ses choix mais pour lire son expérience et partager mon point de vue, nous venons toutes du même endroit alors redescendez un peu….les rageuses jalouses.
    Merci. Tout le monde s en portera mieux
    Et bravo pour supporter toutes ces critiques Caroline.

  216. Eleanor 24 octobre 2018 / 6 h 32 min

    Bravo pour cet article Caroline. Tu es sincère et cela fait plaisir. Tu as bien raison il faut trouver son équilibre. Nos enfants ont besoin de parents heureux épanouis pour l’être à leur tour. <3<3

  217. Marg0t 24 octobre 2018 / 6 h 48 min

    Bravo pour ta sincérité Caroline!
    Tu es impressionnante d’assumer tes choix malgré toutes les remarques que les gens t’infligent ! Chacun est libre de choisir ce qu’il veut et ce qu’il pense le mieux pour ses enfants!
    N’etant pas encore maman, je ne peux que imaginer mais quand on te voit avec Marlon, on ressent tout l’amour que tu lui portes…!

    Je te souhaite que du bonheur !!

  218. Clémence 24 octobre 2018 / 6 h 52 min

    Les femmes ont tant de pression dans leur rôle de mère…
    Et les pères ?!

    Choisissez bien, mesdames, avec qui vous faites vos enfants. Car ce sont aux pères en premier lieu (et pas aux grand-mères, nurse) d’être présents pour leur enfant.

    Pas de super maman, sans super papa …

  219. Bertin Typhaine 24 octobre 2018 / 6 h 58 min

    ❤️❤️❤️

  220. Karine 24 octobre 2018 / 7 h 01 min

    Juste magnifique! J en ai eu les larmes aux yeux…bon courage!😗

  221. Baillorge 24 octobre 2018 / 7 h 01 min

    Je te remercie de ton partage et ton honnêteté. C’est sûr ce sont des sujets qui touchent et font réagir et c’est dommage qu’il y ai des réactions virulentes mais l’important c’est le partage , et le partage avec son cœur comme tu le fais !
    Merci d’etre Toi merci d’etre La , merci .

  222. Laura-Lie 24 octobre 2018 / 7 h 06 min

    « Arrêter de partager, fermer mon blog, cela reviendrait à donner raison à toutes celles qui n’ont pas compris que leurs choix n’étaient pas mieux »
    Je pense que tu as tout dit dans cette phrase. Je n’ai jamais compris ces gens (pas seulement les mamans ou futurs mamans) qui se permettent de juger les femmes sur leurs choix d’accouchement, d’allaitement, d’éducation…

    Qui a décrété qu’une façon de faire était forcément mieux qu’une autre ? Aujourd’hui j’ai beaucoup d’exemples de personnes de mon entourage qui ont été allaités et qui pourtant sont bien plus souvent malades que moi qui ne l’ai pas été ou d’enfants qui sont très bien équilibrés malgré une césarienne… Chaque enfant est différent, il n’y a pas de bonne façon de faire, et on le constate même dans une fratrie d’enfants qui ont été tous les trois allaités ou non, qui sont tous les trois nés par voie basse ou haute et qui ont tous les trois reçu la même éducation.

    Tout ça, c’est mon avis sur le sujet général.
    En ce qui te concerne, Caroline, je suis vraiment désolée pour tous les avis haineux (le terme « négatif » n’est pas vraiment pas assez fort pour certains commentaires que j’ai pu voir) que tu as pu recevoir. Je ne suis pas étonnée de voir qu’ils constituaient une minorité et je ne peux pas me rendre compte de l’impact qu’ils ont pu avoir sur toi, même si j’ai ma petite idée sur la question…

    Je ne peux que te féliciter pour tout ce que tu accomplis tous les jours, pour moi tu représentes la femme moderne d’aujourd’hui qui est capable d’être sur tous les fronts à la fois, en menant une belle carrière professionnelle et vie de famille. Je te souhaite vraiment de continuer comme ça, voire même de continuer encore « mieux ». Continue d’être aussi forte, tenace et perfectionniste :)

  223. Bérénice 24 octobre 2018 / 7 h 17 min

    Pour ma part ton article m’a été d’une grande aide, non pas pour les choix que tu as fait, mais pour le fait de se poser les bonnes questions, à savoir ce qui est réellement important pour nous. Je n’avais jamais vraiment pris le temps de le faire, et ton article m’y a contraint en quelques sortes, et j’ai réalisé que malgré tout nous sommes formatés par la société, par notre entourage et que ce n’est pas forcément une bonne chose ou en tout cas le meilleur pour nous. Grace à cet article je me suis posée les bonnes questions, et au fur et au mesure de cette réflexion je commence à avoir une approche plus personnelle, et qui me correspond, de la maternité et de l’arrivée prochaine d’un enfant dans ma vie. Donc je te remercie vraiment de nous avoir partagé ton vécu avec sincérité comme tu l’as fait.

  224. Laetitia 24 octobre 2018 / 7 h 22 min

    ❤️❤️❤️ même si je n’approuve pas tous tes choix en tant que maman, j’admire ta force de caractère et ta façon d’assumer ton statut de femme! Tu es une femme forte belle et sûre d’elle, une amazone des temps modernes!
    Tu ne devrais pas avoir à justifier tes décisions mais tu le fais en toute simplicité et transparence, bravo!
    Caroline, oublie les râgeux, tu es une inspiration pour tant de femmes! ❤️❤️❤️

  225. Adeline 24 octobre 2018 / 7 h 34 min

    Bonjour,
    Je suis tellement partagée sur votre réponse.
    Premièrement vous n étiez en rien obliger de le faire donc merci de votre partagé et de votre transparence.
    Premièrement concernant l allaitement : j ai voulu allaiter c était une envie de ma part , c était aussi pour moi le moyen d avoir des moments pour maman et bébé durant la journée . La mise au sein était difficile et douloureuse pour moi .. ce n était pas facile .. je me sentais nul quand à côté de toi tu vois une maman allaitee facilement dans toutes les positions sans un brin d angoisse de stress et d énervement. Mon allaitement à était un réel calvaire … pas du tout une expérience positive … je pleurais h24 ( déjà à cause du baby blues mais en plus de la fatigue que j avais à cause de l allaitement ) donc si prochain enfant pas d allaitement ou alors que de la bienvenue . Ma fille a eu le biberon après 2 mois d allaitement et était très très bien aux bibi . Je ne culpabilise absolument pas ! J aurai pu avoir le temps de me reposer et de me faire aider par ma mère et être moins à crans .
    La ou mon avis diverge c est concernant la nurse de nuit : Je trouve dommage de pas avoir pris ce temps pour vous 2 … de te mettre face à ton bebe en pleine nuit et galérer comme toutes les nouvelles mamans en France et ailleurs . Oui j ai pleurée plus d une fois dans la nuit car mon bébé avait besoin de moi et faisait que pleurer et j avais personne pour m aider ou pour me dire ces des colliques ou non il a simplement fin..quand tu saigbes pendant 1 mois , que tu as une tête de merde , que tu es en pyjama h24 et que tu dois le laisser pleuré pour prendre au moins une douche. Bon maintenant c est fait mais je pense que pour une maman angoisse cela t aurait permis de prendre confiance en toi et de connaître ton bebe encore mieux. Je ne doute absolument pas que tu sois une mère aimante et parfaite pour ton bebe . Mais reconnaît aussi que ce n est pas le quotidien de nous toutes malheureusement.. même en me privant de chaussures sorties et sac . Pour ton accouchement cela ne me choc pas … je voulais être déclenchée donc bon…c est trop personnel. Bon courage pour la suite . Adeline

  226. Marion 24 octobre 2018 / 7 h 38 min

    Quel bel article !!!
    Merci pour cette transparence avec nous, merci pour cette franchise.
    Alors oui il es certain que je ne partage pas du tout les mêmes avis que toi, il es certain que pour moi la vision de la mère les premiers mois c’est Tout autre chose mais comme tu dis cela ne fais pas de moi une meilleure mère que les autres qui laissent garder leurs enfants, qui leurs donnent le biberon ect….
    Cette article fais du bien, cela fais du bien de lire des choses comme ça !
    Je t’apporte Tout mon soutien, sans avoir les mêmes opinions que toi certe !
    Plein de bonheur à votre belle famille à tout les 3
    😍

  227. Emilie 24 octobre 2018 / 7 h 51 min

    Merci, merci,merci pour cet article. Je me suis vue il y a 5 ans en arrière quand j ai eu mon fils, ou les gens ne comprenaient pas que je ne veuille pas allaiter, que je puisse avoir envie de bosser à 100% alors que bébé est tout petit. Aujourd’hui j ai un petit ethan qui est épanoui, pas plus malade que ces copains parce qu il n a pas eu de lait maternel et qui n en veut pas a maman de beaucoup travailler parce que quand je suis avec lui j y suis à 1000%. Alors encore merci de montrer, dire que les femmes d aujourd’hui ne sont pas que des mamans ☺️🙏

  228. Laura 24 octobre 2018 / 7 h 54 min

    J’ai accouché d’une petite fille une semaine avant Marlon. Je partage beaucoup de tes choix. Mon principe de base est qu’un enfant sera heureux si ses parents le sont. Ce n’est pas la quantité de temps passée collé à son enfant qui compte mais bien plus la qualité. Des parents gais, épanouis, bienveillants amèneront sérénite et bien être à leur enfant. Mon aîné est pleine de vie, équilibrée et je n’ai pas allaité. Je l’ai aussi laissé à mes parents pour me faire des week-ends entre amis ou en Amoureux. Elle n’eat Pas traumatisée et moi non plus 😉
    Ne te pollue pas l’esprit avec les médisants. Il y en aura toujours. C’est une perte d’energie Inutile. L’ignorance est le meilleur des mépris.

    Bonne continuation Caroline

  229. Gaelle 24 octobre 2018 / 7 h 55 min

    Magnifique partage, beaucoup de belle chose avec votre petit bout chou et votre homme.

  230. Stephanie 24 octobre 2018 / 8 h 05 min

    Caroline,
    Habituellement je ne commente jamais les posts, j’avais juste envie d’exprimer un peu mon ressenti face à tes deux derniers articles.
    Dans un premier temps, j’avoue que ton premier article m’a laissé un peu perplexe, je n’avais pas forcément lu positivement et calmement celui ci et du coup j’ai été un peu dérangée par tes dires. La césarienne de confort comme on peut l’appeler, puis la nurse de nuit m’ont dérangé car je n’ai pas compris la raison du pourquoi. Puis au final j’ai réfléchi, après tout qui suis je pour avoir le droit d’emettre un jugement sur une jeune maman ?!
    Laisse moi te dire que personne n’a le droit de juger aucune maman, que ce soit pour ses choix d’accouchement (avec/sans péridurale; césarienne; etc…), que ce soit pour l’allaitement ou le biberon (car je l’ai vécu à cause de l’allaitement de mon fils pendant « soit disant trop longtemps »), que ça soit pour une aide à domicile, la crèche, une nounou (si l’on en ressent le besoin après tout ça dérange qui!?).
    Certaines personnes ne se l’avouent pas mais sont probablement un peu envieuses des moyens que tu as engagé pour les premiers mois de Marlon. Se faire aider et savoir dire que tu en as besoin c’est très courageux. A la naissance de mon fils j’etais heureuse d’avoir une belle maman proche, des belles sœurs bienveillantes et surtout une amie sage femme que la Suisse nous propose spontanément pour un suivi et une aide à domicile les premiers temps. Je te souhaite autant de bonheur et d’amour que j’ai pu en recevoir avec mon bout de chou.
    Stephanie

  231. Elodie 24 octobre 2018 / 8 h 12 min

    Bonjour Caroline,
    Je ne suis pas le genre de personne à commenter mais c’est la première fois où je lisais tes articles sur ton blog car ceux ci sont tellement touchant. En effet, je suis jeune maman d’une petite fille depuis le mois de juin. Et suite à cela, j’ai pu voir que l’on doit suivre notre instinct de jeune maman. J’ai voulu essayer l’allaittement car cela me semblait naturelle et j’avais l’envie. Mais cela n’a pas été une réussite, j’ai fais une dépression post partum suite à cela. Alors je ne comprend pas comment on peut blâmer les mères qui savent ce qui est le mieux pour elle. Nous ne sommes pas que maman, nous sommes aussi des femmes il ne faut pas oublier à penser à notre corps.
    En tout cas, tes articles sont très juste et francs. Et je trouve que tu n’aurais dû avoir besoin de devoir te justifier sur tes choix. Je te souhaite tout le meilleur pour toi et ta famille.

  232. MetrileJade 24 octobre 2018 / 8 h 16 min

    Merci Caroline.
    Tes mots me font du bien!

    J’ai eu une grossesse facile mais j’ai été stressée tout le long par les choix à faire car je doutais de tout à cause des avis des autres. Je fais finalement CE QUE JE VEUX ET ESTIME BON POUR MON ENFANT, MOI ET MON COUPLE (on oublie que le papa aussi a son mot à dire et qu’on ne décide pas seule.

    J’ai accouché par voie basse avec péridurale. Elle a été posée après une heure de contractions douloureuses mais supportables et faisait moins effet lors de la poussée. J’ai senti ma fille venir à moi et je l’ai très bien vécu: malgré la douleur, cette image d’elle reste le plus beau souvenir de ma vie. Sa venue a été facile, sans intervention médicale et ça a joué sur mon ressenti.

    J’avais décidé de ne pas allaiter, plus ou moins pour les mêmes raisons que toi. Mais je voulais faire une tétée d’accueil pour connaître la sensation et donner du colostrum. Cette expérience a été merveilleuse. Voir ma fille si zen à mon sein, mon chéri nous regardait avec tant d’amour et de fierté, que j’ai changé d’avis et décidé d’allaiter! C’est rare de changer d’avis au dernier moment sur ce sujet mais je l’ai fait.

    Je n’ai jamais eu mal, ni eu de crevasse ou autre. Mais les premières semaines (2/3) ont été dures physiquement (fatigue très intense) et surtout psychologiquement pour moi qui ne m’étais pas préparée a avoir mon bébé sur moi H24! J’aurais pu tirer mon lait pour déléguer mais 1. J’ai horreur de cette machine 2. Ça prend un temps fou de tirer, donner le biberon, tout nettoyer…

    Après quelques semaines de doutes où je me suis accrochée (mais qui m’ont valu un joli babyblues car j’ai eu le sentiment de ne pas profiter sereinement des premiers instants de mon bébé) l’allaitement m’a finalement plu. Je n’ai pas changé radicalement d’avis pour autant: oui c’est contraignant, non ça n’a pas créé un lien plus fort avec mon bebe (voire au contraire au début). J’ai allaité 1 mois exclusivement et je débute l’allaitement mixte avec l’objectif de sevrer ma fille progressivement. Au final elle aura 3 mois de Lait maternel avec 1 mois seulement exclusif. Je suis très fière d’avoir essayé, et d’avoir fait ce que j’avais envie et besoin. Les moments où elle prend le biberon maintenant me font du bien car je me sens à nouveau libre (elle tete beaucoup moins souvent et je sais que je peux partir et la laisser si besoin) même si je reconnais que son contact et ses petites caresses me manquent parfois.

    Depuis que je suis maman, je fais des choses que je n’aurais pas pensé faire. Je ne fais pas des choses que j’aurais aimé faire. Je m’adapte à mon enfant qui est une personne! Je m’adapte en fonction de mon ressenti vis à vis d’elle et en accord avec son papa.

    On fait toute comme on peut, veut… et heureusement. Il y a autant de façon de faire qu’il y a d’enfants. Car c’est bien POuR eux que nous sommes parents, pas pour nous ni pour les autres.

  233. Audrey 24 octobre 2018 / 8 h 16 min

    Bonjour,

    Tout d’abord même si je ne suis pas d’accord avec ta façon de voir les choses tu restes honnête. Moi je vais juste te dire une chose qui n’a rien à voir avec ton article mais plus envers une choses que tu as dites  » je n’efface jamais les commentaires négatifs  » hors tu m as bloqué d’instagram moi et une autre abonnée juste parce que j’ai dis que tu ne répondais pas aux messages .. » hors la critique est constructrive surtout pour une personne exposée comme toi alors même si tu reçois des messages négatifs ou même méchant ( ce que je trouve innaceptable ) car on te doit le respect comme à chacun, ne soit pas sensible à ça surtout pour des gens que tu connais pas et qui ne te connaisse pas mais ne les bloque pas ou autre car j’aimais te suivre mais tu m’as déçus sur ça… je n’es pas compris. Voilà juste mon ressenti.

    Bonne continuation

  234. Audrey 24 octobre 2018 / 8 h 25 min

    Et si chacune prenait le temps et le recul nécessaire sur sa propre vie avant de venir s’insurger des choix faits par une autre…
    Et si pour une fois, nous prenions (ou apprenions) à écouter l’autre, à entendre ce qu’elle a a dire avant de lui rentrer dedans comme si ce que nous faisions relevait toujours de la bonne parole à avoir, de la meilleure façon de faire ou voir les choses…
    Quand toutes les femmes auront compris qu’il ne nous sert à rien de nous juger, critiquer, nous faire du mal alors notre place dans la société sera vraisemblablement moins contestée et nous parviendrons peut être à nous faire entendre d’une seule et même voix …
    Continuons à cultiver nos différences pour en faire une force commune et non une faiblesse qui nous dessert finalement à toutes … merci à toi Caroline, comme d’autres, d’exprimer, revendiquer voir même se battre pour faire valoir tes choix, montrer une autre voie et mettre en avant finalement le fait que nous pouvons et devons assumer ce que nous sommes … simplement nous … belle continuation à vous, dans vos projets de vie, professionnels et familiaux!

  235. Valentine Huguet 24 octobre 2018 / 8 h 30 min

    Merci pour cet article qui m’a donnée en vain la chair de poule et les larmes aux yeux tout le long…
    Ne changez pas, restez vous même. L’amour et la bienveillance gagneront toujours…

  236. Amandine 24 octobre 2018 / 8 h 34 min

    Bonjour Caroline,

    Je ne connaissais pas ton blog, je ne regardais que ton Instagram, et je t’avoue que sur insta… ton profil semble parfait, quand nous comparons notre vie à la tienne , on pense que ta vie est sans embûche sans soucis .
    Et en lisant ton blog on découvre une personne qui nous ressemble, qui a elle aussi ses problèmes et je trouve cela « rassurant » même si ce n’est pas le mot qui convient le mieux .
    J’en parlais ce week-end avec ma mère qui, elle aussi, me disait qu’en votant tous ces profils parfaits, on dévalorise notre vie, on se dit que la nôtre est « nulle » et c’est déstabilisant, démotivant surtout pour des personnes qui vivent une période difficile et qui sont donc sensibles.
    Mais ton blog m’aide à comprendre en quelque sorte que ce profil n’est que la partie visible et positive de l’iceberg et qu’au fond, on se retrouve dans la partie non visible que l’on peut lire dans ton blog .
    Je ne sais pas si tu liras mon commentaire .
    Bonne journée à toi, et j’ai hâte de te lire.
    Bisou

  237. sandrine 24 octobre 2018 / 8 h 34 min

    Très bel article que celui que vous venez d écrire. Étant maman de 4 enfants dont des jumeaux, on s’aperçoit avec le temps que seul notre instinct compte. Cest ce que nous ressentons au fond de nous qui importe pour TOUS nos choix, qu’ils soient liés aux enfants, à notre vie amoureuse, a nos amitiés ou à notre travail. Si on est en adéquation avec ce que nous ressentons au fond de nous, alors tout est possible, tout devient limpide et on est Pret alors à relever tous les défis ! Chaque personne est unique et libre de ses propres choix. Savoir et pouvoir compter sur son entourage est également un élément phare dans la vie pour ne pas s’essouffler et pouvoir continuer à donner le meilleur de soi même. le but est que nos enfants nous voient en forme, heureuse et aimante. Peu importe le chemin pour y arriver. Ce qui compte cest la qualité des moments partagés et non pas la quantité. Et ce n’est pas parce qu’on devient mère qu’il faut oublier de s’occuper de soi : s’octroyer du temps pour soi, pour son couple est primordial pour que la paix règne ! Belle continuation à vous et votre famille Caroline ! Et bravo pour votre détermination

  238. Elisa 24 octobre 2018 / 8 h 38 min

    Alors autant j’ai était un peu ‘choquée’ de ton premier article, non par tes choix (ils sont tiens) mais par les ‘justifications’ de tes choix. Je pense que ton premier article était un peu sur la défensive dès le départ du coup il m’a paru froid et sans trop de profondeur..
    Mais celui ci j’aime particulièrement!
    J’ai allaité pendant un an, j’ai arrêter de bosser pendant 2 ans pour m’occuper de mon fils et autant je suis heureuse de pouvoir le laisser chez ses grands parents pour une soirée en amoureux, ou simplement faire du shopping TRANQUILLEMENT ahah!
    Allez, chaque mère fait comme elle souhaite mais surtout comme elle peut !

  239. Helene 24 octobre 2018 / 8 h 39 min

    Chaque femme est libre de faire ses propres choix concernant son, la maternité et la façon de vivre cette expérience plus que bouleversante. Les réseaux sociaux contribuent malheureusement à faire que certaines se sentent mal dans leur peau (fatiguée, débordée, salon en bazar loin des clichés instagram, vie de coupe à retrouver, kilos superflus) bref il a bien assez à faire pour ne pas en plus s’entretuer sur ces questions. Votre honnêteté est louable, elle en soulagera beaucoup et je déplore les commentaires ignobles que vous avez du subir ces derniers jours. J’ai eu deux accouchements très compliqués et pas mal de séquelles. J’avoue que l’idee d’une césarienne « de confort » à la première lecture a pu provoquer chez moi quelque chose qui ressemble à de la jalousie et de la frustration mais je me suis vite ressaisie. Voyons, qui suis je pour juger SES choix, SA vie ? Et si vous avez pu « survivre » (oui je pèse mes mots) à ce tsunami qui représente la maternité grâce à un plan de naissance bien préparé, si vous avez pu appréhender la délicate période du post partum sereinement alors tant mieux ! Si vous vous sentez bien, votre enfant n’en sera que plus heureux.

  240. Fanny 24 octobre 2018 / 8 h 46 min

    Bonjour,
    J’avais déjà lu le premier article sur la naissance de Marlon et tes choix. Et après voir lu ce second article je reste dubitatif sur une de tes options choisies la nurse de nuit. Je comprends le besoin d’etre Rassurée qui pour beaucoup de maman est nécessaire à l’arrivee du premier enfant mais pourquoi la nuit ? Pour éviter la fatigue qu’entraine Le choix d’avoir voulu un enfant? Parce que la nuit tu pensais être plus « disposée » à avoir des angoisses sur comment faire avec Marlon ? Après pour celui est de l’allaitement, il est certain qu’il vaut mieux un bébé heureux au biberon que malheureux au sein. Et pour la césarienne même si la voie basse doit être une chose magnifique c’est un choix logique et surtout qui rassure beaucoup. J’ai eu 2 césariennes non pas par choix mais j’avoue bien que la seconde fois je n’etais Pas sûr de préférer une voie basse et tout ce que cela pourrait engendrer comme désagrément (point déchirure et autre qui ne sont pas systématique mais bon angoisse quand tu nous tiens 😅) paret ce que je savais à quoi m’atrendre avec la césarienne.

    Bref sur le coup ça paraît bizarre et déstabilisant tous ces choix mais prit un par un ils semblent plus logique donc pourquoi pas. Après tout comme tu le dis, ce sont tes choix, c’est ta vie et ton bébé donc soit heureuse et il le sera.

    Juste une question, tu dis « je » « mes » « mon »… qu’en est il de papa? Avait il d’autre envie? Y a t il eu des « divergences » sur certains choix avant discussion ?

    Je ne sais pas si mon commentaire sera lu mais bonne continuation à vous trois☺️

  241. Adèle 24 octobre 2018 / 8 h 47 min

    Bravo Caroline ! Je te félicite de mener ce combat de la transparence. Je ne suis pas encore maman mais je souhaite vivement le devenir un jour et il y a tant de tabou que l’on est pas spécialement préparée. Ça fait du bien du voir les choix qui s’offrent à nous, les choses qu’il se passe pour les autres lors de leur accouchement. C’était un plaisir de te lire 😘

  242. Marine Tranchand 24 octobre 2018 / 8 h 51 min

    Bonjour Caroline,

    Oh non fermer tn blog à cause de commentaires de certaines personnes?!
    Mon dieu que les gens enfin les femmes sont méchantes.
    Bien sur moi aussi pr tn precedent article il y a des choses qui m’ont interloqués comme pr la césarienne mais c’est ton choix!
    Moi j’ai accouché par voie basse sans peri, 2 fois, et je n’ai pas allaité.
    Pr la nurse de nuit bcp crtitique maiz moi j’aurais adoré en avoir une pr ma fille. Elle a bientot 6 mois mais pdt les 3 premiers mois elle a eu des coliques. Ac mon mari on était au bout du rouleau, on ne dormait plus et il fallait s’occuper de mon fils de 2 ans. Ça a été très dur physiquement et psychologiquement et crois moi j’aurais bénie une nurse de nuit 😂😂
    Sinon je te comprends totalement, je suis scorpion également et je suis pareille. Hypersensible et très dure ac moi même et je veux tjs ce qu’il y a de mieux pr mes enfants.
    Bonne continuation à toi, reste comme tu es. Essaie de ne pas trop prendre à coeur les commentaires désobligeants des gens! Il y a aussi bcp de jalousie!!
    Bisous à votre petite famille

    Marine 😘

  243. Morgane 24 octobre 2018 / 8 h 52 min

    Bonjour

    Tout d abord merci pour votre sincérité et votre transparence. Je suis admirative de votre parcours et de votre force de caractère. Quand on est maman, le plus difficile à affronter est souvent le regard des autres et les jugements.
    Qui serions nous pour vous juger. J ai 4 enfants nés par césarienne (involontaires) et nourris au biberon (choix). Le fait que je sois maman ne me permet pas de juger les autres. Je n estime pas avoir mieux fait ou moins bien. Chaque femme est différente et chaque enfant aussi.
    Aujourd hui la société juge facilement ces mamans qui concilient travail et maternité. Vous êtes l incarnation de la femme moderne et je vous en remercie. Ce n est pas l apanage des hommes de réussir professionnellement .
    Malheureusement la maternité freine souvent les carrières des femmes. Vous avez réussi à concilier les 2. Bravo à vous.

  244. Houbronne 24 octobre 2018 / 8 h 57 min

    Chère Caroline,

    Je tenais à te remercier pour ton authencité, quel courage de t’exprimer et de livrer comme tu le fais. Et oui aujourd’hui dire ce que le pense n’est pas toujours bienvenue, nous vivons dans un monde hypocrite, où le paraître est plus important risque à se mentir à soi même. Ne perd surtout pas Caroline ce qui fait de toi une personne sincère et garde cette liberté de vivre, de t’exprimer comme tu le sens. Je sens à quel point tu es touchée par ces personnes qui méprisent tes choix, ne leurs donnent pas se plaisir… La bave de crapeau ne doit pas atteindre la blanche colombe que tu es ❤️. Je t’embrasse et profite de tout cet amour autour de toi et ne retient que ça !!

  245. Marion 24 octobre 2018 / 9 h 03 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai commenté l’article précédent et je commente aussi celui ci.
    C’est quand même fou que tu es dû te justifier sur le pourquoi du comment simplement parce que tu as oser dire les choses avec transparence.
    Comme tu le dis aucunes mamans n’est parfaites et ces personnes qui t’ont dénigrées comme ça ont elles balayées devant leur porte avant de venir cracher leur méchanceté ?? Ont elles pensées un moment que tu étais aussi humaine , que tu avais un coeur et que cela pouvait t’atteindre ? Je trouve que cette méchanceté gratuite ne devrait pas avoir sa place quand on parle d’un enfant.
    Courage 😘

  246. Elody 24 octobre 2018 / 9 h 07 min

    Waoouuuuh j’en ai les larmes aux yeux … C’est tellement beau & sincère ; il n’y a pas de mot.
    Je vais être maman dans quelques mois et il est vrai qu’on Se pose beaucoup de questions , bien souvent à cause des doutes que nous mette notre entourage. Grâce à ton article je vais faire principalement en fonction de mon ressenti.
    Encore MERCI !
    Reste comme tu es ; car quoi qu’il arrive , de nos jours on est critiqué à partir du moment où on ne rentre pas dans des « cases »

  247. Jojack 24 octobre 2018 / 9 h 07 min

    Bravo!!!!!!!

  248. Margaux 24 octobre 2018 / 9 h 12 min

    Bonjour Caroline,
    Je viens de passer 15min à lire cet article (et je suis d’ailleurs en retard pour le boulot).. mais quelle bouffée d’oxygene. Par le contenu mais surtout la forme de ces quelques lignes. J’admire votre force, vos convictions malgré votre manque de confiance en vous. Votre parcours de vie a été semée d’embûches et vous êtes ici aujourd’hui remplis d’amour et équilibré dans tous vos choix de vie. J’ai adoré lire vos deux derniers articles sans même me poser la question de si j’étais d’accord ou pas, juste vous lire. Vous êtes un véritable modèle de tolérance, de gentillesse et d’amour.
    Tres belle continuation à vous et l’ensemble de votre famille. À bientôt.

  249. Maud 24 octobre 2018 / 9 h 18 min

    Bonjour Caroline
    Je ne commente jamais mais je prends aujourd’hui quelques minutes pour te dire de ne pas écouter toutes les personnes médisantes. La méchanceté cache un excès de jalousie.
    Je suis en train de perdre une personne qui m’est très chère et pourtant cette personne a été allaité, dorloté, gardé par sa maman étant petit.
    Mais tout cela nous fait relativiser les choses … chacun fait ce qu’il veux. La vie est beaucoup trop courte alors aimons nous et ayant de la bienveillance envers les autres.
    Reste comme tu es
    Je t’embrasse

  250. Kyarah 24 octobre 2018 / 9 h 19 min

    merci pour cet article
    cest effectivement difficile d’être à contre courant, et le courant…
    et je te remercie pour ton honnêteté
    et également de ne pas fermer ton blog pour comme tu le dis, une minorité qui jugent, critiquent, détruit

  251. Angele 24 octobre 2018 / 9 h 21 min

    Bonjour!
    Il est triste que vous ayez du vous « justifiez » face à toutes ces mauvaises paroles que vous avez reçu depuis ce week-end. Je suis personnellement choquée par tant de déversement de haine, comme vous le dites, facilité par le retranchement derrière son écran.

    Personnellement j’approuve certains de vos choix car j’ai fais les mêmes mais ce n’est pas la question. Merci d’avoir eu le courage de braver tous ces diktats qui nous disent cmt être une bonne mère.
    Ce ne sont pas les heures de douleur, la façon de mettre au monde ou de nourrir son enfant qui font de nous des bonnes ou des mauvaises mères. Je pense que c’est l’épanouissement de la mère qui fait l’épanouissement de l’enfant.

    Encore bravo pour votre courage!
    Bonne journée à vous

  252. Lily 24 octobre 2018 / 9 h 23 min

    Bonjour Caroline,
    Je ne commente jamais et te suis depuis de nombreuses années. J’ai moi même eu un petit garçon en février cette année et j’avoue que ton article et ta vision de la maternité est différente de la mienne, mais je respecte car ce qui compte c’est que ton enfant soit heureux et en bonne santé.
    Je comprend tout à fait qu’on veuille trouver un équilibre, ne pas perdre sa vie de femme, ne pas être en mode zombie parceque l’on a ps dormi. Qu’on est besoin de sortir et profiter de la vie sans bébé de temps en temps. Et avoir une nounou de nuit peut aider si on en peux plus et qu’on a besoin de sommeil.
    Mais pour être tout à fait honnête j’ai du mal à comprendre pourquoi vouloir tout ceci dès les premiers jours de vie avec son bébé ? J’ai voulu ça aussi mais progressivement, car j’avais conscience que le manque de sommeil, et le fait d’avoir sa vie sociale entre parenthèses pendant quelques temps était normal. Les premiers jours en rentrant de la maternité je n’avais pas cette envie de sortir faire la fête comme tu as pu le faire. J’étais plus qu’heureuse de passer ma journée entière et ma nuit près de mon bébé et de vivre presque en mode camping dans sa chambre. J’étais heureuse car ces moments de proximité sont tellement uniques et tellement éphémères. Je trouve juste dommage que tu es voulu tout avoir tout de suite et pas de profiter pleinement de ces premiers instants…
    Belle continuation à toi

  253. Sam 24 octobre 2018 / 9 h 26 min

    Merci pour cet article il nous rapelle qu’il n’y a pas une ligne de conduite mais plusieurs. L’important est de trouver celle qui convient a maman et a bebe. L’important est d’etre siffisament presente pour bebe et dans le meilleur etat d’eprit qui soit car il se construit sur nos emotions egalement. Je me retrouve beaucoup dans cet article et je comprends vos choix et je les trouve tout a fait legitimes

    ***************
    Sam maman de 2 enfants et creatrice d’articles personnalisés pour bébé https://www.kidsandcrea.com

  254. Kristel.b 24 octobre 2018 / 9 h 30 min

    Caroline,

    Tres bel article encore. Mais triste de voir à quel point la bêtise humaine est plus qu’omni présente et que tu dois écrire un article pour faire une mise au point de tes choix.

    Voir des femmes cracher leur venin ici alors qu’elle sont mères, et avant tout des femmes !!!! C’est décevant.
    Qui de mieux placer que nous justement pour comprendre et accepter les choix que l’on peut faire.

    Étant maman pour la 1ere fois depuis septembre, tu vois j’aurai aimé avoir le choix moi aussi avoir un gyneco qui le comprenne et qui aurait pu m’aider concernant mes craintes et mes appréhensions. Mon accouchement s’est terriblement mal passé, plus de 30h de travail, une péridurale qui a foiré donc des heures de contractions horribles, pour ensuite faire une hémorragie post partum avec un pronostic vitale engagé et donc un transfert en urgence dans un autre hôpital. Je n’ai donc pas pu passé la nuit avec mon fils dans ses premières heures de vie. Ni mon mari qui était avec moi. Heureusement tout va pour le mieux maintenant mais tu vois je n’ai pas pu allaité à cause de tout ça. Et donc oui le biberon était là meilleure option et Heureusement que cela existe.

    En tout cas en tant que femme que maman jamais je ne pourrai juger la manière de faire d’une autre personne c’est totalement déplacé.

    On fait tous du mieux que l’on peut et l’important c’est de le faire avec tout notre Amour. Valable pour la vie en général en plus. Le monde se porterai tellement mieux ainsi.

    Je t’envoie plein de bonnes ondes et plein d’amour

    ✌️😘💕

  255. MIMI 24 octobre 2018 / 9 h 33 min

    Merci pour cet article, tu as bien fait de faire une partie 2 car tu prônes une bien jolie philosophie de vie.
    Tout est dit et si bien écrit! Bravo! Continue car j’aime te suivre …
    Gros bisous et pleins de bonheur à toi et à ta petite famille!

  256. Ella Tsela 24 octobre 2018 / 9 h 33 min

    tu as une superbe plume Caroline (bon, ça, avec ton livre, on le savait déjà tu me diras!) mais tu écris super bien et c’est très émouvant que tu partages ta « différence » qui fait tellement de bien à lire. J’ai une question qui peut paraître un peu ridicule et qui n’a pas trop de rapport avec ton article, et je ne sais pas si tu en as déjà parlé (si c’est le cas désolée) ou si tu as envie d’en parler, mais comment avez-vous choisi le petit surnom de Marlon? merci beaucoup :)

  257. Claire 24 octobre 2018 / 9 h 40 min

    Je ne partage pas tout à fait la même vision de la maternité que toi mais un grand merci pour cet article! Tu as résumé parfaitement ma pensée par rapport à la tolerance et au fait de denoncer le jugement que les autres peuvent avoir sur notre façon de gerer cet evenement si important pour nous, le fait de devenir maman <3..il n' y a pas de règle pré- établie qui doit guider nos decisions. Chaque histoire et chaque personne est différente et la seule et unique chose qui doit compter est le bien être de maman et bébé. J'adore te suivre et te lire, et ta réaction à ton article précedent demontre que tu es une belle personne, sensible, intelligente et sans arrogance. Continue! Bisous d'une vosgienne 😋!

  258. Eleanor 24 octobre 2018 / 9 h 40 min

    Bravo pour cet article Caroline sincère et touchant <3<3

  259. Severine 24 octobre 2018 / 9 h 51 min

    Une’ chose est sûr, peut importe ce qu’on fait et comment on le fait, on sera toujours critiquer alors tu a bien raison de vivre comme tu l’entend et de vivre ta vie de mère comme tu l’a décidé, je suis une toute jeune maman, j’ai accoucher par voie basse et j’allaite ma fille et je pense qu’il faut vraiment que sa vienne de toi pour le faire et le vivre bien. même si je ne suis pas en accord avec certains points, chacun sa vie les choix que tu prend son les meilleurs pour toi car tu les a choisis et que tu es en accord avec toi même c le plus important, je vous souhaite pleins de bonheur à tout les 3 ❤️

  260. Karine 24 octobre 2018 / 9 h 54 min

    Bonjour Caroline,
    J’ai lu avec attention ce deuxième article car le premier m’avez tellement touché par le manque de tolérance et le ton dévastateur de certains commentaires…
    Pour le coup c’est le troisième message que je te laisse, moi qui ne réagit à rien d’habitude, mais le sujet là, est vraiment trop important…
    Juste à toutes les lectrices, petite précision suite à certains commentaires que j’ai pu lire. J’ai fait les mêmes choix que Caroline, césarienne de confort, pas d’allaitement, pas de visite à la maternité… c’est choix ne sont en rien pour ne pas abîmer son corps ! La césarienne laisse une belle cicatrice et un petit Bourrelet même si on est fine quasi définitifs du faite que le muscle soit coupé ! La prise de la poitrine durant la grossesse et la montée de lait est suffisante pour déformer la poitrine, donc pas besoin d’allaitement pour ça !
    En 2018, une femme doit être en droit de choisir comment elle accouche et la manière dont elle souhaite nourrir et faire évoluer son enfant sans être jugé. Comme Caroline, j’avais besoin de savoir, de programmer, l’arrivée de mon petit garçon, et j’avais besoin d’être sûr qu’il n’y ai pas de complications lors de mon accouchement.. dès mon premier rendez-vous avec ma gynécologue, nous lui avons évoqué mon choix d’une césarienne de confort qu’elle m’a accordé dès mon premier rendez-vous après bien sûr une longue conversation lui faisant part de mes doutes de mes craintes et de ma vision de l’accouchement, Me laissant le choix de changer d’avis jusqu’au terme de ma grossesse. J’ai, par sa réponse, appréhender ma grossesse avec aucun stress aucune appréhension. Bébé est arrivé pour ma part, une semaine avant la date de césarienne, les instructions étaient inscrites dans mon dossier, je suis arrivée à la maternité dilaté à cinq, au bloc à huit. Ma césarienne s’est très bien passé malgré le faite qu’elle se soit faite en urgence.
    Pour l’allaitement j’avais besoin de connaître les quantités exacte qui prenait d’avoir des chiffres en suivi cela me rassurait j’aurais été complètement paniqué de ne pas savoir.
    Pour les visites, le bébé arrive déjà dans un monde bien différent que celui qu’il a côtoyé durant neuf mois… Un temps d’adaptation pour appréhender ce monde, ses nouvelles sensations la vue, les odeurs, le toucher, l’ouïe doivent être promulgués dans le calme et la douceur auprès de ses parents (je pense) Les changements sont déjà tellement important pour lui.
    Cela faisait huit ans que j’étais prête à être maman, 13 ans de vie commune avec mon conjoint et donc bébé mûrement réfléchi est mûrement attendu… Nous l’aimons et le choyons plus que tout au monde, et donc, je ne pense en rien que la manière d’approcher de nourrir son enfant change les relations ou l’amour que l’on transmet. Mon petit garçon à 16 mois, nous sommes fusionnel et que dire de sa relation avec son papa…
    💛 Caroline 💛 je trouve encore une fois cet article plein de courage, d’amour, de compréhension et de partage…
    Bravo pour ton honnêteté, ta franchise et ta sensibilité. Tes choix relève d’une sensibilité à fleur de peau et d’une volonté à être une maman extraordinaire pleine d’amour et de compassion. Votre petit Malon ne pourra être que fier des parents que vous êtes devenu ❤️

  261. Cristella 24 octobre 2018 / 9 h 55 min

    Merci Caroline pour ta sincérité et ton courage. Parce que pour être différent des autres cela demande beaucoup de courage et une force mentale. Mais justement, c’est nos différences qui nous rendent unique. Tes choix ne regardent que toi, tant qu’ils te semblent justes et favorisent le bien être de ton bébé, le reste(le regard des autres, le jugement) n’a aucune importance.
    Je te souhaite énormément de bonheur dans ta nouvelle vie de maman. ♡

  262. Fefe 24 octobre 2018 / 9 h 55 min

    Bonjour,

    Merci pour ces deux articles écrits en toute transparence. Je comprends tes choix, chaque maman fait ce qu’elle considère être le mieux pour elle et son enfant.
    Cela dit, je vois beaucoup de commentaires de femmes qui souhaitent comme toi choisir leur mode d’accouchement (par césarienne) mais je pense que dans la majorité des hôpitaux et cliniques, cela n’est pas possible. La césarienne n’est choisi par le corps médical que lorsqu’il y a une raison medical (positionnement de l’enfant, bassin pas assez large, problèmes d’hypertension de la maman etc…). Sans ça, les médecins n’acceptent pas de la pratiquer pour le confort de la maman ou sa peur de l’accouchement. C’est bien que tu aies précisé ta relation de longue date avec ton gynécologue et aussi, la clinique de La Muette étant très réputée (gens aisés, célébrités etc…), la situation est bien différente des hôpitaux publics ou autres cliniques. J’ai accouché il y a 5 mois de jumelles par voie basse et à aucun moment on m’a laissé le choix du mode d’accouchement. Les médecins ont vu que les conditions étaient bonnes, on est donc partis sur un accouchement voie basse qui a duré 18h! Voilà, je voulais juste revenir sur ce point. Bonne continuation à vous 4.

  263. Emilie 24 octobre 2018 / 9 h 56 min

    On sent bien que tu avais besoin de mettre les choses à plat… encore une fois, je pense que tu n’as pas besoin de te justifier… mais c’est ton choix et ça t’a certainement fait du bien…
    tu es courageuse Caroline, on n’imagine pas à quel point les gens peuvent être irrespectueux et méchants et surtout quand on peut l’etre derrière un écran !
    Courage pour les retombées de cet article ci, encore une fois ! Sois forte !

    Gros bisous
    Emilie

  264. Elodie 24 octobre 2018 / 9 h 56 min

    Bravo! Tu es une magnifique personne aussi bien de l’intérieur que de l extérieur (assez rare de nos jours). Le plus important est le bonheur de nos enfants … et mes deux enfants sont nés par césarienne et avec biberons :) et sont les plus heureux du monde !! Plein de bisous à Marlon

  265. Magalie 24 octobre 2018 / 10 h 01 min

    Wouaaaaw !! Je valide !! Vraiment merci pour ce que tu fais !! J’ai l’impress D’etre moins seule ! De plus je sens combien tu es vrai !! Je n’ecris Jamais sur les blogs mais là il le fallait !! 🙌🏼 Tu es une femme incroyable et très inspirante pour ta force !! 😌😘

  266. Laurélia 24 octobre 2018 / 10 h 04 min

    La différence est la plus belle de nos richesses ….. 👍

  267. caroline 24 octobre 2018 / 10 h 06 min

    Merci pour ce nouvel article, tu as répondu à toutes mes questions et c’est tellement bien écrit! J’aime tant ta philosophie de vie.
    Pour finir, UN GRAND MERCI pour nous! Pour toutes ces femmes qui pensent et souhaitent faire comme toi. Vivre sa maternité comme une femme de 2018 (bientôt 2019). À savoir comme bon lui semble, n’en déplaise à mamie ou à la copine de bureau!
    J’ai été très touchée par cette avalanche de réflexions à ton égard. Mais tu es forte et tu le montres encore une fois ici!
    Alors merci encore de continuer! Et que du bonheur à vous 3♡

  268. lou 24 octobre 2018 / 10 h 13 min

    Salut caroline c’est pour te dire que j’aime bien le fait que tu partages ton expérience ton accouchement car moi non plus pour répondre à ce qui disent sur l’allaitement ex… bah moi je n’ai pas été allaitée et je me porte très bien il faut arrêter de dicter les autres et de dire des bêtises chacuns fait ce qu’il veut tant qu’il fait pas mal au bébé voilà et j’approuve ton partage on a le droit d’avoir des expériences différentes des autres sans avoir fait de mal à personne voilà 😊

  269. Bérénice 24 octobre 2018 / 10 h 15 min

    Je te soutiendrais toujours, comme je t’ai toujours soutenu depuis des années, je ne compte plus.
    J’adore ta façon de voir les choses, surtout avec ce que tu as pu traverser.
    Merci de partager tes expériences, notamment celle-ci, où je vois l’accouchement autrement que ce que l’on peut me compter habituellement.
    Bizarrement, ça me stresse un peu moins maintenant l’idée même d’être enceinte ou d’accoucher.

    Bref merci Caroline, et longue vie à tous les 4 ! ♡

  270. LaurenLK 24 octobre 2018 / 10 h 18 min

    Rien à ajouter, un article parfait, sincère donnant, UNE vision, celle d’une mère.
    Une parmi tant d’autre, parmi tant d’autres visions.
    Un article parfait.
    Bravo !!

  271. Marion 24 octobre 2018 / 10 h 20 min

    Tu es bien courageuse d’avoir partagé tout ça avec ta communauté. Je ne partage pas tes choix concernant ta grossesse mais je les comprends et les respecte.
    Une femme sera toujours jugée pour ses choix et ses convictions. Si les femmes étaient plus solidaires et bienveillantes entre elles, on gourvernerait le monde a l’heure qu’il est !

  272. AD 24 octobre 2018 / 10 h 21 min

    Les femmes qui te jugent sont seulement des femmes jalouses. Si elles sont si heureuses avec le choix d’avoir accouché « naturellement » (dans un hôpital avec médecins péridurale), d’allaiter et de se lever 15 fois par nuit pourquoi se plaignent t elle de ta manière de gérer ta maternité. Elle cherchent juste qu’on les plaignent et qu’on les mettent dans une position de héros. Certaines se permettent de donner des leçon alors qu’elle fument ou boivent de l’alcool pendant leurs grossesses. Le fait d’accoucher par voie basse, allaiter et ne pas avoir d’aide ne signifie pas que leur enfant sera en super santé, heureux et proche de ses parents.

    Je partage totalement ta vision de la maternité, continue à la gérer comme tu le souhaite tant que ça te rend heureuse et laisse les frustrées de côté, la vie se chargera d’elles.

  273. Jen 24 octobre 2018 / 10 h 21 min

    Bravo, je ne vous suis pas car ce n’est pas mon truc… mais j’ai vu sur différents sites l’agressivité des personnes sur vos choix ,allaiter ou non, nounou, bien ou mal….et j’ai été vraiment outré de voir des gens aussi méchants.
    vous faites au mieux et en accord avec vos recherches et vos choix et ça c’est le signe d’une super maman quand on cherche à faire au mieux c’est le principal.
    Alors félicitations car avec autant de méchanceté pour une nouvelle maman pleins de doutes avec les hormones en vrac, ça n’a pas dû être simple mais bravo vous aimez votre enfant alors faites toujours vos choix en étant heureuse de le faire, c’est ce que ressentira votre enfant, la joie, et c’est le principal d’étre heureux !!!!! Bonne continuation

  274. Coraline 24 octobre 2018 / 10 h 23 min

    Merci encore pour ce second article le premier était déjà très bien. Dommage que tu es encore besoin de te justifier! Mon premier accouchement a été très compliqué j’ai dû accouché sans péri et avec les forceps. Ça a été traumatisant. Aujourd’hui je sui enceinte de mon deuxième enfant et quand j’explique que je ne veux pas accoucher par voix basse je suis de suite juger et incomprise j’ai l’impression d’etre Une mauvaise personne. C’est frustrant. Alors merci à toi 🙏🏽❤️

  275. Sylvie 24 octobre 2018 / 10 h 32 min

    Bonjour Caroline, je te suis sur instagram grâce ma fille. C’est la première fois que je répond à un commentaire. Je suis une maman de 50 ans révoltée que l’on puisse encore critiquer les choix d’autres mamans. Pour mes 2 grossesses, j’ai subit un déclenchement médicalisé avec péridurale. Je n’ai pas souhaité allaiter mes filles car je sentais que cela allait être un contrainte pour moi. J’ai suivi mon instinct pour élever mes filles sans écouter les conseils des personnes bien pensantes. Mais filles ont 25 et 22 ans, elles se portent bien et sont des jeunes femmes bien dans leur basket. Continue comme ça, écoute ton instinct, toi seule sait ce qui est bon pour ton petit Marion.

  276. Lise 24 octobre 2018 / 10 h 38 min

    Merci Caroline pour ce joli partage rempli de sincérité. Je trouve que l’article II était indispensable à la bonne compréhension de tes choix et surtout à ne pas culpabiliser ceux des autres. Je ne partage pas toujours toute ta philosophie mais ce n’est pas pour autant qu’il faille critiquer, juger avec violence les choix des autres, sur ce point je te rejoint totalement. Ta sensibilité me touche, je dirais presque ton hypersensibilité 😉 je suis pareil ! Nos différences font nos complémentarités! Nos divergences font notre richesse ! Nos singularités font notre beauté! Merci

  277. Marine 24 octobre 2018 / 10 h 41 min

    Ouhou les filles!!!

    A lire tous les commentaires je me demande si on a pas oublié les « papas » dans l’histoire ?!!
    Je suis actuellement enceinte et je ne souhaite pas avoir à la maison ni ma mère, ni ma belle mère, ni même une nurse… On est deux parents et on va se relayer et s’épauler (pour les nuits, biberons, rdv médecin, sortie…) et apprendre côte à côte à devenir des parents. Je me sens pas la « préposée » à devoir tout gérer ou assumer et donc moins susceptible de culpabiliser je pense.
    Je trouve pas ça moderne qu’en 2018 on parle de tierce personne pour « aider » la maman.

    Parlons d’avantage de parentalité plutôt que de maternité, ça ferait du bien à tout le monde :-)

    Amicalement <3

    • Doris 26 octobre 2018 / 20 h 36 min

      Bravo !

  278. Marjorie 24 octobre 2018 / 10 h 43 min

    Bonjour Caroline,
    Merci pour tes 2 articles qui sont super bien écrits et bien construits.
    J’ai accouché par césarienne (je n’ai pas eu le choix car c’était lié à un problème de santé) mais si j’avais eu à choisir j’aurai tout de même accouché par voix haute et je comprends tout à fait ton point de vue.
    Je me souviens de la 1ère nuit à la sortie de la maternité, une nuit horrible pour moi, un père absent, la panique pour faire chauffer le 1er biberon (au final ma fille a bu tout ses bibis froid car j’ ai laissé tomber l’idee cette nuit la), les pleurs, le bout du cordon qui saute, le sang sur son petit nombril et encore et toujours les pleurs….
    J’ai passé 2 mois à voir ma fille hurler toutes les nuits à cause des coliques, à souffrir et pour ma part j’étais à bout de nerfs.
    J’aurai aimé être accompagné par une nurse car ma famille habite loin, pour m’aider et me rassurer… et je précise que je travaille dans une banque et j’ai donc eu la chance de pouvoir reprendre le travail que 6 mois plus tard.
    Merci pour ton témoignage, les personnes qui jugent ne se rendent absolument pas compte que chaque situation est différente et que cela ne fait pas de nous des mauvaises mères.
    Ma fille est en très bonne santé (elle a aujourd’hui 8 ans), elle n’a pas été allaitée, elle n’ai jamais malade, je crois que son dernier rhume remonte à 3 bonnes années et surtout elle est heureuse et très proche de moi et c’est ce dont je suis le plus fière.

  279. Kyarah 24 octobre 2018 / 10 h 46 min

    je pense que les avis négatifs, construits sont constructifs, en apportent un certain éclairage qui permettra de prendre au mieux sa décision, du coup c’est bien de parler avec des gens qui ont une autre façon de penser, de voir les choses, de vivre sa vie, y compris sur la maternité.
    Par contre j’ai trouvé qu’il y avait bcp de jugement dans les commentaires et je trouve ca dommage que ce soit si difficile pour l’être humain d’accepter les opinions inverses et de penser que seule sa facon de faire est juste.

    Et surtout les parents qui allaitent, font du cododo et compagnie prône la bienveillance et l’éducation positive (jai horreur de ce terme qui sous entend qui si on fait différemment on est pas positif, bref)
    hors le vrai positif, la vraie bienveillance c’est pas seulement de la faire avec son enfant, au contraire, si on veut vraiment qu’il apprenne la bienveillance et le positif et la confiance etc il faut le pratiquer au quotidien y compris et surtout avec les gens différents de nous

  280. Margaux 24 octobre 2018 / 10 h 58 min

    Bonjour Caroline,

    Par ou commencer….
    J’ai lu avec attention tes deux articles, même si je n’ai pas été en accord avec le premier, je n’ai pas compris tout cet acharnement envers toi. On a le droit de ne pas penser pareil, mais de la à se lapider sur la place public non! C’était méchant, haineux et surtout petit. Nombre de personnes s’en sont servis pour faire du buzz.
    Personnellement, j’ai lu, je me suis dis, d’accord on a pas la même approche de la maternité, mais qui a raison, qui a tort? Personne! Il n’y a pas de manuel.

    Puis je lis ton second article, et là … BIM! Ça me parle beaucoup plus.
    Pour te remettre dans le contexte, j’ai été maman l’an dernier … TOUT le monde s’est mêlé de mon approche de la maternité. Ma maman, ma pédiatre, ma belle mère surtout! J’ai allaité. Une catastrophe…! Je n’ai pas honte de le dire! Ma fille avait un RGO interne qui n’a pas été décelé. Ma belle-mère m’a fait un harcèlement moral sur l’allaitement, ma mère ne comprenait pas mes choix en tant que maman, ne les a pas respecté. J’étais complètement perdue! J’ai fait un début de dépression post-patrum! Et par dessus tout mon bébé n’allait pas bien, et on m’a remise en question moi! Elle pleurait tout le temps, je savais qu’il y avait quelque chose alors que personne ne m’écoutait.
    Bilan des courses, j’ai perdu 35 kilos en 3 semaines et j’ai poussé la porte des urgences de ma ville en larmes. Un docteur m’a écouté. On a diagnostiqué un RGO interne avec brûlure de l’intestin et de l’œsophage au 2ieme degré et une allergie aux protéines de lait animal! Et oui tout ça à travers un allaitement!

    J’ai passé 5 mois à l’hôpital avec ma fille et mon compagnon. Ma fille a eu une sonde naso-gasrtique pour se nourrir. Ensuite nous avons fait une hospitalisation à domicile et j’allais dans un centre dédié à la maman et au bébé pour les soins en ambulance. Mais tout ça pour dire, que j’aurai pu quitter l’hôpital et faire une hospitalisation à domicile beaucoup plus tot, mais je n’ai pas voulu. Pourquoi? La nuit, mon compagnon est pompier professionnel, je suis seule chez moi pendant 48h, je ne pouvais pas faire garder ma fille, mais j’avais peur seule. Pleine de doutes sur tout ce que nous traversions. J’avais besoin d’aide. L’hôpital avec son personnel de nuits ( infirmière, puéricultrices etc…) a été un environnement réconfortant et si j’avais connu les nurses de nuit j’en aurai pris une!

    Certainement dés le début en fait… Maintenant ma fille va très bien,notre vie va très bien! Mais je suis certaine que si j’avais eu un vrai soutien dés le départ, ca n’aurait pas pris autant d’ampleur!

    Bref, il y a de points sur lesquels j’ai fait différemment de toi, mais je respecte tes choix, et dans une autre situation je peux tout à fait les comprendre!
    Etre maman ca s’apprends et personne , personne ne peut juger ce rôle! La mère parfaite n’existe pas! Il faut juste apprendre la bienvaillance les unes envers les autres!

    Je suis désolée de tout cet acharnement et je te souhaite beaucoup de bonheur !
    Sincèrement,

    Margaux

  281. Fiona 24 octobre 2018 / 11 h 06 min

    Bonjour Caroline!
    J’ai suivi tes derniers articles, je trouve qu’ils sont très bien écrit et transparent. Il me donne du courage car effectivement il faut assumer ses choix lorquils sont bienveillants pour soi et ses proches.jattend ma deuxième petite fille, dont la césarienne est prévue le 12 novembre, jai accouché par voie basse pour ma première fille mais j’ai eu des complications, au niveau du perinee. jétais pourtant sereine pour la voie basse et le suis aussi pour la césarienne car comme tu le dis, je mis suis préparée depuis maintenant quelque mois. Étant infirmière je connaît la césarienne de confort qui je confirme est proposée pour les futurs mamans ayant se desirent et des craintes sur la voie basse mais dont l’acceptation médicale se fait aussi en staff médical. Pour moi si on donne le choix à une personne en lui expliquant les tenants et les aboutissants nous ne pouvons la juger.
    Bref meme si j’attend mon deuxième enfant, jai toujours cette sensation négative sur le fait que mes choix vont être jugés alors que ma priorité est le bien être de ma petite famille et le Mien, car comme tu le souligne le bien être dune maman a des répercutions sur sa famille et son nouveau né. Je me suis jurée de faire comme je l’entend sans me prendre la tête sur les quand dira ton. Le papa me soutient, nous sommes sur la même longueur d’onde et c’est le principal car nous construisons notre famille ensemble et pas avec lavis d’autrui. Pour l’allaitement mon avis est mitigé pour car j’ai pas trouvé le bonheur en allaitant ma première, la pudeur, la perte de poids, les coliques, la montée de lait, les seins méga super douloureux, le fait que bébé ne prenne pas bien, m’ont fait arrêter au bout dune semaine. J’ai 100 fois préféré donner le biberon et papa aussi en me voyant ne pas etre epanoui. Par contre je maintien que l’allaitement peut être magnifique si il n’est pas imposé, et pour moi ceci dépend autant du bébé que de la maman. Je vais donc réessayer avec mon deuxième petite ange mais avec plus de recul, et sans me prendre la tête. Merci en tout cas pour tes articles car il me conforte dans le fait que chaque maman est différente, et qu’il ny a pas de conduite à tenir strict pour l’évolution de babys.
    Bien à toi et ta famille

  282. Estelle Martin 24 octobre 2018 / 11 h 08 min

    Bonjour Caroline, pour ma part je pense que tu n’as pas besoin de te justifier, chacun est libre de ses choix et de ses actes.
    J’ai pris plaisir à lires tes articles. Le principal est que vous soyez heureux dans votre nouvelle vie à 3.

  283. Vanina 24 octobre 2018 / 11 h 10 min

    RESPECT !!!!! Je vous félicite d’être aussi sincère et naturelle ! Je suis maman et je suis tellement d’accord avec vous sur le fait que chacune doit faire comme elle le ressent et que PERSONNE n’a le droit de juger les autres….!
    Vous devez être une merveilleuse maman et Marlon à beaucoup de chance de vous avoir. Vous êtes forte, il pourra être très fier de sa maman 💗
    Bonne continuation à vous 3.

  284. Steph DC 24 octobre 2018 / 11 h 14 min

    Merci encore une fois pour cette article. Je suis moi aussi maman d’un petit bout de 6 mois. Et honnêtement je ne me suis jamais souciée des remarques des uns et des autres. J’essaie de faire de ce qu’il y a de mieux pour lui c’est tout ! je n’ai pas allaité non plus et mon bébé est en excellente santé. Je pense que la pensée unique en matière de grossesse et d’éducation n’existe pas, à chacunes et chacuns de faire au mieux pour nos bébés et avec beaucoup d’amour et d’écoute on est capable de grande choses. Bonne continuation Caroline!

  285. Giulia 24 octobre 2018 / 11 h 17 min

    Je te suis maintenant depuis plusieurs années et ce que je peux te dire c’est RESTES comme tu es !! La manière dont tu te dévoues pour que bébé soit bien c’est ça être une bonne maman. Tes choix sont les tiens et rien à faire de ce que nous pensons. Y aura toujours des mauvaises personnes pour ouvrir leurs sales bouches. Je suis très sensible comme toi mais ça fait partie de la vie. C’est Marlon, qui quand il sera en âge de comprendre sera le plus heureux d’avoir une maman qui a fait en sorte qu’il ne manque de rien. Tu n’es peut être pas dans la norme mais qu’est ce que la norme …. ?! 10% ne sont pas contentes, vous êtes outrées mesdames ? Et bien moi je suis choquée de voir certaines vipères sur cette Terre qui devraient avant d’écrire des méchancetés réfléchir à la personne qui va lire les commentaires …de toute manière le venin est fait pour être craché. Triste réalité mais a côté de ça tu as des gens qui te respecte et admire ce que tu leur transmets!!

    Je te souhaite à toi, Hugo et Marlon une très belle vie et une bonne santé!!

    Tu peux continuer de nous faire rêver !

    Giulia

  286. Solenne 24 octobre 2018 / 11 h 22 min

    Bonjour Caroline,
    Très bel article très touchant j’en ai les larmes aux yeux!
    Je suis maman d’une petite fille de 15mois et j’ai prôné l’allaitement à mes amies car convaincue du bien fondé et aujourd’hui ma vision a complètement changé. Je pense profondément que chaque maman doit faire EXACTEMENT comme elle le souhaite. Soutenir ses amies dans leurs choix, les accompagner avec empathie dans ce qu’elles estiment être bon pour leur bébé, ne pas juger ne pas imposer un mode de vie, on est toutes différentes et on a toutes le choix !
    Merci d’écrire des mots juste qui permettent à des personnes ( comme moi par exemple) de se remettre en question :)
    Plein de belles choses à vous 3!

  287. Emmanuelle 24 octobre 2018 / 11 h 26 min

    Superbe article !!! Bravo !
    Qu’ils sont tristes ces gens qui pensent toujours que leurs choix sont l’unique vérité !
    A partir du moment où on aime son enfant et qu’on fait de son mieux on est un bon parent !
    N’écoute pas les idiots et les haters… ils sont à plaindre tellement ils sont bêtes.
    Bisous et encore bravo pour cet article !

  288. Marina 24 octobre 2018 / 11 h 36 min

    Il est important de vivre en adéquation avec ses choix et vous l’avez fait! Je suis maman et effectivement j’ai choisi pour mes 3 enfants d’accoucher par voie basse sans péridurale, c’était mon choix, il a été respecté et j’en ai été plus que comblée, mes enfants ont ressentis ma sérénité lors de leur venue au monde et je suis certaine que c’est exactement le cas pour votre petit Marlon! Alors bravo à vous Caroline! Pour ce qui est de la nurse, je n’ai pas éprouvé le besoin d’être aidé mais je sais à quel point pour certaine cela à été nécessaire même si en lisant certains commentaires on se rend bien compte que ça n’est pas forcément assumé… bref une bonne maman est une maman qui assume ses choix et qui pense avec le coeur et ça c’est incontestable !! Douces pensées à vous.

  289. Lucie 24 octobre 2018 / 11 h 40 min

    Bonjour Caroline, j’admire votre franchise et surtout votre vision des choses. Vous êtes une très belle personne, avec une ouverture d’esprit remarquable.
    Ce 2ème article m’a donné à réfléchir sur moi-même et à la culpabilité ressentit chaque jour de ne pas être assez à la hauteur en tant que mère. Nous sommes sans cesse jugé. Je pense que le respect des autres et le non jugement d’autrui seront des valeurs que j’inculquerais à mon fils, en espérant que les générations futurs seront plus tolérantes les uns envers les autres. Vous êtes un exemple sur ces valeurs. Prenez bien soin de vous! Et merci pour cette article!

  290. Sofia 24 octobre 2018 / 11 h 55 min

    Très bel article qui montre que la tolérance est la meilleure réponse! Il faut savoir discuter sans juger, échanger sans critiquer ce n’est pas donné à tout le monde et certaines personnes ne peuvent faire autrement que de faire du mal car elles sont elle-même en souffrance. J’aime cette image de la femme libre et indépendante que tu diffuses. C’est essentiel de nos jours avec les milliers d’années de soumission et de dictact dont ont été victime les femmes. Peu importe les choix que l’on fait il faut savoir s´entourer de personnes bienveillantes qui sauront vous guider.

    Quant à ceux qui critiquent, jugent et blessent… il y en a toujours eux et il y en aura toujours. Il faut continuer à avoir confiance en soi pour ne pas vivre à travers le regard des autres.

    Bravo pour le message de tolérance et d’amour. Ça fait du bien dans ce monde de brut!

  291. Audrey 24 octobre 2018 / 11 h 59 min

    Merci pour ces jolies lignes pleines de sincérité.
    J’ai un petit garçon de 3 ans et attend mon second bébé en passant chaque jour un petit moment à apprécier tes photos et tout le reste.
    En tant que maman, le seul et unique conseil que je me suis permise de donner depuis est: N’écoutez QUE et uniquement QUE vous. La maternité est une affaire personnelle et surtout unique et propre à chaque femme.
    Ce déferlement de bêtises n’est que jalousie et jugement.
    Avant d’être maman il m’est sûrement arrivé juger… depuis pas une seule fois.
    Avec un enfant on ne fait pas toujours ce qu’on veut, surtout comme on peut et toujours de notre mieux!
    BREF ne change RIEN. Votre fils a uniquement besoin que vs soyez bien et il le sera en retour avec certitude.
    Mais qu’elles m’enervent toutes avec leur avis sur l’allaitement!!!!!!! Perso je n’ai JAMAIS réussi à me projeter dans cette voie…. blocage carrément…. et bien mon fils n’est JAMAIS malade! Pffffffff!
    Allez j’arrête je pourrais écrire un livre sur ces folles :o)
    Belle aventure à tous les 3.

  292. Audrey 24 octobre 2018 / 12 h 03 min

    Bonjour Caroline
    j’ai longuement hésité à mettre un commentaire depuis ton premier article. J’ai beaucoup réfléchi, je ne voulais pas répondre sous le coup de l’émotion.
    Je n’ai absolument pas envie de donner un avis sur tes choix de femme et de maman. J’en ai choisi certains de très différents, il doit en avoir d’autres de très semblables.
    Je voulais juste rebondir sur un mot que j’ai lu plusieurs fois ici, et tellement de fois ailleurs. Il n’y a pas de mère parfaite. Tu le dis d’ailleurs très justement dans cet article.
    Moi qui suis une maman qui a vécu la plus belle des expériences en accouchant par voie basse avec une péri foireuse, moi qui allaite encore mon fils de 33 mois, moi qui subit les remarques très (très) négatives sur mes choix éducatifs (heureusement rarement, tu verras, ce que tu as subi là n’est pas si souvent que ça au regard d’une vie entière), je ne me sens pas du tout une « mère parfaite », loin de là. Je suis pleine de doute, trop même. Mais comme toutes les mamans ici, imparfaites, je me fais confiance, j’apprends, j’évolue (oui on est pas la même maman avant d’accoucher, ni aux premiers mois de notre enfant, ni après.. on apprend constamment). J’ai subi des remarques très désagréables et jugeantes, j’ai appris à faire avec (hypersensible aussi), mais je ne suis pas devenue une pro-militante de quoique ce soit pour autant, je ne suis pas une « mère parfaite ». Cette remarque blessante et insultante devrait être interdite (blague)
    Donc s’il vous plait (et en fait pas tellement à Caroline mais plus à tout le monde), ne faisons pas un combat binaire et stérile des mamans qui donnent le sein de celles qui donnent le biberon. Il y a plein de façons de s’occuper d’un enfant. Et il n’y a pas une seule façon qui ne subisse pas son lot de critiques et de jugements.. Notre monde est vraiment cruel. Mais heureusement il y a beaucoup de personnes tolérantes et respectueuses.
    Récemment j’ai lu qu’au lieu de chercher à convaincre une personne de ce que l’on pense, il faut se contenter de lui donner des informations sur le sujet, j’aime cette pensée (l’allaitement est un sujet très très mal connu, qui mérite d’être défendu car ça ne sert pas seulement à nourrir, il y a un très bel article qui est sorti récemment et qui est informatif et pas clivant)

    Bon courage pour lacher prise sur cet évènement. Continues ton magnifique chemin d’amour et de parentalité avec ta belle famille

    Audrey

  293. Hafchou 24 octobre 2018 / 12 h 12 min

    Je pense surtout que le recours a la mère porteuse , les FIV, la magie de la péridurale, l invention du lait en poudre, le contrôle des naissances grace a la contraception.. bref toutes ces nouveautés et technologie qui ouvrent tellement de nouvelles portes. A la base pour palier à certains problèmes (stérilité, accouchement par voie basse impossible, lait maternel mauvais pour le nourrisson pour cause de traitement lourd etc etc…) ouvrent de nouvelles portent.
    A la base pensée comme des solutions et maintenant pratiquées comme des pseudo « facilités » . Tout le monde est perdu dans cet océan de nouvelles techniques medicales et se mettent sur la defensive:retranchements dans le « comme avant » et puis d autres qui se sentent « plus meritantes » de n avoir pas eu l envie ou la possibilité d accéder aux choix que tu as fait.

    Pour ma part ton récit est banal et loin de me toucher d une façon ou d une autre…

    Tu es une maman comme une autre et la façon dont tu as debuté cette nouvelle vie aura biensur des conséquences sur la suite de votre vie avec bébé. Ni positives ni négatives…

    Tout cela fera partie intégrante de votre histoire propre que je vous souhaite évidemment belle et heureuse.

    De mon côté accouchement par voie basse ( fierté personnelle) et allaitement (sentiment du devoir accompli mais sans plus) pour mon premier uniquement. A ma deuxième je n ai eu ni l envie de l allaiter ni même l envie d arrêter de travailler…. bref c est ma vie et mon chemin, je l aime comme je l ai tracé et vous aimez ce que vous faites votre côté…

    Avoir un bébé est une experience formidable. Je vous félicite pour cette petite famille construite avec votre partenaire.

    Tout ça pour dire que encore une fois en temps que femme, rien n est encore acquis, ou plutôt vraiment etablie en terme de statut, de droit, de responsabilité etc etc…

    Plein de bonheur dans votre vie perso, votre business, votre couple, votre blog qui j espère continuera d exister…

    XoXo
    Jne lectrice lambda

  294. Suzette Alves 24 octobre 2018 / 12 h 15 min

    Bonjour Caroline
    J ai lu ton article…tu semble hypersensible…ne te justifie pas pour les filles qui se croient parfaites! On fait toujours le meilleur pour nos enfants, on décide.on partage .
    Ta vie est la tienne elle t appartient….moi je ne jujes pas c est ton choix…on est en 2018 vive la liberté de la femme et d expression!
    Bidouilles a Marlon😘🤩

  295. Estelle 24 octobre 2018 / 12 h 16 min

    Bonjour,
    Je n’avais jamais osé écrire un message, pourtant après t’en d’année que je te suis 🙂
    Le jugement des autres n’est que de la jalousie et surtout le reflet de personnes qui ne réussiront pas eux à inspirer les gens alors que toi tu le fait ! Être comme les autres c’est la décision de chacun et de certaine personnes mais pas pour d’autre!
    Donc rapelle toi juste que tu es une personne qui te démarque et que c’est pour cela que les marque te contact et que tu es un femme qui influence les autres .
    Donc seule les personnes qui ne voit que leur bout de leur nez et qui galère dans leur vie prenne le temps de dire des chose « mesquine ».
    Reste comme tu es ❤️
    Estelle

  296. Elodie 24 octobre 2018 / 12 h 20 min

    Bonjour Caroline,

    Je vous avais déjà laisser un commentaire pour le 1er post par apport à votre accouchement etc…
    C’est encore un article que j’ai lu avec beaucoup de plaisir mais c’est surtout de la colère que jai ressenti vis à vis des personnes qui se permettent de vous juger sans vous connaître et parce que vous prenez le risque malgré vous d’exposer vos points de vue qui sont peut être différent des leurs qui les rends méchants.. Je déteste juger les personnes même si je ne suis pas daccord, ce n’est pas parce que vous êtes connue que j’apprécie votre blog ou autre, c’est surtout votre personnalité et vos point de vues, votre style qui me plaîsent beaucoup, vous avez beaucoup de courage, et je vous félicite de ne rien lâcher, ne fermez pas votre blog parce que comme vous le dites si bien, ça serait donner raison à tout(e)s ces abrutis qui n’ont à rien faire de leur vie appart faire de la méchanceté gratuite, ils devraient avoir honte parce ce que si un jour ils vous croisent dans la rue, je ne suis pas sûre qu’ils ouvriraient leurs geule pour vous critiquer.. c’est plus facile pour eux de le faire via les réseaux sociaux..
    Reste comme tu es !! Bises,
    « Quand on juge, il faut être instruit ; quand on critique, il faut être scrupuleusement exact.  » Voltaire

  297. Laura 24 octobre 2018 / 12 h 26 min

    Je te remercie de faire passer ce genre de message. Je ne suis pas maman et je n’ai pas prévu de l’être pour le moment. Cela dit, je suis une femme et je revendique l’idée que chacune d’entre nous a le droit de faire ce qu’elle trouve juste et bon pour elle et son entourage.
    Même si tu ne t’en rends pas compte, tu nous aides toutes a avancer petit a petit et a faire comprendre qu’on est toutes/tous maître de nos propres choix.
    Merci 😘

  298. Justine 24 octobre 2018 / 12 h 31 min

    Merci merci merci pour cet article !!
    Je ne suis pas maman ni même enceinte, mais en projet bébé ! J’ai juste envie d’imprimer tes articles et de les coller sur ma porte d’entrée a l’attention de toutes ces personnes qui me donnent déjà des « conseils » sur comment je dois faire maintenant et à l’avenir !!!
    Nous sommes toutes libre de nos choix et décisions et heureusement car le monde serait bien triste sinon !
    Alors encore une fois merci Caroline de mettre des mots sur ce que beaucoup de femmes ressentent et n’osent pas dire ! ♥️

  299. Camille 24 octobre 2018 / 12 h 37 min

    Bonjour Caroline :)
    Je te suis depuis un moment sur insta sans jamais avoir parcouru ton blog 😱
    Et face à cet engouement sur tes deux articles , j’ai décidé d’aller faire un tour car je ne comprenais pas …
    Alors premièrement il est clair que ce sont tes choix de vie et chacun doit respecter cela , c’est d’une evidence, mais de nos jours… bcp l’oubli 😥
    Également je trouve qu’il n’y a absolument rien de choquant… c’est dingue comme sur la toile on peut parler d’une personne si facilement …
    alors te dire que je suis d’accord avec tes choix, (ce qui est vrai en plus) ne changerait rien à la vie que tu mènes (encore heureux) mais tu as été et es courageuse d’avoir écrit ton parcours, surtout pour aussi faire déculpabiliser les mamans et futures mamans qui ont fait des choix et se retrouvent confronter aux autres membres d’amis ou de la famille qui ne sont pas d’accord.
    Seule la maman sait ce qui est bien pour son enfant. Ta liberté d’écriture est importante dans ce monde aujdhui si catalogué, c’est désespérant !
    D’autant plus comme tu l’as réécris, la nurse n’a jamais été là pour te remplacer en tant que maman, et je pense beaucoup ont fait le lien trop tôt … maintenant il faudrait minute par minute décrire le quotidien 🤦🏻‍♀️ !
    En tout cas je suis contente que tu te sois exprimée, que tu aies pu dédramatiser tout ça auprès de ces « parfaites » mamans qui ne le sont pas, ou même qui ne sont peut être même pas maman elle même 😅
    Je te souhaite une vie heureuse et rempli de bonheur entourée de tes deux amours et ta famille !
    Camille

  300. MaryB 24 octobre 2018 / 12 h 38 min

    Coucou Caroline . Encore une raison de plus qui fais que je t aime et je te te suis depuis tes débuts . Ta transparence envers nous . Quoi qu il en soit ce sujet restera un débat à conflits ! C est sûr que tu as une vie bien différente de la plupart d entre nous . Je ne suis pas maman mais je respecte a 200% le choix de chacune ! Si je mènerai une vie comme la tienne, je ferais les mêmes choix que toi ! Finalement vous, toutes les mamans qui la juge j imagine bien que vous avez toutes un congé maternité de 3 mois qui fait que vous avez le temps de vous lever la nuit et alleter votre enfant . Non pas parce que Caroline n en n a pas envie mais avec une vie professionnelle comme la cienne est certainement plus difficile à gérer sans un peu d aide ! Comme tu as su si bien le dire dans l émission 50 mn inside , le jour où tu es cernée jusqu en bas les Joux et défiguré ton travail est « fini «  ! C est très humain de te sentir blessé par tout ces commentaires ! Mais simplement prends soins de toi , de ton bébé , et profites de ce que la vie ta donné ! Tu es une personne magnifique ! Bisou bisou Continue de nous faire rêver comme tu le fais depuis 10 ans . Mary

  301. assia 24 octobre 2018 / 12 h 40 min

    très joli article.
    j ai préféré celui ci au premier car on ressent bien ta sensibilité alors que sur le premier il n y a aucune émotion. Alors que celui est plein de sensibilité et est très touchant.
    bravo!

  302. Eve 24 octobre 2018 / 12 h 40 min

    Bonjour Caroline

    Je dois t’avouer que ton premier article m’avait mis en colère. Pourquoi? Je l’avais trouvé froid, sans âme, digne d’une petite gosse de riche qui veut les choses mais sans les contraintes. Le coup de la césarienne de confort pour ne pas souffrir, le coup de la nurse pour ne pas avoir à se lever la nuit quand bébé pleure. Oui, j’étais hors de moi quand j’ai découvert tout ça! Je trouvais que tu faussais l’image de la maternité. Parce que tout paraissait si simple (surtout à partir du moment où on a de l’argent) alors que non, la maternité est une aventure où chaque jour a son lot de découvertes plus ou moins agréables.

    Avec ce deuxième article, j’ai eu le temps de prendre du recul et de lire aussi enfin de l’amour et des émotions. Alors certes je ne partage absolument pas tes convictions. Mais j’arrive à mieux comprendre les choix que tu as fait face aux peurs et doutes que toutes les futures mamans ont.
    De toute évidence, peu importe comment on accouche, comment on nourrit notre enfant et comment on gère son quotidien de femme avec lui, tant que l’amour est là, cela suffit à ces petits êtres.

    Je pense que si tu avais commencé par cet article en partageant tes peurs et tes émotions, tu te serais épargnée bon nombre de commentaires violents touchant la personne de choix que tu es.

    Je te souhaite une merveilleuse maternité avec les jours sans (parce qu’il y en aura et il ne faut pas le cacher) mais surtout beaucoup de jours heureux.

  303. Julie 24 octobre 2018 / 12 h 44 min

    Bravo pour ces deux articles
    Je ne prend jamais le temps de répondre mais je suis tellement d’accord avec toi! Il faut s’ecouter!
    Je suis moi même maman de d’un Petit garçon merveilleux de deux ans que je n’ai pas allaité, mis dans sa chambre dès les debut, que je n’ai pas baladé en portage et qui a été chez la nounou à 3 mois et tout ça l’ai fait en étant sûre qu’il le vive bien et en phase avec moi même!
    Il va très bien et en pleine santé! Mais combien de fois je me suis sentie jugée par ces mères moralisatrices aigries et fermée d’esprit! Je déteste ça! Je ne fais la morale à aucune autre personne ne faisant pas comme moi alors que chacun reste à Sa place! On ne demande pas d’accepter mais de comprendre!
    Je te comprend tellement pour la nurse! Dans ta situation et avec les moyens j’aurai fait exactement comme toi, moi qui ai fait un baby blues pendant 1 mois!
    Il faut s’assumer soit en tant que maman/femme et assumer ces choix c’est très important et c’est ce que je fais!
    Je ne suis pas en phase avec pleins de pratiques mais pourquoi les critiquer chacun fait ce qu’il veut!
    Respectons nous un peu et le monde et nos enfants s’en porteront que mieux!
    Bravo Caroline pour ta transparence, bravo pour toi
    Gros bisous

  304. Chloe 24 octobre 2018 / 12 h 47 min

    Tellement juste dans tes paroles !
    Bravo pour cette réponse à toutes celles qui prônent la haine, la critique et se sentent au dessus de tout le monde.
    Le respect ça par contre elles ne connaissent pas !

    Très bel article !
    Bonne continuation

  305. Caroline 24 octobre 2018 / 12 h 55 min

    Bonjour caroline.
    Je suis nouvelle sur ton blog et je me régale à lire tous tes articles.
    Je suis tellement d’accord avec toi, chacune est libre de faire ce qu’elle a envie et besoin. Ça s’appelle la liberté! Et heureusement que on l’a encore un peu!
    Continue comme tu l’as toujours fait…
    Par contre je n’arrive pas à te suivre’ sur insta on dirait que je suis bloquée je comprends pas! Peux tu m’aider stp mon insta c’est carosab13
    Du coup je suis l’autre mais c’est dommage
    Merci, belle journée
    Caroline

  306. Andréa 24 octobre 2018 / 13 h 01 min

    Je suis encore TRES loin de la maternité, donc ce sujet ne me concerne pas directement, de plus j’ai un mode de vie à mille lieux du tien, pourtant je peux comprendre tes choix, je les respecte et j’ai trouvé ton article sincère, touchant et très inspirant. Merci pour ce partage!

  307. Cècile 24 octobre 2018 / 13 h 04 min

    Bonjour Caroline,

    Bravo pour ton article, j’ai accouchée de mon 2e le 2 Juillet juste avant toi et mes choix sont effectivement différents des tiens (accouchement par voie basse, allaitement maternel) mais je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Être maman c’est faire comme on le ressent, personne n’a le droit de juger sur une certaine manière de faire, il n’y a pas de mode d’emploi.
    Il faut s’ecouter et surtout croire en soie, écouter son enfant et le bonheur n’en sera que meilleur.
    Bonne continuation avec Marlon et Hugo, je te souhaite beaucoup de bonheur.

  308. Lise 24 octobre 2018 / 13 h 07 min

    Caroline,

    Je voulais te remercier d’apporter cette vision contemporaine de la Femme d’aujourd’hui, et de démentir tout ces clichés et obligations que la société nous impose trop souvent, malgré nous.
    Je suis totalement d’accord avec toi, pourquoi ne pas écrire sa propre histoire ?
    Ton témoignage est terriblement rassurant parce qu’il nous fait de nouveau prendre conscience que nous sommes maitresses de nos choix et de nos envies.
    Merci d’avoir réchauffé cette petite flamme de confiance en moi.
    <3

  309. Célia 24 octobre 2018 / 13 h 07 min

    Bonjour Caroline,
    Pour la 1ere fois j’ai pris le temps de parcourir ton blog, je te suis sur Insta et j’adore ton style. Comme tous, je t’ai vu évoluer physiquement et grandir depuis Secret Sory.
    Mon avis sur ton parcours a aussi évolué au fil des années et aujourd’hui je respecte et admire la femme que tu es devenu. Je ne te dénigrais pas auparavant mais je n’avais pas d’intérêt à ton sujet pour autant je ne suis pas quelqu’un de méchante, si je n’ai pas d’intérêt pour la personne je ne m’y arrête pas c’est tout! On ne peut pas plaire à tout le monde, moi la première également.
    Je voulais juste que tu saches que c’est important d’assumer ses choix, de respecter ceux des autres sans juger, honnêtement qui peut oser dire que tous ses choix sont ceux que les autres doivent prendre.
    On fait de notre mieux et avec le cœur, pour le reste personne à la recette…
    Contente en tous les cas que tu as pu découvrir les joies de la maternité c’est la plus belle aventure d’une vie et plus il va grandir plus tu en ressortira grandit avec lui et j’espère avec eux….

    Je te souhaite le meilleur, je te souhaite de continuer de réussir tout ce que tu entreprendras, d’assumer, l’avoir fait depuis Secret story à bien fonctionné ! Alors continue

    Avec le cœur
    Cécé

  310. Mcapu 24 octobre 2018 / 13 h 13 min

    Bonjour Caroline :)
    Déjà bravo pour tout ce que tu fais, tu es un réel exemple pour moi, je ne suis personne en influenceuse car pour moi trop superficielle et ce que j’aime chez toi justement c’est que tu sois toi meme sans strasse et paillettes :)
    J’ai moi même accouché d’une petite lilas-Rose le 13 juillet 2018, apres J+5 et 2 déclenchements le col ne s’est jamais ouvert et du coup césarienne.. sur le coup, génial pas de douleur d’accouchement, le bebe pas déformé etc.. mais j’ai mis 1 mois en m’en remettre, a bien marcher etc.. comment as tu fait pour récupérer aussi vite ? :) et pourquoi (si ce n’est pas indiscret) le choix d’une césarienne ? C’est presque la grande peur de toutes les futures mamans 😂
    Bisous à bebe marlon

  311. Sophie 24 octobre 2018 / 13 h 14 min

    Bonjour Caroline,

    Je suis tombée sur vos articles suite à de nombreuses critiques lues sur Instagram… Tout d’abord félicitations pour cet article honnête! Avec la mode du : « tout-est-parfait » plus personne n’ose dire la vérité et tout le monde va cacher les choses moches.
    Ensuite concernant la nurse de sortie de maternité, en Chine il est obligatoire pour les nouvelles mamans d’en avoir une (ou alors la belle-mère fait office de nurse). Cela permet à la mère de reposer son corps après l’accouchement et, comme tu le dis, avoir de bons conseils d’une professionnelle car être maman s’apprend. En France, il y a cette culture où la femme doit être parfaite et indépendante qu’elle n’a surtout pas à avoir besoin d’aide (surtout d’une personne extérieure) alors qu’en Chine c’est normal. La mère ne fait rien à part se reposer même les repas sont préparés par la nurse présente 24h/24 et personne ne juge comme on vous juge. Je trouve ça dommage cette mentalité…! Bonne continuation dans votre nouvelle vie et profitez bien de toute l’aide que vous pouvez avoir et/ou vous offrir :)

  312. Christel 24 octobre 2018 / 13 h 26 min

    Bonjour Caroline, merci pour cet article, merci pour votre franchise, ton humilité. Chacun gere sa vie de maman comme il l a souhaite, allaitement ou non, nurse ou non etc. Chacun peut avoir sa propre opinion, le tout est d en discuter posément en ecoutant l autre. L essentiel est le bonheur de nos loulous, la bienveillance, le dialogue positif et constructif. Tu n as a te justifier, ni personne d ailleurs. On agit avec notre coeur, nos choix personnels qui font qu on est bien. Une maman assumant ses propre choix et non en fesant plaisir aux autres, c est une maman epanoui, sereine et donc nos enfants forcément heureux et serin egalement. Continue a ecrire et a avancer avec tes propres choix, ton identite a toi. Ne change rien. Bisous ma belle

  313. Amelie 24 octobre 2018 / 13 h 35 min

    Mais MERCI ! Putain Merci de nous dire la vérité !
    Je n’ai pas d’enfants et des que je parle d’une césarienne et du non allaitement, on m’en met plein la gueule.
    « Quoi ? Tu ne vas pas prendre tes 3 ans de congés maternité ? » – ah, mais certainement pas !
    J’ai un caractère hypersensible mais très têtue, je ne compte pas faire comme tout le monde aimerait que je fasse.
    Je prendrai mes propres décisions que ça plaise ou non !
    Bien à toi Caroline, hypersensible mais courageuse.

  314. Laurène 24 octobre 2018 / 13 h 37 min

    Bonjour, à toutes les personnes qui veulent se renseigner sur les nurses de Nuit, Ma Bonne Fée est là pour vous.
    des nurses dispo partout en France, diplômées et avec une vraie expérience auprès des nouveaux nés.
    Après déductions des différentes aides/impôts, 1 nuit ne revient qu’à une soixantaine d’euros. Déculpabilisez vous, et comme le dit Caroline , inscrivez nous sur une liste de naissance!!! plutôt que d’offrir un énieme pyjama. offrez une nuit de repos !!!

  315. Marine 24 octobre 2018 / 13 h 38 min

    Bonjour Caroline !
    Tout d’abord bravo pour le courage d’avoir publié le 1er article, et pour celui ci. Après toutes ces attaques perso je n’en aurai pas été capable. En revanche n étant pas de ton avis pour tout, je me doute bien que ce commentaire va être supprimé. La césarienne de confort, bien que ne faisant pas partie de mes convictions, ne me choque pas, après tout pourquoi pas, c est ton corps, si tu le vis bien tant mieux. La nurse de nuit… déjà ça me choque un peu plus, surtout les raisons en fait… apprendre à bebe à faire ses nuits, à se caler un rythme de biberons,… je trouve ça a l opposé du respect des besoins de bebe… il vient de passer 9 mois dans ton ventre à vivre à son rythme, manger à sa faim,… et la bam bebe apprends à manger à heures fixes et à dormir la nuit..
    mais bon chaque mere fait ce qu’elle souhaite tt ma foi tant mieux si vous êtes heureux comme ça…
    Bonne continuation !

  316. Elodie 24 octobre 2018 / 13 h 46 min

    Caroline,

    Magnifique article remplie de douceur de sincérité et de sensibilité, à ton image tout simplement. J ai eu les larmes aux yeux en lisant tes mots tellement triste de voir que c es messages virulents ont « réussi » à t atteindre et te faire douter.
    Je suis moi même maman de deux enfants je n ai pas allaité mon premier enfant par choix j ai été très critiquée et jugée mon fils a été très souvent malade et comme tu l imagines c était forcément ma faute ! J ai pourtant décidé d allaiter mon deuxième enfant 4 ans après abosument pas a cause de ma première expérience mais réellement car j en ai eu envie ( chose qui n était pas du tout le cas pour le 1 er ) et je me suis écoutée encore une fois. On change, on évolue on prend de l âge de la maturité nos envies ne sont pas figées et heureusement. Tu a totalement raison de t écouter tu es l unique et la seule maman de ton enfant et toi seul sait ce qui es bon non pas pour lui mais pour vous car l un ne va pas sans l’autre évidemment.
    Tu es une belle personne et ton hypersensibilité transpire a chaque mots chaque sourire chaque geste reste tel que tu es et merci de nous inspirer chaque jour un peu plus 🖤✨

  317. Laurie 24 octobre 2018 / 13 h 47 min

    Un article encore une fois plein de sensibilité et d’honnêteté !
    Tu es vraie, tu es sensible et tu nous dévoiles déjà beaucoup de choses sur ta vie alors que tu n’en serais même pas obligé. Je trouve que certaines personnes manquent d’humanité avec tout ces jugements !
    TU as le droit de faire ce que bon TE semble car c’est ton corps, ta famille et tout simplement TA vie !

    Je suis en accord avec tes choix et comme je l’avais dit dans ton autre article, je sais pertinemment que je n’ai pas envie d’allaiter car ce n’est pas en adéquation Avec ma vision des choses.
    On s’est battu en tant que femmes pour être libres de nos choix et de nos envies, et tu devrais être fière de faire partie de ces femmes qui ne font pas comme tout le monde et qui assument !

    Certaines mamans devraient se remettre en question car infliger autant de mauvaises paroles, ça ne fera pas d’elles de meilleures mères bien au contraire !

    Reste telle que tu es car tu as compris que le plus important c’est de faire ce que l’on a envie et ce dont on à besoin pour se sentir bien dans sa tête ! Marlon est un petit garçon qui sourit à chacunes des storys d’Hugo ou toi, on voit qu’il est plus qu’heureux !!

    Très belle continuation et au plaisir de lire tes prochains articles !!

  318. Caroline 24 octobre 2018 / 13 h 52 min

    Je n’en dirais qu’une seule chose : BRAVO ! 💪🏻😘

  319. Elisa 24 octobre 2018 / 13 h 52 min

    Bonjour,

    Je ne suis pas du tout blog, influenceuse, etc … Mais votre message m’a étonnée lorsque je lis que vous pourriez remettre en question votre blog par exemple pour des messages d’inconnues. Votre sensibilité ne doit pas vous détourner de vos choix premiers, ils sont acquis et je pense que toute femme forte ou souhaitant représenter cette image ne doit pas douter et se laisser engloutir par la critique qu’elle soit publique comme c’est votre cas ou privée pour les autres. J’ai parcouru par la suite votre instagram: y sont affichées des photos très bien travaillées, à l’esthétisme évident. C’est tout un travail de compiler de belles images, d’en être la représentation principale et d’être dans une ligne élégante continuelle. Les choix d’inconnues et leurs visions doivent glisser sur vous.

    Bon courage à vous et bonne continuation dans votre vie de famille et professionnelle.

  320. Anna 24 octobre 2018 / 13 h 53 min

    Hello Caroline :)
    Je suis venue faire un tour sur ton blog pour lire tes articles sur ton accouchement, car tout le monde en parle et cela fait apparement polémique sur les réseaux, et franchement je ne vois pas pourquoi !!! Tu partage ton expérience et ressenti, c’est top et chacun et libre de faire comme bon leur semble. Je suis choqué des mentalités, du manque d’ouverture d’esprit des gens, de toujours chercher la petites bêtes pour faire du mal à autrui, de leur manque de tolérance. En tout cas moi rien dans ce que tu explique ne me choque, et j’ai même eu les larmes aux yeux lorsque j’ai lu la description de ton accouchement :) Bonne continuation à vous 3, enfin 4 avec le beau Island, Bises. Anna

  321. MB 24 octobre 2018 / 13 h 54 min

    Je ne suis pas maman mais je te comprends et te supportes dans tes choix. Personne ne devrait prendre la parole lors qu’il s’agit de choix PERSONNEL.
    Le jugement ne vous rendra pas meilleur mais plus intolérant! Arrêtons de prétendre que nous vivons dans un monde idéal où tout devrait se passer de la manière la plus idyllique possible!
    Bienvenue en 2018 où les femmes ont le droit à la parole et peuvent échanger sur des ressentis qui leurs sont propres!

    & à tous ceux qui critiquent : la remise en question est la plus belle chose que nous puissions faire en comparaison avec les animaux alors profitez en!

  322. Marion F 24 octobre 2018 / 13 h 57 min

    Je viens de lire à l’instant tes deux articles qui sont vraiment très bien écrits et très interressants.
    L’être humain est de nature à critiquer c’est plus fort que lui je pense… Je ne partage pas forcément tous tes choix (notamment la césarienne de « confort ») qui, comme tu le dis t’appartiennent mais je me retrouve dans ta façon de penser.
    Le plus important étant l’amour que tu donnes à ton enfant et tous les choix que tu fais pour son bonheur 😉

  323. Marion 24 octobre 2018 / 13 h 59 min

    Je me retrouve dans les derniers mots de ton article , pour moi être mère c’est être bienveillante.
    J’ai 23 ans et j’en suis maman depuis 1 mois , nous avons eu du mal à avoir ce petit bout de chou maintenant qu’elle est là ma vision sur le monde a radicalement changée. Aujourd’hui je ne comprend pas comment il est possible de ne pas s’entre aider , quand je vois une maman avec un petit garçon de 2 ans qui fait une crise de larme au supermarché je ne pense plus : oh bah elle l’élève bien son gamin celle-là ! Mais plutôt : bon sang pauvre maman j’aimerai tellement l’aider !
    Quand une jeune femme se pend alors qu’elle a un bébé de 5 mois je ne pense pas qu’elle est égoïste seulement à quel point j’ai de la chance d’avoir un mari et une famille présente pour moi , pour nous.
    Il est tellement facile de juger la vie des autres sans en connaître un tiers , comme ces femmes qui te juge pour avoir pris une nurse alors qu’elles ont eu les mêmes inquiétudes mais qu’elles ont employé un moyen différent pour répondre à leurs questions ..
    Qu’importe ce que pensent les autres , vivez toutes votre vie comme vous l’entendez , soyeux heureuse et bienveillantes , apprenez l’amour et la tolérance à vos enfants pas la haine ou le jugement. ❤️

    • Caro 25 octobre 2018 / 11 h 16 min

      Bonjour Marion.

      Je me suis arrêtée sur ton commentaire car je partage exactement la même idée que toi. Depuis que je suis maman je vois les choses tellement différemment. J’ai compris que la maternité etait un réel chamboulement dans la vie d’une femme, et que bien au delà de bien faire ou mal faire, on fait comme on peut avec tout notre amour et c’est bien ça le plus important!

  324. Pauline 24 octobre 2018 / 14 h 11 min

    Caroline, Merci pour cette article qui remet à leur place toutes ses personnes qui se permettent de juger sans comprendre ou qui n’acceptent pas que tout le monde n’ait pas la même vision des choses!
    La tolérance et l’ouverture d’esprit ne sont pas donné à tout le monde et on en a eu la preuve…
    Mais ne perdons pas foi en l’humanite 😜

  325. Sophie 24 octobre 2018 / 14 h 22 min

    Tout est dit dans le dernier paragraphe : on fait comme on peut ! chaque femme est différente, le principal est l’amour que l’on donne à ses enfants.
    Perso, j’ai eu 2 césariennes (dont une pour mon fils qui est né début juillet comme le tien), je n’ai pas allaité et mes enfants n’ont jamais dormi dans ma chambre et tout va très très bien.
    Ne doute surtout pas de tes choix car tu n’es pas au bout de tes peines, tu trouveras toujours quelqu’un pour te juger sur tous les sujets liés à ton enfant (l’éducation, la nutrition, la santé, la propreté, l’école, etc…).

  326. Laure 24 octobre 2018 / 14 h 28 min

    Bonjour Caroline, j’ai lu ton premier article avec beaucoup d’attention et le second encore plus. J’ai les larmes qui me sont montés aux yeux…
    Tu as fait tes choix et tu les assumes tu as fait ce que TOI tu pensais être le mieux pour TOI et pour TON bébé. Et l’important est là.
    Que ça fait du bien…
    Ma fille a 5 ans, j’ai eu la chance d’avoir une belle grossesse sans nausées ou désagrément, un accouchement comme je le voulais que j’ai choisi (par voie basse avec péri le plus tard possible) et ça a été merveilleux. Je l’ai finalement allaité après avoir réfléchie très longtemps. Et je ne regrette rien. Mais ça ne fait pas de moi une meilleure mere pour autant.
    On ne né pas mere on le devient… et la maman parfaite n’existe pas. Chaque enfants est différents comme chaque parents…et je trouve ça beau une tel transparence. Je suis bien fait de « influenceuse » qui sont devenu maman vous avez toutes géré de façon différente mais toutes avec le plus important L’AMOUR QUE VOUS AVEZ POUR VOTRE ENFANT. Et c’est bien le plus important.
    Suis ton intuition, suis tes envies, suis ta route car contrairement à ce que les gens disent les seules personnes sur terre qui savent ce qui est bon pour leur enfant ce sont Ses parents!!! Et personnes d’autres. Des parents heureux font des enfants heureux et epanouies

    Des bisous 😘

  327. Laura 24 octobre 2018 / 14 h 36 min

    Super article Caroline, merci pour ta sincérité. Surtout ne change pas. Je t’admire vraiment. Que du bonheur à toi, Hugo et Marlon.

  328. Charlène 24 octobre 2018 / 14 h 36 min

    Caroline, merci pour ces deux articles très honnêtes.
    Grâce à toi, je me sens comprise. Je n’ai pas souhaité allaité mon bébé, c’etait mon choix. Puis après la naissance de ma fille, la première question qui revenait systématiquement « Est ce que tu allaites ?! ». Un choix très personnel, et jugé. Alors je me suis mise à douter, presque regretter de ne pas avoir allaité. Une totale remise en questions avec beaucoup de pleures, à me demander si j’etais égoïste d’avoir fait ce choix, si j’etais une mauvaise maman car je n’avais pas choisi d’allaiter mon bébé.
    Alors merci de partager avec nous ton expérience, je me sens moins seule à présent.

  329. Barrau 24 octobre 2018 / 14 h 37 min

    Magnifique article merci pour ton partage sur ta propre expérience et ton ressenti

  330. Audrey 24 octobre 2018 / 14 h 37 min

    Bonjour ,j’ai accoucher quelques semaines avant toi et j’avais q’une peur la césarienne omme quoi chaque femme est différente,je pense que chaque femme doit faire ce quelle sent pour son bien etre et celui de son bebe,j’ai allaitée malgré que se fut très difficile pour moi il ne voulais pas mon sein j’ai donc allaiter pdt 3 mois avec un bout de sein,les reveils toutes les deux heures et cette impression Que mon fils avait faim sans cesse je pense que mon second enfant je n’allaiterais pas et je comprend toite a fait q’une femme refuse ou ne se sente pas .

  331. taupin caroline 24 octobre 2018 / 14 h 57 min

    coucou Caroline,
    merci pour ton message rempli de sincérité, un message à coeur ouvert sur ton.intimité. J’ai vraiment pris plaisir à te lire d’autant plus sur ce sujet.
    Les choix sont propres à chacun et il est important de s’encourager et s’entraider au lieu de se critiquer de façon malsaine On peut avoir des avis divergents sur les choses mais soyons respectueux et l’échange est enrichissant. Enfin voilà moi j’adore ta vision des choses et ta manière de voir la vie alors CARPE DIEM

  332. Maret 24 octobre 2018 / 14 h 58 min

    Coucou…

    Je ne partage pas forcément le même point de vue que me tiens, certes. Mais les articles sur ton expérience m’ont beaucoup touché. J’ai presque versé une larme à la fin de celui ci ahah :) c est tres beau cette force d’assumer ses choix et de s’extraire du jugement des autres, bravo. Je suis sincèrement choquée de certaine réaction, chacun sa vie et qu’elle soit à l’image de chacun dans le respect des autres devrait être normal. Force et courage, ne soit pas sensible à la méchanceté gratuite :)

  333. Marion 24 octobre 2018 / 14 h 58 min

    Bonjour Caroline,
    Tout d’abord merci.
    Quel article magnifique, rempli de bienveillance et de sincérité (comme à chaque fois) !
    Cela ne doit pas être facile d’être épiée, jugée et pourtant quel courage de se livrer comme vous le faite, en toute transparence…
    C’est la première fois que je commente un article et, étant également maman d’un petit garçon, vos convictions ne sont pas forcément les miennes mais je vous admire totalement…
    Vous avez entièrement raison, écoutez vous et restez fidèle à vous-même, après tout c’est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire à vous et à votre si jolie famille !

  334. Audrey 24 octobre 2018 / 15 h 00 min

    Je suis maman d’une petite fille de 10 mois. Toutes les personnes qui la connaissent me font à chaque fois remarquer combien elle est souriante et qu’elle a l’air bien dans sa peau. (Pourtant) je ne l’ai ni allaité.. ni fait de cododo. Non pas que je sois contre mais je ne me sentais juste pas de le faire, ça n’allait pas avec « moi ». Aujourd’hui je suis convaincu qu’une maman bien dans sa peau fait un bébé bien dans sa peau et c’est bien là le principal ! Je peux aussi ajouter que ma fille n’a jamais été malade en 10 mois (véridique)…
    Je n’ai pas l’habitude de commenter sur les réseaux sociaux ou les blogs mais toute cette haine si facilement déversée me révolte. Des personnes jalouses, noyées dans leur solitude, qui attendent le moindre faux pas pour se rassurer en se disant « finalement elle n’est pas si parfaite! ». Très lâche aussi de se cacher derrière un ordinateur quand dans la vraie vie ces mêmes personnes n’oseraient pas dire le quart de leur commentaire aux gens avec qui il sont en désaccord.
    Il y a bien d’autres causes pour lesquelles il mériterait qu’on se batte vraiment!

  335. Noemie 24 octobre 2018 / 15 h 04 min

    La vrai question est… est ce que Marlon fait ses nuits ?? Par ce que si oui, rien que pour ça ça vaut le coup…
    Honnêtement si je vivais en France je pense que j’airais fait appelle à ce genre de professionnel de temps en temps pour avoir quelque nuit de repos.
    Pourrais tu nous faire un retour sur ta nurse de nuit ce qu’elle a apporter à marlon etc…
    Merci pour ton partage
    Bon courage pour la suite

  336. Eugénie 24 octobre 2018 / 15 h 05 min

    Bonjour Caroline.
    Je voulais juste dire que j’attends un bébé pour le mois de décembre et je compte faire tout le contraire de vous comme accoucher par voie basse et allaiter mon bébé… mais en aucun cas je vous juge et respecte vos choix et beaucoup devrait en faire autant! C’est plus facile à dire qu’a Faire mais vous ne devriez pas vous soucier de tous ces commentaires venant de personnes jalouses, rageuses et croyant connaître ce qui est mieux pour les autres…
    bonne continuation.

  337. Valentine 24 octobre 2018 / 15 h 13 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai lu vos deux articles. Après le premier, j’étais honnêtement très mitigée car ayant également passé par les débuts de maternité récemment, vos choix sont à l’opposé des miens. Puis j’ai lu votre deuxième article et une phrase m’a fait rebondir.
    Vous dites qu’aucune mère n’est parfaite, alors oui c’est vrai aux yeux de la société et des autres aucune maman n’est parfaite.
    Par contre, je suis désormais sûre d’une chose: chaque maman est parfaite pour son enfant! Et vous êtes parfaite pour Marlon! Il n’y a que vous qui savez ce qui est bon pour votre bout de chou.

    Alors aujourd’hui, je mets mes aprioris à la poubelle et je vous tire mon chapeau! Belle vie à tous les 3 :)

  338. Laura 24 octobre 2018 / 15 h 20 min

    Bonjour Caroline,
    Je ne suis ni mère, ni future maman et pourtant je suis tout autant touchée par ton histoire. Les gens ne cesseront de juger les faits et gestes des autres car malheureusement nous sommes dans une société ou si nous ne faisons pas comme tout le monde et si nous ne rentrons pas dans le même moule toutes, nous ne valons rien ou méritons d’être critiqué pour les choix que nous faisons. Je trouve cela bien regrettable. Je respecte le choix que tu as fait et je te trouve très admirable et pleine de courage d’assumer cela et surtout de le partager avec tous! Soit fière de ce que tu as fait et de ce que tu fais au quotidien pour ton fils car comme tu le dis si bien, tout ce que tu fais n’a pour unique but son bien être et c’est le plus important! Personne ne peut se permettre de juger ton histoire et ton mode de vie, car tu es la seule mère de Marlon et toi seule sait ce qui est bon pour lui, pour toi, pour ta famille tout simplement. Tu es l’exemple au quotidien, d’une Femme forte, pleine de courage, autonome, humble et avec des valeurs magnifiques. Ne laisse jamais les gens douter de toi et de tes choix car dans ce monde hélas, tout sera toujours critiqué peu importe nos choix!
    Reste la belle personne que tu es et ne laisse jamais personne te faire douter de toi

  339. Fanny Garcia 24 octobre 2018 / 15 h 26 min

    Bonjour , je suis tellement admirative que tu aies eu le courage de partager cela en sachant la méchanceté le jugement et la virulence qui se cache sur internet. Surtout concernant un sujet aussi sensible que la maternité, l’allaitement.
    Je ne suis pas d’accord avec tout mais je respecte tes choix.
    Je suis pour l’allaitement qui se rapproche plus de mon idee du naturel.. cela dit, je n’ai pas eu le courage d’allaiter mes deux petites puces ( j’ai tenté pour ma première mais j’ai eu mal et je n’aimais vraiment pas ca) comme toi je pense qu’on a absolument pas besoin de mettre son sein dans la bouche de son enfant pour qu’il y ait une « connexion », l’amour infini entre une maman et son enfant existe deja depuis la conception. Mais il n’y a rien de mieux que le lait maternel je le sais je le prone mais j en ai été incapable. Va savoir.. c’Est pas quelque chose dont je suis fière mais je suis fière néanmoins d’avoir nourri mes enfants sereinement sans douleurs et angoisse comme j avais pu le vivre quand j’allaitais ma fille quelques jours.
    Bravo encore une fois d’avoir le courage d’affronter toutes ses « mères parfaites » leur méchanceté et leur virulence en partageant honnêtement ton expérience !

  340. Valentine 24 octobre 2018 / 15 h 52 min

    Merci Caroline pour ces deux derniers articles. Je me retrouve dans certaines de tes paroles et suis rassurée de ne pas être la seule à envisager la césarienne programmée. Je désire avec un enfant depuis peu, car j’ai enfin trouvé la bonne personne. Avant, je ne me posais même pas la question. Désormais c’est comme une évidence. Mais la grossesse et notamment l’accouchement ne me font pas rêver. Aussi, j’envisagerai de programmer une césarienne afin de me sentir plus sereine quant à l’arrivee de mon enfant. Chacune fait comme elle souhaite, sans jugement et tout en étant en phase avec soi même. Donc un grand merci pour ces mots rassurants et positifs sur ce grand changement.

  341. Melaine 24 octobre 2018 / 15 h 54 min

    Moi je dis chapeau Caroline, d’avoir pris le temps de reexpliquer a des personnes jalouses ? Mauvaises ? Pas fufute ton expérience tes choix !
    C’est ton corps et tu as fait ce qui te semble le mieux pour toi et ton fils ! Je dis respect et le principal c’est que ton fils et toi soyez heureux et en bonne santé

  342. Fanny 24 octobre 2018 / 16 h 01 min

    Bonjour Caroline,
    J’ai d’abord découvert votre article (ou plutôt des extraits) sur les réseaux sociaux avec des commentaires pas du tout sympathique et négatif et avec qui j’étais en accord et j’ai été déçu et puis après je me suis dit « mais pourquoi être déçu d’une personne que je ne connais pas et qui assume ses choix, et dont je n’ai même pas lu l’article mais juste des passages ». Du coup j’ai lu cet article au coeur de toutes les polemiques et mon avis a bien changé. Vous n’avez fait que partager votre expérience et vos choix SANS INFLUENCER personne.
    Je suis moi même maman de 2 petites filles, et je suis une maman allaitante, effectivement je ne me vois pas du tout donner du lait en poudre à ma dernière de 5 mois et je ne le ferais pas. Mais donner le biberon à Marlon est VOTRE choix. J’ai aussi accouché par voie basse sans péridurale car pour moi c’est la plus belle chose au monde et j’ai une peur bleue de la césarienne mais c’est MON AVIS. Effectivement nous sommes toutes différentes mais nous sommes des mamans qui donnont le meilleur à nos bébés et le plus beau: l’amour!!!
    Ne doutez pas de vos choix!!

  343. Alexandra Lucato 24 octobre 2018 / 16 h 18 min

    C’est dommage que vous aillez dû autant vous expliquer.

    Mais je suis ravie de lire que d’autre femmes ont fait le même choix que moi. Sauf pour l’accouchement, j’ai également refusé d’allaiter et je vais vous dire pourquoi: car la sexualisation d’aujourd’hui du corps des femmes, affranchie des clichés de mères nourricières d’avant guerre, leur donne le droit de décider comment et à qui elle veulent réserver certaine parties intimes. Dans une économie qui nous permet de bien (voir mieux) alimenter no bébés grâce au lait non maternel, personne n’a le droit de juger une mère qui pense faire le mieux pour son bébé parce ce que sa décision est différente des autres. J’ai fusionné avec mon fils par des milliers d’autres gestes et rituels que je peut continuer avec lui à travers les années. (A 16 ans le mettre au seins c’est bof).

    Quand à la nurse, on l’a fait, elle a marqué notre vie à jamais car c’est elle qui nous a « équipé » pour l’incroyable aventure. C’est un tuto chez toi, pour toi, et mon fils a été réglé comme une Rolex à 2 mois! Et moi, gâce au repos d’on j’ai bénéficié, je me suis mieux investie et j’étais bien dans mon corps et dans ma tête.

    En conclusion chère Caroline, La seule chose qui m’interpelle dans votre récit c’est votre prise de position et la fermeté dans vos décisions… Et ça, éh bien ça, c’est déjà agir en vraie maman. Une mère solide, sur laquelle Marlon peut compter. Une maman Louve qui ne se laissera pas chatouiller, et dont les bras musclés seront là pour le serrer.
    Forza Bella Mamma

  344. Clara 24 octobre 2018 / 16 h 55 min

    Très bel article. Qui me chagrine néanmoins parce-que malgré ce côté explication, j’ai la sensation que c’est davantage des justifications sur tes choix et tu ne devrais tellement pas avoir à le faire. Je comprends comme certains commentaires ont pu te toucher mais tu le dis si bien, ce sont TES choix. Ils n’engagent que toi et Hugo. Et vous faites ce qu’il vous semble être le mieux pour vous trois. Le plus important c’est l’amour que Marlon reçoit. Peu importe comment tu le nourris, peu importe comment tu as accouché. Et je dirais même… bien heureusement tu as eu le courage de demander de l’aide que beaucoup n’osent pas demander par peur d’être jugées de ne pas assumer leur rôle de mère. Je ne suis pas maman et je ne vais pas le devenir avant un long moment mais je voulais quand même réagir. Tu as bien fait de dire les choses telles que tu les as vécues. Mais surtout, ne t’arrête jamais sur celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est la tolérance et le respect. Tu vaux mieux que ça.. bisous Caro ♡

  345. Ludivine 24 octobre 2018 / 17 h 28 min

    Bravo ! Je te suis depuis un très long moment, je ne commente presque jamais, c’est pas mon truc mais j’adore ce que tu fais, j’admire la personne que tu es, ta force, ton courage, ta sensibilité, ton honnêteté et j’en passe.
    Je ne suis pas encore maman, malheureusement, mais nous sommes prêts moi et mon fiancé.
    Je pense donc beaucoup à la grossesse, la maternité, etc…
    De base je n’avais pas la même vision que toi mais ton premier article m’a donné l’idée de la nurse de nuit à laquelle je n’avais jamais pensé, nous n’avons pas de familles proche de nous, voir même très loin ^^ Et il est vrai que c’est quelque chose qui me turlupinait un peu à l’idée d’avoir ce futur bébé. Alors je te remercie pour cette idée à laquelle nous allons réfléchir une fois que je serais enfin enceinte 😊

    Ensuite j’admire ton courage face à ces personnes qui ont été très virulente envers toi, qui t’ont jugés d’une manière que je trouve monstrueuse de leur part.
    Je ne vois pas toutes les choses comme toi, et encore, rien ne dis qu’une fois enceinte mes idées ne changeront pas …
    Mais je respecte tes choix, je te respecte et tout ce qui compte c’est le bonheur de Marlon, le bonheur de ta famille et le tien ! Tant que vous êtes heureux alors nous ne pouvons qu’être heureux pour vous, peu importe les choix que vous faites …
    Le résultat est là à ce que je sache, bébé heureux, en bonne santé et plein de vie (c’est ce qu’on voit sur les photos 😊) Et parents heureux aussi.
    C’est tout ce que je vous souhaite, et continu à faire tes choix, vos choix avec vos convictions et vos valeurs, je pense que c’est ça être une bonne mère : faire ce que l’on sait être bon pour notre enfant même si les autres ne sont pas en accord, il n’y a qu’une maman pour savoir ce qui est bon pour son enfant. Et tout le monde devrait respecter cela.

    Donc pour finir mon roman, excuse moi d’ailleurs pour le pâté que je viens d’écrire, merci pour le partage de ton expérience, ta sincérité ! Et soyez heureux comme vous le souhaitez.
    Et aussi : J’admire la sincérité et surtout le respect que tu as mis dans cet article, tu es plus forte que ces femmes qui t’ont blessées car malgré cela tu leur as tout de même montré du respect face à leur choix de maternité et pour cela félicitations, vraiment.

    Tu es une femme que l’on ne peut qu’admirer pour tout ce que tu es.
    Merci Caroline.

    Je vous souhaite tout le bonheur du monde,
    Une fidèle lectrice,
    Ludivine ❤

  346. Emy 24 octobre 2018 / 17 h 42 min

    Très bel article !
    J ai deux enfants et c est vrai que si les parents sont heureux et partagent avec leurs enfants , les enfants sont heureux .
    On m a reproché de ne pas faire un troisième quand j ai osé dire que je voulais leur assurer un avenir confortable financièrement , et qu avec un troisième enfant je ne pouvais pas leur assurer( le quotidien : étude , vêtement , voyage )
    En tout cas bravo d assumer et de dire les choses .

  347. Elo 24 octobre 2018 / 17 h 48 min

    Bonjour,
    Votre témoignage est inspirant. Moi même maman de 2 enfants. Nous n’avons pas fait les mêmes choix pendant nos accouchements et alors ? Il y a t’il un bon choix ? Moi je penses que non ! C’est votre choix et personne à en jugé. Aujourd’hui le monde est fait de jugements et d’agressivité. Il ne faut pas perdre du temps avec ces gens la. C’est vous qui compté et votre famille et ce qui fait votre bonheur. Pour finir merci de votre sincérité, ne changer pas ! A bientôt pour vous lire…

  348. Eurielle 24 octobre 2018 / 17 h 57 min

    Qu’elle aventure de devenir mère, n’est ce pas ? Je suis jeune maman également, depuis 5 semaines. En te lisant, je découvre à quel point les gens sont idiots de porter un jugement sur ce que tu as vécu. Je te rassure tu serais rester dans l’anonymat sa serai la même chose. A chacune sa façon de devenir maman, à chacune sa façon d’élever son enfant. Le plus important est de se sentir bien dans ce nouveau rôle. Pour ma part, après avoir pousser 45 mins, avoir eu les forceps, la ventouse, il a fallu partir en césarienne d’urgence, alors oui grâce à la magie de la péridurale je n’ai rien senti, mais j’aurais préféré que mon corps ne souffre pas autant. Place maintenant à la rééducation du périnée et des abdos, en as tu eu besoin d’ailleurs ?

  349. Déborah 24 octobre 2018 / 18 h 21 min

    Bonjour Caroline.
    J’ai eu l’occasion de lire ton précédent article. Il a suscité pas mal de réactions. Des bonnes, des moins bonnes… Bref ça a fait parler. En tout cas, voyant un nouvel article sur le sujet j’ai été curieuse de lire tout ça. Marlon et ma fille n’ont que quelques semaines de différence, et j’ai également accouché par césarienne. Contrairement à toi, je revais mon accouchement, par voie basse, sur le côté… etc. Sauf que ça ne s’est pas passé comme prévu. 38h de travail, un col bloqué à 8, un bébé qui remonte… bref, ça a fini au bloc. Sur le coup, ca a été la catastrophe pour moi. Crise de larmes avant d’aller au bloc, mon monde s’ecroulait mais ma fille devait sortir, vite, alors… Les jours qui ont suivis j’avais du mal a parler d’accouchement. Pour moi j’avais été « opérer d’un bébé ». C’était bizarre… MAIS, ça ne m’a absolument pas empêcher de me sentir pleinement maman. Peu importe comment elle est sorti, je l’avais portée pendant 9 mois. Jetais maman quoi ! Et avec le recule que j’ai maintenant, et bien je ne regrette absolument pas la césarienne. La suite de couche a été douloureuse, pénible physiquement mais qu’importe. Ma fille est en bonne santé, heureuse, passe son temps a sourire et même a éclater de rire depuis peu, et ça ne m’a pas empêcher de l’allaiter. Et si dans l’avenir je pouvais avoir le choix, et bien je pense que je choisirais la césarienne également. Comme tu l’as si bien dit, il faut trouver son propre équilibre. J’ai fais le choix de l’allaitement parce que je le voulais. Mais tu sais, bib, allaitement, même combat. Peu importe le choix on est toujours critiqué. Ma fille n’a pas 3 mois qu’on me parle déjà de diversification, de sevrage… Mais je ferais comme bon me semble. Tant que ma fille y trouve son compte, je ne ferais pas comme les autres le veulent. C’est ma fille, et tant qu’on s’y retrouve c’est l’essentiel. Je trouve ça courageux d’avoir partagé tout cela avec nous. Quoi qu’il en soit je te souhaite le meilleur pour la suite avec ta petite famille. Des bisous.

  350. Anne Lise 24 octobre 2018 / 18 h 42 min

    Bonjour Caroline ! Déjà…merci pour ton témoignage !
    Je serai maman dans 4 mois et j ai aimé suivre ton parcours de grossesse sur ce blog ou via Instagram !
    Je trouve ça tellement dommage que tu aies besoin de faire un article pour te justifier…je ne lis pas beaucoup les commentaires des gens en général car je m en fou ( :D) mais j ai été obligé malgré moi avec les différents articles qui se sont imposés à moi sur Facebook ou autre. Bref.
    En fait, je trouve ça tellement ridicule les gens qui ont pu dire des horreurs sur ce que tu «  mérites » que ça en est risible ! 0 intérêt.
    J ai même des amies qui m ont dit «  nan mais on vit pas dans la même monde qu elle hein !! ».
    Haha ! Bah si…on vit dans le même monde en fait
    . Juste, je n’ai pas 3 millions d abonnés sur Instagram, ma propre entreprise, je ne suis pas égérie d une marque ou autre…mais ça, on s en fou.
    Si je veux une nurse de nuit, je fais en sorte de l avoir, si je veux pas allaiter, ben j allaite pas et si je veux sortir en ville avec une plume dans l’cul ( Bon, j aurai l air con hein) mais je fais ce que JE veux comme toi tu fais ce que TU veux.
    Tu n as jamais prôné la césarienne ou le non allaitement. Ce sont TES choix ! Et ça…exposer SES choix, surtout quand ils sont un peu atypiques par rapport à ceux de la société, c est du pain bénit pour tous ces haineux.
    Bref. Restes comme tu es ! Tu es une belle personne ( si mon chéri lisait ça, il me dirait encore «  nan mais comment c est ton modèle Caroline receveur » haha). Pas mon modèle non, mais une belle personne qui est un exemple de motivation et de réussite et aussi….qui a un putain de style pour s habiller 😀
    Merci à toi :-)

  351. Balossini 24 octobre 2018 / 18 h 57 min

    Très bon post. Honnête juste et vrai. Comme vous. Je n ai pas d enfant mais je trouve votre manière de penser admirable. Vraiment . Si on est bien en accord avec soi même alors on donne le meilleur aux autres.

  352. Sophie 24 octobre 2018 / 19 h 04 min

    Bonjour Caroline.
    3 césariennes pour ma part, pas volontaires mais passée l déception du départ, j’ai pleinement assumé ces césariennes, une autre façon de donner la vie et c’est ce qui compte! 3 cesa et 3 relations différentes avec mes enfants mais que de l’amour (et de la fierté…, rien qu’un petitpeu😉). Ils sont presque adultes maintenant mais ils me voient juste comme leur maman, mam’ ou mamounette! Je n’ai pas toujours travaillé mais ils ont toujours été à la cantine car j’avais besoin d’être « tranquille  » la journée, car je suivantes indépendante. C’est un choix social et financier, c’est notre choix de parents, on me l’a fait sentir, ça m’est égal car moi, ca me convient! ALors , c’est celà qui compte, que ca vous convienne! Si vous êtes heureux et amoureux en plus, il le sera forcément, non?!

  353. Emmanuelle 24 octobre 2018 / 19 h 04 min

    Quel bel article, merci de partager, de parler différemment avec cette sincérité et certaines pourront se déculpabiliser de toute cette pression sociale. Belle continuation

  354. Mélanie 24 octobre 2018 / 19 h 24 min

    Hello Caroline !
    Je commente jamais mais là je me sentais obligée parce que le comportement des gens me choque.
    Clairement y a une espèce de culte autour de la maternité qui est assez hallucinant. Dans tous les cas, tu feras toujours quelque chose de mal (pour les autres) et ils te jugeront pour ça.
    Il n’y a pas qu’UNE manière de vivre sa grossesse, il n’y a pas qu’UNE manière de vivre son accouchement et il n’y a pas qu’UNE manière de vivre la maternité/parentalité.
    Fais ce que tu veux, faites ce que vous voulez et comme vous le sentez ! Reste dans ta ligne de conduite et n’ecoute pas les gens qui critiquent et se permettent de juger sans te connaître, sans VOUS connaître !
    Bon courage pour la suite :)
    Mélanie

  355. Sylvie 24 octobre 2018 / 19 h 42 min

    Chère Caroline,
    Que j’aime te lire ! Que j’admire ta maturité, ta force, ton courage !
    Je suis moi aussi hypersensible donc je te comprends bien.
    De mon côté, j’avais pu me faire épauler par ma maman lors de mon premier accouchement ainsi que par une sage-femme venue à domicile et par de nombreuses lectures inspirantes.
    Et récemment, j’ai appris l’existence des nurses de nuit (aux US) par le très beau film que je conseille à toutes les femmes (mais peut-être pas enceintes car un peu dur par moment) : « Tully ».
    Merci pour ta réflexion et belle vie à Hugo, Marlon et toi !
    Continue à être honnête et transparente comme tu le fais, c’est un tel don aux autres et à toi-même, si important mais si peu courant aujourd’hui.
    Amicalement,
    Sylvie

  356. beni 24 octobre 2018 / 20 h 14 min

    A lire les commentaires de l’article precedent, j’ai surtout l’impression qu’on reproche à Caroline d’avoir eu le luxe de pouvoir choisir…choisir de ne pas avoir mal, de ne pas etre fatiguée…alors qu’on devrait se rejouir pour elle que son accouchement se soit bien deroullé point. Par experience, en écoutant certaines tu as l ímpression que plus tu en as chié, plus on va te donner des médailles ( « moi j’ai pas eu de peridurale donc je suis une meilleure mere… »). Ca serait bien qu’on se lache la grappe entre nous non ? On a rien a y gagner. Caroline, j’ai accouché 1 mois avant toi, j’ai donc suivi ta grossesse et adoré regarder tes stories de jeunes parents, ça me parlait beaucoup du coup. C’etait sympa hein d’apprendre à gerer un nourrisson pendant la canicule…
    Bises

  357. Justine 24 octobre 2018 / 20 h 48 min

    Mon bébé a juste deux mois ( 1er bébé de là familles ) aujourd’hui et comme tu dis aucune maman n’est parfaite . On devient maman et donc on éprend au fil du temps . Je n’ai pas allaité non plus et j’ai eu beaucoup de remarques négatives surtout que je n’ai eu qu’un traitement homéopathique qui n’a en aucun cas marché du coup j’ai eu preetsquz du lait pendant 1 mois et demi . Horrible ! Je n’avais jamais entendu parlé de nurse de nuit , j’ai eu la chance d’avoir ma mamà qui m’a plus qu’épaule car aucune personne ne peut dire que c’est le bonheur de faire des nuits blanches à répétition . Bravo pour ton article.
    Ps d’ou Vient ton collier écrit marlone ???? J’ai posé plusieurs fois la questionsans réponse ..,..

  358. Wierinckx Morgan 24 octobre 2018 / 20 h 51 min

    Coucou Caroline,
    Quel bel article ! Que dire a propos de ça ?? Qu’est ce que je te respecte, tout ces gens qui font du mal inutilement… c’est ta vie et ce sont tes choix ! Les gens n’ont pas le droit de te juger sur comment tu as donné naissance à ton fils ou comment tu t’en occupes !!! Personne n’est parfait comme tu le dis mais malgré tout tu restes un exemple pour de nombreuses personnes !!!
    Je tiens à te féliciter pour le courage que tu as !!! De ne jamais baisser les bras et de rester la tête haute malgré tout ces commentaires négatifs …
    Je te soutiendrais jusqu’au bout et surtout ne te laisse jamais démonter par ces mauvaises personnes !!!
    Bon courage et ne t’inquiète pas tu es une mère formidable !!!
    Gros bisous 😘

  359. Sophie D 24 octobre 2018 / 20 h 58 min

    Caroline je vous aime💕💕💕 vous êtes merveilleuse !!! Enfin un peu de fraîcheur sur ce sujet il était temps !!! 💪

  360. Julie 24 octobre 2018 / 21 h 00 min

    Bonjour Caroline :)
    Merci pour ce texte ou vous nous retranscrivez votre expérience, pour ce message qui prône la tolérance la bienveillance et la liberté de chacun !
    Un bonheur de vous suivre depuis plusieurs années, rare de trouver des personnes aussi authentique !!

  361. Sophie 24 octobre 2018 / 21 h 05 min

    Bonsoir Caroline, je viens de lire ton article, et ai lu le précédent. Celui qui a fait tant parler. Alors que je n ai lu que le choix d une mère qui s est écoutée et à choisi de faire ce qui la mettait en ,la rassurait. Car en bonne scorpionne (je le suis) nous avons besoin de cela et de garder le contrôle😁 tu sais je souhaitais accoucher à voir basse et finalement cela ne c est pas passé comme prévu et c est terminé par césarienne. Au début cela m a fait bizarre surtout que j ai eu des soucis mais avec le recul j en suis contente. J ai alléte je le souhaitais suis.contente de l avoir fait mais comprends bien qu on ne le souhaite pas. Surtout pour moi qui le voulais je suis passée par des moments pas simple ou je me demandais si j allais continué. Je l ai fait 3 mois mais était contente d arrêter aussi. Suite à mon soucis a l accouchement ma mère a du rester et j étais bien Contente qu elle ai pu.tu as fait comme tu as pu à eu l occasion donc tant oemieux. L essentiel étant que vous soyez bien. Et pour le reste c est tellement important de se retrouver en tant que femme aussi. Perso je ne souhaite pas de 2ème pour plein de raisons dont celle ci car je me perdrai en tant que femme (je te dit pas ce que j ai entendu). Tu vois je peux paraître égoïste mais préfère être une maman bien dans sa peau que de courir.et de s oublier. Écoute ton intuition 😉elle ne nous trahie que rarement nous les scorpions.😉

  362. Anne 24 octobre 2018 / 21 h 12 min

    Bonsoir.

    C’est très étrange la manière dont vous avez rédigé votre article. Vous n’employez que le « je », comme si – alors que bien évidemment que votre compagnon est présent et avec vous – Hugo n’avait pas été aussi à l’origine de vos choix.

    Cet article donne l’impression que vous êtes seule. C’est curieux mais pas tant que ça…

    Je fais cette remarque tout simplement parce que cet article rappelle à quel point la femme a un rôle et un poids énorme à porter. La grossesse, L’accouchement, l’allaitement…

    En ecoutant vos envies personnelles et intimes, vous avez refusé le sacerdoce que la nature impose aux femmes. Vous avez décidé de vous écouter avec les moyens que vous aviez à votre disposition.

    Être libre, c’est avoir le choix et vous êtes libre et moderne, Caroline, n’en déplaise à d’autres.

    Soyez heureux

  363. Manon 24 octobre 2018 / 21 h 19 min

    Hello ! Je n’ai encore jamais commenté mais ça me tenait à cœur de le faire, je te suis depuis un certains temps et suis maman moi même, nous n’avons pas la même vision des choses mais je respecte tout de même tes choix, c’est la moindre des choses ! Je pense que personne ne devrait avoir à juger des choix qui ne sont pas les leurs après tout c’est TA vie et chacun mène sa barque comme il l’entend ! Je tiens juste à te dire que ce second article fait du bien car je trouve la sensibilité que je ne trouvais pas forcément dans le premier malgré sa sincérité sans aucun doute et ce même si je considère que tu n’avais pas à te justifier !
    Je te souhaite une vie de bonheur et d’amour et de continuer à faire les choix qui te ressemblent !

  364. Laure 24 octobre 2018 / 21 h 28 min

    Caroline,
    Merci pour ton récit pour avoir l honnêteté de dire tout haut ce que beaucoup pensent et vivent tout bas… tu es une femme moderne et qui vit avec son temps avec les contraintes de son époque. Une mère forte et indépendante qui assume ses choix. Je te rejoins sur beaucoup de chose et de sentiments… Ça fait du bien de voir que lon est pas seul malgré ce que nous envoie la société…

  365. Naïs Antonin 24 octobre 2018 / 21 h 32 min

    Tu es une bien belle personne à te lire

    Tu mérites dignement à être connue pour tes principes

    Merci belle et bienveillante Caroline, tu es inspirante !

    Signé une maman qui accouche sans péridurale ET qui allaite !! 🤟

  366. Flower 24 octobre 2018 / 21 h 49 min

    Bonjour Caroline,

    Un énième commentaire mais j’y tenais. Merci pour ce partage sur ta vie de maman, tes choix, ton honnêteté. Merci de ne pas avoir cédé à la tentation de fermer ton blog. N’oublie pas que tu es très inspirante pour beaucoup de femmes. Tu es un modèle de femme pour notre époque. Les hormones de femme enceinte m’ont mis les larmes aux yeux en lisant ton dernier article. Continue ce que tu fais, ne te laisse pas décourager par les effets néfastes des réseaux sociaux. Sans te connaître en vrai, tu es une belle personne, ça se voit.
    Au plaisir de te suivre encore …

  367. Stéphanie 24 octobre 2018 / 21 h 50 min

    Merci Caroline pour avoir partagé ton expérience avec nous!
    Je te souhaite que du bonheur à toi et ta petite famille! <3

  368. Mel 24 octobre 2018 / 21 h 57 min

    J ai accouché par voie basse en 2017 de mon 1er enfant et je l ai allaité 8 mois. A la fois parce que j avais envie et a la fois car mon bébé a eu une allergie au lait.
    En revanche je confesse 2 choses : je n ai jamais donné le bain à ma fille avant plusieurs mois car je n étais pas à l aise du tout donc c était son père et après les 8 mois d allaitement, c est son papa aussi qui a cuisiné tous ses plats pendant un an. Voilà on a tous nos limites et on devrait pouvoir le dire simplement.

  369. Laura 24 octobre 2018 / 22 h 01 min

    Alors là je te dis bravo, certes je suis loiiiin d’être maman je ne comprends pas encore toutes ces questions que tu te poses mais ton article m’a bouleversé j’ai même versé quelques larmes. Bravo pour ta réponse et félicitations à vous 3 je vous souhaite le meilleur et continuez à vous écouter vous et pas les autres

  370. Justine 24 octobre 2018 / 23 h 07 min

    Je n’ai pas encore d’enfants, mais merci pour cet article. Accoucher me fait un peu (très) peur, et entendre tes explications sur la césarienne dite « de confort » est très rassurant. Merci aussi de partager ton point de vue sur l’allaitement, quand on dit qu’on ne souhaite pas allaiter les autres femmes nous regardent souvent comme des monstres, mais j’ai été allaitée et hospitalisée tout juste un mois après ma naissance, cela ne protège pas de tout. La mère parfaite n’existe pas, du moment que ton fils est heureux et en bonne santé, continue à faire ce que tu penses être le mieux pour lui, même si cela ne plait pas aux autres. Un dernier merci pour oser élever la voix contre ses mères soient disant parfaites, qui se permettent de juger tout et n’importe quoi, sans même nous connaître ni vouloir entendre ce qui nous pousse à réfléchir de façons différente.

  371. Olivia 24 octobre 2018 / 23 h 16 min

    Caroline,
    J’ai lu avec attention tes deux articles et je comprends que les commentaires que tu as pu recevoir des gens aient pu d’affecter et c’est normal. Je suis maman depuis quelques mois et je sais donc que se sentir critiqué alors qu’on cherche juste à faire au mieux c’est insupportable.
    En toute honnêteté ton premier article m’a un peu dérangé , non pas en raison des choix que tu as fait (tu es en accord avec ces choix donc tu as forcément bien fait) mais plus par l’interprétation qui pouvait en être faite.
    Ce qui m’a « dérangé » en te lisant c’est que je me disais qu’il serait dommage que certaines aient l’impression qu’il faut choisir entre un accouchement douloureux ou une césarienne programmée, parce qu’un accouchement par voie basse peut très bien se passer et sans douleur (en tout cas tout à fait minimes) – ça a été mon cas ; l’allaitement c’est très personnel mais ce n’est pas nécessairement douloureux ; un bébé qui fait ses nuits à 2 mois ou 2 mois et demi ça ne nécessite pas obligatoirement une nurse de nuit même si ça peut être une précieuse aide …
    Je sais que je ne t’apprends rien en disant cela mais c’est juste que j’ai eu le sentiment ca pouvait conduire a vouloir s’approprier tes choix alors que ça ne conviendrait pas forcément à tout le monde.
    En tout cas je suis sûre que nombre de tes lectrices ont pu être rassurées en te lisant car oui on peut devenir une maman épanouie sans passer par des étapes « horribles » que certaines se font une joie de relater !
    Profite bien de ton petit Marlon qui est si chou.

  372. Clém 25 octobre 2018 / 1 h 12 min

    Tu es superbe, merci pour ce beau message de tolérance! Nous sommes de belles femmes libres, maîtresses de nos corps! Les encouragements sont de merveilleux cadeaux que nous pouvons nous offrir les unes les autres! Prends bien soin de toi et de ta petite famille.

  373. Duparc 25 octobre 2018 / 4 h 30 min

    Vous avez le droit de disposer de votre corps lors de l’accouchement , de choisir comment nourrrir votre enfant et de vous faire aider si vous en ressentez le besoin. Vous êtes une femme libre .
    Lors de ma grossesse j’ai été scandalisée par le retour en arrière de la société qui fait clairement un sacré retour en arrière dès qu’ils agit des mamans. On prône même l’accouchement sans péridurale maintenant ! Souffrez , souffrez c’est mieux pour votre enfant !
    Alors non , votre enfant ne sera pas traumatisé par une césarienne , non les enfants allaités ne sont pas « mieux «  que les autres tant qu’on a accès à du lait et surtout de l’eau de bonne qualité ! Tout ce lobbying est affligeant et prône indirectement le retour à l maison des mères.
    Quand aux personnes qui ne peuvent s’empêcher de vous faire des leçons je leur suggère d’utiliser toute cette énergie en s’engageant pour des associations qui luttent contre la maltraitante des enfants .
    A priori le votre , comme le mien , et plein d’autres bébés de mamans libres se porte bien … il na pas besoin d’elles !
    Je vous souhaite une belle vie

  374. Massart 25 octobre 2018 / 4 h 58 min

    Quel bel article!
    Je salue ton courage et ton honnêteté!
    Tu es en accord avec toi même, et c’est le plus important!
    Mon Dieu que j’aurais aimé avoir eu une nurse de nuit!
    Au moins pour ma première!

  375. Mélanie B 25 octobre 2018 / 7 h 49 min

    Bonjour Caroline,
    Pour la nurse de nuit vous avez fait appel à une société (Ma bonne fée) ou quelqu’un d’indépendant ? Je suis auxiliaire de puériculture depuis 6 ans en maternité, et j’aimerai beaucoup accompagner les parents en sortie de maternité. D’ailleurs j’avais hésité à postuler lorsque j’avais vu ton annonce. Je fais déjà des gardes d’enfants régulièrement en soirée mais apporter des conseils au retour à la maison et soutenir les parents dans ce nouveau départ me tient à cœur

  376. Maïa 25 octobre 2018 / 9 h 24 min

    Hello Caroline, ton dernier article m a bcp touchée et pourtant je n ai pas la larme facile d habitude… ce que tu dis est très beau et surtout rempli de sincérité. J admire ton courage de partager cela sur le web car c est juste monstrueux de voir la réaction de certaines, de vraies lionnes ! Surtout contine ton blog car comme tu le dis il s agit d un minorité et il faut penser a la GRANDE majorité silencieuse qui elle apprécie énormément ton partage d expérience. PS : Marlon est trop chou et il a l air heureux comme tout ❤️ Je te souhaite tout le bonheur que tu merites. Big up !

  377. CHRYSTELLE 25 octobre 2018 / 10 h 40 min

    Bonjour Caroline !

    Tout d’abord, toutes mes félicitations pour l’arrivée de Marlon à toi et Hugo :)

    Je suis désolé de voir que les commentaires négatifs t’ont fait douter jusqu’à te faire penser à fermer ton blog .. J’aurais été la première triste et déçue !!!
    Je te suis depuis plusieurs années et mon admiration pour toi ne fait que grandir ^^
    Heureusement que pour nous (les personnes qui te soutenons et t’aimons pour ce que tu es) tu n’as pas laissé ces personnes négatives et aux commentaires désobligeants te dicter ta ligne de conduite !!

    bref je ne suis pas encore maman et je n’ose pas laisser des commentaires mais pour le coup j’avais envie de te témoigner mon soutien pour le partage de ton expérience et de ta sincérité !!
    je suis moi aussi une stressée de la vie et quand le moment viendra d’avoir mon premier bébé je pense que je m’en poserai des questions !!

    je suis auxiliaire de puériculture et aide soignante et c’est vrai que le monde de la maternité n’est pas si tendre que ça .. beaucoup de jugement de la part parfois de certaines professionnelles (si la maman n’allaite pas, elle ne cherche pas à essayer, si elle n’y arrive pas, c’est qu’elle sait pas si prendre ….. bref on en entend des vertes et des pas mûres) bon je te rassure il existe de très bonnes professionnelles qui savent être à l’écoute et dans le conseil (encore heureux lol !)
    Bref tout ça pour te dire et comme tu l’as si bien DIS, il faut savoir être à l’écoute de son corps et de son cœur !!!
    Ne pas faire les choses pour faire plaisir aux autres de peur d’être jugé si on ne fait comme « tout le monde »

    ça me fait du bien de lire tes mots car moi qui suis une stressée de la vie (je me répète), une perfectionniste (je me pose toujours trop de questions et me remet énormément en questions), et je tiens souvent trop compte de l’avis des gens en oubliant parfois les miens …. j’aimerais un jour pouvoir parler comme toi et assumer mes choix sans avoir la peur du jugement par derrière ..
    N’oublie pas que tu es modèle, une source d’inspiration pour beaucoup de femmes et que des gens dans la critique et le jugement il y en aura toujours (à nous d’être plus intelligent pour les ignorer et pour que ça nous passe au-dessus, bon plus facile à dire qu’à faire par moment et aussi en fonction de la personnalité de chacun ..)

    Beaucoup de bonheur pour toi et ta famille <3
    gros gros bisoussssssssssssssssssssssssssssssss

    Je t'ADORE !!!!!! with love xoxo

  378. Mélanie 25 octobre 2018 / 10 h 43 min

    Bravo Caroline pour ces deux articles!! Nous débattions avec des amies et connaissance sur ce sujet et j’ai été choquée de leurs réactions! Elles ont vécu des césariennes d’urgence et ne comprennent pas que l’on puisse choisir volontairement de se faire mal et charcuter, j’ai batailler pour vous défendre! Enfin vous.. non plutôt défendre le droit de chaque femme à choisir ce qu’elle veut faire pour son accouchement, son enfant et elle.. je me suis rendu compte que la tolérance est parfois loin… Mais en tant que femmes entraidons nous soutenons au lieu de nous lyncher. La plupart des critiques viennent de femmes, alors oui c’est normal le public est essentiellement féminin et le sujet également mais je ne pense pas qu’on verrait des hommes se faire insulter de la sorte parce qu’ils ont choisi d’etre pere au foyer qu’ils ont choisi de prendre un congé paternité plus long et j’en passe… la perfidie est l’apanage des femmes malheureusement.
    Mais ton témoignage prouve une chose: ce sont des choix personnels que l’on fait pour nous et le bébé les autres on s’en tamponne le coquillard! Il ne comprennent pas ça peut arriver mais qu’ils respectent. Notre corps nous a trop souvent été volé, il a trop souvent été l’objet de chose que nous ne souhaitions pas, maintenant que notre voix compte servons nous en! Qu’importe que la belle mère rabache qu’il faudrait plutot faire comme ci ou comme ca…
    Bref je m’écarte du sujet mais en tout cas MERCI d’être celle que tu es, je ne suis pas en accord avec tous tes choix sur la maternité mais dieu sait que je défendrais toujours le droit de faire ce qu’on veut aucci bine que toi tu le fait. Merci pour les femmes et merci pour la mode aussi( hors sujet mais j’aime aussi ses rubriques) tu es un exemple de force et d’abnégation et j’espère que les jeunes filles te prendront comme exemple dans leur vie!

    Mélanie

  379. Solenn 25 octobre 2018 / 11 h 40 min

    Hello Caroline,

    Tu n’as pas besoin de te justifier, chacun fait ce qu’il veut et ne t’attarde pas sur les gens haineux. Tu as fais les choix qui te semblaient le mieux et c’est le principal. Ne change pas ta ligne de conduite.
    Ne ferme pas ton blog à cause de personnes mal intentionnées, ça serait comme tu le dis, leur donner raison

    Bonne continuation.
    PS : Marlon est très mignon, félicitation

    xoxo

  380. Audrey Lefevre 25 octobre 2018 / 13 h 35 min

    Cela s appelle tout simplement la liberté d être…on l oubli parfois dans un monde où si tu ne rentres pas dans les mêmes cases que tout le monde , tu n as pas le droit d être
    Quel bel axe de vie et de personne Caroline, une vrai source d inspiration pour beaucoup.
    Merci pour ce partage ❤️
    Audrey

  381. Pépé 25 octobre 2018 / 13 h 40 min

    Intéressant ce post.
    Je vais être honnête, j’ai accouché 1 semaine après toi et j’ai fini par me désabonner de ton Insta car il me faisait me sentir nulle, moche, débordée…
    De lire que tu as pu avoir cet accompagnement me rassure quelque part, je me dis que c’est donc normal qu’on ait pas le meme vecu post accouchement puisqu’on n’a pas eu la même organisation. Et crois-moi que si j’avais pu en bénéficier, je n’aurais pas hésité une seconde (j’habite seule à l’étranger loin de ma famille).
    Je preciserais juste que contrairement à ce que tu laisses entendre, ce n’est pas à la portée de tout le monde : les plus petits budgets ne pourraient jamais se le permettre, même avec tous les efforts possibles.

    Pour ce qui est de la césarienne et de l’allaitement…la vie des femmes (et encore plus des meres) est faite de culpabilité, inutile d’en ajouter là où ce n’est pas nécessaire en écoutant les personnes imposer leur point de vue sur ce qui ne les regarde pas.

  382. Natdje 25 octobre 2018 / 16 h 30 min

    J’ai eu beaucoup de plaisir à te lire. Je trouve cela tellement dommage de devoir autant te justifier sur tes choix, que tant de personnes se permettent de te juger alors qu’elles même ne supportent pas l’être! Qu’à travers un écran on se permette d’être aussi virulent!
    Comme tu le dis tu ne fais que partager TON expérience et TON ressenti.
    Le plus important dans tout cela et ce qui ressort tant de tes articles que des photos que tu publie c’est l’amour que tu portes à ton fils. Et je pense que peu importe le contexte de sa naissance c’est finalement cela qu’un enfant ressent et retient : l’amour de sa maman, de ses parents, de ses proches. D’où l’importance de se sentir bien pour affronter ses premiers mois de vie.
    Bonne continuation dans ta vie de maman, de femme, d’entrepreneur, de blogueuse…
    je ne suis pas une admiratrice mais simplement admirative de ton parcourt.
    Natacha

  383. Pauline 25 octobre 2018 / 22 h 47 min

    Bonsoir,
    Je ne suis pas du genre a laisser des commentaires et donner mon point de vue sur les réseaux sociaux, mais dans votre cas je me permet de réagir…
    Étant maman, je comprend tout à votre point de vue.
    J ai remaqué à mon petit niveau qu en devenant maman, les gens adoraient donné des leçons, me dire comment je devais faire et surtout me dire de facon contourné que c etait toujours ma faute si ma fille ne dormait pas où si ma fille etait malade c est que je n avais pas bien fait
    bref il.y a quelque chose qui est assez recurant c est toujours la faute de la maman…. et ce n estest jamais assez bien…
    Maintenant, je pense que chaque maman fait de son mieux avec son enfant et qu il faut zappé la negativité et la bêtise des gens.
    La seule chose qui m importe aujourd’hui c est le bien être de ma fille..
    Dans votre cas je pense qu aujourd’hui c est très facile d etre odieu derrière un écran d ordinateur …… c est petit et facile …. ça doit être des gens bien malheureux dans leur vie…
    Chacun ses choix
    Bonne continuation

  384. Erika 25 octobre 2018 / 23 h 16 min

    Bonsoir Caroline,
    Je voulais juste te dire merci pour ces 2 articles sur l’accouchement et l’allaitement!
    J’aime vraiment ta sincérité dans tes propos.
    Je ne suis pas encore maman (ni même enceinte lol) mais comme toi je pense que seul l’instinct dans ces moments est le mieux!
    Nous sommes cette génération de trentenaire qui dit m**** a tour ces stéréotypes de la “mère parfaite”.
    Notre bien être est le principal pour pouvoir donner le meilleur de nous à notre enfant et à notre compagnon, qui ne l’oublions pas, doit vivre cette aventure avec nous et pas être mis de côté. Personne n’a le même ressenti et ne vit les choses se la même façon.
    On s’adapte et on donne le meilleur de nous.
    Je me reconnais en toi, dans ta manière de penser et de casser ces codes…. de vivre ta vie comme tu le sens avec ton cœur et ton instinct. Et c’est ce qui fait de nous ces femmes heureuses avec aucun regret (en tout cas pour ma part lol)
    Reste t’elle que tu es car pour moi tu assures.
    Bonne soirée et au plaisir de te lire encore.

  385. Eloïse 25 octobre 2018 / 23 h 20 min

    ❤️

  386. TAFFET 26 octobre 2018 / 0 h 39 min

    Caroline, Hugo et Marlon
    Difficile d’écrire quelque chose après tous ces messages (très bons, bofs, et carrément très méchants). J’ai l’âge de vos parents respectifs je pense et je trouve que vous avez tellement raison de vous exprimer sur les choses de la vie. Vous êtes un couple moderne, magnifiquement beaux, et moi qui n’adhère à aucun réseau sociaux c’est sur vous que j’ai craqué il y a un peu plus d’un an 🤗🤗 vous avez toujours des commentaires de jeunes, moins jeunes et aujourd’hui c’est une plus vieille qui s’exprime 😉😉. Caroline et Hugo vous êtes touchants par votre gentillesse, votre sensibilité, votre humour (qui à l’air d’être tellement à se plier par terre 😂😂😂 ), votre amour et votre petit bout de Marlon 😇😇 voila c’était une petite réflexion d’une vieille de 52 ans avec tant de beaux souvenirs pour ses deux enfants… Merci Caroline de me faire de nouveau rêver 🤗🤗rester comme vous êtes c’est-à-dire sublime 😍😍 moi aussi je suis une hypersensible alors je comprends beaucoup de chose 😇😇

  387. Marjorie 26 octobre 2018 / 12 h 23 min

    Bonjour Caroline,

    J’ai vu énormément de commentaires suite à ton premier article et j’ai été un peu choquée de la virulence de certains. Je tenais, comme beaucoup d’autres femmes, à te remercier vivement d’avoir partagé ton expérience. Avec mon conjoint, nous avons décidé d’avoir un enfant depuis 5 mois. Nous ne nous mettons pas la pression. Je me suis renseignée un peu partout. J’ai lu beaucoup de blogs et j’ai suivi le tien également. Et je dois dire que j’ai été soulagée de pouvoir enfin lire des billets sur la réalité d’une situation, sans enrober le tout.

    Je me suis retrouvée dans tes souhaits et tes pensées. Je veux moi aussi une césarienne dite « de confort » et j’y ai beaucoup réfléchi pour arriver à ce souhait. Quand j’en ai parlé autour de moi, on aurait dit que je parlais d’un scandale mondial. Alors oui, je l’avoue, je suis ravie de lire ce que tu as écrit.

    Je tenais sincèrement à t’en remercier car je me sens moins seule maintenant. Encore merci d’avoir partagé ton expérience avec d’autres femmes et je ne vous souhaite que du bonheur avec ta petite famille.

    Des bisous

    Marjorie

  388. Charlyne 26 octobre 2018 / 15 h 10 min

    Merci pour cet article qui fait bcp de bien! Merci d’être toi, authentique, honnête, vraie, sensible et tjs avec un grand coeur :)
    Maman de mon 1er enfant depuis début aôut, je ressens les mêmes choses que toi et te comprends vraiment.
    Il n’est pas évident de devenir maman, on doute, on cogite, on pleure, on stresse mais il faut bien se dire que quoique l’on fasse qui mieux que nous sait ce qui est bon pour notre enfant? … et bien personne. Si chacun de nos choix est fait avec bienveillance, attention, confort et amour pour notre enfant alors il n’en sera qu’épanoui et heureux; il n’y a rien à dire de plus 😉
    Merci mille fois pour cette tolérance!
    Je t’embrasse.
    Charlyne 😉

  389. Frederique 26 octobre 2018 / 15 h 17 min

    Merci pour ton témoignage Caroline. J’ai accouché d’un petit garcon un petit peu avant toi, loin de ma famille (je suis aussi originaire de Lorraine) et les premiers instants de vie avec bébé lorsqu’on est loin des siens peut parfois, même souvent, être émotionnellement
    compliqué. Les angoisses de mamans sont réelles et j’aurai adoré avoir un soutien quotidien. Demander de l’aide montre tout l’amour que tu as pour ton fils, rien de mieux qu’une maman sereine à ses côtés. Bravo à toi pour ton honnêteté et d’avoir le courage de partager tes choix !

  390. Virginie 26 octobre 2018 / 15 h 28 min

    Un article très transparent, honnête. Malheureusement, on sent que vous vous justifiez et pourquoi ? C’est votre vie, vos choix. Partager une expérience comme la vôtre qui va à contre courant de la « mode » actuelle du « j’accouche sans péridurale le plus naturellement possible et j’allaite au sein », c’est courageux. D’autant plus pour une personne publique telle que vous. Et c’est utile aussi pour les femmes qui ont fait ou aimeraient faire des choix similaires aux vôtres et se sentent ainsi « moins seules ». L’absence de solidarité entre femmes est vraiment un fléau. Nous devrions nous soutenir et nous entraider plutôt que de juger celles qui font « différemment ». Quelle petitesse d’esprit que de vous critiquer de manière malveillante par écran interposé sur votre vie privée.
    J’ai une petite fille née quelques jours après votre petit Marlon. Mon 1er bébé aussi. Mon expérience est différente de la vôtre. Je ne suis pas forcément en phase avec l’intégralité de VOS choix mais qu’est ce que ça peut bien faire ? Vous partagez (courageusement et sincèrement ), cela mérite des remerciements plutôt que des jugements inappropriés.
    Devenir mère est un bonheur et un apprentissage. Chaque couple / maman fait bien comme il peut et doit trouver SON équilibre, jamais parfait, pour le bien du bébé. L’amour est ce qui fait des miracles et c’est la seule vraie chose qui compte dans l’éducation d’un enfant. Continuez à partager courageusement, à faire votre métier. Et naturellement beaucoup de bonheur dans votre nouvelle vie à 3.

  391. Julie 26 octobre 2018 / 16 h 01 min

    Ca fait franchement du bien de lire tes deux derniers articles ! Il n’y a pas une seule et unique manière d’accoucher, de nourrir son enfant ou de l’éduquer. Et pourtant, quand on est une femme, on a l’impression qu’il faudrait qu’on fasse toutes les memes choix pour être une bonne maman, qu’il n’y a qu’une bonne façon de faire, et ce malgré l’évolution de la société. Ca n’aide pas du tout, bien au contraire, j’imagine certaines mamans qui doivent se sentir désemparées dans certaines situations… Ton témoignage est une bouffée d’air frais. Je ne suis pas encore maman (et j’espère que ça arrivera vite :)) mais quand je serais enceinte, j’aurai tout simplement envie d’avoir des retours d’expérience honnêtes et de pouvoir prendre mes décisions sans me sentir jugée. Juger n’apporte rien, c’est bien mieux lorsqu’on s’entraide :)

  392. Flo 26 octobre 2018 / 23 h 56 min

    Merci Caroline de donner voix à celles qui ont fait des choix qui dérangent, qui ne rentrent pas dans la « norme ». J’ai eu mes 2 enfants par césarienne par choix et pas par confort comme beaucoup l’ont pensé. J’ai choisi d’arrêter d’allaiter mon fils après quelques jours parce que j’ai accepté de reconnaître que ce n’était pas fait pour moi. Je travaille car même si j’adore mes enfants je ne peux pas être une maman au foyer.
    Nous sommes toutes différentes et c’est tellement mieux :-)
    Tu es courageuse de porter ce message sur la « place publique » où tout le monde est tellement prompt à juger et à se lâcher à l’abri derrière un écran. Ne change pas <3
    PS : ton petit Marlon est à croquer <3 <3

  393. Leslie 27 octobre 2018 / 1 h 07 min

    Bonsoir , merci pour cet article Caroline, il fait vraiment du bien 🤗 .
    Il est positif et motivant à être sûr de soie et de ces choix .💪🏽
    Il est très complet et surtout très PERSONNEL & JUSTE
    Donc un grand merci !

  394. Laura 28 octobre 2018 / 1 h 00 min

    Bonjour Caroline,
    Je n’ai pas pour habitude de commenter sur les réseaux, mais après avoir vu certaines réactions concernant ton post, je me suis dit qu’il fallait que je me lance…
    Je suis sidérée de tout ce que j’ai pu lire depuis quelques jours, et aussi attristée, en effet je pensais bêtement qu’il existait une certaine solidarité entre mamans mais surtout entre femmes .
    En 2018, j’estime, meme si il y a encore beaucoup de progrès à faire, que chaque femme peux disposer de son corps comme elle le souhaite sans avoir à subir lejugement des autres et en particulier celui des femmes.
    D’autres parts, pour revenir au sujet de l’accouchement et de la maternité, je trouve cela très réducteur d’avoir pu lire que l’on ne devient maman que si l’on a souffert à l’accouchement et que cela fait « partir du deal ». Comme si, sans souffrance on ne mérite pas vraiment le fait d’être maman.
    Je ne suis pas médecin, mais j’imagine que chaque femme réagit différemment, on est pas toutes égales face à la douleur, chacune à ses doutes, ses peurs, il faut avant tout se sentir à l’aise avec ce qu’on fait.
    Et je trouve ça plutôt facile de juger sans vraiment connaître le vécu de la personne ni son ressenti.
    J’ai été choquée de constater que pour certaine maman il existe  » une seule et bonne façon  » de gérer l’arrivé de bébé.toutes les autres méthodes ne sont pas bonnes, j’imagine que ces personnes là seraient totalement folles de voir que selon les cultures et civilisations, il y a belle et bien différentes façon d’élever ses enfants.
    Après tout qui sont elles pour juger ? La mère parfaite n’existe pas !

    Je te souhaite bien du courage Caroline !
    Je ne sais vraiment pas comment tu fais pour pouvoir garder ton sang froid face à ce déferlement de haine, venant de jeunes mamans… je trouve ça tellement désolant…

  395. Ebtissam 28 octobre 2018 / 19 h 44 min

    Bonjour Caroline,
    Au contraire je pense que tu as decider de prendre les meilleurs decisions pour ton corps ton Bien être et celui de ton fils,
    Je voulais aussi accoucher par césarienne si un jour je tombe enceinte mais ce qui m’inquiétais ce sont les risques de
    depression post-partum, ils paraient que c’est plus risque quand les femmes accouchent par césarienne, as-tu vécu ca ?

  396. Torrd 29 octobre 2018 / 1 h 11 min

    Super article !!!!
    Et BIMMM!!!!! Les mauvaises langues 😈

  397. Mailes 29 octobre 2018 / 9 h 39 min

    Jai aussi un bébé et je trouve que personne ne doit nous juger on fait ce quon veut avec nos bébés sur lalliatement le biberon la nurse etc.. Sa concerne personne. C’est sympa de partager son expérience continue comme sa,ignore toutes cette négativité. Il est impossible de satisfaire tout le monde et de trouver grâce auprès de tous alors tu t’en fou et vie ta vie.

  398. Mailes 29 octobre 2018 / 9 h 44 min

    Ah oui j’ai oublié. Moi qui a eu un bébé je trouve sa débile de vouloir souffrir en accouchant,mais si certaines femmes aiment souffrir c’est leurs problème si elles pensent que plus tard leurs enfants leurs diront merci maman davoir souffert pendant l’accouchement tant mieux mais si moi j’ai pas envie de ressentir des douleurs c’est mon problème non?! Donc je te comprend sur tout. Et si j’avais les moyens dune Nurse j’aurais aussi fais appel à ce genre de service que je trouve super pour aider les jeunes maman, je n’avais jamais changé une couche avant mon bébé et j’ai eu ma mère qui ma beaucoup aidé mais si elle n’était pas la j’aurais était perdu donc je comprend pourquoi tu as fais appel à une Nurse. Pense à toi pas aux gens qui critique tous je pense au final par jalousie.

  399. Marion 29 octobre 2018 / 11 h 30 min

    Bonjour,
    Je lis très régulièrement ton blog mais je ne poste jamais de commentaire mais quand je vois que tu as voulu le fermer je tenais simplement à te remercier de ne pas l avoir fait ! J attends mon premier enfant et ton blog m aide beaucoup à me recentrer quand je commence à paniquer a l approche du terme. Donc merci de partager ton expériences, tes questions… car je me pose souvent les mêmes et en lissant tes articles cela me permet de mieux réfléchir et de m interroger sur mes envies et mes besoins.
    Certaines personnes n ont que cela à faire de juger alors que tu l as très bien écrit que ce sont des choix personnels et que chacun est libre ! Mais bon ! Enfin juste pour te dire merci et de ne pas prendre en compte certains commentaires qui n en valent pas le coup car elles ne prennent pas assez de recul !

  400. Léa 29 octobre 2018 / 12 h 45 min

    Bonjour Caroline,
    j’ai lu ton premier article parlant de ce sujet il m’a ouvert les yeux sur un sujet qui me fait terriblement peur, la maternité.
    Je n’ai que 18 ans, je suis en étude de médecine donc avoir un enfant n’est définitivement pas un projet, mais cela m’a toujours fait terriblement peur et tes articles sur ce sujet m’ont permis de voir cela sous un autre jour, un jour sous lequel je ne l’avais encore jamais vu, encore une fois ce n’est pas un projet mais je n’ai jamais voulu être mère du moins pas d’un enfant « naturel » (car il est presque sur à 100% que j’adopterai un jour) par peur de la douleur de m’accouchement, de la notion qu’un être « étranger » soit dans mon corps.
    Cependant ton article, dans lesquels on le voit, tu décris tes sensations avec tout cette sincérité m’a permis d’appréhender ce projet qui malgré tout ce posera un jour sur mon chemin d’une autre façon, alors je ne dis pas que je veux un enfant « naturel » mais cela fait réfléchir que le sujet.
    Merci de permettre à des femmes mais aussi à de jeunes femmes comme moi de se rendre compte qu’au final il y a de nombreuses et un infinité d’option de devenir maman par voie naturelle, nous ne sommes pas obliger de souffrir, de suivre l’exemple de nos mères, grands-mères etc… on peut aussi le vire à notre manière

    Merci beaucoup et bravo pour tout ce que tu as réussi à accomplir !

  401. Anais 29 octobre 2018 / 15 h 52 min

    Merci pour ta franchise et ta transparence ! je n’ai pas pour habitudes de laisser des commentaires mais après avoir lu ton article, je voulais t’envoyer un petit message de soutien.
    Je suis maman d’une petite fille de 6 mois, avoir un bébé est un moment merveilleux, mais aussi une période douloureuse car il faut toujours que les gens se permettent de juger sur tout ! l’accouchement, l’allaitement, la manière de s’en occuper… Surtout ne laisse pas les personnes malveillantes te faire douter sur tes choix, et j’espère que tu continueras à alimenter ton blog, et tes réseaux sociaux 😉 De toutes façons quoi que tu fasses, tu seras toujours critiquée !
    Félicitations pour l’arrivée de Marlon, prenez soin de vous !

  402. Jessica 29 octobre 2018 / 15 h 59 min

    Merci pour cet article en toute transparence. Je me doute que ce n’est pas facile d’encaisser tous ces commentaires négatifs.

    Personnellement, j’ai toujours dis que j’allaiterais mes enfants! que c’était la meilleure chose pour eux…. (je n’avais que 20 ans à l’époque). Lors de la naissance de ma fille, j’avais 25 ans, et j’ai essayé d’allaiter, mais j’ai détesté cela! Vraiment! ça me révulsait, je n’aimais pas la sensation et j’ai compris que ce n’était pas pour moi. Elena n’a eu donc que le colostrum puis biberon. J’ai très mal vécu mes premiers jours de maman à cause de la pression des autres, de ma famille, des infirmières.. qui me répétaient sans cesse que pour être une bonne mère il fallait que j’allaite.
    L’une des infirmières m’a même forcée à essayé en me mettant un tire-lait. A 25 ans, totalement fatiguée de l’accouchement et seule, je l’ai laissé faire.
    C’est précisément à ce moment-là, quand j’ai commencé à pleurer de douleur et de fatigue, que j’ai compris qu’il ne faut pas juger les mamans. Nous faisons toute de notre mieux, nous faisons notre possible.
    Mais avant tout, chacune doit faire le choix de ce qui est mieux pour elle et son bébé.

    Ce qui compte, c’est ton bonheur et celui de Marlon =)

  403. Constance M. 29 octobre 2018 / 22 h 13 min

    Bonjour Caroline,
    Juste un mot pour te dire que quoi qu’il arrive les gens ne seront jamais sarisfaits. Reste toi même avec tes choix, tes valeurs, c’est ça le plus important.
    Je n’ai pas d’enfants mais j’ai lu ton article avec intérêt et on ressent toute l’émotion et l’amour que tu portes à ta famille. Il n’y a qu’en étant heureuse que tu feras taire tous ces cons des réseaux sociaux.
    Belle journée

  404. Kristell 30 octobre 2018 / 13 h 03 min

    Tout est dit! Je suis maman d une petite fille de 14 mois et entièrement d accord avec cet article. On fait trop culpabiliser les mamans d aujourd hui pour tout et n importe quoi. Aimez vos enfants, consacrez leur du temps et faites au mieux. Il n y a pas de bons ou mauvais choix tant que l enfant est aimé et heureux. Merci pour cet article et bonne continuation.

  405. Auroree 31 octobre 2018 / 14 h 04 min

    Super article, plein de sincérité !
    Plusieurs de mes copines ont eu des enfants récemment, et effectivement chacune d’elles à fais des choix différents. Bizarrement, elles, personnes ne les a jugé, dénigré ou insulté. Oui certes elles ne sont pas connues, mais connues ou non personne n’a a décidé pour nous !
    Ce sont tes choix et ton bien être avant tout, mais malheureusement en France les gens critique tout. Que ce soit quelques choses de positif ou négatif, ça sera critiqué. Plus je vieillis et moins je supporte cette mentalité.
    Je ne suis pas encore maman, et comme toi pendant longtemps je ne voulais pas d’enfants. Aujourd’hui avec mon chéri on a pleins de projets, et grâce à lui et notre belle histoire, j’ai maintenant envie de fonder une famille.
    Tes deux derniers articles m’apprennent beaucoup sur la maternité, les décisions à prendre (ou non), les choses auxquelles il faut penser, je t’en remercie. Et jamais de la vie je me permettrais de critiquer tes choix. Nous « public » nous ne connaissons qu’une partie de ta vie, il faut arrêter de croire que ce que l’on voit sur les réseaux sociaux est la vraie vie des personnes publique. C’est une partie vraie, certes, mais tellement minime de ce que vous vivez réellement.
    Je vous souhaite pleins de belles choses à toi et ta petite famille, et Marlon a tout pour être le bébé le plus heureux du monde je pense.

  406. Laetitia Favre 31 octobre 2018 / 14 h 39 min

    Bravo pour cet article et merci de partager tout cela! Je ne connais pas ton blog depuis longtemps, mais cela me donne envie de lire d’autres articles. Je n’ai pas d’enfant, bien que j’ai 34 ans et suis en couple depuis 17 ans. Les remarques et commentaires non sollicités, je connais! Tu es bien courageuse et tu as raison de continuer ton blog pour toutes les personnes bienveillantes qui sont là et te lisent.

  407. Aly 1 novembre 2018 / 2 h 52 min

    C est très étonnant, qu un Gyneco, chéri ou pas, se soit autorisé de Césariser une femme sans besoin médical. Les césariennes de « convenances » sont normalement interdites. L OMS et toutes les récentes études affirment qu il est plus dangereux une césarienne pour la mère et l enfant qu un accouchement voie basse.

    Cette même instituation tire la sonnette d alarme et pénalise certains pays….qui abusent de cette intervention. c est scandaleux d avoir une pratique telle que celle-ci au 21e siècle. C est pas vous hein…. vous vous n y pouvez rien. Vous avez vos croyances, vos peurs, …. mais je parle du professionnel en face de vous. Qui a préféré « vous laisser attendre que cela mûrisse » Que de vous soutenir et vous accompagner concrètement dans le cheminement de la compréhension du processus de l enfantement. Bcp et majoritairement de femmes ont peur. C est normal. Bcp de femmes veulent éviter bien des soucis à leur intimité et toutes les violences obstétricales qu on entend souvent en écoutant les copines…. je peux comprendre….

  408. cecilia_cherieblossom 1 novembre 2018 / 20 h 02 min

    Coucou,

    Ça me fait beaucoup de peine de savoir que tu as envisagé de fermer ton blog à cause de personnes stupides et indélicates qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas …

  409. Lisa 2 novembre 2018 / 13 h 04 min

    Bonjour Caroline, merci pour cet article. Pour être honnête la partie 1 m’avait un peu perturbé, ça donnait une image assez froide d’une mère qui le devient malgré elle (je te le dis comme je l’ai ressenti). Et puis finalement la vérité c’est… Estce que je/et toutes les Madames parfaites qui ont écrit des choses si désagréables auraient pensé cela si tu avais un mode de vie plus classique etc? Je ne suis pas sure, et au delà je te remercie car je pense que ton témoignage sincère permet de normaliser des choix personnels qui restent encore largement dictés par notre société qui est tout sauf égalitaire… La preuve, on critique ou juge le choix d’une mère sans évoquer celui du père (un enfant se fait à deux si j’ai bien compris). Tu es très courageuse de t’etre livrée à nous, et rien que pour cela je te respecte énormément car effectivement tu cumules beaucoup de casquettes sans vouloir te faire passer pour quelqu’un que tu n’es pas. Je te souhaite beaucoup de bonheur loin de toute négativité dont l’existence ne s’arrête malheureusement pas aux portes de ton blog … Bisous ❤

  410. Leila 3 novembre 2018 / 21 h 02 min

    Caroline, je ne lis habituellement pas ton blog (pas personnel du tout, de façon générale je ne lis pas de blogueuse) mais j’ai entendu parler de cet article et je ne regrette pas d’être venue lire. Je trouve ça très bien qu’une femme explique les choix (personnels) qu’elle a faits pour se sentir bien dans ce moment bouleversant physiquement et psychologiquement et puisse ainsi inspirer d’autres femmes. Je pense que la société a intégré qu’une femme devait souffrir pendant sa grossesse, l’accouchement etc et que ça dérange une femme qui fait le choix d’etre aidée et de ne pas tout sacrifier (travail, bien-être, etc) pour son enfant mais pour moi c’est une très bonne nouvelle que des femmes comme toi open up :). Pour les femmes que ces choix dérangent, peut être pourriez-vous ouvrir un blog pour expliquer vos choix et laisser les autres tranquilles ?

  411. Alexandra Dulac 6 novembre 2018 / 0 h 52 min

    Super tes articles j’ai adoré te lire !
    J’ai une expérience de l’accouchement et de l’allaitement a l’opposé mais l’amour et la bienveillance pour nos bébés est le principal le reste est tellement personnel que le jugement n’a pas sa place.
    Belle vie à toi et ta jolie famille 😉

  412. Claire 9 novembre 2018 / 3 h 15 min

    Bonjour Caroline et merci pour ces partages d’expériences et de ressentis.

    Je lis avec attention ton vécu de grossesse et post grossesse, et c’est un plaisir de te lire, et de voir par exemple que je ne suis pas seule à être au bout de ma vie au premier trimestre haha !
    Tu as raison de ne pas fermer ton blog. Le principe même c’est le partage, pas l’adhésion. Si nous étions toutes pareilles, nous n’aurions qu’à lire un manuel : faites-ci et ça, vivez les choses comme ça…la vie serait donc bien triste, surtout à ce moment riches en émotions diverses qui sont propres à chacune !

    Tu enchantes la majorité de tes lectrices, les autres peuvent ainsi passer leur chemin. Mais je comprends qu’il n’est pas facile d’être jugée négativement par de parfaites inconnues. Je rêve pour ma part d’un monde où l’on respectera enfin les choix de chacune sans animosité, jalousie ou condescendance. On n’a qu’une vie, on la gère comme on le souhaite pour en tirer le maximum de bonheur possible, point.

    Je te souhaite donc une vie la plus heureuse possible avec ta jolie family !

  413. Tiffany 9 novembre 2018 / 19 h 41 min

    Chère Caroline,

    A la lecture de ton premier article sur ton accouchement, l’allaitement, je me suis inquiétée pour toi.
    Si je me réjouissais d’avoir enfin un article transparent et réel sur cette étape dans la vie d’une femme, j’ai pensé à tous ces haters qui allaient s’acharner.
    Personnellement, je n’ai pas d’enfant. Mais venant de me marier cet été, le projet se concrétise de plus en plus. Je ne sais pas quel choix je ferais d’ici là mais en attendant, je peux me permettre de dire que je suis Avocate et que je ne laisserai jamais ma vie se résumer à la maternité. C’est un choix tout à fait personnel .

    Et si je respecte de tout cœur les femmes au foyer, il en va de mon épanouissement, enfin disons même de ma santé mentale, de travailler. Nous sommes dans une société où la place de la femme évolue chaque jour vers de meilleures perspectives . Et pourtant, j’ai souvent l’impression que les plus dures avec les filles carriéristes qui assument leur indépendance, surtout financière, ce sont très souvent les femmes elles-mêmes. Ma mère dit toujours qu’un femme malveillante est une femme jalouse. Regrettent-elles un choix qu’elle aurait aimé faire ? Aucune idée, et j’ai envie de dire: il y a des psy pour ça!

    Je te suis depuis tes tout débuts. J’adore ce que tu fais. Travaille! Gagne de l’argent! Et ne t’en excuse jamais! Tes choix vis-à vis de Marlon sont cohérents eu égard à ta vie professionnelle. Et là où je te rejoins à 100 %, c’est qu’on est au 21° siècle et que nous ne sommes plus obligées de nous infliger les pires tortures pour être une bonne mère. Si notre époque nous permet de moins souffrir, de s’organiser ou encore d’obtenir de l’aide : Mais pourquoi devrait-on s’infliger douleurs, difficultés, etc.. ?

    En conclusions, et pour faire simple, moi je dirais: FUCK! Si t’as envie de souffrir, souffre mais ne me fais pas chier si je préfère le confort.

    Je te remercie pour ta sincérité et ta transparence. Je suis sûre que tu es une superbe maman! Bise à vous 3

  414. Azylis 16 novembre 2018 / 14 h 50 min

    J’ai lu tes deux articles ainsi que beaucoup de commentaires.
    J’ai d’ailleurs laissé un commentaire particulièrement détaillé que tu as choisis de filtrer. Il n’était ni irrespectueux, ni impoli, ni quoi que ce soit mais visiblement, donner son avis n’est pas toujours apprécié.

    Je trouve très dommage que tu ressortes encore et toujours les mêmes arguments alors que beaucoup de commentaires « négatifs » (qui ne vont pas dans ton sens quoi…) convergent dans la même direction et soulèvent des vraies questions.
    Tu n’as visiblement pas encore compris où est le problème. Tu réponds à côté de la plaque. Beaucoup ont dit que le problème n’était pas tes choix, puisque ceux ci t’appartiennent mais bien la façon dont tu les présentes et ce que tu laisses entendre. Tu utilises des arguments pour répondre qui n’ont rien à voir avec le débat. Il n’est par exemple pas question de savoir s’il faut se faire aider ou non quand on vient de devenir maman, je pense que tout le monde est raccord sur la question. La vraie question ce sont les motivations ainsi que la façon dont tu expliques (et non justifie) tes choix. Idem pour le choix de la césarienne.

    Bon et puis personnellement, lire que tu te sens proche de ta communauté et que tu as économisé sur des sacs et des vêtements pour payer une nurse de nuit, ça me fait rigoler.

  415. Manon 17 novembre 2018 / 20 h 25 min

    Bonsoir Caroline,

    Je te suit sur Instagram depuis plusieurs années ; aujourd’hui j’ai été sur ton blog par curiosité et j’ai lu tes deux articles sur ta fin de grossesse et tes choix pour l’arrivé de Marlon dans vos vies à toi et Hugo.
    Je tiens simplement à te dire MERCI.
    Jeune femme de 24 ans j’aspire à pouvoir un jour trouver un équilibre vie professionnelle/ vie de femme et vie de mère.
    Tu nous donne de l’espoir et montre que c’est possible et surtout qu’il ne faut pas chercher à « bien faire » mais à faire ce qui nous rend heureuse et rend notre enfant heureux.
    Quand le jour viendra pour moi je repenserais à ton partage d’expérience.
    Continue tu es un exemple (je dis bien exemple et non modèle…) pour les jeunes femmes d’aujourd’hui.

    Avec bienveillance et admiration.
    Manon

  416. Artiste peintre 25 novembre 2018 / 15 h 36 min

    Un jolie article, chacun à sa manière de voir les choses concernant l’éducations des enfants. On te critiquera certainement de prendre une nounou de nuit, mais tu t’en fiche ! L’essentiel dans tout sa c’est que toi et ton enfant vous vous sentiez épanouie, le reste à peu d’importance en réalité. Bisous

Répondre à STEPHANIE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *